Bienvenue
sur le centre d'aide de Grimm's World RPG

D'autres explications plus bas











 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Aides  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  

[TERMINE] Une rencontre pour le meilleur et surtout le pire ! (Pv:Casey Donovan)
 :: Outside :: ◇ Archives :: RP's terminés
Aller à la page : 1, 2  Suivant
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 3 Oct - 20:44
Après avoir reçu sa toute nouvelle affection où plutôt sa nouvelle mission, qui petit rappel est de déterminer les événements paranormaux de la ville de Portland, afin savoir leur nature propre, voir s'il s'agissait de fait réaliser par une nouvelle mafia, où groupe terroriste. Pour ça le vampire allait se faire passer pour un détective et un consultant en paranormal pour la police. "La ville à bien changer depuis la dernière fois ! Tu ne trouves pas ?" Smith devait avouer qu'il était comme un touriste à se balader ainsi en flemmardant, tout en observant. Cette petite promenade avait pour but d'avoir des repères, mais pour eux c'était un jeu d'enfant, même s'ils semblaient être bien nostalgique, en même temps rien de plus normal ! "On a dû mal à croire que c'est notre petite ville d'enfance n'est-ce pas ?" Profitant du calme et de la plénitude de cette soirée d'été, souriant, le temps passe tellement vite et à la fois il dure une éternité ! Oui ça faisait drôle aux paroles de son fidèle compagnon, qui précision-le n'est que la partie animal et bestial de Jack, en plus claire le vampire qu'il était devenu ! Regardant loin devant lui, plongé dans le passé, ils se souvenaient comme si c'était hier, les rues en pavé, les petits commerces ici au centre-ville, tout le monde ce saluait, tout le monde se connaissait. Il faisait très bon vivre à Portland au quinzième siècle ! "Décidément la société à bien évoluer... Comme ça me dégoûte et ça me révolte... Si seulement..." Smith se secoua la tête, histoire de démontrer son désaccord, l'humain qu'il était n'avait aucune envie de se retourner vers le passé ! Surtout il voulait vraiment profiter de cet instant magique, où une lune souriante veillait sur lui de sa douce et réconforte lumière.

-Ce n'est pas circonspect de cheminer ainsi esseulé !

Au beau milieu de la nuit, un cri retentit, en bon et modèle citoyen il prit la décision d'aller voir ce qui se passer. Cacher dans le parc il assista à une scène d'une d'un film d'action. Une jeune femme courait à en perdre haleine et une voiture qui surgit de nulle part la prise en chasse. Pour garder son salut, intelligente la proie s'engouffra dans une petite ruelle étroite. Au même instant un coup de frein retentit tellement que les pneus crièrent sur le bitume. Finalement le prédateur poursuit la jeune femme dans la ruelle. "Décidément, on nous traître de monstre et pourtant il n'y a que les hommes pour s'entre tuer !" Souriant, les yeux pétillants, enfin il y avait un peu d'action ! Sans réfléchir Jack prit la décision de jouer pour une fois au preux chevalier, cette idée lui plaisait énormément. Surtout quand tant que vampire il n'y avait aucun danger qui l'impressionnait ! Du coup à présent c'était lui le chasseur et cela l'amusait fortement ! S'engouffrant tête baissée dans la petite ruelle qui était assez sombre, ce qui ne le surprenait absolument pas ! Smith avait remarqué qu'il n'y avait qu'une toute petite lueur au fond de cette rue si effrayante. Dans la nuit à quelques mètres un homme allait agresser une femme prit au piège. Jack s'avança il n'avait pas le choix, il n'était pas du genre à ne rien faire, alors quand l'agresseur allait passer à l'acte, le jeune homme le prit par derrière, mais il n'avait pas vu le couteau et il grâce à ses réflexes il réussit de justesse à l'éviter et à désarmé l'inconnu, finalement il maîtrisa difficilement l'homme qui était à présent assommé, "Il s'est bien défendu le bougre, je me demande si ce n'était pas un Wesen !", mais il ne ferait aucune victime ce soir. A ce moment-là il reconnu une Grimm. Contractant la mâchoire Jack n'avait aucune attention de se battre, sinon Smith ne l'aurait pas sauvé.


