Bienvenue
sur le centre d'aide de Grimm's World RPG

D'autres explications plus bas











 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Aides  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  

Une lueur d'espoir - Nathaniel et Althéa
 :: Live your life :: ◇ Southwest Portland :: Boutiques et commerces
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1294
Points : 1318
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 28 Mai - 15:27

Une lueur d’espoir– Nathaniel

"Souvent, un changement de soi est plus nécessaire qu’un changement de situation.
"



Spoiler:
 


Toute jeune maman, je désirais rencontrer les gens qui ne savaient encore pas pour la naissance de mon bébé. Il est vrai qu’avec six semaines d’avance, notre petit ange avait surpris tout le monde. C’est ainsi que je chargeais Pierrick-Jak dans la voiture et décidais de rendre visite à Nathaniel. Arrivée devant sa boutique je me dis qu’il n’allait peut-être pas apprécier que j’arrive à l’improviste. Tant pis, il avait un caractère d’ange et j’étais sûre qu’il ne me mettrait pas à la porte. En cette fin avril, le temps était clément et sortir un bébé de deux semaines passées ne présentait pas de risque majeur. Je pris mon petit amour toujours endormi dans son siège et je le sortis de la voiture. A bout de bras, j’avoue qu’il pesait son poids mais bon il y avait aussi celui du siège. J’entrais dans la boutique et je découvris un Nathaniel occupé à tailler une pièce de bois. Il demanda cinq minutes et je ne pus m’empêcher de lui répondre.

- Mais oui Monsieur Nathaniel, je sais bien que tu as besoin de cinq minutes.

Je riais et à ses mots il stoppa tout pour me prendre dans ses bras. Sa joie n’était pas fictive mais quelque chose me disait que je ne retrouvais pas le Nathaniel que j’avais laissé il y a deux mois. Le magasin était mieux organisé, c'était plus.... pratique.

- Je suis venue pour plusieurs choses mais la première, c’est lui : je te présente mon petit amour, Pierrick-Jak. Son père et moi avons trouvé un terrain d’entente et notre amour nous y a beaucoup aidé. Nous allons d'ailleurs te commander un lit pour ce petit ange car il n'a que son couffin et il grandit vite.

Face à la tête de Nathaniel je compris que je sautais beaucoup d’étapes mais nous avions le temps pour discuter et même beaucoup de temps. Bien sûr pas tout aujourd’hui mais je devais lui annoncer la nouvelle.

- J’ai vu mon supérieur et je reprends l’affaire Gaëtan. Je te l’avais promis. Mais il ne faudra pas te réjouir trop vite, nous risquons de n’avoir aucun débouché, cela fait très longtemps. Le problème est que je vais devoir remuer le couteau dans la plaie et te faire revivre des moments douloureux. Si tu veux je connais un psy et je pourrais t’envoyer à lui en mon nom. Et toi tu as des nouvelles à m’annoncer ?

Je m’installais dans sa cuisine posant Pierrick-Jak sur la table qui était entièrement débarrassée en dehors de son verre posé sur un côté. Je peinais encore à quitter mon enfant des yeux. Il faut dire que tant de choses avaient changées depuis que j'avais laissé Nathaniel après la livraison de notre magnifique lit. Même Jack l'avait trouvé superbe, il faut dire que Nathaniel savait travailler le bois.

© OswinWho





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Lun 3 Juil - 13:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Masculin
Célébrité : Guillaume Canet
Âge perso : 35
Profession : ébéniste
Posts : 53
Points : 55
Disponibilité :
30 / 10030 / 100

Gif : Un petit gif de 190px, 108px
Absence : En ce moment le travail me prend beaucoup de temps et d'énergie, j'ai du mal à trouver le temps de rp (et pas qu'ici)

Je vais essayer d'organiser mieux mon emploi de temps.

Mais je ne déserte pas !


