Bienvenue
sur le centre d'aide de Grimm's World RPG

D'autres explications plus bas











 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Aides  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  

Oeuvre caritative - Jack et Robert
 :: Outside :: ◇ Archives :: RP's terminés
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 722
Points : 746
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 4 Oct - 14:02

" Œuvre caritative "
Feat: Jack
Ces derniers jours n'avaient pas été très cléments point de vue météorologique. Cela faisait trois jours qu'il pleuvait sans discontinuer. Aujourd'hui il faisait beau, et la météo à la télé annonçait une belle semaine. Je ne fiais pas à ce qu'ils disaient. Mes sens wesen allaient bien me le dire. Ce matin, alors que le café passait je sortais et pris une grande inspiration. L'air frais entra dans mes poumons. Le temps semblait en effet se stabiliser. Je ne sais pas comment je faisais cela, mais mes sens de Schwarz Büffeln ne me trompaient quasi jamais. Je rentrais et déjeunais en pensant au travail que nous aurions avec l'association d'aide aux "plus démunis" dont je faisais partie. L'eau s'était accumulée dans les rues, les boues avaient coulé sur les bas côtés, et les dégâts matériels pouvaient être importants dans les caves... Nous n'empiétions pas sur le remarquable travail des agents d'entretient des espaces publics, ni même sur celui des pompiers. Mais les deux avaient reconnu l'utilité de notre association car ils ne pouvaient pas se rendre sur tout les fronts. Nous venions donc en aide à différentes personnes qui n'avaient pas les moyens physiques (handicapés, personnes âgées, femme enceinte plus relativement), ou financiers de reconstruire ou faire quelques petits travaux.  Ce matin "le chef", comme nous appelions tous, m'avait téléphoné pour me demander de nous réunir à la "grande salle". Pierre avait obtenu ce lieu de réunion pour organiser différentes équipe. Il y avait pas mal de wesen dans l'association, et quelques humains au courant de notre monde. Il n'y avait aucun grimm... Je souris à l'idée qu'un jour il y ait un grimm dans nos rangs. Nous prenions tous plaisir à faire cela. Nous ne prenions rien et mettions nos outils et savoir-faire au service de tous? Nous nous aidions entre nous et aidions ces gens en difficulté, sans rien demander en retour, et pourtant nous gagnions tellement à le faire...

Rendez-vous à 10h. Je me préparais et pris ma voiture pour me rendre au lieu de réunion habituel. J'arrivais un peu en avance. Pierre vint me saluer à la sortie de ma voiture. Il y avait un homme nouveau à côté de lui. Il était maigre, pâle, plus petit que moi de deux têtes (enfin on ne peine pas à être plus petit que moi), et peu costaud. Il était souriant et semblait heureux d'être là. Pierre fit les présentations. C'est ainsi qu'il me présenta Jack qui avait envie de contribuer à œuvrer avec nous. Je lui tendais la main et ne m'attendais à une poignet de main si franche. Pierre avait parlé de moi à Jack comme l'homme le plus efficace de l'association aux talents multiples. Je me dédouanais de cela en répondant que je faisais que mon possible pour aider. Je n'aimais pas me mettre ainsi en valeur. Tout de suite après Pierre nous invita à entrer et mettre en place les tables et chaises avant que tout le monde n'arrive. Les gens arrivant les uns après les autres finirent de nous donner un coup de main et tout fut vite en place. A 10 h 05 tout fut en place et tout le monde attendu était là. Pierre décida donc que nous nous mettions en place et lui commençait son speech. Je m'assis à une table avec Jack. Pierre  nous remercia d'être venus si nombreux, 32 personnes tout de même rien que pour la cession du matin ! Il y en avait deux cet après-midi. Nous écoutions ensuite l'ampleur des dégâts déterminé par la ville et le nombre de personnes ayant fait appel à nos services.  Il y avait différents types de travaux à réaliser. Nous déterminions à mains levées les travaux à réaliser les premiers et donnions nos avis. C'est là qu'entra en action la carte. Ceux qui avaient une voiture pouvait se rendre plus loin. Nous écrivions les travaux à réaliser sur différents morceaux de papiers qui furent ensuite distribuer en fonction des possibilités de déplacements des personnes et des expériences de chacun sur les différentes tables. Jack, une petite femme et moi étions ainsi chargé de deux missions dans la journée. Nous devions voir à présent comment procéder, contacter ces deux personnes et nous y rendre. Mais dans quel ordre. Nous fûmes réunis en petit groupe de travail. Pierre nous laissa nous entretenir. Je pris le premier la parole dans mon groupe en prenant les deux papiers:

"Alors voilà, nous avons une cave envahit par la boue dont les meubles ont aussi soufferts, je suppose que ce qu'il y a dessus ne doit pas être très net. Il s'agit d'un couple de retraités dont la femme ne peut plus bouger à cause de son dos, et éviter de sortir. Et ... La deuxième mission est un jeune couple; dont l'homme est au boulot toute la journée et sa petite femme est enceinte; qui nous demande s'il serait possible de remettre en ordre les dégâts dans leur jardin, dont des débris auraient causés des dégâts dans leur garage. Bien, je propose de contacter les deux personnes et leur dire que nous allons venir. Je propose d'aider le jeune couple d'abord, puis aider les retraités. Qu'en dites-vous ?"

Je regardais la petite femme acquiesçait sans trop d'idée. Jack avait suivit tout ce que je venais de dire. Il s'était appuyais sur son poing mais se redressait maintenant. Il sourit et me répondait.







Dernière édition par Robert Wunsch le Sam 4 Oct - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 4 Oct - 15:57

Smith étant revenu à sa ville natale se sentait l'âme d'un compatriote. Tout d'abord et le principal c'était qu'il se trouve une bonne couverture. Histoire que personne ne découvre qu'il était un agent spécial travaillant pour le gouvernement. Ainsi lorsqu'il revu un ancien ami et confrère avec qui il avait toujours gardé des contacts. Ce dernier avait décidé de monter une petite association d'entraide et de solidarité, Jack d'abord surpris pensant que son ami Wesen rigolait et plaisantait. Mais lorsque Pierre lui expliqua que depuis quelques années il avait changé de bord et devenant végétarien car il avait quelque soucis de santé. Smith fut plus inquiet et comprenais mieux son frère d'arme comme il l'aimait l'appeler. Pierre Monn était un Schlechte Zähne plus connu sous le nom de Mauvais Dentes, mais nous passerons sur ceux qui lie ces deux Wesen si différant. En tout cas lorsque Pierre le mit au courant le vampire accepta de lui donner un coup de main pour son association. Si Smith avait si vite accepté c'était au nom de leur amitié et du bon vieux temps ! Surtout quand plus Monn avait vraiment besoin de son soutient. "J'ignorais que la ville avait souffert d'une catastrophe naturelle !" En même temps il venait juste d'arriver à Portland.

C'est ainsi que le lendemain, toujours aussi ponctuel avec plus de quinze minutes d'avances Jack était arrivé au point de rendez-vous qu'il avait convenu avec Pierre. Smith était ravi de le revoir et surtout de pouvoir l'aider. Ainsi il fut enfin présenté à un certain Wunsch Robert, "Alors c'est donc lui le protégé de Monn ?" Durant leur différente conversations et depuis quelques années Pierre ne cessait de lui parler d'un homme remarquable qui prenait comme exemple afin de retrouver le bon chemin et rester une personne honnête. Pour le jeune homme être présenté enfin à cet homme s'était une fierté et un honneur. "On va voir si ce Schwarz Büffeln qui est sois-disant le plus efficace de l'association et aux talents multiples, fera le poids face à moi !" Avec ses capacités de vampire, jack avait tout de suite su que cet homme était un Wesen et avec ses sens développé il n'eut aucun mal à savoir quel type ce Robert était. Pour le moment Smith agissait plutôt comme un humain qui était au courant. Finalement les trois hommes préparèrent la salle. S'installant, observant discrètement les personnes présentes. "Détend-toi, il n'y a aucun Grimm présent, par contre reste sur tes gardes, il y a beaucoup de Wesen et surtout d'humain... J'espère que tu sais ce que tu fais ! Personne ne dois savoir pour moi !" Le jeune homme n'avait qu'une envie commencée à agir. C'était un peu paradoxale étant donné qu'il adorait jouer les inconnu dans une foule, le monde ne le déranger pas et il avait une très grande patience, mais il n'aimait absolument pas cette sensation de devoir subir sans pouvoir contrôler où maîtrisé son environnement. "Nous voilà faisant groupe avec une humaine et un Wesen, je déteste le travail d'équipe !" En réalité il n'avait que très rarement travaillé avec des partenaires et cela le mettait un peu mal à l'aise, content d'être un vampire car personne de pouvoir savoir que cela ne le réjouissait pas du tout, mais bon c'était pour Pierre, alors il s'adapterait !"Ils nous sera redevable !"

-A mon humble avis, nous devrions nous achaler d'abord de ces retraités... Les dégâts semblent plus considérables, de plus ils sont établis dans leur espace de vie. Nous devrions intervenir ce matin, cela leurs permettraient d'être au calme le reste de la journée, ainsi nous ne les importuneraient pas... Subséquemment nous pourrons nous concentrer du jeune couple comme nous serons dehors, quel que soit l'heure nous ne dérangerons pas cette femme enceinte... A vous de voir, après tout vous avez plus d'expérience !

Avant de répondre à la question, Jack s'était redressé, il avait ajusté ses gants, puis il avait observé les deux propositions dont ils auraient la charge. Même en lisant en diagonale Smith eu toutes les informations dont il avait besoin. Sans doute l'habitude et un défaut professionnel. Après avoir fait cette petite analyse, il avait fait partager son avis et ses remarques. Une fois qu'ils furent d'accord, ils se mirent en route. Smith sifflant, histoire de mettre une bonne ambiance, cela permit de détendre un peu la tension entre eux.


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 722
Points : 746
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 5 Oct - 23:32
" Œuvre caritative "
Feat: Jack
Jack était un drôle de bonhomme avec son vocabulaire décalé et à moitié d'une autre époque. J'écoutais et traduisais dans ma tête en un langage plus commun. J'étais d'accord avec ce qu'il disait, en partant du postulat que ce qu'avait dit le jeune couple était vrai. J'haussais les épaules et acceptais de nous rendre chez les personnes âgées en premier lieu. Nous verrons bien sur place pour constater les dégâts et le travail à effectuer. J'attrapais mes clefs et me levais. Je leur dis en souriant que nous y allions, ainsi dit par Jack. Nous prîmes ma voiture sur la place devant. Nous étions les premiers à nous concerter et nous mettre en route. Je repensais alors à cet étrange personnage assis à côté de moi, sombre de caractère pour l'heure, et pâle de visage. Il portait des gants à ses mains et était habillé de manière chic par rapport ce que nous allions faire... Je ne dis rien, chacun s'habillait et parlait comme il voulait. Jack se mit à siffler, il sifflait bien. Je ne savais pas quel était cet air, peut-être inventait-il, ou je ne connaissais simplement pas.

