Bienvenue
sur le centre d'aide de Grimm's World RPG

D'autres explications plus bas











 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Aides  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  

Les mauvaises habitudes refont toujours surface...[Pv Robert]
 :: Outside :: ◇ Archives :: RP's terminés
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Julia Johansen
Âge perso : 20
Posts : 62
Points : 66
Disponibilité :
25 / 10025 / 100

Localisation : Les rues de Portland
Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 8 Jan - 0:33
Les mauvaises habitudes refont toujours surface...
Ft.Robert

Cela faisait plusieurs jours maintenant que le nouvel an était passé et Nótt avait pris pour habitude de "rôder" dans le quartier des restaurants avant ou après les heures de service pour voir si il n'y avait pas un repas qu'elle puisse faire avec les restes. Biensur le petit groupe rencontrer à la soirée lui avait proposé de l'aide et de venir au H2O, mais vous savez comment c'est. Vous prenez des habitudes de vie et quand on a peur du regard de l'autre on ne les lâche plus surtout dans sa situation.
Une demoiselle qui avait des hallucinations et qui vivait dans la rue. Rien de plus banale. Nótt n'était pas très douée en relation humaines qui plus est alors arriver à accepter ou solliciter de l'aide ? Impensable ! Elle préférait aider les autres que de se faire aider.

Ce jour là elle errait dans les rues et aperçu un camion de livraison dont le coffre était ouvert. Elle s'approcha furtivement. Personne... Le livreur devait être à l'intérieur du restau-gril à côté. La demoiselle jeta un oeil sur la marchandise et se dit qu'une côte de beuf et une ou deux pommes ne manqueraient pas. Alors c'était décidé, bien qu'elle n'aime pas ça, elle allait voler. Elle releva sa capuche et se couvrir les cheveux et le haut du visage avec.
Notre rouquine grimpa dans le coffre et prit deux pommes qu'elle mit dans son sac avant de s'avancer vers les beaux morceaux de viande. Avec leur taille elle pourrait partager avec d'autres sdf. Et oui encore à penser aux autres avant de penser à elle. Et pourtant ça faisait deux jours qu'elle n'avait pas mangé. Ses joues étaient creusées. Déjà en temps normal elle ne mangeait pas à sa faim, alors son corps commençait à en pâtir. Elle avait l'air fragile, fatiguéne et craintive comme une bête sauvage qui serait vulnérable et en même temps la délicatesse d'une biche. Elle s'était même battue la veille au soir pour un peu de pain. Elle avait perdu.
Nótt tendit les bras pour attraper la viande et alors qu'elle allait la prendre elle se stoppa. Et merde! Pris en flagrant délit.Elle sentait bien une présence derrière elle. Le livreur devait être revenu.Comment faire ? Elle était prise au piège dans ce coffre dont la seule issus était bloqué par un homme. C'était fini... Des fois on gagne des fois on perd. Là elle avait joué et perdu. Elle entendait déjà les hurlements et les coups meurtrir son corps. Elle se retourna et se laissa tomber à genoux. La demoiselle sortie les pommes de son sac et les remis en place avant de monter les contenu de ce dernier.

-Je suis désolée... Je n'ai rien volé d'autre. Pitié... Ne me faîtes pas de mal...

Sa voix était fluette mais reconnaissable. Elle hota sa capuche et on pouvait alors voir le côté droit de son visage bleuie pas un cocard et sa lèvre inférieure coupée non loin de la commissure droite. Ses lèvres tremblaient. Nótt garda les yeux baissés le regard dans le vide.

-Pitié... Je vous en supplie...murmura-t-elle encore une fois.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 728
Points : 752
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 13 Jan - 20:10

◈◈◈ Les mauvaises habitudes refont toujours surface ... ◈◈◈

La journée de livraison s'annonçait plutôt tranquille et dans des quartiers du centre-ville surtout. Je commençais quand même à m'agacer du comportement des gens sur la route, peut-être ce qu'il me restait de France pour râler autant. Je souris en pensant à cela, penché sur mon volant en soupirant et attendant qu'une empotée finisse son créneau pour dégager la route. Et puis tiens, pour lui faire comprendre, je klaxonnais en passant.