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 3 Juin - 14:32
Une lueur d'espoir


Comme toujours, je suis penché sur une création. Et quand ce n'est pas des meubles, ce sont de petits objets. Sans me retourner, j'attrape le couteau à bois pas loin. Depuis que j'ai rencontré Lily, j'ai fait un ménage immense dans la boutique, dans l'atelier et même dans le petit coin cuisine. Les objets ne sont plus à même le sol. Certains sont sur des étagères en bois, d'autres pendent en décoration. Les meubles sont rangés de manière que l'espace soit assez grand. Je ne remerciais jamais la jeune femme pour ce nouveau Nathaniel que je suis.
Quand la cloche raisonne et informe l'arrivée d'un client, je lance un délai de 5 min pour finir la ligne au couteau à bois. Mais quand j'entends la réplique, je lâche tout et me lève de la chaise, manquant de me renversant. La chaise, elle n'a pas la chance et finit sa chute dans un bruit sourd. Je me tourne et vois mon amie. Althéa se tien devant moi, et c'est sans aucune gêne que je la prends dans mes bras pour la saluer.

-Je suis content de te voir ! Qu'est-ce qui t’amène dans mon humble boutique ?  

Je lui fais un large sourire et regarde son fils quand elle me le présente. Il est magnifique, comme beaucoup de bébés me diraient vous. Je fonds devant le petit visage encore endormi dans les bras de sa maman. Besoin d'un lit pour bébé ? J'ai toujours aimé faire des lits pour des petits êtres comme Pierrick-Jak. D'ailleurs c'est à lui que je m'adresse, même si c'est indirectement à sa mère.

Je suis content de te rencontrer enfin jeune homme ! Une amie de ta maman m'a parlé de toi, mais je n'avais pas eu le plaisir de te voir. Tu verras, je te ferai un beau lit, comme celui de tes parents !

Elle reprend ensuite, me parlant de l'affaire Gaëtan. Mon esprit se referme, et mon sourire perd de sa saveur. Je soupire doucement et adresse à Althéa un regard triste. Mais je la remercie d'avoir pensé à moi. C'est vrai que j'aimerais que justice soit faite. Mais j'avais peur d'être à nouveau pris pour un gamin menteur et fou. Je baisse la tête pour qu'elle ne voit pas ma douleur, mais c'est sans compter de la perspicacité du petit, qui dans un gazouillis adorable m'arrache contre ma volonté, une nouvelle lueur de joie dans les yeux. Qui se transforme ensuite en lueur d'espoir.

-Je n'irais pas voir de nouveau un psy.. Même si tu me me conseille, j'avoue que j'en ai tellement vu suite à ce qui s'est passé.. Et la seule chose que j'ai retenue, c'est que j'étais fou. Que j'étais un menteur. Et je j'avais inventé ce que j'avais vu.

Quand sa dernière question fuse, le visage de Lily passe dans mon regard et je  suis incapable de ne pas sourire et de reprendre ma bonne humeur.

-Ton amie est venue me voir après que tu lui aies donné mon adresse. Lily m'a profondément changé ! C'est une fille parfaitement adorable qui m'a sortie de ma profonde solitude. Je ne sais pas si je dois te remercier de me l'avoir envoyé, mais je te remercie quand même !


© Fiche par Mafdet Mahes


Nathaniel Cammas
Des paroles chaque jour sont envolées, de ces mots, seuls ceux du coeur demeurent.
(⚡) le chant des sirènes
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1294
Points : 1318
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 7 Juin - 14:42


Une lueur d’espoir - Althéa et Nathaniel




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


Nathaniel stoppa net son travail et me prit dans ses bras, sa spontanéité me fit du bien car malgré ce mois passé, il ne m’en voulait pas de ne pas avoir de nouvelles. Il accepta de faire le lit de mon petit ange et il le lui dit d’une façon très douce. Une amie lui avait parlé de moi ? Tiens première nouvelle.

Alors que je lui parle de l’affaire Gaëtan, son regard se ferme et cela me fait mal. C’est alors que Pierrick-Jak se mit à gazouiller lui tirant à nouveau un sourire. Il me dit qu’il ne voulait plus voir de psy car il le pensait tous fou. Moi, j’en connaissais un qui ne dirait pas ça....mais bon je n’étais pas là pour cela. Et lorsque je lui demande des nouvelles, son visage s’est totalement éclairé alors qu’il me parle de Lily.

Alors comme ça le secret de Lily c’était Nathaniel. Je me disais aussi qu’ils n’étaient plus les mêmes mais de là à les savoir ensemble, j’aimais cette perspective.