Les chiens n'eurent pas le temps de pisser après les roues, comme on disait par chez moi. Nous arrivions rapidement à la petite maison en périphérie proche de Portland. Je ne savais même pas si c'était encore Portland d'ailleurs, oh si, juste. La femme qui était avec nous les avait prévenu de notre arrivée. Je trouvais la maison très facilement rien qu'avec le numéro et la couleur du portail. Je me garais devant avant d'atteindre une branche sur le trottoir. Nous sortions et fûmes accueillis par le vieux monsieur. Je confirmais que nous étions de l'association. Il nous remercia une toute première fois d'être venus. Je souris. Il nous dit que madame était restée à l'intérieure pour ne pas attraper de mal. Il nous demanda si nous voulions boire quelque chose. Je lui dit que non. Il répondit ensuite: "Bon, alors suivez moi... je vais vous montrer..."

Il prit le chemin de la cave à pas lents, mais sûr. Il n'était pas recourbé et n'avait pas de canne pour autant. Je le suivais, ensuite Jack et la femme. Nous commencions à marcher dans l'herbe mouillée au tournant de la maison. Nous atteignions alors la plaque qui fermait la cave. Le monsieur nous la montra et je fis signe à Jack pour m'aider à la soulever.

"C'est un abri qui a été construit pendant la Deuxième Guerre, c'est du solide !"

En effet, la plaque de métal était plutôt lourde. A deux, l'effort était moindre. Jack accrochait le crochet de son côté, j'en fis de même, et cela tenait la plaque. L'odeur de terre et de pourrit nous emplit les narines. Je mis immédiatement ma main devant mon nez. La femme eut un haut le cœur et s'éloigna pour reprendre contenance. Je souris à Jack et au monsieur. Il y avait évidemment du travail, mais rien d'insurmontable. Il fallait dégager cette vase, reprendre la terre et virer les dépôts de la cave. Nous verrons ensuite à voir les dégâts sur les étagères.

J'exposais mon plan de travail à Jack. Je regardais la femme et la rejoint. Je lui demandais comment elle allait. Jack parla un peu avec le monsieur. Elle ne pouvait pas y retourner, mais voulait bien rester pour aider d'abord à l'intérieur, puis ensuite pour nous aider avec les étagères. Je lui dis qu'il n'y avait pas de problème. Elle entra dans la maison avec le monsieur. Jack avait demandé où était les outils (pelles, seaux, et brouettes par exemple). Je lui fis signe de me guider et hochais positivement de la tête. Je le suivais.






Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 7 Oct - 20:22
Smith avait exposé son avis avec les informations qu'il avait à disposition. Ainsi ils prirent la décision d'aller d'abord chez le couple de retraité. Le jeune homme était assez content d'avoir eu raison, au fond de lui-même il jubilait presque. Gardant le contrôle de ses émotions, sifflant un petit air histoire de détendre l'atmosphère pendant le trajet. Au bout d'une dizaine de minutes ils furent arrivés devant une charmante petite maison. "Quelle classe, nous sommes même accueillies ! Les gens sont d'une naïveté !" Souriant, laissant faire Robert, le suivant tout en observant architecture de la maison. Faisant le tour, ils arrivèrent enfin à la cave, aux propos du vieil homme, les yeux de Jack brillèrent étrangement. Consultant son compatriote, bien sûr le vampire aurait très bien pût ouvrir cette porte à lui seul, mais valait mieux pas trop attiré l'attention, surtout qu'il avait bien remarqué que le protégé de Pierre l'avait à l’œil. "Ils sont pathétiques, je suis un peu déçus...C'est misérable de voir un humain si faible..." Si les autres semblaient affectés par l'odeur, pour Jack cela lui donnait bons nombres d'indications et puis il avait connu bien pire. Laissant Robert s'occupait de l'humaine, pendant ce temps Smith posa des questions au vieil homme, histoire de savoir s'il y avait un peu de matériel pour pouvoir correctement travaillé. Remontant ses manches, se mettant au travail, première étape sortir tout ce qui gênait à l'évacuation de la boue et de la vase. Aussitôt dit, aussitôt fait. A présent que tout fut net, Smith remarqua une sorte de commode emprisonné dans la boue, sans hésiter il l'enleva et la mit à l'extérieur, durant le trajet, la boue c'était un peu enlevé et lorsqu'il posa le meuble au sol, il n'en cru pas ses yeux. "Je rêve là ! On dirait une commode ALZON du quinzième siècle en ébène et peuplier... Je croyais que tous les meubles de notre époque avaient disparue... Ces gens ne ce doutent pas dû trésor qu'ils ont !" En admiration, analysant l'état de la commode. Cela lui fit presque mal au cœur de voir qu'elle était en si mauvaise état, pourtant cela valait une véritable petite fortune. C'était un meuble de maître de son époque. Heureusement que le vieil homme était apparu, un peu plus et Jack aurait sans doute woge. "Reprends-toi ! Tu ne vas pas risquer nos vies pour un meuble ! Même si..." Le vampire était très attaché au passé, il ne voulait rien oublier.

-Cette commode, c'est ma femme qui me l'a offerte pour notre anniversaire de mariage il y a de ça très longtemps... Je comprends à présent pourquoi je ne retrouvais plus rien... Elle a dû être emportéé... J' y tenais beaucoup...

Contre tout attente, Jack eut l'idée de la restauré, s'il allait chercher se dont il avait besoin et qu'il y consacrer le reste de la matinée, ce meuble sera comme neuve. Smith était partagé, il voulait redonner vie à ce meuble car il était possible que ce soit le seul d'origine qui existe dans le monde, mais en même temps il n'avait aucune envie de le faire simplement parce que ce meuble avait une valeur sentimental pour un vieil homme. S'il restaurait cette commode c'était d'abord pour son propre intérêt. Après cette petite pause bien mérité, un peu de mauvaise humeur aux propos du vieil homme, puis il eut une idée. Prenant Robert à l'écart pour lui confier son idée.

-Que penseriez-vous si pendant que vous cautérisez les rayonnages, cette maie soit restaurée, ainsi nous leurs apporterions du bonheur.

Lui serrant la main comme pour conclure un marché. Aidant Robert à évacué la boue et le reste d'eau dans la cave, la nettoyant de fond en comble, il n'y avait plus qu'à s’occuper des étagères, alors qu'il allait être l'heure de manger, Smith s'éclipsa discrètement, enfin le Schwarz Büffeln couvera  en prétendant que Jack avait un régime bien particulier. En réalité le vampire ne perdu aucune seconde pour se mettre au travail, cette restauration était titanesque dans un temps aussi réduit. Travaillant entre midi et deux et même pendant que ceux de sont groupe ranger et nettoyer les étagères. Smith concentrer à sa tâche, essuyant la boue, puis démontant la commode, une fois propre, il ponça à la main et soigneusement chaque partie, puis appliqua un vernis pour réhydraté le bois. Finalement il remonta le meuble, jubilant, consciencieux, il était comme un enfant devant un puzzle. Et le timing était parfait, tout barbouillé, plein de boue, de copeaux de bois et de vernis, le vampire ressemblait plus à un ramoneur ! Mais le résultat en valait largement la peine, à croire qu'elle était neuve ! Le couple de retraité en pleura même de joie, le remerciant chaleureusement. N'aimant absolument pas les contactes physiques, il garda ses distances et finalement alla même jusqu'à prendre congé, sur le chemin jusqu'à la voiture, Smith sautait tout en sifflotant et en se débarbouillant le visage. Débordant d'énergie, il était prêt à faire une autre bonne action !


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 722
Points : 746
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 12 Oct - 15:30

" Œuvre caritative "
Feat: Jack
Jack était un drôle de bonhomme, je le redis et le confirme. Je sentais qu'il état un Wesen, bien particulier. Je n'identifiais pas encore son essence, mais je le savais. Pour ne pas se faire remarqué avec la porte il avait retenu, comme moi, sa force. Mais à travers ses gestes et ses airs il n'était pas plus évident pour moi qu'il était Wesen. Nous prenions notre courage à deux mains et nous engouffrions dans cette cave. Finalement l'odeur ne me gênait plus au bout de quelques minutes. Je m'affairais à remplir des sceaux de bout et les sortir de là. L'air était de plus en plus respirable. Jack m'aidait à sortir toute cette m**de. Pendant que je prenais le balaie à la place de la pelle, Jack s'occupait de sauver les meubles, au sens littérale. Je n'en revenais pas de l'énergie qu'il mettait à la tâche. Il faillit se faire remarquer en sortant un beau meuble du fond de la cave. Il portait ce gros meuble tout seul, comme un gamin avec un gros paquet cadeau à Noël. Il sortait celui-ci à l'extérieur. Je commençais à capter un peu de son fonctionnement. Au fait, je pense qu'en fat je l'avais jugé plus lent qu'il ne l'était en réalité à cause de sa condition physique. C'était au fait un lapin duracell. Je nettoyais les derniers vestiges de boue pour aller les mettre sur le tas du coin du jardin que nous avions vite formé.  Je redescendais quand le vieux monsieur venait nous voir. Il reconnu le meuble et s'en souvint à sa plus belle époque. Nous nous offrions une pause. Jack me prit à part un fois que le vieil homme rentra chez lui à l'intérieur. Il voulait rendre sa jeunesse à son meuble pendant que je m'occupais des autres en bas. J'acquiesçais, c'était une bonne idée, et nous avions beaucoup de travail tout les deux. Je repartais de mon côté et m'affairais à trier les objets cassés, les bocaux, les bouteilles, etc. Je demandais aussi des outils supplémentaires pour mettre des clous, vis et petits bouts de planches et renforcer les étagères en bois. Je les lavais, les renforçais et rempilais des trucs dessus. Le sol était à présent propre, à même le béton. Je balançais pas mal de truc pulvérisés par l'eau ou dans les murs à cause de celle-ci. Mon tri dura un sacré bout de temps. Je commençais à avoir chaud, prendre que l'humidité commençait à partir. J'étais tout seul, mais au moins personne ne me ralentissais dans mes gestes. J'étais attentif à ne rien laisser. Je pensais qu'il faudrait vernir tout ses bout de meuble pour y donner un autre aspect, mais en même temps c'était une cave. Ce qui était paradoxal par ailleurs : trouver comme Jack un si beau meuble dans une cave... Je finis de tout nettoyer. Nous n'étions pas loin de midi. Je regardais ma montre, nous venions de passer midi. Je fis un tour sur moi même. J'avais passé la moitié de la matinée plié en deux, voire accroupi. Le final était pas mal du tout. Fier du travail que je venais d'accomplir je remontais.