J'arrivais sur mon lieu de livraison en retard, ce qui ne m'arrivait quasiment jamais. Je détestais ça et je m'excusais platement envers le client, qui n'en tint heureusement pas rigueur. Cela me turlupinait tout de même, je n'avais pas donner cette image pour l'entreprise. Je me dépêchais donc de livrer ce restaurant en meuble et passais aux fruits et légumes que j'avais bien calé au fond du camion. Quelle ne fut pas ma surprise alors !

Une jeune femme était en train de se servir dans la cargaison. Je montais dans le camion les nerfs bien tendus. Lorsque je retournais la délinquante n lui prenant le bras vivement, je me relâchais et soufflais :

"Nott ? ..."

(c) FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Julia Johansen
Âge perso : 20
Posts : 62
Points : 66
Disponibilité :
25 / 10025 / 100

Localisation : Les rues de Portland
Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 13 Jan - 21:39
Nótt releva son visage meurtrit sur le livreur dont elle avait vaguement reconnu la voix. Elle reconnu tout de suite Robert et rebaissa les yeux encore plus honteuse qu'il la voit dans cet état. Elle avait eu peur de sa colère lorsqu'il lui avait pris le bras et maintenant elle avait peur de son jugement. Qu'aller-t-il penser d'elle? Elle-même se dégoûtait. Elle n'avait jamais eu à faire ça et s'était toujours débrouiller pour rembourser ses "vols".
Son état n'était pas critique mais elle avait l'air à l'ouest et fragile. Le froid humide l'avait plus affaibli encore après les multiples coups qu'elle avait reçu. Elle se releva tête baisser mais ne tenait pas vraiment debout.

-Robert je.... Pardon... Je m'en vais je ne veux pas que tu aies plus de problèmes par ma faute...  Je ne pense même pas mériter ton pardon.... Je me dégoûte... Pardon...

La rouquine tituba jusqu'à lui et pausa sa main tremblante sur son bras pour qu'il la laisse descendre. Elle failli tomber sur l'asphalte puis fit quelques pas avant de reculer. Le groupe qui l'avait agressé était un peu plus loin. Les yeux de la demoiselle s'empilent de détresse avant qu'elle ne se retourner instinctivement vers la seule personne qu'elle connaît. Robert. Mais pourquoi est-ce qu'il l'aiderait elle n'était rien ni personne et puis après ce qu'elle a fait elle doutait qu'il la protège que quoi que ce soit. Entre temps le "chef de groupe" l'avait reconnu et cria à travers la rue: "Hey! Sale rouquine ! Qu'est-ce que tu fou ici !? Je t'ai dit la dernière fois que si je te revoyait je finirait de te faire la peau ! Allez viens là sale merde!"
Ils traversaient la rue et se dirigeaient vers elle. Nótt ferma les yeux et serra les points. Laissant au passage tomber son sac par terre. Elle arriverait peut être à en mettre un ou deux K.O. et encore rien n'était moins sûr.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 728
Points : 752
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 17 Jan - 21:56

◈◈◈ Les mauvaises habitudes refont toujours surface ... ◈◈◈

Au départ je pensais au mauvais coup d'un gamin, c'était arrivé à un collègue, mais ça ! ... Premièrement, je ne m'y attendais pas, deuxièmement, je ne savais absolument pas comment réagir. Je ne pouvais pas laisser passer cet acte. Ces mots et plaintes me faisaient mal et me perçait le cœur. Je soupirais et la laissais filer. Non ! Je tournais les talons et la suivais. Il me faudrait peut-être un temps pour trouver une solution, mais il était hors de question que je la laisse partir si facilement.