- Pierrick-Jak a deux semaines et comme tu peux le voir il est costaud pour un prématuré. Je vais le reposer dans son petit siège car malgré tout il pèse au bout d’un moment. Je suis désolée de ne pas être venu te voir plus tôt ni même de t’avoir annoncé sa naissance. Mais en échange, je soupçonne dans ton regard que Lily ne te laisse absolument pas indifférent. Elle m’a parlé d’un amoureux séduisant, galant, poli et je passe tous les compliments mais elle ne m’avait pas dit qui. Je suis ravie que ce soit toi et soulagée aussi.

Je me tue un instant, je ne savais si je devais en dire trop. Lily devrait le faire seule et je ne pouvais le révéler. Je repris :

- Tu sais Lily a souffert et je pense que tu vas l’aider à s’équilibrer. Mais vu comme ton atelier est bien rangé et que tout est propre dans ta cuisine, je pense que Lily vient souvent ici ? Je suis trop curieuse et je stoppe là mes investigations sur votre relation. Même si Lily cause beaucoup de toi et de tes beaux principes qu’elle adore.

Je regardais Nathaniel et je me pinçais la lèvre. Je baissais le regard deux minutes afin de chercher mes mots et je le regardais bien dans les yeux.

- Je dois t’avouer une chose très délicate et je ne sais pas comment tu vas réagir. C’est aussi pour cela que je ne voulais pas démarrer mon enquête avant d’avoir accouché. Je vais te faire comprendre pourquoi je ne te considère pas comme un fou. Tu es un kerseite-schlich comme ils disent, ceux qui savent, et je suis un wesen, un être différent.

Nathaniel me regarda d’un air stupéfait et un peu effrayé mais il fallait comprendre au vu de ce qu’il avait vécu. Je woge afin de lui montrer puis je redevins moi-même.

- Je ne suis pas un monstre mais juste une souris, une Mauzhertz. Cependant je voulais que tu sois au courant avant que nous entreprenions quoi que ce soit. De plus s’il est difficile pour un simple humain de comprendre qu’il y ait d’autres êtres différents, je voudrais que tu comprennes aussi que dans l’autre sens ce n’est pas facile à vivre. Je dois me contrôler et aller à l’encontre de ma nature. Mais je suis une humaine comme toi et je woge, me transforme, que lorsque je suis terrorisée.... Tu me diras : « pourquoi n’as-tu pas woge lors de l’inauguration sordide que nous avons vécue ? »...En grande partie grâce à Lily mais aussi à Jack mon compagnon. Je te dirais tout ce que je sais si toi aussi tu m’acceptes telle que je suis et que tu veuilles bien me laisser reprendre ton enquête et me faire confiance...... comme avant.



by FreeSpirit





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Lun 26 Juin - 16:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Masculin
Célébrité : Guillaume Canet
Âge perso : 35
Profession : ébéniste
Posts : 53
Points : 55
Disponibilité :
30 / 10030 / 100

Gif : Un petit gif de 190px, 108px
Absence : En ce moment le travail me prend beaucoup de temps et d'énergie, j'ai du mal à trouver le temps de rp (et pas qu'ici)

Je vais essayer d'organiser mieux mon emploi de temps.

Mais je ne déserte pas !


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 10 Juin - 17:38
Une lueur d'espoir


Je sais que je passe facilement d'une émotion à une autre, mais là, c'était trop. J'avais envie de pleurer et de rire en même temps, je voulais crier ma douleur mais aussi ma joie. Mais je reste là, un sourire mi-heureux mi triste, à regarder mon amie et son enfant. Lily ? Si elle ne me laisse pas indifférent . Comme dire... Non. Je crois bien que c'est la seule femme qui a su détruire ma carapace de solitaire en moins de temps qu'il lui a fallu pour me voler un baiser. Mais quand elle me dit qu'elle a souffert, je fronce les sourcils un millième de seconde. Elle avait pourtant fait le premier pas... Comment j'aurais pu croire qu'elle est souffert à cause d'un autre ? Et le besoin de la protéger n'en devient que plus fort.

-Lily porte bien son nom de famille... Elle est comme L'ange tombé du ciel dont les ailes ont été méchamment déplumé. Elle vient souvent, je crois qu'elle aime bien me regarder travailler. Elle donne une autre allure à la boutique et mes quelques clients habituels aiment bien la voir. Les autres aussi, mais ceux qui me connaissent de longues dates et qui viennent surtout pour discuter, sont enchantés de la croiser.