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


Masculin
Célébrité : /
Âge perso : 20
Profession : Administrateur
Posts : 2067
Points : 2248
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : A l'appart
Absence : Nope


Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/

MessageVen 3 Oct - 22:12

   
   
Une rencontre pour le meilleur et surtout le pire !
Smith Jack & Casey Donovan

Un, deux, trois, quatre, cinq... Quand je commençais à m'énerver, je m'éloignais de la scène en question et je comptais mes pas. Je n'aimais pas les conflits, je les trouvais inutile, et ce n'est pas en se criant dessus que la solution risque de se trouver. J'avais quitté le lieu de mon travail en claquant la porte de service, mon patron avait dû la rouvrir et m'appeler, mais j'étais devenu sourde à cause des bourdonnements dans les oreilles. C'était pourtant une soirée qui avait débuté comme tant d'autre... enfin presque... J'étais arrivé en retard et avait tout de suite commencé mon service, j'étais fatiguée et j'avais pratiquement agressé un client qui n'avait pas daignait dire merci pour un café. J'avais juste plus envie de jouer à faire semblant quand cela arrivé. D'habitude je souriais bêtement et je repartais en cuisine en soupirant, mais là, je ne sais pas du tout ce qui m'a pris. En même temps, il l'avait cherché. D'accord, renverser le café bien chaud sur la tête n'était pas la solution la plus recherchée, mais c'est le seul truc qui m'était tombé sous la main. Je marchais encore un peu plus vite sans vraiment savoir où j'allais. Je resserrais ma veste, cachant mon tablier de serveuse en dessous. J'avais totalement oublié de le déposer avant de partir. Si je continuais dans cette direction, j'allais finir par me faire virer. Dès demain j'allais devoir faire mes excuses auprès de James en arrivant de bonne heure cette fois. Pour la première fois j'étais arrivé en retard à cause de mon propriétaire qui me réclamait mon loyer en retard. Ce dernier m'avait gardé pendant cinq minutes et m'expliquait que si je ne payais pas tout de suite il pouvait me mettre dehors. Pour un loyer en retard... Je passais devant une voiture où la vitre était ouverte et je vis le type se transformer. Non et non, pas encore. Je n'étais pas d'humeur à vivre encore ce genre de situation. L'homme ressemblait à un serpent et je restais figé sur place avant de filer. Il me lança quelque chose que je ne comprenais pas et l'entendis me suivre. Je tournais à gauche, dans une ruelle un peu étroite et me mis à courir. Ce n'était pas la première fois que je vivais ce genre de situation. Être poursuivis et me battre avec une personne qui se transformait était comme une seconde nature que je ne comprenais toujours pas. L'homme ne semblait pas vouloir me lâcher, lançant une seconde phrase, me disant que j'étais Grimm et qui les détestait. Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? Je me retournais, il avait vivement disparu avant de réapparaître me saisissant par le bras. Il allait passer à l'acte, je me défendais autant que je le pouvais, le repoussant, lui donnant des coups de pieds. Sans que je ne comprenne pourquoi, quelqu'un arriva et se battait avec. Je restais en retrait attendant un instant. Quand tout fut terminé, je m'approchais et vis la personne qui m'avait aidée. Il manquait plus que ça, un vampire. Je secouais la tête, ça n'existe pas, je vis en plein délire total, un serpent, un vampire... Je le regardais puis l'homme qui m'avait suivi et attaquer avant de reprendre mon attention sur l'homme qui m'avait aidé.

« - Ok... Là, je suis en plein délire... Désolé, pensée forte ! J'allais m'en sortir, je l'avais... Mais merci de m'avoir aidée, je ne sais pas ce qui lui a pris de s'en prendre à moi de la sorte, en même temps, on vit dans un monde où les gens s'attaquent entre eux pour des raisons complètement inconnu ! Est-ce qu'il est... Mort ? »

Je grimaçais à cette idée qu'il soit mort. J'étais prête à partir en courant pour fuir si c'était le cas. Je ne comprenais pas pourquoi cet homme-là s'en était pris à moi sans aucune raison apparente. Il avait lancé qu'il haïssait les Grimm, mais ce n'était que des contes, tant mieux pour lui s'il hait les livres, personne ne l'oblige à les lires. Ou alors j'avais mal compris ses mots. Je l'avais juste regardé, j'avais été surprise de voir une tête de serpent, sachant que j'en avais jamais dessinée ni vu dans le livre de Grimm. Je soupirais et cachais encore mon tablier de serveuse sous ma veste en cuir. Devais-je rester ? J'avais remercié un inconnu qui ne me connaissait même pas. Il reste au moins des êtres humains dans cette ville, même si d'un côté je m'en serais très bien sortie sans son aide.

Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 4 Oct - 11:07

Le jeune homme durant toute la durée du combat, n'avait que très peu utilisé ses capacités de vampire. Après tout hors de question défrayait la jeune femme qui ne semblait pas si surprise ni choqué par ce qui venait d'arriver. "Attention, elle notre véritable nature ! Cette petite à l'oeil, tu aurais être d'avantage sur tes gardes !" Smith comme à son habitude ne laissa rien paraître, mais heureusement après un moment il eut des remerciements, enfin pour Jack s'était plus un reproche. "Bon d'accord je veux bien concevoir qu'elle soit en état de choque, mais tout même nous méritons plus de reconnaissance !" Il venait de sauver une parfaite inconnue, il fut surprit de n'avoir aucunement besoin d'apaiser la jeune femme, le vampire voyait que la Grimm se méfiait de lui. Allant même jusqu'à se reculer quelque peu, plongeant son regard dans le sien, puis regardant l'homme qu'il avait attaqué. Comme la jeune demoiselle était saine et sauf le vampire décida de s'occuper de son agresseur, après avoir vérifié les points importants et sensible, comme si de rien, il le déplaça pour l'asseoir contre le mur.

-Il n'y a pas d'agitation à avoir, il est aisément assommé, bon puis-je m'occuper de vous à présent ?

Ensuite sans prévenir garde Jack se rapprocha de la presque victime, lui tendant sa main droite, essayant de la mettre en confiance. Elle n'avait rien à craindre de lui, dû moins pas ce soir, cette Grimm avait une bonne étoile. "Fou que tu es, tu as l'occasion de boire le sang d'une Grimm !" Cette odeur si particulière, c'était grâce à ça que le vampire avait immédiatement reconnu. Une odeur si enivrante, qui semblait si délicieuse ! Pourtant malgré sa nature de tuer et de buveur de sang, Smith était un vampire qui savait résisté à l'appel du sang. "Non, seulement tu sauves ma nourriture, mais en plus tu comptes la soigné, vraiment pathétique !" Était-ce parce que Jack portait comme toujours ses gants de vététistes, où finalement la jeune femme avait conclu qu'elle pouvait lui faire confiance ? En tout cas, Smith pu l'examiner et prendre soin d'elle. Observant avec délicatesse, les entailles qu'elles avaient aux bras ne semblaient que superficielles. Arrachant une partie de l'une de ses manches de sa chemise, il remonta délicatement celle de sa patiente, puis il lui fit un bandage qui ressemblait à un garrot. Terminant d'avoir traité la légère hémorragie, il lui prit le poignet, très rapidement il en conclu qu'elle avait une contusion musculaire, du coup tout en lui tenant la main, il enleva un de ses gants.

-Prenez garde, ça va être glacial et vous discerner comme de léger picotements. Il faudra bien désinfecter cette blessure et surveiller sa guérison !

Être un vampire avait tout de même des avantages, massant la main de la Grimm avec ses mains froides pendant quelques minutes. Pour arracher son autre manche afin de lui faire un bandage thérapeutique. Pendant tout le temps où il avait apporté les soins à sa patiente, il sentait le regard de cette dernière pesée sur lui. "Pourquoi suis-je l'hôte d'un gentleman et d'un médecin ? Mais bon qui c'est peut-être qu'elle ne nous laissera tranquille." Smith en ayant terminé, reprit aussitôt ses distances, remettant ses gants, puis comme il était un gentleman du quinzième siècle et qu'il avait gardé ses bonnes manières, il s'inclina légèrement, un bras derrière le dos, lui tendant l'autre main, qu'on nomme révérence.

-Puis-je avoir extrêmement dignité de vous conduire, dans un endroit où vous ne risquerez rien ?


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


Masculin
Célébrité : /
Âge perso : 20
Profession : Administrateur
Posts : 2067
Points : 2248
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : A l'appart
Absence : Nope


Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/

MessageSam 4 Oct - 20:14


Une rencontre pour le meilleur et surtout le pire !
Smith Jack & Casey Donovan

Je regardais le corps inerte de l'homme qui avait osé m'attaquer. C'est sûr que je l'aurais eu, à coup de pieds, à coup de poing et même en le mordant, j'aurais fini par l'avoir. Mais à voir de plus près, l'homme semblait plus costaud que moi et m'aurait tué en une seule prise en 5 secondes. Je ne pouvais que dire merci à l'inconnu qui m'avait aidé, s'il ne serait pas passer dans les parages, je ne serais pas là à le dévisager. Ce n'était pas dans mes cordes d'être aidée et d'être redevable en vers quelqu'un, comment allais-je faire pour le remercier ? J'étais le genre à être froide et envoyer des piques à tous le monde qui m'approchait. Surtout le genre à ne pas être ami avec n'importe qui que je croisais. Ce genre de personne qui préférait être seule et se débrouiller comme elle le pouvait, et bien c'était moi. J'avais bien envie de partir et de le laisser-là. Je regardais alentour et soupirais tout de même de soulagement quand il m'annonça que l'homme était juste assommé. Je n'avais nulle envie de retourner en prison, sachant que cette fois je n'y étais pour rien. Mais vu que j'avais quitter mon boulot dans une colère noire et le passé que j'avais avec une attaque d'un homme après une soirée alcoolisée, j'aurais été la première suspect. Je n'étais pourtant que la témoin. J'eus un frisson quand il avait parlé, un sentiment étrange qui me saisit sur le moment. En fronçant les sourcils je mis un certains temps à me rendre compte qu'il me demandait de me soigner. J'avais en effet quelques blessures sur les bras. J'allais protester que ce n'était rien et que j'allais rentrer chez moi, mais déjà il faisait le nécessaire. Repérant chaque blessure, il mit un morceau de sa propre chemise. Je l'observais, ne voulant pas le contredire. Après tout, qu'est-ce qui pouvait bien me faire ? J'avais conclu qu'il était un vampire, mais c'était certainement la lumière de la lune qui me faisait cet effet là. Les vampires n'existait pas, j'avais envie de rire à cette idée loufoque, mais restais sereine. Elle regarda son poignet et écouta les conseils de l'inconnu. Après ces explications, il posa sa main sur sa peau et un frisson la parcouru. Un léger picotement et le froid du contact me surpris sur l'instant. Il avait finalement terminé et s'inclina devant moi avant de me proposer de me raccompagner. J'hésitais un instant de l'envoyer bouler, mais en même temps il avait risquer sa vie pour moi. Et puis c'était quoi ce genre de demande étrange comme dans les contes. Je soupirais et croisais les bras en grimaçant avant de rire un peu de se comportement.

« - Je n'ai pas l'habitude d'être traité de la sorte... Je te remercie tout de même pour les bandages, ce n'était vraiment pas la peine de faire tout cela ! Je ne vais pas encore me risquer à me faire attaquer et je... Je vais me maudire à vie pour ça, enfin bon après tout, j'ai le don d'attirer des gens qui veulent me tuer depuis un certain temps, donc si tu te propose pourquoi pas ! J'habite à l'opposé et cet homme on le laisse-là ou on prévient la police ? »

A ces mots, je grimaçais à l'idée d'être confronté à la police. J'en avais déjà eu affaire et n'avais vraiment pas envie d'expliquer le comment j'en étais arrivé à cette situation étrange. Devrais-je lui faire confiance ? Il me paraissait bizarre mais il m'avait aidé et sauvé, ce qui ne veut rien dire. Je n'étais pas le genre à faire confiance aussi facilement. J'avançais d'un pas et m'avançais vers la sortie de la ruelle.

Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 6 Oct - 19:29

Smith prenait de grands risques en la soignant, mais c'était son défaut, après tout l'homme qu'il avait été médecin, d'ailleurs il l'était toujours. Hors de question de laisser une personne blesser près de lui surtout si cette dernière ne voulait pas qu'il finisse par la dévorer. Écoutant ensuite à nouveaux des remerciements et des questions. "Elle a l'air coincé comme fille, une vraie solitaire !" Cette remarque de son fidèle compagnon le fit sourire, néanmoins il remarqua de la Grimm semblait nerveuse sur ce qui allait se passer, surtout son instinct de suceur de sang lui disait qu'elle ne semblait pas vraiment ce qui venait de lui arriver et pourtant cela ne semblait pas la première fois. "Pourquoi diable depuis quelques générations les Grimm sont formés tard et pire ignore tout d'eux-même ? Une chance, ce serait tellement facile de la tuer là sans que personne ne remarque !" Jack chercha dans la poche arrière de son pantalon et il sortie un téléphone, composant un numéro, demandant à la jeune femme d'attendre.

-Centrale, ici l'agent Smith. Il y un chaland pour vous dans l'impasse entre l'avenue Clichy et le boulevard St-Rainant... Vous pourriez le récupérer dans cinq minutes et le mettre au froid jusqu'à demain pour agression sur un agent fédéral. Le Colonel souhaite effacer le casier d'une certaine Casey Donovan, question de sécurité nationale... A vous aussi...

Le vampire qui était en lui jubilait comme un enfant de huit ans, il adorait ce jeu, il trouvait ça existant, cela devenait vraiment intéressant. "Toi, tu as une idée derrière la tête ! Ne me dis pas que tu vas l'aider et la former ? Sa devient très intéressant... Jouer les anges protecteurs envers une Grimm on aura tout vu !" Smith avait belle et bien une idée en tête, bientôt une guerre éclatera entre les rebelles et les familles royales, tout le monde sera impliqué et aussi étrange que cela puisse paraître, Jack n'avait aucune envie que cette jeune femme sois enrôlé de force dans l'un où l'autre champ, du moins pas si elle ne sait absolument rien ! Ainsi la tuer serait aussi facile que de voler une sucette à un enfant. Oui en ces temps troubles, surtout qu'un Grimm ferais sans aucun doute une très grande différence lors de la bataille, tout comme un vampire.