Je vis Jack fier lui aussi de son travail. Il présentais le meuble rénové au couple d'anciens. Son travail admirable fit remonter tut leurs souvenirs, des larmes coulèrent de leur yeux. Je souris et était plutôt content de son investissement. Je refusais qu'ils nous payent. Notre coéquipière nous dit qu'un de ses enfants avait un problème de santé et me demandait si nous pouvions la poser pas loin du centre. Je lui dis qu'il n'y avait pas de problème. Nous allions partir lorsque le vieux monsieur rattrapa Jack à la voiture. Je m'installais au volant, la femme au passager et Jack ouvrit la fenêtre.

"Pour vous remercier de votre formidable travail, ma femme et moi avons décidé de vous offrir ce meuble qui de toute façon retournerais à la cave. Acceptez ce cadeau."

Jack fut d'abord gêné, puis accepta face à l'insistance de l'ancien. Nous repartions en leur faisant signe. En retour nous ne puissions avoir plus beaux sourire. En repartant je dis à mes passagers:

"Que cela fait chaud au cœur tout de même."

Jack était heureux, la femme inquiète. Pour ma part j'organisais l'actuel dans ma tête.

"Jack, nous allons poser madame prêt de chez elle, puis que dirais-tu d'aller manger un petit truc avant de partir tout les deux chez le jeune couple ?"

Je traçais ma route vers le centre en suivant l'adresse qu'elle m'avait donné. J'étais un super taxi car grâce à mon métier de livreur je connaissais très bien la ville.




Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 13 Oct - 11:00

Smith mettait la main à la patte, il ne lésinait pas sur ses efforts. Oui il était dans un bon jour, d'humeur à rendre service. Il sentait bien que Robert l'observait, mais il s'en fichait après tout, même s'il devinait qu'il était un vampire quel importance cela avait ? Pour Jack soulevait les meubles étaient un vrai jeu d'enfant. Il était vraiment content et fier de son travail. "Tu t'es surpassé... Peu de personnes aurait été capable de restauré ce meuble !" Pour le jeune homme cela avait été un véritable honneur de pouvoir toucher et voir un meuble tel que celui-là. Il était temps de partir. Continuant à être de bons samaritains le Schwarz Büffeln dû insister pour qu'ils ne soient pas payé. Jack lui sourie bêtement aux paroles de l'humaine qui les avaient accompagnés. "Oui, tu as raison, rentre chez toi... Au moins tu ne traîneras pas dans nos pattes.. Et puis pour ce que tu as fait on peut largement se passer de toi !" Qu'est-ce que les humains pouvaient être faible ! Retournant à la voiture, s'installant, acquissent positivement comme quoi cela ne le dérangeait pas qu'ils fassent un détour pour raccompagner l'humaine. Puis juste avant de partir, le vieil homme arriva à la hauteur de la voiture, baissant la fenêtre pour l'écouter. Il n'y revenait pas, ils voulaient qu'il prenne la commode en guise de remerciement. Il aurait pu Jack aurait sauté dans la voiture et n'aurait pas hésité un seul instant pour accepter. Mais essayant de ne pas se faire remarquer, le vieil homme insistait et il finit par accepter. Smith demanda de la mettre dans la cave en attendant, il viendrait la chercher à la fin de la journée ! "Je dois admettre qu'être généreux peut- avoir beaucoup d'avantage... Merci d'avoir récupéré ce trésor !" Sur un petit nuage, le temps de raccompagner la jeune femme. Smith prit sa place, réfléchissant, vu qu'ils allaient chez une femme enceinte valait mieux, qu'il mange.

-Le Muge-Joie est une fabuleuse cambuse Wesen, on pourrait déjeuner là-bas ?

Ne voyant rien à redire, Robert ce mit en route, il semblait connaître le restaurant en question. Pour le moment les deux hommes n'avaient pas vraiment échangé, ils en auront l'occasion pendant le repas. Arrivant au Muge-Joie s'installant tranquillement, la propriétaire arriva à leur table souriante, en rentré de matière elle demanda à Smith s'il prenait comme à son habitude. Jack sortie de sa poche son porte-feuille et lui donna de l'argent. Commandant, l'eau à la bouche, il salivait d'avance. Le vampire aurait le droit à un jus de tomate, quatre gros entrecôte saignante avec un bouillon où le restaurateur mélanger tous les sauces où plutôt tout le sang de chaque préparation de viandes.

-Pour la fascicule de la dernière fois... Oui comme marotte avec un surcroît...


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 722
Points : 746
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 18 Oct - 16:04

" Œuvre caritative "
Feat: Jack
Je du limite me battre pour ne pas prendre d'argent. Une fois dans la voiture, j'avais cru qu'ils allaient nous laisser partir tranquillement. Le viel homme s'approchait de la voiture, je n'allais pas démarrer en le laissant sur le trottoir... J'attendais qu'il arrive jusqu'à la voiture. Jack accepta son offre et dit qu'il repasserait le chercher le soir. Je mis alors le contact et leur dis au revoir d'un signe de la main. Nous partions enfin de là, j'avais faim. Nous devions repasser par en ville pour déposer la femme. Jack me proposait alors que nous déjeunions au Muge-Joie. Je souris à l'évocation de ce restaurent-bar, à la mode trou de marins, ou pub irlandais restaurent, dans lequel aimaient se réunir des Wesen. J'en fis d'ailleurs la remarque à Jack:

"C'est un peu plus propre qu'une cambuse quand même. C'est... comment dire, une sorte de pub irlandais pour personnes particulières ! Mais se sera avec plaisir !"

Je parlais de Wesen, mais sans le dire devant la Kehrseite. Je connaissais bien l'endroit pour m'y être rendu au cour de mes poses déjeuner entre deux livraisons le matin et l'après-midi. Les prix n'étaient pas élevés, et nous mangions à notre faim. J'y retrouvais même quelques spécialités française, à commencer par le pain qu'ils donnaient pour le repas et que j'avais apprécié pendant mon voyage en France...

Je déposais la femme non loin du quartier où elle habitait dans le centre. J'eus droit à milles merci. Je me garais ensuite cinq minutes plus tard à côté du Muge-Joie. Cela faisait bien un mois que je n'y avais pas mis les pieds. L'entreprise n'avait pas souvent de contact de livraison avec eux. Ils se débrouillaient souvent seuls pour transporter leurs produits. Enfin je ne m'arrêtais pas à nos clients pour manger dûment, ou boire un verre comme il se doit ! Nous entrions et nous mettions à table. Peu de temps après le gérant en personne vint prendre la commande. Il connaissait Jack et lui demandait s'il voulait la même chose que d'habitude. Je compris alors qu'il venait là régulièrement et que son choix était loin d'être neutre. Je souris et réfléchis à ce que j'allais commander lorsqu'il se tourna vers moi. Je lui demandais un verre de bière que j'aimais bien, puis optais pour un steak frites. Je vis la surprise sur le visage de Jack. Je dois avouer m'en surprendre moi-même. Je ne comprenais pas pourquoi, étant un Schwarz Büffeln, je mangeais de la viande et aimais ça ! Le gérant nota, sourit et nous dit qu'il allait préparer tout ça. Jack était tout de même bizarre avec son vocabulaire pseudo-pompeux et décalé. Mais je m'y faisais et n'avais pas de réflexion à faire, chacun avait ses expressions. Mon verre de bière arriva, Jack eut le droit à je ne sais quel cocktail. Je levais mon verre et trinquais avec lui à ce que nous venions d'accomplir, et ce qui nous restait à faire.  Je reposais mon verre et lui demandais, pour faire connaissance:

"Quel Wesen es-tu exactement ? Et que fais-tu dans la vie ?"








Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 18 Oct - 17:54

Smith avala presque travers à la question de Robert. Où plutôt il avait presque recraché sur lui le jus de tomate à la figure. Certes il s'en été douté, mais jamais il aurait pensé qu'il lui demanderait aussi directement. De plus à présent tout le monde intrigué observer dans leur direction. "Pour se faire remarquer, c'est le meilleur... " Grimaçant, hors de question que tout le monde soit au courant, sinon cela risque d'être la panique générale. Réfléchissant, puis il eut l'idée du siècle. Il rétorqua à sa question. Lui faisant remarquer que pour un Schwarz Büffeln c'était étrange tout de même de manger un steak. Le résultat fut grandiose, plus personne ne se préoccuper d'eux, soufflant de soulagement.

-Vous devez... vous montrez plus circonspect à postérité... D'ailleurs cette géhenne est très délicate... Vous semblez être une personne louable de confiance... Surtout n'ayez aucune défiance et ne faite pas scandale...

"Je n'aime pas cette situation, es-tu sûr qu'on peut lui faire confiance ? Car répondre à sa question risque de mettre en jeu ma vie !" Tous les Wesens ont peur des vampires, les vampires étaient décrits comme bien plus effroyable qu'un Grimm. Voilà pourquoi Smith prenait attend de précaution. Il n'avait aucune envie qu'avoir des problèmes. "Et maintenant comment tu vas lui répondre, tu ne pas dire que je suis un vampire et encore moins wogue !" Décidément Robert le mettait vraiment dans l'embarras. Finalement, Smith trouva un compromit. Il sourit au Schwarz Büffeln et il laissa ses canines sortir délicatement. Après tout il allait en avoir besoin pour manger les entrecôtes.

-La catégorie de Wesen dans lequel nous sommes et le plus pernicieux qui puisse subsister !

Il avait baissé la voix, essayant de ne pas se faire remarquer. Analysant le comportement de Robert, il espérait vraiment qu'il agisse comme si de rien. Même s'il était blanc comme neige. "Regarde, il fait moins le malin ! A présent qu'il sait que je suis un vampire !" Finalement leur repas arrivèrent, ce qui permit à Robert de revenir à la réalité et surtout cela permit de dissiper son mal-être fasse à cette révélation.