Une drôle de scène m'attendait une fois encore : plusieurs hommes s'apprêtaient à s'en prendre à Nott. Je ne savais pas ce qu'elle avait pu leur faire, mais vu le type de wesen, elle n'avait aucune chance. La petite femme toute maigre lâchait son sac et se tenait pourtant prête à les accueillir. Je connaissais malgré moi la rage de certains wesen, et ces Coyotl étaient de la pire espèce...

Instinct ou folie héroïque, je courais pour attraper Nott par la taille. Je la tirais au camion le temps que les autres traversent la rue woge et la haine marquée sur leur visage. Je poussais Nott dans le camion et lui fis signe de pas bouger.

Je wogeà mon tour et encaissais dans mes bras les trois Coyotl en rage. Je les empêchais de passer. Quelque chose de bien arrivait enfin : une policière passait dans la rue et intimait aux agresseurs de se calmer. Son collègue arrivait et les trois hommes furent arrêtés. Lorsque je me retournais, Nott n'était plus là. Je soupirais. La police voulait ma version des faits. Je les accompagnais.

Lorsque je ressortais du commissariat, je vis Nott qui me toisait au coin de la rue. Je lui en voulais un pue, alors je me dirigeais vers elle avec dynamisme :

"Ecoute, tu me dois des réparations... et des explications !"


Je la pointais du doigt avant de l'atteindre, puis je me plantais en face d'elle les mains sur les hanches. Après tout, pourquoi serait-ce à moi de trouver une solution. Entendons ce que la coupable avait à me répondre.

(c) FreeSpirit




Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Julia Johansen
Âge perso : 20
Posts : 62
Points : 66
Disponibilité :
25 / 10025 / 100

Localisation : Les rues de Portland
Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 18 Jan - 0:39
Nótt était prête releva la tête mais avant qu'elle ne pu faire quoi que ce soit Robert la prit par la taille ce qui la troubla, et la mit dans le camion. Ça n'était pas très difficile, un poids plume qui ne tient pas debout, rien de plus simple à bouger. Puis, devant ses yeux, ils avaient tous woge même lui. Même Robert.
Lui aussi? Mais alors si il voit mes yeux il... Il va vouloir ma peau lui aussi!
Elle prit peur et courue récupérer son sac avant de fuir dans une ruelle pas très loin. Elle fit demi-tour mais la police emmenait tous le monde au poste. Elle s'y était rendu le plus rapidement possible.
Nótt se posa devant l'entrée et attendait la sortie de Robert. Lorsqu'il sortie il arriva vers elle en rogne. Elle baissa les yeux.

-Robert... Je... Je suis désolée. Je te jure que je n'ai rien volé dans ton camion...  Après...

Elle ne pu retenir ses larmes et woge sans le savoir mais repris rapidement son apparence humaine. Avant de continuer.

-Robert je vois des choses et ceux que je vois veulent me tuer... J'ai eu peur que... Que si tu voyais mes yeux tu voudrais me les arracher... Comme les autres...

Elle releva la tête et inspira en le regardant droit dans les yeux. Elle lui dit de se transformer pour comprendre ce qu'elle lui racontait. Lorsqu'il le ferait il verrait bien par lui même dans ses yeux.
Tout en attendant qu'il décide ou non de woge elle lui proposa de l'aider avec ses livraisons. Qu'elle le ferai pour se faire pardonner. Elle lui tendit un goblet avec tout ce qu'elle avait gagné depuis le matin. Pas grand chose mais elle ne savait pas comment ce faire pour qu'il ne lui en veuille pas. La demoiselle ne le quittait pas des yeux.

-Robert... Je vois ça depuis que je suis gamine... Et depuis que je suis gamine...

Elle souleva son t-shirt pour montrer ses côtes. Sur tout son ventre et ses côtes il peut voir des cicatrices plus ou moins grandes et anciennes. Elle rebaissa son débardeur et son sweet.
Nótt soupira. Voilà il savait tout ou presque. Même elle ne savait pas tout.
La rouquine passa ses doigts dans sa chevelure de feu. Elle lui dit que le cocard était une mise en garde du Coyotl de toute à l'heure. Elle lui proposa de marcher un peu.