Puis elle baisse le regard. J'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas ? Mais elle relève les yeux et je comprends qu'elle change à nouveau de sujet. Et je sens que je vais prendre une autre rafale d'émotion. Et en effet, je ne m'attendais pas à ce qui va suivre. Elle utilise les mêmes mots que Casey. "kerseite-schlich" et "Wesen" Sauf que le premier c'est moi, et le second c'est elle. Et là, je me retrouve devant un visage ressemblant à une souris. J'ouvre de grands yeux stupéfaits et ouvre la bouche sans qu'aucun son ne sorte de la gorge. Puis elle reprend sa forme normale et je cligne des yeux. Bon Dieu... J'ai vu des choses, mais alors cette transformation... Jamais. Mais la confiance qu'elle me donne est immense. Est-ce que je la mérite ? M'avouer sa nature sans savoir ma réaction était à la fois courageux mais surtout une preuve de confiance. Je pourrait partir et la laisser en plan dans la boutique, je pourrais m’évanouir devant elle... Mais je la regarde et me gratte la tête.

C'était un Balam qui a tué Gaëtan. Ce grand chat aux allures de guépard ou de jaguar...

Lui annoncer comme ça que je connais le nom de l’espèce qui à tuer mon ami n'est peut-être pas la solution, mais tant pis. Autant qu'elle sache que je connais un peu...

-J'ai rencontré une Grimm il y a quelque temps. Elle m'a invité chez elle et je suis tombé sur un de ses livres. Il y avait la créature.

Je marque une nouvelle pause et tripote mes doigts la tête basse comme un petit garçon prit en faute.

Tu m'as dit ta nature... J'en reste encore un peu perturbé je dois avouer... Mais ma confiance tu l'as, que tu sois une souris ne change pas... Tu es Althéa. Il y a  une chose à savoir. Nous n'étions pas blanc comme neige à l'époque... Nous sommes rentré par effraction dans cette maison que l'on croyait abandonné...

Je laisse mes mots sonner dans la pièce, et le silence qui s’installe et pesant. Dire à une flic, qu'elle soit amie ou non, que je suis rentré sans autorisation dans une maison, n'était peut-être pas la meilleure chose à faire mais tant pis. De toute façon je ne peux pas retourner en arrière... Sinon, Gaëtan serait encore là...

© Fiche par Mafdet Mahes


Nathaniel Cammas
Des paroles chaque jour sont envolées, de ces mots, seuls ceux du coeur demeurent.
(⚡) le chant des sirènes
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1294
Points : 1318
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 11 Juin - 16:43


Une lueur d’espoir - Althéa et Nathaniel




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


Nathaniel lorsqu’il parle de Lily, parle avec les yeux qui brillent et la voix de l’amour. Je suis vraiment contente qu’il se confie. Et lorsqu’après avoir vu ma transformation il se gratte la tête et me regarde en m’envoyant tout brandi que c’est un Balam qui a tué Gaëtan, j’écarquille de grands yeux. Il m’avoue avoir rencontré une Grimm qui lui a révélé le nom du wesen en lui montrant des livres. Lorsqu’il me dit que je pouvais garder sa confiance et que je restais son amie, il ne pouvait me faire plus plaisir.

- Merci de me faire confiance, j’avais tellement peur que tu me tournes le dos. Ce n’est pas toujours facile pour un humain d’admettre que des personnes leur ressemblant comme deux gouttes d’eau puissent avoir une autre nature. Je me contrôle parfaitement et c’est rare que l’on me voit sous ma forme wesen. Je suis flic avant tout et je ne dévoile pas ma vraie nature à mes collègues.

Je le regardais tripoter ses mains et du coup je les pris dans les miennes avant de reprendre notre conversation.

- Que Gaëtan et toi soyez entrés ou non par effraction dans une maison que vous pensiez abandonnée, ne justifie en aucun cas un tel acte. J’estime que si quelqu’un prend la vie à autrui il doit être puni. Ce ne serait que de moi ce serait la punition par la mort mais les lois sont plus compliquées que cela, hélas. Je ne jugerais donc pas l’effraction, je suis de la criminelle. Tu te dis que je n’en ai pas l’étoffe ? Tu ne m’as pas vu à l’œuvre. Je te taquine. Tu vas me dire que je suis curieuse mais qui est le Grimm que tu as rencontré ? Elle n’a pas résolu ton problème ?