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 722
Points : 746
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 25 Oct - 18:58
" Œuvre caritative "
Feat: Jack
Le gérant était un Eisbieber qui avait un sacré charisme et qui pouvait envoyer n'importe quel Hundjäger. Ce que nous avions commandé arriva assez rapidement. Les yeux de Jack brillèrent à l'arrivée des mets sur la table. La faim me tenait alors en sentant le parfum de mon plat. Avec ces mots huppés, ou surtout d'un autre temps, quoique faussement, bref, à sa manière, Jack me précisait que mes questions avaient été déplacées. Je souris légèrement en voyant sa gêne. Je compris, avant même qu'il ne le verbalise, qu'il faisait partie de cette catégorie de Wesen violent et rares dont il fallait se méfier. Je restais tranquille malgré les regards autour de nous. Je n'avais rien à me reprocher. Je bus de ma pinte en écoutant sa deuxième réponse. Je faillis avaler de travers à mon tour en comprenant que c'était un vampire. Il venait de me montrer ses quenottes qui sortaient pour entamer le repas. J'étais surpris. Pour moi, il s'agissait de créatures très rares qui ne vivaient que pommées dans un château abandonné au milieu de la Roumanie ! Avec pour seule compagnie les fantômes dont ils avaient sucés le sang. Il m'avait bien refroidis quand même. Encore une fois la réalité était bien loin des fantaisies des légendes. La caricature devait cependant révéler de leurs vices et envies... Je pris de la distance cinq minutes et réfléchissais. Je le regardait entamer son plat et ne pus m'empêcher de rire à l'ironie de la situation. Tout d'abord l'écart entre un vampire prédateur, assoiffé de sang et insatiable, et l'homme en face de moi qui profitait de son plat avec délicatesse et satisfaction. Je riais aussi au fait qu'un bison, comme je l'étais, pouvait très bien apprécier de la viande... Nous étions bien deux spécimens rares. Je fis non de la tête et finis ma pinte avec le sourire. Je posais mon verre sous le regard incrédule de mon compère.

"J'espère bien être homme de confiance et pouvoir te l'offrir. Cesses de me vouvoyer, je n'ai pas cinquante ans ! Je ne ferais pas de remarque, il suffit de balayer devant sa porte pour se rendre compte de la crasse, pas besoin de chercher celle du voisin vas ! C'est vrai que les plats sont bons aussi, mais la bière ne fait que donner le reste."

Je calmais ainsi le jeu et il me sourit. Je pensais alors à ce que nous allions faire cet aprèm. Je continuais alors la conversation en parlant du fait que nous aurions au moins autant de travail. Je lui dis que je connaissais bien le quartier où habitait le petit couple, voire même que j'avais pu les croiser. Je ne me souvenais plus très bien. Nous mangions à notre faim et parlions du temps et des dégâts que cela avait entrainé après ce long mois de pluie. Je lui précisais que l'année dernière nous avions plus de travail, mais que les dégâts étaient moins important. Je lui offrais enfin mon aide pour aller chercher le meuble ce soir en demandant au patron le camion de la société. Je lui appris par là que j'étais livreur pour toute l'agglomération, ce qui expliquait que je connaissais bien la ville. Nous terminions le plat principal quasiment en même temps. Je complimentais le patron qui passait prendre nos assiettes quasi blanches. Nous commandions les desserts et attendions.










Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 26 Oct - 15:28
Smith vu que sa révélation avait mis mal à l'aise Robert, mais finalement il rigolait, levant un cil, ne comprenant pas vraiment sa réaction. Du coup intrigués il s'autorisa à lire dans ces pensées. "Décidément ils sont tous les mêmes ! Toujours à faire des préjugés !" Non mais franchement, pourquoi tout le monde pense que les vampires étaient des insociable qui tué pour être en parfaite solitude. D'un autre côté ces rumeurs et légendes étaient plus où moins vraie. Du coup les vampires qui vivaient en bande et caché aux yeux de tous étaient protégés. Smith lui fit un sourire entendu, lui aussi n'aurait jamais cru qu'un Schwarz Büffeln aimerait la viande et surtout du steak. "Malgré que j'ai vécu pendant cinq siècles, il y aura toujours de quoi me surprendre !" Oui il admettait qu'il devait être aussi étrange que le Schwarz Büffeln. Levant la tête à ces paroles, grimaçant, il voulait qu'il le tutoie, un exercice impossible pour son côté humain. Il fallait déjà qu'il utilise plus souvent la première personne du singulier *Je*. Réfléchissant, après tout, la compagnie de cet homme lui était agréable, il pouvait bien faire un effort pour ne pas le mettre mal à l'aise. "Tu n'as qu'à utiliser son prénom et le tour sera joué." Souriant, content de la bonne idée de son fidèle compagnon. Finalement la tension était redescendue, écoutant avec attention, il était ravi, faire partie de cette association lui permettait de faire de l'exercice, pourtant il grimaçait.

-Un livreur... Et un consultant de la police... On fait une belle équipe...

Continuant le repas, discutant, à les voir, on croyait qu'ils étaient des amis de longues dates, qui venait juste de se retrouver après une longue séparation. Le remerciant d'avance pour sa proposition, ainsi Jack n'aurait aucun problème pour mettre le meuble chez lui. Terminant le repas, pour finalement se mettre en route. Ils furent rapidement sur place, chaleureusement accueillis, Jack dû prendre sur lui lorsqu'il serra la main de la jeune femme, sentant une douleur le parcourir. La femme portait autour du coup un collier avec une croix. "Tu as intérêt à garder tes distances, si tu ne veux pas que je deviens hors de contrôle !" Restant un moment figé, pâle et mal à l'aise. Suivant la jeune femme, ce fut un peu tendu qu'il glissa une de ses mains, derrière sa nuque tout en réalisant l'ampleur des dégâts. Cela n'allait pas être de la tarte ! Il y avait beaucoup à faire, jetant un regard à Robert pour savoir comment il voulait qu'ils s'organisent, afin d'être efficace et ne pas perdre trop de temps. Décidant d'aller voir les dégâts dans le garage, soupirant c'était deux fois pire que chez les personnes âgés de ce matin. Jack voyait que Robert remontait ces manches déterminer et près à travailler. Smith observa autour d'eux, la femme enceinte fatiguée été allé dormir un peu, souriant, il posa une de ses mains sur celle du Schwarz Büffeln.

-Robert, on va aplanir notre labeur... Itou s'exciper des dons que la nature nous a alloués...

Mystérieux, le regard brillant, Robert ne semblait pas comprendre où il voulait en venir. Smith se transforma, mais pas entièrement, juste ses cheveux et ses yeux avaient changé. A présent ranger aller être un jeu d'enfant. Il claqua des doigts et la serpillière, les seaux, les meubles, tout s'anima comme par enchantement. Concentré sur son pouvoir, Jack utilisait son pouvoir de synchronisation, plus connu sous le nom de pouvoir télépathique, qui lui permet de contrôler tout objet quel qu'il soit par la pensée, accélérant le processus en utilisant un autre de ses pouvoirs et en cinq minutes top chrono tout était nettoyé, ranger. Comme neuf à croire qu'il n'y avait eu aucune monté d'eau. Reprenant sa forme humaine, s'essuyant les mains, souriant, n'éprouvant aucune fatigue, se retournant vers Robert qui était blanc comme neige. Il était sans doute le premier Schwarz Büffeln à avoir l'honneur de voir une petite partie de la puissance d'un vampire... Mais rien n'était fait, le plus gros se trouvait dehors et là Jack ne pourra pas utiliser ses pouvoirs de vampire. Il était content utilisé ses pouvoir l'avait soulagé et cela lui avait permis de laisser parler l'animal qu'il était et il en avait eu besoin après avoir vu ce collier religieux.

-Archaïque, si on se consacrait du domaine ?


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 722
Points : 746
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 29 Oct - 12:14
" Œuvre caritative "
Feat: Jack
Notre discussion fut amicale et sans plus de gêne. Je continuais de traduire son langage particulier, mais finissait par m'y habituer. De prime abord ces phrases pouvaient être déconcertante à mélanger de l'ancien et du vocabulaire plus moderne. Ce vampire était un spécimen unique en son genre. Je ne fis plus de remarque en ce sens, et nous parlions de la ville. Leroy acceptait que je l'aide pour transporter le meuble chez lui ce soir. Je lui souris en retour, autant en faire profiter ceux que je pouvais aider. Nous terminions tranquillement notre repas, payions la note séparément et sortions satisfait du restaurent. Nous rejoignions ma voiture et nous mîmes en route pour la maison du jeune couple.

Une fois sur place nous constations déjà de gros dégâts à l'extérieur: des branches au milieu de la pelouse la haie cassée par endroit, un petit mur tombé, de la boue aux abords de la maison... Nous sortions et fûmes accueillis par le jeune couple. La jeune femme était bien ronde, mais ne semblait faible. Je m'avançais et serrais la main du jeune homme d'abord, une poigne forte, puis la main de la jeune femme très douce. Jack était bizarre et semblait rechigner à cette politesse. Je le voyais prendre sur lui. En fronçant les sourcils je remarquais l'objet de son malaise: la croix que portait la jeune femme. Je savais que certains Wesen craignaient certains objets. Je notais cette observation dans un coin de ma tête au cas où nous divergions un jour... Je réfléchis et m'apercevais que ce matin je n'avais pas mis la mienne, une chance pour lui. La jeune femme nous demanda de la suivre pour que nous commencions par le garage. Nous nous exécutions, et lorsqu'elle ouvrit la porte nous fûmes tout les deux abasourdis. L'eau avait fait d'énormes dégâts ici aussi, comme si l'endroit avait été saccagé. Reprenant tout les deux contenances, et pour ne pas alerter la jeune femme qui plaçait beaucoup d'espoir en nous, je lui dis que nous allions régler le problème. Le jeune homme nous rejoint et nous confirmait que la priorité était là si nous le pouvions. Il nous proposait son aide que je déclinait, surtout si nous voulions profiter de nos dons de Wesen pour réaliser un tel chantier. Il nous dit être sur le côté en train de réparer sa voiture si nus avions besoin de lui. La jeune femme se retira pour aller se reposer. Le bébé était pour bientôt. Je soupirais légèrement et remontais mes manches pour me mettre à l'ouvrage.

Jack me coupait dans mon élan. Il me dit que nous allions profiter de nos dons pour dégager et remettre en place tout cela. J'y comptais bien, mais j'étais loin de m'imaginer la suite. Jack eut le regard brillant et parlait à demi-mot. Il commença par woge, en partie. Il claqua des doigts et les objets commencèrent à s'animer. Il était extrêmement concentré sur son travail. Les objets travaillaient de tout les côtés, comme dans Mickey ! Il avait le regard rouge, les muscles qui vibraient. J'avais refermer à moitié la porte et surveillais l'entrée. Le travail fut accompli en quelques minutes. J'étais bluffé ! Tout était propre, à une place bien précise et rangé. Jack s'essuya les mains, très satisfait de son travail, et il avait de quoi. Je devais être blanc à l'idée qu'un jour je me retrouve dans le camps opposé à ce vampire. Mais je me ressaisie en me disant qu'il n'y avait pas de raison pour que cela arrive. Je soupirais et lâchais un:

"Waouh ! Archaïque ? ... Génial oui !"