-J'avais récolté assez d'argent pour un pain. Ces gars me sont tombés dessus et mon laisser à terre en me menaçant de ne plus les croisés sinon ça serait ma fête.

Nótt s'arrêta et se tourna vers son interlocuteur. Avant de Lui demander comment elle pouvait se racheter si elle ne pouvait pas l'aider pour son travail. Elle pourrait faire ses courses, son ménage, la cuisine si travail tard. Puis elle s'excusa, elle n'avait pas pensé qu'il puisse être en couple. Ça elle ne connaissait pas alors c'est pas la première chose à la quelle elle pensait. Elle lui dit sans trop de gêne. Elle se demandait comment faire pour je racheter au près de lui.
Nótt ne savait pas trop quoi dire ou faire. Elle s'adossa contre un arbre. La tête lui tournait un peu et son ventre cria famine. Elle inspira à fond avant de lui sourire.

-Du coup ? Je fais quoi pour me racheter au près de toi ?

Elle se redressa et essayer de rester à peu près debout. Elle avait de sérieux vertiges mais faisait bonne figure pour ne pas créer plus de problèmes à Robert. Elle attendait juste son verdict.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 728
Points : 752
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 5 Fév - 16:45

◈◈◈ Les mauvaises habitudes refont toujours surface ... ◈◈◈

L'air penaud de Nott ne diminuait guère mon envie de l'étrangler. Je bouillonnais de l'intérieur. Heureusement pour elle que je n'étais pas quelqu'un d'impulsif, mais plutôt réfléchis. Des larmes témoignèrent de sa sincérité et me touchaient. J'étais agacé par ce comportement et gardais en même temps à l'esprit sa situation... Je devais lui faire comprendre que je n'étais pas du tout content, mais de façon diplomate.

Elle voulut se racheter avec ce qu'elle avait gagné dans la journée. Je devais avouer qu'elle était touchante par cette sorte d'innocence. Je soupirais et baissais les épaules en repoussant le gobelet. Je baissais les yeux et l'écoutais encore m'expliquer qu'elle était une grimm. Je relevais les yeux à elle avec surprise. Le sort s'acharnait-il sur moi ? Je pensais malgré moi qu'elle devait être sûrement la moins impressionnante des grimm dans ce monde. Je finis par laisser sortir ce que je pensais, mes paroles dépassant mes pensées :

"Bon écoute : ce que tu m'as fait s'appelle une sacrée crasse, et ouais je suis pas content du tout ! Je ne veux pas de ton argent et tes excuses non plus. Je viens de passer une journée de merde grâce à toi..."

Je me calmais et respirais un bon coup. Elle allait s'effondrer si je n'ajoutais pas quelque chose. C'était ce que je recherchais aussi quelque part... Bon, aller, je lui laissais une seconde chance :

"... cela dit, je vais bien trouvé un truc à te faire faire à l'entrepôt. Ce sera ta seule seconde chance, j'te préviens ! Et puis on a à discuter. Suis moi !"

Elle ne souriait pas, mais je savais quelque part qu'elle était soulagé. je lui tournais le dos et me dirigeais à mon camion, m'assurant tout de même qu'elle me suive. Je me devais, peut-être malgré moi, de lui en dire plus sur les grimm et pourquoi elle se faisait attaquer. Nous montions dans le camion et direction l'entrepôt. Sur la route, je lui racontais :

"Je n'ai pas peur des grimm, et c'est une chance pour toi. Si tu te fais attaquer ou regarder de la sorte, c'est que les créatures que tu vois, appelées "wesen", comme moi, ont peur des grimm. Les gars qui t'ont attaqué étaient des "Coyolt". Pour les Wesen, les Grimm sont des chasseurs, des tueurs. Nous savons quand vous nous voyez parce que les yeux des Grimm brillent. Il s'en suis une sorte de frisson chez nous, car vous voyez au plus profond de nous, comme si nous étions mis à nu. Du coup l'instinct fait que la plupart des wesen se défendent, ou préfèrent attaquer pour ne pas se faire repérer... Voilà, en gros dans quel monde nous vivons... As-tu des questions Nott ?"