Je le sentais gêné et malgré ma promesse faite à Lily, je devais expliquer une chose grave à Nathaniel.

- Je sais qu’elle sera furax après moi mais voilà....

J’inspirais un grand coup avant de reprendre en me mordillant la lèvre inférieure.

- Lily a vécu avec un Balam et il l’a laissée pour une autre. Cependant elle les a trouvés chez elle...Disons dans une position qui ne laissait aucun doute. Il ne lui a pas fait de mal...enfin si on puits dire car elle a eu le cœur brisé mais je tenais à te le dire. Le reste elle t’en parlera...Déjà ce que je viens de te dire était un de ses secrets. Maintenant parles-moi de cette Grimm. A t-elle avancé tes recherches ? Autant ne pas chercher dans le même sens si cela n’a pas abouti.

Je le regardais, il semblait un peu perdu et avait l’esprit à des milliers de kilomètres de moi.

- Nath, Lily est normale, rassures-toi. Et elle est dingue de toi. Pense à vous deux maintenant. C’est pour t’aider que je suis là.



by FreeSpirit





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Lun 26 Juin - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Masculin
Célébrité : Guillaume Canet
Âge perso : 35
Profession : ébéniste
Posts : 53
Points : 55
Disponibilité :
30 / 10030 / 100

Gif : Un petit gif de 190px, 108px
Absence : En ce moment le travail me prend beaucoup de temps et d'énergie, j'ai du mal à trouver le temps de rp (et pas qu'ici)

Je vais essayer d'organiser mieux mon emploi de temps.

Mais je ne déserte pas !


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 16 Juin - 15:55
Une lueur d'espoir


Je lui souris. Le plus dur pour moi ce n'est pas d'accepter qu'une personne puisse avoir une nature différentes, mais au contraire. C'est de savoir que des gens n' accepte pas la différence. Le regard de la jeune femme quand je lui donne le nom de la créature qui à tué mon ami est surpris. En même temps, comment aurait-elle ne pu savoir que je connaisse ce nom ? Je lui raconte la moitié de mon aventure avec Casey. Mais je sais qu'elle ne veut pas avoir à faire avec les flics alors je préfère garder son prénom sous silence. Je sais que mentir ce n'est pas bien, mais la Grimm m'a aidé. Déjà à comprendre le monde, mais aussi à comprendre que je ne suis pas fou. Je ne pouvais pas la trahir. Et son seul désir était de ne pas avoir a faire avec la police. Mais d'un côté, peut-être la connaissait-elle..? Et alors qu'Althéa me prend les mains, je relève les yeux vers son visage, et lui répond le plus innocemment du monde pour la première phrase.
-Te tourner le dos ? Oui, seulement pour aller te chercher à boire si la soif commence à se faire ressentir. Je lui souris avant de reprendre avec un air plus sérieux.Je lui n'ai parlé que vaguement de mon histoire. à la Grimm, je veux dire. Je ne la connaissais, pas, et même si c'est une fille gentille, j'ai besoin de plus de temps qu'une soirée et la vue d'un livre pour donner ma confiance. Du coup, je ne lui ai pas donné plus d'informations que ça.  

Elle est malheureusement mal dans sa tête.. Prise de médicaments sans ordonnance, et surtout à la manière d'une drogue. Je soupire à ce souvenir. Mais j'oublie Casey à la seconde ou Althéa me parle du Balam avec qui sortait Lily. Je serre les dents, et sans savoir pourquoi le besoin de serrer Lily dans mes bras se fait ressentir. Jamais je ne voudrais la faire souffrir. Un homme, qu'il soit humain ou non, n'a pas à tromper une femme. Encore moins, une femme comme Lily. Je suis ailleurs. J'imagine Lily avec cet homme et sens une pointe de colère naître en moi. Comment on peut faire ça.. Puis elle me tire de ma rêverie.  

-Je ne lui dirai pas. Je ne lui dirai pas que tu m'en parler. Je lui laisserai le temps de me le dire elle-même si elle en sens l'envie et le courage. C'est quelque chose qu'elle me dira de son propre chef si elle le désire. Et peut-être après, je lui dirais que je savais.

Je regarde Althéa et cette fois je lui tourne le dos et sort de la pièce. Puis quelques instants plus tard, je reviens avec deux verres d'eau fraîche. Il fait chaud aujourd'hui. Même pour le petit, ça doit être assez dur. Je lui en donne un et garde le second en lui souriant.