Je répondais ensuite à sa question rhétorique en pensant effectivement au travail qu'il restait à exécuter à l'extérieur:

"Oui... Ma force est moins visible que ta magie. Je pense commencer par dégager l'arbre au fond, puis dégager toutes ces branches. Il nous faudra ensuite une remorque pour emmener tout ça au crassier... Aller, ben au travail dehors du coup."

Je me retournais, prêt à sortir, mais je me dis que cela aller être très suspect si Jack sortait maintenant avec moi. Je me tournais alors vers lui:

"Attends, je ne pense pas que tu puisse sortir tout de suite, il va falloir que tu attende un peu pour que cela ne soit pas trop suspect. Ou que dirais-tu de te contenter des abords extérieur du garage. Comme ça si le petit couple arrive tu n'aura qu'à revenir dans la garage ..."


Il soupirait fortement mais je pense qu'il se rendait bien compte que s'il sortait cela n'allait pas du tout être crédible. Pour éviter d'avoir à s'expliquer sur une hypothétique organisation de travail miraculeuse, Jack resta un moment dedans faisant des apparitions rapides à l'extérieur. Je sortais et m'affairais à dégager l'arbre fendu de la haie des voisins. Ceux-ci nettoyaient leur jardin. Je commençais par couper les branches avec une hache, et une scie. L'arbre était en train de mourir. Les orages de ces derniers temps l'avait mit à rude épreuve jusqu'à ce qu'il soit ainsi: coupé en deux avec une partie tombée sur la haie voisine. Je profitais de ma force pour couper d'un seul coup des branches de taille moyenne. La hache n'était pas non plus de grande qualité, alors je ne forçais pas sur l'outillage. Je fis un tas de branches derrière moi et dégageais progressivement un tronc nu. Je m'assurais que personnes ne regardait en me direction pour dégager le tronc en le prenant à bras le corps. Je le posais ensuite sur le côté le long de la haie. Je reprenais mon souffle et bondis en voyant Jack à côté de moi. Je fis un tour d'horizon pour vérifier que personne d'autre ne m'ait vu. Fort heureusement les voisins étaient en pause et personne ne se trouvait dans la rue.

"Tu m'a fait peur ! J'ai cru que je m'étais fait remarquer. Heureusement que je n'ai pas woge..."

Il me posa sa main sur l'épaule en souriant. Nous continuions de déblayer les branches. Il y en avait absolument partout. Une fois ce travail fini le tas de branches était impressionnant, arrivant à la taille de Jack ! Ce dernier passait à la taille de la haie, pour rattraper les dégâts et lui permettre de pousser de nouveau. Je m'affairais quand à moi à nettoyer le long des murs en prenant la boue à pleine pelle. Je venais de déranger le jeune homme qui m'avait indiquait avec plaisir où trouver une pelle et une brouette. Nous avions de la chance aujourd'hui que les gens chez lesquels nous allions travailler étaient équipés. Il me dit devoir s'absenter pour aller en course.

Quelques minutes plus tard nous vîmes apparaître la jeune femme enceinte sur le palier qui nous proposait de faire une petite pause, et si l'un de nous pouvait regarder les installations de la télévision, et du frigo. Je regardais Jack et acceptais la petite pause. J'avouais cependant mon manque de compétence en électronique, mais je savais me débrouiller. L'intérieur était sobre, mais joli. Ils ne devaient pas être bien riche, mais avaient le nécessaire et semblaient heureux. Nous posions nos chaussures. Elle nous demanda ce que nous voulions boire. Je pris du café. Elle me montra l'installation de la télé et je m'y collais. Jack s'intéressa au frigo qu'il suffit de recaler. La télé n'avait pas non plus de gros problèmes à part les branchements, cela fut dans mes cordes. Une fois installés dans les fauteuils nous entendions le mari qui se joint à nous. La pause ne dura guère le temps de boire le café. Jack était impatient d'en finir, et je l'appuyais dans ce sens. Le mari voulait absolument nous aider, alors je lui dit que s'il pouvait trouver une remorque et emmener les branches au crassier cela nous avancerait.

Le jeune homme alla démarcher ses voisins et finit par trouver une remorque et de l'aide supplémentaire. Pendant que Jack et moi finissions de nettoyer le terrain, eux s'affairaient à transporter les branches. Il était 17h 30 lorsque nous vîmes le bout de tout ce chantier. Le jeune mari nous invitait à entrer de nouveau pour prendre un verre et nous remercier.









Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 4 Nov - 10:00
Smith devait admettre que finalement se n'était pas si mal d'être un vampire, cela avait énormément davantage. Souriant en voyant la tête de Robert. "S'il savait qu'effectivement ce n'est qu'un tour de passe-passe comparé à ma vraie puissance." Une bonne chose de faite, se frottant le main content de n'avoir pas perdu de temps, après tout le travail qui restait était colossale et s'ils voulaient le terminer, Jack n'avait pas vraiment eu le choix, s'il n'aurait pas utilisé ses dons de Wesen, ils auraient mit deux fois plus de temps que chez les personnes âgés de ce matin. Écoutant les sages paroles du Schwarz Büffeln, grimaçant, il ne voulait pas le laissé faire le boulot ingrat ! Mais il avait raison, s'ils ne voulaient pas éveillés les soupçons, Jack était condamné à resté dans le garage où à la périphérie pendant un moment. Heureusement pour le vampire qu'il y avait un peu de jardinage, autour du garage, sinon il ne saurait pas resté en place. Smith donna donc un petit coup de fraîcheur aux plantes, au moins cela lui occuper l'esprit. Une fois qu'il eut finit et qu'il ne supportait plus de laissé Robert seul face au labeur à accomplir, il se dirigea vers lui. Jack inclina légèrement la tête, pour finalement le sourire, c'est vraie qu'il avait oublier qu'un vampire ne fait aucun bruit lorsqu'il se déplace, puis tout d'un coup il observa ses pieds. Heureusement pour lui qu'il n'y avait pas beaucoup de soleil, ainsi on ne pouvait pas voir qu'il n'avait pas d'ombre. D'un autre côtés si cela avait été le cas, Jack aurait à nouveau utilisé un petit tour de passe-passe dont il avait le secret.

Finalement, il posa sa main ganté sur l'épaule de Robert, puis il remonta ses manches, lui aussi aller pouvoir utilisé sa force surhumaine ! Tout les deux semblaient vigilant afin que personnes ne les remarques, mieux valait pas attiré l'attention. Nettoyant la pelouse en rassemblant les branches et les feuilles, ils avaient deux grands tas. "J'ai l'impression de faire un bûcher et de retomber en enfance !" Souriant à certain souvenirs notamment de la fête de la Saint-Jeans pour les bûchers, et des souvenirs où étant un petit garçon, il s'amusait à plonger sur les grands tas de feuilles. Finalement, lorsqu'ils eurent fini, la jeune femme enceinte, les invita à l’intérieure, histoire de prendre une pause bien mérité. "Aller, je te rappelle que c'est moi le prédateur ! Ce n'est pas une petite croix qui va me faire peur !" Smith s'était trouvé bête et honteux d'avoir aussi mal réagit lorsqu'il avait vu la croix autour du coup de la jeune femme. Il avait été trop démonstratif, mais c'était sans doute à cause de cette odeur si enivrante et délicieuse que dégagé les femmes enceintes. Rentrant dans la petite demeure qui était charmante, modeste, mais charmante. Jack alla s'occuper du frigo, il trouva rapidement qu'il fallait recalé ce dernier, Robert lui semblait s'en sortir. Smith ne voulait pas s’éterniser, il y avait encore beaucoup à faire et il voulait en finir ce soir ! Du coup ce serait un peu comme une course contre la montre. Finalement, ils se remirent au travail, le temps passa, Jack était heureux et fier, ils avaient fait des miracles, il était 17h30, pour les remerciés le jeune couple leur proposa de boire un verre. Robert semblait ravie de cette proposition, contrairement à lui. Rien de plus normal étant un vampire pour Jack la nourriture où les boissons n'avaient plus vraiment de goût, c'était même immonde. De plus cela ne faisait que lui rappeler qu'il était à présent un demi-mort, heureusement pour lui qu'il avait une bonne mémoire sur les saveurs de tel où tel aliments, sinon il prendra cette invitation pour une offense où un défie. Smith aurait bien voulu resté et répondre positivement à l'offre du jeune couple qui à présent voulait les inviter à resté pour le repas, mais Jack ne se supporterait sûrement pas, il avait de plus en plus de mal à contenir son fidèle compagnon, se dernier était de plus en plus appeler par cette délicieuse odeur. Une femme enceinte et les bébés, sont les meilleurs nourriture qu'il existe après un Grimm. Il prétexta qu'ils étaient déjà inviter ailleurs. Smith voulait également aller récupérer son bien chez les personnes âgés. Oui le vampire voulait rentré chez lui, dans sa demeure. Robert a presque faillit le contredire, lui n'avait pas de soucis, lui pouvait contrôlé son côté Wesen comme bon lui semblait, mais finalement il lui fit un maigre sourire lorsqu'il appuya son piètre mensonge. Saluant le jeune couple avant de partir. Du moins s'était ce qui aurait dû ce passer. Ce fut à ce moment là que la future mère, lâcha un cris de douleur, avant de tomber à terre, heureusement pour elle que son mari avait été réactif et venait de la rattraper. Robert inquiet, se précipita également vers la malheureuse. Smith lui ne s'était que simplement retourner. "Je ne suis pas un monstre. Enfin pas au point de ne rien faire... Tu sais quoi faire, alors sauve-les..." Il ferma les yeux, contractant sa mâchoire et ses poings. Avant se s’avancer et de s'accroupir prêt de la future mère.

-C'est le moment, votre bébé arrive. Pas d'inquiétude, nous allons nous occuper de vous, après tout n'est-ce pas le rôle d'un médecin ?