J'étais redevenu calme et sérieux. Je m'exposais bien sûr à des dangers nouveaux, mais si elle restait dans l'ignorance et que je la croisais de nouveau il serait peut-être pire qu'elle continue à ne rien savoir.


Spoiler:
 

(c) FreeSpirit




Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Julia Johansen
Âge perso : 20
Posts : 62
Points : 66
Disponibilité :
25 / 10025 / 100

Localisation : Les rues de Portland
Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 27 Fév - 1:50
La jolie rousse suivit Robert sans broncher et monta dans le camion. Elle s'attacha et se réchauffa un peu après que son bienfaiteur ai mit le contacte. Elle le regardait avec fascination, écoutant attentivement ce qu'il disait.
Grands dieux alors je ne suis pas folle ?!!
Elle était à la fois soulagée et complètement déboussolée.
Elle avait tant de questions en tête et si peu de force. Mais avant tout, elle était heureuse.

- Bien sûr j'ai plein de questions mais je ne sais pas par où commencer... Je... Merci. Grâce à toi je sais enfin que je ne suis pas folle.

Nótt souriait agréablement en ne quittant pas Robert des yeux. La demoiselle lui demanda ensuite timidement ce qu'il était comme wesen. Ne l'ayant pas vraiment vue une fois woge elle était curieuse. Elle lui précisa tout de même qu'il n'avait pas à répondre si cela le dérangeait. Elle reporta son regard sur la route pour ne pas mettre son interlocuteur mal à l'aise.
Elle lui demanda ensuite si il n'y avait que de méchants Grimms et si tel était le cas est-ce qu'elle pouvait arrêter d'en être un. Elle lui raconta qu'elle n'avait jamais tué volontairement et que le peu de fois où c'était arrivé elle avait tout fait pour éviter ça en essayant de mettre la personne K.O. Elle n'en était pas fière du tout. Durant le trajet elle se permis de lui poser d'autres questions comme: "qu'est ce qu'un Pflichttreue " ou bien savoir si il voudrait bien l'aider à en savoir plus, lui dire les noms de wesen qu'elle avait croisé grâce à des dessins qu'elle avait fait. Elle s'arrêta net un instant.

-Robert ? Si tu es un Wesen et moi un Grimm,  est-ce que j'ai le droit de te côtoyer ? Je veux dire... Maintenant que tu sais, tu n'as peut-être plus envie de me voir....

Nótt baissa les yeux, attristée par cette perspective. Ils ne se connaissaient pas vraiment certes mais elle l'appréciait beaucoup et elle aurait aimé envisager devenir son amie qui sait. Mais si Grimm et Wesen sont "ennemis" elle ne pourrait plus le revoir.

-Je suis désolée si je t'ai mis dans une mauvaise situation... Je peux disparaître s'il le faut, je partirais de Portland.

Elle ne voulait pas lui créer plus de problèmes que ce qu'elle n'avait déjà fait.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 728
Points : 752
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 2 Mar - 22:17

◈◈◈ Les mauvaises habitudes refont toujours surface ... ◈◈◈

Les situations compliquées s'accumulaient dans mon entourage... mais n'est-ce pas ça qui nous fait vivre et sentir vivant tous les jours ?

Nott n'était effectivement pas au courant qu'elle était une Grimm... Je trouvais cela étonnant et naturel à la fois. Si elle vivait dans la rue et n'avait pas de famille, qui aurait pu le lui dire ? Et puis, même si elle avait été attaquée par des wesen, lequel d'entre eux aurait eu assez de courage ou de stupidité pour constater qu'elle était une Grimm ?  
J'attendais qu'elle eut fini et soupirais légèrement, mi-soulagé, mi-conclusion d'agacement.