-A présent permettez que je vous reconduis ? Vous êtes à nouveau une citoyenne modèle, en contre partie pourrions nous converser sur cet homme qui c'est altérer en serpent et ce que vous savez à ce sujet ?


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


Masculin
Célébrité : /
Âge perso : 20
Profession : Administrateur
Posts : 2067
Points : 2248
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : A l'appart
Absence : Nope


Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/

MessageMer 8 Oct - 12:08


Une rencontre pour le meilleur et surtout le pire !
Smith Jack & Casey Donovan

La pleine lune éclairait la ruelle et je remarquais que l'homme qui m'avait aidé était bien pâle. C'était certainement dû à la lune rien d'autre, mais en sa présence je me sentais pas en sécurité, quelque chose me disait de le fuir. Je restais à ma position, celle de m'éloigner de là au plus vite, sauf qu'il m'avait demandé de me raccompagner et j'avais accepté. Quelle mouche m'avait piquée pour que j'accepte tout d'un coup qu'un personne me raccompagne chez moi ? Je n'étais pas du genre à faire confiance aussi rapidement, mais à y voire de plus près, il m'avait tout de même aidé. D'accord, j'avais été en danger, mais je me devais tout de même de rester sur mes gardes. Devrais-je l'envoyer balader ou alors c'était trop tard et je devais le laisser m’escorter jusqu'à mon appartement ? J'avais un peu oublié le pour quoi je me trouvais dans cette situation. Ah oui, j'avais quitté mon boulot dans une colère noire après m'en être pris à un client, j'avais courue comme une folle à travers les ruelles pour fuir un individu qui voulait ma mort. Je n'y comprenais rien, ce n'était pas la première fois que je me mettais dans ce genre de situation. Je regardais les bandages qu'on venait de me faire, j'avais des cicatrices un peu partout, suite aux années de lutte contre des inconnus. Je soupirais doucement et levais les yeux vers la personne qui m'avait aidé. D'accord, pour cette fois je baissais ma garde, mais la prochaine fois que quelqu'un m'aide, je l’envoie balader. Je pouvais tout aussi bien retourner au boulot, sans lui montrer où j'habite, mais il fallait que je rentre, je n'avais pas envie d'entendre mon patron encore ce soir. Et si j'en étais partie ce n'est pas pour y retourner et me faire engueuler. J'attendis un instant, dans le silence de la ruelle qu'il se décide enfin avant de le voir sortir un portable. Je fronçais un sourcil et mon cœur battait la chamade dans ma poitrine, mes oreilles bourdonnaient. Il était policier, super, je pouvais aussi bien lui faire confiance que pas du tout. Je croisais mes bras, attendant encore qu'il lance son appel et l'entendis prononcer mon nom. Quand lui avais-je dit que je m'appelais Casey Donovan ? Je frissonnais et mes pensées étaient ailleurs. Je m'étais dit qu'il était vampire, quand je l'ai vu, quand il m'a touchée et maintenant ça... Quand il a dit mon nom. Je reculais légèrement avant qu'il ne s'adresse à moi. Je n'entendais pas vraiment, je ne me doutais pas que les vampires n'existe. Je me ressaisis, les vampires n'existent pas, ce ne sont que des légendes. Je me faisais des idées. Je roulais des yeux et me calmer un peu avant d'avancer d'un pas. Comment savait-il alors mon nom et ce que j'avais vu ? Je soupirais.

« - Je ne comprends rien de ce que vous dites, un quoi ? Vous en avez de l'imagination... Je ne sais même pas qui c'est et puis dans ce monde il y a des fous qui s'en prend au gens sans raison... Comment vous savez mon prénom ? Et puis, je n'ai qu'une envie : De rentrer chez moi »

Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 8 Oct - 19:44
-Votre patronyme et prénom sont définis sur votre damière... Pardonnez cette maladresse, nul était l'intention de vous faire peur... Prenez ma carte si jamais ce genre de situation ce reproduit n'hésiter pas, vous n'êtes pas seul... Nous sommes pareils... Surtout prenez soin de vous, à une prochaine fois petite Grimm !