Jamais il n'aurait pensées que ses simples paroles apaiserait tout le monde. Sentant tous les regards sur lui, il donna ses première instruction, demandant à l'homme de lui ramené serviette, gant de toilette, une bassine d'eau chaude et deux bâton de réglisses, un entier et l'autre coupé en petit morceau avec un peu de cannelle. Il demanda à Robert d'appeler les urgences, lui donnant les détails nécessaire. "J'ai confiance en toi, tu peux y arrivé." Smith ausculta la femme enceinte, cela faisait bien plusieurs siècles qu'il n'avait pas mit en pratique ses connaissances en médecine. Fronçant les sourcils, le bébé n'était absolument pas en bonne position pour sortir, il allait devoir le bouger de position si l'accouchement devait se dérouler. Pas étonnant qu'elle se torde de douleur, lui expliquant ce qu'il allait faire, pour ensuite mettre en pratique, Robert été de retour tout comme le future père. La femme poussa des cris de douleurs aux pressions que Jack exerçait, mais s'était le seul moyen pour correctement positionné le bébé, faisant une petite pose, soulevant la tête de la jeune femme, lui donnant le bâton de réglisse à mordre et à mâcher. Ensuite ils demanda de partagé le deuxièmes bâton en morceau avec de la vanille en trois, une dose pour chacun. Pour lui et Robert cela les calmeraient directement et heureusement car ils n'étaient pas loin de woge. Pour le mari cela le détressera quelques peu. Smith fut bien content de voir les urgences arrivés, s'écartant, laissant faire leur travail après leur avoir fait un briefing sur la situation. Jack s'excusa, il avait besoin de prendre l'air, où en tout cas quitter cette pièce qui commençait à le rendre complètement fou. Se réfugiant dans le garage, faisant quelques pas avant de woge à moitié comme tout à l'heure.

-Miam, quelle odeur appétissante ! Non garde le contrôle ! J'ai faim... Je réclame ma récompense ! Reprends-toi, il faut avoir des pensées désagréables... Quel festin, un bébé, leur sang est si pur, si sucrée, tellement succulent ! PAMPLEMOUSSE ! PAMPLEMOUSSE ! C'est moi qui commende ! Retourne en cage monstre de l’enfer ! Comment oses-tu ? Moi ton fidèle compagnon sans qui tu ne serais rien, je n'ai aucun ordre à recevoir de ta part, humain !

Jonglant entre le côté vampire et son côté humain, deux personnalités bien distincte, l'un essayant de dominer l'autre. Malheureusement dans ce genre de combat s'était toujours l'animal qui l'emportait, le monstre de sang qui avait le dernier mots. Quelqu'un entra dans la garage, Smith se précipita sur ce dernier, le prenant à la gorge, le plaquant douloureusement contre le mur. Cet homme qui d'un coup se retrouvé prisonnier et sous sa contrainte était Robert le Schwarz Büffeln. Dommage, si cela aurait été un humain Jack n'aurait pas hésité un seul instant à le tuer et à boire son sang, mais le sang des Wesens n'avait aucun goût et n'avait aucune valeur nutritive. Son côté humain reprit donc le dessus, posant Robert, le libérant, en sueur.

-Pardonne, mon fidèle compagnon...

HORS RP:
 


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 722
Points : 746
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 29 Nov - 19:30

Oeuvre Caritative
Feat Jack

Après le travail que nous venions d'accomplir, un petit verre n'tait pas de refus, même si Jack n'était pas aussi enjoué que moi. Je sentais qu'il ne voulait pas rester. Nous entrions quand même, sans accepter. Jack leur refusa de rester sous prétexte que nous ayons quelque chose à faire. Je souris à moitié et repensais aux personnes âgées chez qui nous devions retourner. J'acquiesçais et prenais part de ce fait à son demi-mensonge. Nous leur disions au revoir, prêts à partir. Nous nous retournions, mais n'eûmes pas le temps de franchir le seuil. Le jeune femme poussa un cri fort. Je faillis woge, mais me contrôlais de justesse. Son mari l'avait rattrapé dans ses bras et la tenait. Je me précipitais vers eux sans réfléchir et l'aidait à la relever et l'asseoir. Elle était en train d'accoucher.

Jack approcha, et nous écarta. Il regardait la femme en se demandant quoi faire, mais d'un point de vue médical, méticuleux. Je le sentais lutter avec son côté wesen. Il n'était pas comme moi à pouvoir vite retrouver son calme. Je n'étais pas tranquille et cherchais déjà mon portable pour appeler les urgences. Jack me le demandait alors que je composais le numéro. Il me donna des précisions que je n'aurais pas soupçonné de lui. Il savait exactement quoi faire. Il suait, avait les yeux bizarre et dégageait une odeur bizarre que je sentais avec mon sens wesen accru de l'odorat. Trivialement on aurait pu dire qu'il n'était pas dans son assiette, ou qu'il chauffait un peu du bocal tout en restant efficace. Il demanda au mari d'aller lui chercher le nécessaire. Je me tournais lorsque Jack se mit au travail. Je respirais fort. J'allais dans la salle adjacente, la cuisine, pour y trouver un peux plus de calme et expliquer la situation à la femme que j'avais à l'autre bout du fil. J'expliquais calmement et le plus clairement possible ce qui se passait. Je répondais aux questions par des réponses courtes. Une fois les informations fournies, la femme me dit que les secours étaient en route. Elle me demanda une dernière chose avant que je puisse raccrocher, est-ce que le mère était consciente. Je tendis le téléphone vers les cris de la salle à côté. J'écoutais la femme sourire au téléphone et me demande d'accueillir les secours à l'extérieur, et calmer le père.

Ce dernier avait amené le nécessaire à Jack autant au travail que la mère. Il avait calmé le jeu en démontrant sa compétence. Je le laissais faire et dis au père que tout aller bien se passer, que Jack savait ce qu'il faisait. Je me montrais convaincant sans être moi-même vraiment convaincu. Il semblait plutôt bien s'y prendre et j'étais clame. Le père veillait évidemment ce que faisait cet homme. Je leur glissais que je sortais en entendant des sirènes. Je ne sais pas s'il m'avait vraiment écouté, mais il acquiesça. Je sortais et vis les secours arriver. Je leur fis signe et ils s'arrêtèrent les deux pieds sur le frein. Ils sortirent à trois avec tout le matériel. Je les conduisais à l'intérieur. Le nouveau papa remercié Jack. Je lui fis un signe de reconnaissance et laissais Jack sortir. Il en avait bien assez fait.

Les secours prenaient en charge la jeune femme. Je vis des gouttes de sang sur le sol en direction de la porte. Je dis au mari que nous allions les laisser en famille et partir. Il me dit que c'était d'accord, mais qu'il voulait nous voir. Il était en pleurs. Les secours lui dirent qu'ils devaient allé à l'hôpital, que tout aller heureusement bien. Je sortis alors qu'ils la préparaient avec un torchons pour les mains ensanglantées de Jack. Je me demandais bien quel cataclysme était en train de se passer dans sa tête de vampire avec tout ce sang et cette chair. Je me dégoutais à penser en vampire.

Je suivais les traces jusqu'à la cave en comprenant qu'il n'était pas en paix. Je l'écoutais s'insulter: un véritable schizophrène. Il était fou. Je compris que sa partie humaine luttait contre sa partie vampire. J'entrais et me dirigeais calmement vers lui. Il approcha très vite, me prit pas le col et me plaquait contre le sol. Je restais malgré cela calme et le laissait me sentir. Il me relâcha. Je savais le wesen pas très bon pour le vampire. Il s'excusa. Je lui tendais le torchon.

"Ce n'est rien. Calmes-toi et essuies tes mains, t'as fait de l'excellent travail. Partons d'ici, ils doivent l'amener à l'hôpital."

Nous sortions d'ici et voyions le jeune homme nous faire signe. Je lui fis signe et il partit dans l'ambulance. Je mis une main sur l'épaule de Jack en la retirant vite pour ne pas me la faire bouffer. Je souris. nous montions dans ma voiture et nous dirigions vers chez moi pour prendre mon camion avant de retourner chez les personnes âgées. Je déglutis après une minute de route et lui demandais:

"Je sais qu'on ne se connait pas vraiment et que tu n'as aucun compte à me rendre... Mais d'où as-tu ses connaissances en médecine ? "

Je savais que les vampires ne faisaient pas leur âge, et c'était un euphémisme. J'étais prêt à tout entendre, mais peut-être ne l'entendrait-il pas ainsi. J'ajoutais ce que nous faisions et pourquoi nous ne prenions pas le chemin de la ville:

"Nous alors chez moi pour prendre le camion. Je vais passer par une route plus extérieure pour éviter pas mal de bouchons..."









Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 1 Déc - 16:36

Smith avait énormément de mal à contrôler sa partie vampire avec tout ce sang, cette odeur enivrante et tellement appétissante. Pour l'humain qu'il était cela était un véritable calvaire, mais pour le vampire s'était une occasion rêvée, après depuis combien de temps n'a-t-il pas bu de sang frais ? Quand était la dernière fois où il avait bu, un sang riche et extrêmement délicieux. Smith s'était à moitié transformé, juste ses cheveux et ses yeux avaient changé. Prenant des mains le torchon, pour s'essuyait fébrilement. Cherchant dans ses poches, ses gants qu'il remit. Essayant de reprendre le contrôle, aux paroles de Robert, il eut un sourire diabolique et son regard s'alluma de convoitise.

-Que je me calme ? Oserais-tu te moquer de moi, créature inférieure ? Garde le contrôle de tes émotions... Ne t'en prends pas à lui, c'est moi le coupable... J'aimerais bien t'y voir ! Sache que si tu n'aurais pas été un Wesen, je n'aurais pas hésité à te tuer de sang-froid... Laisse-le tranquille ! C'est contre moi que tu devrais être en colère... Mais dis-moi à quel hôpital l'emmène-t-il ? Je t'interdis de les prendre en chasse... J'ai tenue mon engagement, à toi de tenir promesse !

En sueur, il fut content de redevenir humain enfin presque et d'avoir réussi à mettre une muselière au le monstre de sang pour un petit moment. Ses cheveux reprirent leur couleur normal contrairement à son regard qui ne changea pas de couleur et resta celui de la bête, du vampire. Croisant le regard du livreur, légèrement honteux qu'il est assisté à ça. Lui redonnant le torchon à Robert, mieux valait qu'il ne voit pas trop de sang, il était encore sûr le point de se transformer. Mais lorsqu'ils sortirent l'odeur de sueur et de sang régner en maître dans la maison, le cœur de Smith s'accéléra. "Ce soir, il y aura un vrai carnage... Ce soir j'obtiendrais ce que je désire..." Alors lorsqu'il sentit la main du Schwarz Büffeln sur son épaule, il eut un tel regard que ce dernier la retira vivement. Pressant pour sortir de la maison, respirant un grand coup, essayant de calmer les envies de meurtres de son fidèle compagnon. S'installant dans la voiture, Jack n'était absolument pas tranquille, les pensées du vampire l'inquiétait de plus en plus. Son fidèle compagnon était devenu complètement fou. Non c'était simplement sa vraie nature qui reprenait le dessus. "De quoi se mêle-t-il ? Je te préviens je ne supporterais pas une question où une remarque de ce genre... J'ai tellement faim que je me contenterais même d'un Schwarz Büffeln..."

-Robert, ce n'est vraiment pas le moment... En clair tu n'as aucun intérêt de me contrarié où alors c'est toi qui me servira de repas, ai-je été clair ? Il faut que nous allions nous changer les idées... On se retrouve chez toi...