"Bien sûr que non, tu ne vas pas quitter Portland pour cela ! Tu vas le garder pour toi et ne le dire à personne d'autre dont tu n'es pas sûre qu'il soit Grimm ou Wesen. Cela est interdit par un code ancien et certaines personnes influentes veillent à son respect. Est-ce que je risque quelque chose à te parler et te protéger ? Surement... mais n'est-ce pas plus dangereux pour la communauté wesen de laisser une Grimm se promener sans qu'elle sache le danger potentiel qu'elle est pour nous ? Je ne pense pas être blâmable... Pour ce qui est de répondre à tes questions, j'accepterais de les écouter et répondre à toutes celles qui sont en ma capacité de répondre bien entendu ! Je te remets en garde vis-à-vis de cela : ne parle pas de ce "monde" à n'importe qui et n'importe quand, cela peut-être très dangereux. Tu peux avoir confiance en moi, mais fais attention à toi dès à présent... Enfin, pour ce qui est de réparer ton erreur, tu vas m'aider deux jours à l'entrepôt à trier et déplacer les cartons..."

Je prenais le chemin de l'entrepôt et nous attendions dans un bouchon. Je coupais la radio qui m'agaçait, toujours plus de présentations et de pub et moins de musique. Le cd de hard rock que j'avais mis avait fait plusieurs tours déjà, je m'en lassais un peu, il fallait que je pense à le changer. J'ajoutais donc à Nott :

"Un Pflichttreue  est une panthère des neiges. Lorsqu'il woge, son corps se recouvre d'un pelage blanc avec des tâches noires, son nez devient un museau de félin avec de longues moustaches blanches et ses yeux deviennent verts ou jaunes et luisent dans le noir. Ils sont très loyaux et malins. Mais d'où tiens-tu ce nom en fait ?"ajoutais-je soudain en me tournant vers elle.




PS : t'iras voir la nouvelle liste des wesen à jour, c'est très bien fait ! (je m'en sert pas mal moi ^^ )

(c) FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Julia Johansen
Âge perso : 20
Posts : 62
Points : 66
Disponibilité :
25 / 10025 / 100

Localisation : Les rues de Portland
Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 7 Mar - 12:45
La demoiselle fut surprise par la réaction de Robert. En résumé: pas partir et ne rien dire à personne.
Alors comme ça il y avait des lois juste pour ce "monde" là !? Maintenant que j'étais au courant je me devais de faire mon maximum pour ne pas les enfreindre.
Elle fronça les sourcils quand il admit qu'il risquait quelque chose à la protéger. Elle ne laisserait pas faire.
En tout cas il était à son écoute.  Ça la perturbait un peu car c'était la première fois qu'on lui prêtait réellement attention autrement que pour la frapper. C'était tellement appréciable et doux comme ressenti. Nótt le scrutait avec attention et suivait les courbes de son visage. Elle arrêta se disant qu'elle allait mettre Robert mal à l'aise.

-Merci... Infiniment et pour tout... À tes yeux ce n'est peut-être rien mais pour moi c'est...  C'est comme si tu m'avais sauvé la vie. Alors merci.

Elle bessa les yeux sur ses pieds et se tue. Le silence laissait place à la musique et aux bruits environnants. Ils étaient dans les bouchons et quel bouchon. Le cd avait bien tourné. Pendant ce temps la jeune femme glissa sa main sur son visage pour mettre les mèches de cheveux derrière son oreille. Elle posa ensuite ses doigts froid sur son cocard en serrant un peu les dents. Elle souffla légèrement bruyamment de douleur. Dès que ses doigts furent chaud elle changea de main.
Robert coupa la musique et ce tourna vers elle. Nótt un peu étonné fît de même et releva les yeux à lui. Elle fut d'autant plus étonnée qu'un Pflichttreue soit wesen.

-On m'a dit que j'en étais un mais je croyais que c'était une insulte comme Grimm. Alors c'est un wogge ? Heu non, un Wesen ?

Comment était-ce possible? Si elle était Grimm est-ce qu'elle pouvait être wesen à la fois ? Elle semblait tout à coup complètement perdue.