Smith comprit à la réaction violente de ça presque victime bien trop tard son erreur, il n'aurait pas dû précipiter ainsi les choses. "Je crois que c'est mal parti !" Aussi étrange que cela puisse paraître la jeune femme semblait plus préoccuper de savoir comment il connaissait son identité que le faite qu'il avait mit en évidence que peut-être qu'il existait un autre monde. Dans le stress et l'attente la demoiselle avait laissé son manteau entrouvert assez pour voir et lire sur la plaque de son tablier. "Une serveuse, je comprends mieux comment elle a pu survivre aussi longtemps dans l'ignorance, mais bientôt tout ça va changer." En tant que serveuse la Grimm était protégée car elle était presque tout le temps dans un endroit où il y avait du monde, des témoins, aucun Wesen digne n'oserait l'attaquer de peur que leur monde soit découvert et le secret de leur existence révéler. Gentleman, il avait finalement pris la décision de ne pas la forcer, tout viendra à temps et avec ses paroles le vampire était sûr qu'elle finirait par se poser des questions et surtout la curiosité la poussera sans doute à vouloir avoir des réponses. Finalement Smith n'avait pas raccompagné la jeune femme qu'il avait sauvé, peut-être était-ce mieux ainsi, il était parti, la saluant tout en lui tournant le dos, de manière nonchalante avec une main dans la poche. "Je m'en douter qu'elle nous ferait pas confiance, tu as pris une sage décision !"

Plusieurs jours plus tard, le destin réunit nos deux personnages. Smith était en pause, pour une des rares fois, il avait pris la décision de prendre du bons temps et d'aller boire quelque chose dans un endroit public. "Tu veux me tuer où m'empoisonner ?" Non une simple envie de côtoyer les humains, histoire d'être bien intégré à la société actuelle. Lui qui préférait garder ses distances, devait admettre que dans un bar où un restaurant, si tu voulais être au courant des préoccupations de la population et de ce qui se passait dans le monde c'était les meilleurs endroits. Smith aimait beaucoup écouter ces gens parlaient, souriant presque amusé de voir un tel spectacle. "Quand je penses que tu étais comme eux ! Heureusement que je t'ai sauvé, regarde-les ! S'ils savaient que la vie n'a aucune valeur, sauf pour me servir de repas !" Tout allait bien dans le meilleur des mondes, mais comme toute chose, le bonheur ici bas n'a pas de prix et il est malheureusement trop court. Deux hommes masqués rentrèrent brutalement en hurlant. C'était un braquage, armé, Jack remarqua immédiatement que ce n'était que des amateurs. Le vampire en lui entendait les pulsations de leurs coeurs, ils étaient stressés, ils n'avaient pas confiances en eux. "Pourquoi trouble-t-on ainsi ma pause ? Va faire ton travail si tu ne veux pas que je m'en occupe !" Déterminer les deux hommes donnèrent leurs consignes, pendant qu'un voler tous les objets précieux, l'autre voler la caisse. Ce fut-là que tout dégringola, tout se précipita et que ce braquage devient une horreur.

-Hé regarde, c'est cet homme qui à embarquer notre frère il y a plusieurs nuits de ça !

-On a un plus gros problème c'est une Grimm !

Pour le jeune homme se fut un véritable plaisir. "Qu'ils sont faibles ! Je ne peux même pas m'amuser, que c'est frustrant..." Les deux hommes étaient maîtrisés depuis plus d'une dizaine de minutes avant que les renfort n'arrive, surpris de voir que tous les clients étaient restés et que le héros de la situation était paisiblement en train de boire un jus de tomate et en face il y avait la jeune femme qui venait de sauver pour la deuxième fois. Racontant en détail ce qui venait de se produire. Lorsque Jack avait entendu ces paroles, il n'hésita pas une seule seconde, vif comme l'éclaire, il mit une droite au premier cambrioleur, celui qui l'avait reconnu. Qui à la seconde d'après gisait inconscient, puis il plaqua son acolyte qui était en face de la Grimm. Le timing avait été parfait car au moment où il avait sauté devant le voleur celui-ci tira, pour Smith se prendre une balle ne faisait pas plus mal qu'une piqûre d'insecte dans la chute le jeune homme désarma le méchant et le menotta, puis toujours sur ses gardes il avait entendu l'autre se lever et qui était prêt à l'attaquer, mais ce fut avant que le détective lui en persuade en braquant une arme sur lui.

-A ta place cogite petit impertinent, si te m'indispose tu auras le droit à une balle entre les deux yeux, c'est limpide ?