Le ton menaçant et remplie de colère, le vampire ne plaisantait pas. Smith devait calmer le jeu, il devait trouver une astuce pour calmer radicalement son fidèle compagnon, ils étaient à l'extérieur de la ville et il n'y avait pas beaucoup de circulation, Jack devait absolument se dégourdir, penser à autres choses. Ouvrant sa fenêtre en grand, enlevant sa ceinture de sécurité et se laissa basculer la tête la première à travers la fenêtre, il fit quelques rouler-boulet sur le bord de la route, avant de reprendre ses appuies et de se mettre à courir. Souriant, riant même de bonheur, il était tout aussi rapide qu'une voiture qui allait à 90km/h. Poussant un peu, histoire d'être au niveau de la fenêtre conducteur. Lorsqu'il allait pénétrer à nouveau dans la ville, Smith sourie avant de se transformer en chauve-souris, oui c'était vraiment génial d'être un vampire. Suivant Robert, volant entre les immeubles, voitures et lignes de tensions. Qu'est-ce qu'il adorait sentir cette sensation de plénitude, de liberté. Pendant que Robert jonglait avec la circulation, Smith eut le temps de faire un saut à l'hôpital le plus proche et de voler quelques poches de sang, histoire de calmer son appétit et également son fidèle compagnon. Ainsi, il était devant la demeure du livreur avec en main un soda de sang. A présent il était redevenu totalement humain, ses yeux étaient redevenus normaux.

-Robert, pardonne mon comportement de tout à l'heure envers toi... N'en tiens par trop rectitude, mon fidèle compagnon était sur les nerfs... De plus nous autres ne blairons pas idiome de votre vie d'avant... Mais comme tu es une personne de confiance, il est préférable que tu es les réponses à tes questions afin de mieux nous comprendre...

Robert prit sa camionnette, Jack si installa tranquillement, mâchouillant la paille de son soda nerveusement. Le jeune homme n'aimait pas vraiment parler de lui, cela le faisait souffrir et ça titillait dangereusement son côté vampire. Finalement après quelques secondes de silence, Smith se lança, le ton calme, amical, mais légèrement lointain avec une pointe de nostalgie. "C'était il y a si longtemps..."

-Avant d'être un Wesen, mon métier était médecin... Ma profession qui a duré pendant deux ans de pratique à permit de sauver beaucoup de personnes, c'était toute ma vie...

Cinq siècles qu'il n'avait pas pratiqué la médecine, depuis cinq siècles il était un monstre buveur de sang. Il avait tué bien plus de personnes qu'il en avait sauvé autrefois lorsqu'il était médecin. "Arrête donc de déprimer, être un vampire était la meilleure chose qui puisse t'arriver !" Depuis que Smith avait son fidèle compagnon, il a exercé beaucoup de métier différents et à présent, du coup il avait un très grand savoir. "Notre époque me manque... Au moins on savait vivre d'amour et d'eau fraîche... Une vie simple est paisible... Tout a bien changé depuis... Quel dommage !"


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 722
Points : 746
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 18 Jan - 16:12

Oeuvre Caritative
Feat  Jack

Jack n'allait clairement pas bien, et le dire ainsi était un euphémisme. je ne savais pas trop quoi faire sur le moment que l'éloigner physiquement de ce lieu qui le mettait dans cette état. Je ne savais pas grand chose de lui, mais je pense que s'il était schizophrène mon ami m'aurait mis au courant.

Une fois dans la voiture ses propos n'étaient pas cohérents. je ne me sentais pas très bien, j'étais mal à l'aise. Je n'avais jamais fait face à une telle situation. Je décidais de ne pas y faire trop attention. Je restais calme et prudent. Encore dans la voiture je sentais qu'il n'était pas dans son assiette. Je ne savais pas trop comment l'expliquer, mais je savais qu'il luttait intérieurement pour recouvrer la raison.

Alors que je me dirigeais davantage vers le centre que chez moi je changeais de direction sur son ordre. Je fixais la route et sentais soudainement de l'air. Nous étions sur une petite route tranquille avant que je reprenne une plus grande. Il passa la tête par la fenêtre, et avant que je ne puisse dire un mot ou faire un geste envers lui, il se jetait dehors.  J'étais stupéfié. Je ralentis en le cherchant dans les rétros craignant pour sa vie. Je me demandais quelle folie pouvait pousser un homme à sauter ainsi d'une voiture en marche dans un autre but que celui de se donner la mort. Je le vis réapparaître à ma fenêtre. Il courait à côté de la voiture un sourire au lèvre. Mon cœur battait la chamade. Ses yeux me firent comprendre qu'il n'était pas sous sa forme humaine.

Il prit son envol sous la forme d'une grosse chauve-souris entre les maisons, les immeubles, les câbles téléphoniques et les arbres... J'étais ébahi  avec mille questions en tête. J'avais aussi peur qu'il vienne s'en prendre à moi. Je choisis tout de même de me diriger vers chez moi. Je ne savais par quel don il retrouverait ma trace, mais je savais qu'il le ferait. Je fermais ma voiture, entrais chez moi pour prendre mon opinel, comme si cela pouvait m'aider... et je le vis se poser devant chez moi. Il allait au moins se prendre une bonne cirée de ma part. J'agissais plus en ami, de wesen à wesen, qu'en prenant conscience de nos natures différentes et le fait qu'il pouvait me tuer sans peine. Je l'incendiais:

"Mais tu es malade ? T'aurais pas pu me prévenir ? Et de quel droit t'accordes-tu le privilège de risquer dévoiler ta nature au monde ? Ne sais-tu pas que les wesen ont des règles à respecter sous peine de mort ? Je ne sais pas ce que tu es, je ne sais pas combien d'araignées t'as au plafond ! Mais tu n'avais pas le droit d'agir de la sorte ! Et pour le vampire: je ne suis pas inférieur à toi sale bête !"

Je venais de lâcher toute ma rage, tout ce qui s'était contenu pendant tout le trajet. Paradoxalement, je ne craignais pas pour ma vie et lui faisais face sans ciller. Il semblait beaucoup plus calme, mais je devais "vider mon sac".  





Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 23 Jan - 20:51
Smith comprenait parfaitement la réaction de Robert, baissant un peu le regard, même s'il avait cru que ce dernier et d'avantage le sang froid, mais après tout ce qui c'était passé, il s'en voulu un peu, en même temps il avait du agir dans la précipitation parce sinon son fidèle compagnon l'aurait sûrement tué. "Idiot, à présent tu vas devoir te confier !" Buvant son soda de sang, réfléchissant embarrasser, puis finalement il fit face au  Schwarz Büffeln.

-Robert, nous autres les Domnulsânges sommes très différents des autres Wesens...

Comment déclarer que cela était très rare qu'un vampire naisse Wesen, après tout lui avait été un humain, il avait été transformé. Évidemment il était vraiment l'exception à toutes les règles. Après tout généralement lorsqu'un humain est transformé ce dernier meurt et laisse parler un autre être, où alors l'homme restait présent juste avec ces besoins animal, alors de lui avait en même temps sa partie humain et sa partie animal. Une sorte de dédoublement de personnalité, de schizophrénie. "Jamais personne ne pourra nous comprendre, tu perds ton temps !"

-Il fallait vraiment agir sinon la bête féroce aurait fait un carnage... Tu n'es peut-être pas inférieur, mais prend garde, c'est un adversaire redoutable !

Robert ignorait ce que c'était de devoir sans cesse ce battre contre ses instincts, cet accouchement l'avait beaucoup secoué, renoncer à un sang si délicieux et si nutritifs avait été pire que de la torture pour le vampire. Robert ne savait pas de quoi était capable son fidèle compagnon, si n'avait rien fait dieu seul c'est qu'il y aurait eu beaucoup de victime et la panique général dans la ville. Robert avait raison, il n'était qu'une sale bête, qu'un monstre. En profitant pour le mettre en garde, après tout il avait beaucoup d'expérience et surtout il connaissait le point faible de son espèce, donc mieux valait pas qu'il provoque son fidèle compagnon.

-Les règles sont faîtes pour être de temps en temps enfreintes, sinon pourquoi les avoir crées... De plus nous autres les seigneurs du sang avons le pouvoir d’altérer la mémoire...

"Jamais encore personne n'avait retourner mes propres règles contre moi..." Souriant à la remarque de son fidèle compagnon. Après tout c'est vrai que c'était l'un de ceux qui ont crée le conseil Wesen et toutes ces règles. Mais ça c'était une autre histoire. Pourvu qu'il est répondu aux principal question de Robert. Du bien pour le rassurer. Smith était toujours mal à l'aise pour parler de lui, alors le fait qu'ils soient dans la rue ne lui simplifier pas les choses. Il avait surtout peur que cette conversation tombe dans une oreille mal attentionnée. "Ce Schwarz Büffeln a raison sur un point, je devrais me montrer plus discret...Quelle honte d'être conseiller..."

-Peut-on en parler dans un autre endroit ? Tu auras toute les réponses, mais allons ailleurs pour converser...


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 722
Points : 746
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 30 Jan - 12:01

Oeuvre Caritative
Feat Jack

Je ne pense pas dire que j'étais vraiment très calme. Je ne m'énervais pas beaucoup et regagnais ma quiétude, mais je bouillonnais intérieurement. Je n'aimais pas cette créature, alors que l'homme me semblait sympathique. Jack sirotait son soda de sang, je n'en pouvais plus de cette odeur d'ailleurs. Il restait calme et me confia ce qu'il était. Il me dit que son agissement était nécessaire pour ne pas libérer la bête, mais sa réflexion sur les règles me piqua. De plus, le fait qu'il me menace à demi-mot d'effacer tout ou partie de ce qui venait de se passer allait me faire de nouveau de mes gonds.

Cependant le fait que nous soyons dans la rue pouvait attirer l'attention. Je n'avais pas peur de cette sorte de vampire. J'étais même prêt à en venir aux mains si nécessaire pour lui remettre les idées en place. Je connaissais deux ou trois wesen qui ont risqué inutilement leur vie en se pensant supérieur à nos règles ancestrales. Et quand bien même il fusse assez vieux pour les avoir élaboré en partie, de quel droit pouvait-il se penser assez fort pour les transgresser ? Mon soupire fut lourd de sens lorsqu'il me demandait de changer d'endroit. Je me retournais et m'engageais dans mon allée jusqu'à ma porte d'entrée. J'ouvrais la porte:

"Entres ..."