© Fiche par Mafdet Mahes


Nathaniel Cammas
Des paroles chaque jour sont envolées, de ces mots, seuls ceux du coeur demeurent.
(⚡) le chant des sirènes
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1294
Points : 1318
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 26 Juin - 17:01


Une lueur d’espoir - Althéa et Nathaniel




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


J’écoutais attentivement tout ce qu’il me disait et je réagis soudain que son histoire ne se passait pas ici. Il se leva pour aller me chercher un verre d’eau et ça cogitait déjà dans ma tête. Cela aller me poser un petit problème mais il fallait que je trouve une solution qui arrangerait tout le monde. Jack et moi avions prévu de voyager mais pas tout de suite, Pierrick-Jak était bien trop petit et je n’avais pas envie de le laisser. Je demandais à Nath si je pouvais emprunter son coin salon car mon petit bonhomme devait prendre son repas.

- Excuses-moi mais je dois donner le sein à mon petit ange, puis-je emprunter ton salon ?

Il me sourit et me dit qu’il n’y voyait aucun inconvénient et que je prenne tout le temps nécessaire. Je pris donc mon petit siège avec mon bébé dedans ainsi que des petites affaires et partie m’installer dans le salon. Je m’installais confortablement et lorsque j’entrepris de dégrafer mon corsage afin de donner le sein à mon bébé, Nath détourna le regard me disant qu’il avait affaire à la boutique et qu’il me suffirait de l’appeler en cas de besoin. Je souris à mon tour et me dis qu’il était très pudique. J’installais mon bébé et ce dernier commença goulûment son repas. C’est alors que j’entendis la  sonnette de la porte d’entrée et cette voix que je reconnaîtrais entre mille.

- Nath ? Je dois te parler c’est très important, il faut que tu comprennes....


Nath lui coupa la parole en lui disant qu’il avait une visite qu’elle apprécierait et lui dit d’aller voir au salon. C’est ainsi que je vis arriver Lily et la joie qui se lisait sur son visage était naturelle et spontanée.

- Althéa et mon bébé d’amour, ça alors.

Elle s’installa près de moi et nous écoutions Nath qui avait repris son travail dans son atelier.

- Tu sais tout...pour Nath et moi ?

- Oui et je suis heureuse pour toi. Mais tu dois lui parler Lily, tu dois tout lui dire, votre amour n’en sera que plus fort. Et lui aussi doit te parler. Fais moi confiance.

Je l’avais vite rassurer afin qu’elle ne doute pas des sentiments de Nath pour elle mais je les aimais et ils devaient vraiment tout se dire entre eux. Et puis cela pouvait aussi m’aider pour mon enquête. Une idée venait de me traverser l’esprit. Nous papotions encore un moment jusqu’à ce que Pierrick-Jak ait fini de téter. Je le remis entre les mains de Lily qui le promena à travers le salon et la petite cuisine de Nath. Elle était très câline avec mon petit ange et il lui rendait bien. Cependant elle eut droit à un petit rejet sur sa veste et sa réaction fut d’en rire en disant à bébé « fallait le dire que tu voulais que je change de robe ».

Je la rejoins avec le siège et nous déposions mon petit monstre dedans. Lily me dit au revoir et rejoint Nath dans la boutique lui demandant de la rejoindre ce soir chez elle avec Paloma. Il revint vers moi.

- Dis-moi, si j’ai bien compris ton histoire se passait en France ? Le Gévaudan a bien évolué. Peux-tu me dire précisément où cela s’est passé ? Près de Mende, plus loin vers Saugues ? Donnes-moi plus de détails afin que je contacte les bonnes personnes.

Je le regardais d’un air très sérieux mais je ne voulais cependant pas paraître indiscrète et qu’il pense que je me mêlais de sa vie mais je rajoutais :

- Parles à Lily, dis-lui tout, elle a le droit de savoir. Fais moi confiance.

by FreeSpirit





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Lun 7 Aoû - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Masculin
Célébrité : Guillaume Canet
Âge perso : 35
Profession : ébéniste
Posts : 53
Points : 55
Disponibilité :
30 / 10030 / 100

Gif : Un petit gif de 190px, 108px
Absence : En ce moment le travail me prend beaucoup de temps et d'énergie, j'ai du mal à trouver le temps de rp (et pas qu'ici)

Je vais essayer d'organiser mieux mon emploi de temps.