-Robert... Je ne connais pas mes parents. Ils m'ont abandonnés à ma naissance. Est-ce que... Tu penses que c'est possible d'être les deux ? Je veux dire...  C'est bizarre. Si Grimm et Wesen sont ennemis comment je pourrais être les deux ?

Quelqu'un claxonna et Nótt sursauta et regarda dehors. Ses yeux devinrent un peu plus verts et luisants avant de reprendre leurs teinte d'origine.

-Désolée, avec la fatigue et la faim je suis à fleur de peau. Je sursaute pour rien et je m'emporte facilement. Excuse-moi. On peut parler d'autre chose si tu veux. Plus d'une heure sur le même sujet ça doit être long pour toi...

Au pire elle allait l'aider pendant deux jours. Elle lui sourit agréablement. Elle essayait de deviner quel wesen il pouvait être.
Alors ? Un ours? Un lion ? Non... En tout cas un animal assez costaud mais quoi?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 728
Points : 752
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 22 Mar - 22:07

◈◈◈ Les mauvaises habitudes refont toujours surface ... ◈◈◈

Le changement de langue de Nott me faisait sourire. Elle me posait mille questions dont je prenais le soin de noter l'essentiel dans ma tête pour lui répondre. Je l'écoutais, mais ses idées s'exprimaient vite et cela me prêtait à confusion. je pris alors la décision de l'accueillir un temps pour ne pas déclencher pire situation si elle tentait de chercher des réponses ailleurs. Le trafic reprenait doucement et nous arrivions à l'entrepôt. Entre temps je répondais à certaines de ses questions :

"Sache tout d'abord que je me rend compte de ce que je viens de te dire, cela m'a fait a même chose quand mes parents me l'ont appris, pour moi... Ce que je ne peux trop imaginer, c'est ce que tu as vécu jusqu'alors. Oui, il existe d'autres wesen et certains avec des noms compliqué comme le Pflichttreue. Pour ce qui est de ta question d'être les deux, cela n'est pas possible. ce que je sais par contre.. enfin ce dont j'ai entendu parlé ou lu, c'est que les Grimm peuvent être malades et atteins de certaines pathologie wesen... Il est possible que tu es contracté ce mal depuis un moment, mais qu'habituée à la douleur, cela n'a été qu'une chose de plus a endurer pour ton corps et ton esprit. mais nous tirerons ça au clair."

Je lui glissais alors un clin d'œil. Une fois à l'entrepôt, je lui demandais de m'aider à décharger le camion et m'aider à ranger. Je continuais encore un peu :

"Je comprends ta réaction et je ne t'en veux pas. je veux simplement que tu me promette deux choses : ne soit pas trop pressée d'avoir des réponses, soit patiente et tu les obtiendras. La deuxième chose est que nos entrevues seront décidées à l'avance et pas à l'improviste, ou le moins souvent possible. Je ne te dirais ce que je suis qu'en privé, chez moi. Est-ce que cet "arrangement" te vas ?"


Je pris un papier et notais mon adresse dessus, ainsi que mes numéros de téléphone (fixe et portable). je lui donnais en cas d'ennui. Mais pour ce soir je projetais qu'elle vienne chez moi pour passer la nuit et que je puisse éclaircir plusieurs points avec elle dès ce soir et le lendemain. je pensais alors qu'il fallait tout de même que je mette quelque chose au clair :

"Oh... je ... Je voulais te dire que tu es pour moi une amie, ou du moins une bonne connaissance. Bien que je te propose mon aide, cela n'est pas pour te courtiser... Voilà, que tout soit clair."

Je lui souris franchement et la laissais me répondre. Cette journée très chargée finirait donc tranquillement, ou presque, installés dans le confort de ma maison de banlieue que j'avais hérité.  