Je le regardais passer devant moi et entrer. Je refermais la porte à sa suite et le regardais quelques secondes observer mon entrée. L'odeur du sang m'insupportait. Je lui pris le gobelet des mains qu'il venait de finir, sortais de la maison et allais le mettre dans ma poubelle dehors. Je rentrais remonté contre lui. Je fermais la porte et l'incendiais en avançant jusque dans mon salon, le doigt pointé sur lui:

"Tu es peut-être un drôle de spécimen, plus âgé que moi, et peut-être plus puissant... Mais pour moi tu n'as aucun droit de transgresser nos règles ! Ceux qui fondent les règles pensent l'avenir, pensent un avenir meilleur ! Si tous, comme toi, nous transgressions nos règles cela conduirait à la guerre ! De la haine et de la méfiance de la part des hommes, et une visibilité envers les grimms ! Et ... Que tu me menaces ? ... Mais fais-le ouvertement, ou abstiens toi ! Si tu essaie de me toucher, je te préviens, je ne me laisserais pas faire !"

J'enlevais mon doigt de sous son nez et arrêtais d'avancer. Je soupirais et me reculais d'un pas. Je me calmais un peu et reprenais plus doucement et moins incisif:

"D'autre part, si jamais tu veux changer, je suis là pour t'aider, mais de simples allusions ne me suffisent pas. Si tu le veux, nous pouvons apprendre à nous connaître... à moins que tu ne préfères faire de moi ton ennemi ..."

Je relevais ma tête et plantais mon regard dans le sien. Je ne woge pas malgré ma défiance intérieur. Je m'efforçais de garder mon calme et ne pas céder à la facilité d'un combat ouvert, d'autant que nous étions chez moi. Je pensais vraiment pouvoir résoudre ce problème par une discussion amicale.







Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 7 Fév - 21:29
Robert n'avais pas comprit en aucun Smith ne l'avait menacé, il voulait simplement dire que même si un humain m'aurait vu il aurait juste à lui effacé la mémoire et ainsi le secret sur le Wesen resterait secret. Mais il se releva pas car il méritait cette petite remontrance, suivant son ami, entrant dans sa maison, un peu piteux. "On ne peut faire confiance à personnes, ça été toujours nous deux contre le monde !" L'homme n'était pas d'accord pour lui depuis qu'il était un seigneur du sang il avait eu beaucoup de problème et de conflit, tout ça à cause de son fidèle compagnon. "Tu vas pas dire que tu regrettes tous ce qu'on a vécu !" Mentalement il soupira bruyamment, son fidèle compagnon savait pourtant que pour lui c'était un sujet délicat, lui n'avait rien demandé, lui n'avait qu'à subir, lui avait tout perdu et tout ça pour cette puissance, pour l'éternité et le savoir. Observant le Schwarz Bison, le laissant faire, la situation s'annonçait compliquer et il allait devoir rendre des comptes, écoutant avec attention, plongeant son regard dans le sien, lui faisant face. "Hahaha... C'est un comique lui ! Il est aveugle où quoi ? La guerre cela des décennie qu'elle a commencé avec les Grimms qui nous tués juste parce qu'on été différents ! Comment ose-t-il ce petit impertinent..." Alors qu'il avait déjà eu beaucoup de mal à calmer son côté bestial, là ce dernier revenait sur ces grand chevaux. Jack savait qu'il était blessé d'être considérer comme un moins que rien alors qu'il était belle et bien vivant.

-Robert, nous admettons avoir commis des fautes et fait des erreurs... Mais aurais-tu préférée de que je tue une dizaines de personnes ? Parce que c'est ce qui ce serait passer si je me serrais défouler... Respecter les lois nous sont parfois impossible tout simplement pour survivre et éviter un bain de sang inutile... Changer m'est impossible cela provoquerait ma mort... Crois-moi j'ai tout essayer... J'ai besoin d'une dose quotidienne de sang frais et nutritif... De plus nous avons besoin l'un de l'autre... Quand je penses que cela fait déjà 430ans qu'on se supporte, c'était il y a si longtemps...

La couleur se ses yeux étaient devenu rouge sang, oui d'un commun accord ils avaient décidé de parler ensemble à Robert. Pour la première fois de sa vie il voulait faire un effort, il voulait que Robert le comprenne, il ne voulait vraiment pas perdre son amitié. Oui il était prêt à ce confier, prêt à faire un effort pour s'ouvrir, pour lui s'était tellement important. Smith espérait vraiment qu'il avait calmé Robert et que ce dernier voyait bien qu'il avait plus où moins agit sous la contrainte. Mais s'il s’entêtait peut-être qu'ils n'auront pas d'autre choix que de s'affronter afin de défendre leur principe, mais franchement Smith espérait du fond du cœur qu'ils trouvent une solution et un accord à cette histoire en parlant et en s'entraidant.


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 722
Points : 746
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 14 Fév - 14:21

Oeuvre Caritative
Feat Jack

Le moins que je puisse dire c'est que ma réaction ne devait pas être habituelle pour un vampire, mais je n'avais pas envie qu'il puisse penser un instant que j'étais une créature qui puisse se laisser faire, et que se soit par le verbe ou l'acte. Ses yeux semblaient me traduire cette lutte intérieure qu'il menait depuis tout à l'heure. Cependant, je ne sais comment je pouvais le sentir, mais le vampire semblait s'être calmé et arriver à un consensus pour me parler pacifiquement. J'étais toujours sur mes gardes mais me calmais un chouïa.

Il se décida à me répondre et le fit en répondant à mes interrogations et teinta ses mots d'excuses. Il me dit n'avoir pas le choix d'agir ainsi, j'y réfléchissais un instant et pensais déjà à des solutions. Je pensais particulièrement à ses personnes malades dont il fallait retirer du sang mauvais pour en injecter d'autre, ou bien les restes des poches que l'on jetait. Les choses avaient beaucoup changé depuis 430 ans... Toujours est-il qu'à la fin de son discours, j'avais envie de le croire et même l'aider. Je me détendais et lui souris avant de lui répondre avec sarcasme:

"Et bien vous voyez qu'en tout cas l'honnêteté n'est pas un mal ! ... Aller viens !"

Je le conduisais à ma cuisine en passant par le salon et le fis asseoir à ma table. De l'autre côté de l'entrée il y avait ma salle à manger qui permettait aussi de rejoindre la cuisine.

"Je n'ai pas de sang à te proposer, mais si tu bois autre chose ? ..." fis-je d'un ton semi-provocateur.

Il comprit le sarcasme. J'ouvrais mon placard et il se leva pour regarder mon impressionnant "bar". J'avais de tout dont des bouteilles de whisky qu'on m'avait offert qui ont un bel âge, ou du gin, de la bière au frigo, des apéritifs et digestifs divers qui tenaient tout le placard sur deux étages sous mon évier (la porte d'à côté étant mes produits d'entretien séparés par une cloison).

"As-tu vraiment besoin de sang frais et sain ? Ne pourrais-tu pas par exemple boire du sang de personne malade ou bien celui que l'on jette ?





Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 1 Avr - 9:59
Finalement la tension redescendu, Smith était franchement soulagé que cette histoire ne se termine pas en bain de sang. Grimaçant doucement à ces propos, calmant intérieurement la bête en lui, évidemment que Robert avait le droit de le charrier, de lui lancer des pique et même faire un peu de sarcasme, pourtant le vampire le prenait pour une insulte, un défi, rongeant donc son frein, laissant son homologue prendre la main, après tout la partie humaine était plus diplomate. Suivant donc le Bison, un peu mal à l’aise, à l’affût il observait que légèrement l’intérieur de la demeure. «Je ne sais pas ce qui me retient de le tuer !» n'appréciant vraiment pas son sarcasme après tout cela ne faisait que retourner le couteau un nouvelle fois dans la plaie. Robert ne pouvait comprendre le drame qu'il vivait, pour son ami Wesen être à moitié animal n'était que bénéfique. Soupirant légèrement en observant le bar bien garnie du Bison, il avait de la qualité, des boissons qui dans u autre temps transporter Smith dans un doux plaisir, il se souvenait du goût qu'avait un whisky alors qu'il n'en a plus bu depuis 500ans en sommes un vrai gâchis. Smith voyait bien que Robert essayait de l'aider, cela faisait chaud au cœur, oui il avait raison de garder Robert comme ami au lieu de sens faire un ennemis. Écoutant sa question levant un sil, peut-être mieux valait qu'il lui fasse sa culture sur les vampires.

-C'est bien aimable de ta part, mais mis à part le jus de tomate épicée et du sang le reste il ne mets plus permis dans ingérer… D'ailleurs manger votre nourriture ne mets pas non plus très conseiller…Nous avons nécessairement besoin de sang frais et sain… Depuis plusieurs années maintenant je vois du sang en poche que je vole lors des dons du sang, où qui est stocké à l'hôpital… Pour les vampires chaque sang à un goût spécifique et à ces caractéristiques nutritifs. Le meilleurs des sangs et celui d'un Grimm, ensuite celui des nouveaux nés et des femmes enceintes, en troisièmes position nous avons les groupes rares, en quatre ont à le sang humain, puis le sang animal et pour finir le sang de Wesen.


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 722
Points : 746
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 15 Avr - 18:32

Oeuvre Caritative
Feat  Jack

Jack était un spécimen rare. Il s'était calmé et m'expliquait ce qu'il aimait boire. Ce n'était évidemment pas du temps dans mes goûts, et... et bien quelque part je le comprenais quand même. j'écoutais avec attention ce qu'il me disait. Je pris une bière et ouvrais mon placard. J'ouvrais un concentré de tomate, le mélangeais avec de l'eau et pris le reste de sauce piquante des pizza que j'avais mangé la semaine dernière. Je mélangeais tout ça et lui tendais:

"Tiens, goûtes, je sais pas quel goût ça peut avoir pour toi, m'enfin... "

Il prit le verre. Je ne rajoutais rien de plus par rapport à ses catégorisation de sang. Je lui parlais plutôt du meuble que nous allions installer chez lui. Nous finissions nos verres et reprenions la voiture. Il habitait un manoir assez grand et fleurit. Nous nous arrêtions devant chez lui.

"Belle demeure"

Il sourit. Nous mettions nos gants, il alla ouvrir et nous prîmes à deux ce meuble d'une grande valeur que Jack avait rénové avec passion.  

Fin !

et suite ici :


http://grimmsworld.actifforum.com/t186-c-est-toujours-l-inattendu-qui-arrive-jack-et-robert-citation-bram-stoker-dracula-1897#3700



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message
Revenir en haut Aller en bas

Oeuvre caritative - Jack et Robert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Technique du Jeune Jack
» Que pensez vous de l'oeuvre en elle-même?
» La decentralisation, mise ne oeuvre difficile
» rescue Jack Russel
» Robert McNamara, artisan de la mise au pas des peuples

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grimm's World RPG :: Outside :: ◇ Archives :: RP's terminés-