Mais je ne déserte pas !


Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 13 Juil - 17:44
Une lueur d'espoir


Je lui dis de faire comme chez elle quand elle me demande d'emprunter la pièce d'a coté pour donner à boire à son fils. Je sais que c'est un moment très intime qu'une femme a avec son enfant, alors je détourne le regard. Plus part respect que par pudeur. Mais l'un n'empêche pas l'autre. Je suis quand même assez pudique, et cela, beaucoup de personnes qui me connaissent le diront.
Je laisse donc Althéa nourrir son petit, et regarde l'objet que je suis en train de faire. Je lui dis de m'appeler s'il y a quelque chose que je puisse faire avant de m'asseoir devant mon établi. À ce moment, la porte s'ouvre à la volée et la silhouette de Lily se forme à l' embouchure de la porte. Je me lève pour l’accueillir, tout sourire. Elle me dit qu'elle veut me parler, mais je la coupe d'un baiser et d'un signe vers le salon.

-Va voir qui est dans le salon, tu vas être contente !

Je regarde le dos de Lily alors qu'elle se dirige vers son amie, admirant son corps. Je souris, rêveur et retourne à mon travail alors que les deux femmes se retrouvent entre elles. Je travaille le bois et sifflote doucement. Chose que je ne faisant jamais auparavant. Mon sourire contagieux n'était qu'une façade avant l'arrivée de Lily dans ma vie et surtout dans mon coeur. Maintenant, ma bonne humeur a trouvé sa place. Je suis un homme heureux. Un travail qui me plaît, une femme qui me plaît et surtout à qui je plais.. Et que j'aime chaque jour. Pourtant, on ne va pas se cacher que notre rencontre a été foudroyante. La foudre a tapé en l'espace que quelques secondes, nos deux coeurs. Les reliant d'un courant éclectique et humain. L'amour est quelque chose que l'on ne comprend pas toujours, et que l'on contrôle rarement. Avec Lily, rien ne fut lent. Simple, rapide, efficace, notre alchimie s'est mise en place avec une facilité presque alarmante. Est ce cela être l'Âme soeur de quelqu'un ? Trouver sa moitié est pourtant assez rare me semble-t-il...

J'entends rire Lily, puis son exclamation me fait sourire. Comme Althéa, elle fait vraiment une belle maman... J'ose un regard dans leur direction et m'attendris quand je vois la jeune femme que j'aime avec Pierrick-Jack. Elle le dépose dans le siège avant de revenir vers moi. Elle me demande de passer chez elle ce soir avec Pal.

-Bien entendu ! À ce soir ma chérie. Embrasse Chouby pour moi !

Je la laisse filer même si je n'aurais aimé qu'elle rester encore un peu.. Enfin ne soyons pas trop gourmand, je vais la voir tout ce soir ! Puis, elle beaucoup de choses à faire, autant que moi..

Althéa revient alors vers moi, et me regarde avec un grand sérieux. Celui de la flic ? Ou celui de l'amie inquiète....? Je penche la tête sur le côté alors qu'elle me demande où ça c'est passer... Précisément. Ah ! Euh...

-Eh bien, ... En pleine forêt Mais exactement le plus simple serait que je retourne sur place... Et... Je me souviens du Ravin de Cerbal. Nous n'avions pas le droit d'y allez, mais, bien entendu.... Aah..

Je grince des dents. Revenir là-bas ? Alors que mes parents en sont partis pour me protéger ? Y revenir après tant d'années ? ça sera peut-être une bonne solution pour réussir à faire le deuil. Et je n'irai pas seul. De plus, prendre quelques vacances ne feraient pas mal. Et Paloma serait contente de voir du pays.. S'il est possible de prendre un chien dans un avion. Je refuse de la laisser à un inconnu...

Althéa me dit alors qu'il faut que j'en parle à Lily. Je ne sais pas pourquoi j'ai beau savoir qu'elle a raison, j'en reste sceptique..

-Tu crois...? ça ne va pas..

Elle me coupe, me rassurant. Non, ça ne va rien briser entre nous, bien au contraire.

-Je lui parlerai donc ce soir. Il semblerait que ce soit le soir des révélations !