(c) FreeSpirit


PS :Tu peux conclure et commencer un nouveau rp (envoie moi le nouveau lien en mp)


Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Julia Johansen
Âge perso : 20
Posts : 62
Points : 66
Disponibilité :
25 / 10025 / 100

Localisation : Les rues de Portland
Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 11 Mai - 14:11
Elle écoutait sagement les réponses de Robert en prenant des notes à la fins de son calepin et était contente qu’il ne lui en veuille pas trop. Il comprenait ses réactions. Elle commença un peu à s'inquiéter lorsqu'il lui parla de maladies mais la rassura très vite.

-Quelle maladies aurais-je pue attraper. Et puis je n'ai jamais croisé de panthère blanche... un tigre blanc avec de grandes dents oui mais pas de panthère... enfin on en reparlera plus tard.

Ils arrivèrent assez rapidement à l’entrepôt et le clin d’œil du jeune homme la fit sourire avant qu’elle ne hoche la tête.
Nótt rit amicalement et descendit du côté passager et posa son sac et sa veste au niveau des roues arrières avant de prendre quelque cartons pour aider Robert comme il lui avait demandé. Elle s’occupa des plus petits et faisait de son mieux pour ne rien abîmer. Elle continuait d’écouter son acolyte et trouvait ses conditions respectables. L’arrangement lui convenait. Il était normal que Robert veuille être prévenue de rencontre éventuelle sur un sujet aussi secret.

- C’est bon pour moi il n’y a pas de soucis je comprends parfaitement tes conditions. Elles sont respectables et puis si on se croise par hazard on arrivera sûrement à parler d'autre chose quand même.

Elle rit amicalement et l'observa écrire sur un bout de papier qu'il lui tendit. La rouquine prit le papier.

-Merci... Elle se rendit compte qu'elle parlais français et rectifa. Pardon. je disais... Merci...

Elle ouvrit alors de grands yeux étonnés des justifications presque gênées de Robert. Bien qu’elle le trouve attirant elle n’avait pas eu ce genre de pensées. Assez sensible Nótt devint très vite écarlate et rit quelque peu amusée de la situation et surtout du mot « courtiser ». cela ne se disait plus mais elle aimait bien la sonorité de ce mot.

- Je… Heum… Enfin, tout était déjà parfaitement clair. Je… heu… je suis désolée si je t’ai mise mal à l’aise ou si je t’ai fait penser que…. Enfin… pas que soit laid ou quoi, non ! au contraire ! enfin… je… bon bref tout et claire et je pense que je vais me taire parce que je sens que ça envenime le truc alors qu’il n’y a pas de quoi… haha !

La rouquine riait timidement en se frottant la nuque. C’est ce moment précis que choisit un potentiel collègue de Robert pour gueuler dans l’entrepôt : « Bah alors elle est mignonne celle là à rougir ! Si tu n’en veux pas je ne dis pas non ! » . Un autre avec lui se marra ce qui finit de mettre la jeune femme dans l’embarras.
Nótt baissa la tête pour cacher son visage empourpré dans sa chevelure fauve et pris un carton qu’elle emmena au même endroit que les autres puis revint au camion pour en décharger d’autre, dans un silence profond. En temps normal elle aurait incendié le gars mais elle ne voulait pas créer de problèmes et puis la fatigue due à la mal nutrition commençait à bien se faire sentir. Elle faillit trébucher mais se rattrapa de justesse.
Une fois le déchargement fini notre rouquine se posa à côté du camion en attendant le retour de Robert qui devait remplir un papier. La chose faite elle remonta dans le véhicule avec lui. Elle voulu s'excuser mais avant qu'elle ne puisse le faire Robert lui proposa alors de venir dormir chez lui. Nótt fut surprise et ne savait pas trop quoi répondre alors il insista un peu et elle accepta. Ils prirent donc la route de la banlieue en papotant.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message
Revenir en haut Aller en bas

Les mauvaises habitudes refont toujours surface...[Pv Robert]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Le passé ressurgit, certaines histoires refont surface et un lien se rompt (Pv/ Carter)
» Quand les souvenirs refont surface [PV Valentine Crowblack] [terminé]
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Robert McNamara, artisan de la mise au pas des peuples

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grimm's World RPG :: Outside :: ◇ Archives :: RP's terminés-