Je souris. Je n'ai pas la tête à trop blaguer, mais j'ai besoin de me détendre un peu. Je range les sciures de bois dans une boite. Une cliente m'a demandé de lui garder, et c'est ce que je fais. Elle s'en sert de litière pour ses plantes. Puis, cela se transforme en compost rapidement donc.. Je finis de ranger, et laisse l'objet non terminé. Je dois avouer que je n'ai plus envie. Je veux juste prendre une douche et faire une sieste avant de retrouver Lily..



© Fiche par Mafdet Mahes


Nathaniel Cammas
Des paroles chaque jour sont envolées, de ces mots, seuls ceux du coeur demeurent.
(⚡) le chant des sirènes
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1294
Points : 1318
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 7 Aoû - 15:42


Une lueur d’espoir - Althéa et Nathaniel




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


Je ne désirais pas forcer Nathaniel à revivre son drame mais s’il n'allait pas sur place il se culpabiliserait sans cesse et ne comprendrait jamais vraiment ce qui s’est passé ce jour-là. Il était jeune et sans à priori, juste deux gamins qui voulaient se donner des frissons et qui se sont retrouvés au mauvais moment au mauvais endroit. Il me dit se rappeler d’un ravin, le ravin Cerbal, mais personnellement ce nom ne me disait rien. J’en parlerais à mon collègue français.

- Je ne connais pas le nom de ce lieu mais je vais en parler à mon ami qui est sur place. Je te donnerais son nom et son numéro de téléphone portable. Il est de la brigade de gendarmerie de Mende. Nous règlerons les derniers détails demain. Il se fait un peu tard. Pour l’instant tu vas retrouver Lily et tout lui expliquer : le drame et le voyage que je te propose de faire.

Je le regardais en souriant, si seulement j’avais su que l’ami de Lily c’était Nathaniel, quels cachottiers ces deux-là. J’étais si heureuse pour eux et j’enviais un peu leur voyage en France. Jack avait promis de m’emmener là-bas et je savais qu’il tiendrait parole.

- Encore un petit détail, à propos de Chouby et Paloma. Tu sais ce n’est guère agréable pour deux chiens en pleine chaleur de faire un voyage dans une soute d’avion quoique...Bref, je te propose de les garder, il y a de la place à la maison et Sébastien se fera une joie de les pouponner. Si tu veux tu pourras appeler tous les jours pour prendre des nouvelles. Surtout que je pensais que Lily et toi pourriez rentrer sur le Queen Mary 2 et vous faire une petite croisière pour vous remettre de vos émotions....Imagine chaque nuit dans les bras de celle que tu aimes, enlacés, sans aucun tracas sinon que celui de profiter de vos vacances ?

Nathaniel me regarda mais ne se prononça pas. Je me rendais cependant compte qu’il était tenté. Je repris taquine :

- Et puis pour une fois j’aurais l’occasion de me promener dans le parc la nuit en bonne compagnie car je suppose que les loulous aiment les promenades nocturnes ? Un aller-retour en avion ne serait pas vraiment le plaisir des vacances hum ?

Je pris Pierrick-Jak dans mes bras et Nathaniel me raccompagna jusqu’à la voiture avec le siège bébé. Je l’installais délicatement et je pris le temps d’embrasser mon ami avant de me mettre au volant :

- N’oublies pas, ce soir tu dois parler à Lily et vous avez beaucoup à vous dire. A demain pour les derniers préparatifs et ensemble cette fois car je n’ai pas envie de me répéter.

Il me sourit et je démarrais en lui faisant un dernier coucou avec la main. Nathaniel allait-il avoir le courage de tout révéler à Lily ? Je pense que oui, leur amour se ressentait tellement fort qu’il me fit soudain penser que mon amour à moi m'attendait à la maison.

by FreeSpirit





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message
Revenir en haut Aller en bas

Une lueur d'espoir - Nathaniel et Althéa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Michel Martelly: Une lueur d'espoir pour les déclassés
» Lueur d'espoir!
» Mes origines ménent à l'amitié ! [PV : Lueur d'Espoir, Patte Noire, Neige des Pics]
» Quand tout semble perdue, une lueur d'espoir apparaît soudainement
» Esterial Falss

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grimm's World RPG :: Live your life :: ◇ Southwest Portland :: Boutiques et commerces-