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


Masculin
Célébrité : /
Âge perso : 20
Profession : Administrateur
Posts : 2067
Points : 2248
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : A l'appart
Absence : Nope


Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/

MessageJeu 9 Oct - 21:35


Une rencontre pour le meilleur et surtout le pire !
Smith Jack & Casey Donovan

Je me demandais encore comment il avait pu savoir mon nom aussi simplement. Je plissais les yeux attendant une quelconque réponse de sa part. Ce ne pouvait pas être un vampire, il faut vraiment que je sorte plus et que je jette ce foutu livre. Depuis que je mettais mis à dessiner les créatures du livres, je les voyais en vrai. Et maintenant, j'avais le droit à être témoin de chose étrange, des clients qui partent, des gens qui me suivent, comme ce soir, et des bagarres sans raison. Je soupirais. La réponse me fut donnée et je haussais un sourcil de surprise. Je baissais la tête sur mon tablier et vit en effet ma plaque. Je roulais des yeux et relevais la tête, j'avais oublié que je portais encore mon tablier. J'étais vraiment nulle pour ce coup-là et j'eus un sourire rassuré. Il me tendit sa carte, continuant de me parler de chose et d'autre. Je le fixais bizarrement en entendant le mot Grimm. Encore un illuminé qui me parlait de Grimm, c'est quoi encore cette histoire ? Je croisais les bras et le détaillais encore. Je voulais qu'il m'explique quelque chose d'autre. Mais rien arriva, il fit demi-tour, me laissant seul, sans rien rajouter. Je le regardais s'éloigner, je voulais le rappeler, demander des explications. Je secouais la tête, il était censé me raccompagner chez moi et me voilà à rentrer toute seule. Ah oui pas grave, je me fais agresser, mais se n'est vraiment rien, merci quand même. Je soupirais encore, grimaçant en regardant le corps inerte de l'homme. Je sortie alors de la ruelle d'un pas rapide, tête baissait et bras croisait.

Gna gna gna ! Voilà ce que j'entendais quand James me lançait un ordre. Il m'avait à l’œil depuis la dernière fois. J'étais comme en prison, en salle, je sentais son regard sur moi et en cuisine c'était pire. Pendant les livraison, il m'envoyait, il n'avait pas le choix, car pendant ces livraisons il n'était pas là et il avait confiance qu'en moi. Le livreur pouvait me dénoncer si je faisais quelque chose de grave. Je trouvais cela pathétique, mais bon, ça m'apprendra à renverser un café bien chaud sur un client. Plusieurs jours étaient passés depuis ma mésaventure dans la ruelle et bien entendu, je n'avais pas jeté le livre de mes parents biologiques à la poubelle. J'y tenais vraiment et j'avais envie d'en savoir plus sur le mot à la fin. D'ailleurs je l'avais relu, en essayant de le traduire. Je n'ai vraiment rien compris. Ce message ne me disait pratiquement rien. J'avais songé qu'il s'adressait à moi, mes parents biologiques m'avaient certainement laissé un message, ce qui n'était pas le cas. Le message parlait du livre et c'était tout. Je débarrassais une table quand la porte du restaurant s'ouvrit sur deux individus. Tous deux encagoulés. Étrange qu'ils s'en prennent au restaurant, d'habitude ce genre de gars s'en prend surtout aux petites supérettes. Je déposais mon plateau sur la table, comme il le disait et enlevais ma médaille. Cette dernière m'avait été laissée par ma mère avant qu'elle ne parte. Elle n'avait rien d'extraordinaire, mais j'y tenais. J'allais la donner à l'un d'eux, qui resta figé en me regardant. Il fit une remarque à son ami, et je fronçais les sourcils, la main en suspend. En deux, trois mouvement, tout se passa assez vite. Les malfrats furent stoppés et maîtrisés en dix secondes. Je reconnus l'homme en question, ce dernier m'avait déjà aidé avant de me laisser dans la ruelle. Je ne pensais pas le revoir aussi vite. J'avais retenu que l'un des deux individus avaient lui aussi parlé de Grimm. Qu'est-ce qu'ils ont tous avec les contes pour enfants ? La police arriva, bien sûr quand tout fut terminé, comme toujours. Ils interrogeaient les victimes du hold-up et je fus moi aussi interrogée. Je répondais aux questions en soupirant. Il n'avait pratiquement rien à en dire, tout était passé assez rapidement. Je hochais la tête quand un des enquêteurs me passa sa carte en cas si je me rappelais de quoi que ce soit. Je chiffonnais la carte et allais la jeter un peu plus loin en soupirant. Je repris mon plateau et me dirigeais en salle, observant l'homme étrange de la ruelle. Je ne savais pas qui il était, ce qui faisait-là. Il me suivait, j'en suis sûr ! Je me rappelais que, quand je l'ai rencontré j'avais mon tablier sur moi et il savait mon nom. Je le regardais discuter avec la police et regardais les clients.

Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 10 Oct - 18:51

Smith sirotait tranquillement son jus de tomate. Non ? Mais comment est-ce possible ? C'est un vampire ! Jack détestait les aliments des humains, mais il fallait bien sauver les apparences, de plus le jus de tomate à la même consistance que le sang humain, s'il est bien relevé le vampire arrivait à le boire sans trop de difficultés. Répondant aux questions de ces confrères qui étaient arrivés bien plus tard après la bataille. Faisant son rapport à l'oral, jusqu'à fronçant les sourcils lorsqu'un de ces collègues remarqua qu'il était blessé, faisant comme s'il venait de s'en apercevoir, il esquiva en disant que ce n'était qu'une simple coupure et que son gilet pare-balle l'avait protégé. "Menteur, vivement qu'on soit seul, que je retire cette balle de mon corps !" Finalement tout rentra dans l'ordre, les policiers repartirent avec les cambrioleurs, Jack regardait par la fenêtre en terminant sa boisson. "Franchement, je me demande si tu as fait express de venir ici juste pour me narguait vis à vis de cette Grimm." Souriant, il n'avait pas fait attention pour être franc, il était entré dans le premier endroit sur sa route où il pourrait prendre une pause, mais même là il avait été dérangé. Finalement, il venait de finir et donc il se leva pour aller payer sa consommation, mais le gérant refusa, après tout il était le héros de la situation. Si on aurait été au quinzième siècles Smith aurait tout fait pour payer et ainsi n'avoir pas à être redevable, mais ici à cette époque troublée et avec cette société, il sourie à l'offre, remerciant chaleureusement le patron. Puis comme si cela été normal, plongeant son regard dans la serveuse, inquiet.

-Comment vous sentez vous ? Vous semblez encore sous l'heurt des émois... Ce n'est qu'une recommandation, mais rentrer chez vous. Le tenancier ici présent comprendra parfaitement après ce que vous venez de vivre. D'ailleurs, vous devriez même fermer la boutique pour le reste de la journée, histoire que tout le monde décompresse.

Smith connaissait son métier, il savait de quoi il parlait. Combien de fois il avait vu cette situation, mieux valait pour tout le monde fermer le petit restaurant, sinon tout le personnel travaillera avec la boule aux ventres, tous seront sous tension, de peur de ne pas se sentir en sécurité. Pour le bien de tous il fallait que tout le monde décompresse et ce remette de ces émotions. "Tu es très intelligent quand tu le veux ! Comme si tu te préoccupais vraiment de ces gens ! Après tout ils sont ma nourriture et je t'interdis de jouer avec eux !" Le côté vampire avait tout de suite tiré de cet avantage. Oui en se montrant, humain et bon citoyen, peut-être que la jeune femme dont il venait de sauver à nouveau la vie, en profiterais peut-être pour lui parler. Smith lui offrait une opportunitée, il venait de lui simplifier la tâche et de lui préparer le terrain. "Personne ne ce doutera de rien ! Que tu es machiavélique !"

-Pour répondre à votre question. Un homme gentleman n'oserait jamais s'abaisser à suivre une personne, notre rencontre fut simplement dû à une conjoncture... Les cambrioleurs étaient les frères de celui qui vous a agressé la dernière fois, c'est pour ça qu'ils vous ont reconnu...

Après sa proposition, lui aussi besoin de faire le vide et de renfermé la bête qu'il était au plus profond de lui-même. Il s'était installé dans le parc juste en face du restaurant, regardant les passants. "Je parie qu'elle ne viendra pas. Elle n'a aucune confiance en nous." Mais Jack s'était douté que finalement Casey le voyant ainsi attendre, venait de prendre place à côté de lui. Finalement il avait eu raison, la curiosité est toujours plus forte que les inquiétudes et la peur. Ne voulant pas froisser où brusquer la jeune femme, il se montra sous son meilleur jour. Après tout il avait déjà le premier pas vers elle, si elle voulait savoir ce serait à elle de faire le second pas. Smith avait bien retenu son erreur de la dernière fois, il se montrerait patient, ouvert et à l'écoute.


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


Masculin
Célébrité : /
Âge perso : 20
Profession : Administrateur
Posts : 2067
Points : 2248
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : A l'appart
Absence : Nope


Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/

MessageDim 12 Oct - 16:39


Une rencontre pour le meilleur et surtout le pire !
Smith Jack & Casey Donovan

J'avais remis le médaillon que les malfrats avaient pensés me voler. Je n'avais jamais remarqué, mais après l'avoir enlever et après tout cela, j'avais jeté un coup d’œil sur ce dernier. C'était écrit en allemand dessus. J'avais froncé les sourcils et l'avais tout simplement remis à sa place. Ma mère adoptive me l'avait donné à mon douzième anniversaire. Elle m'avait ainsi dit qu'il appartenait à ma mère, je n'avais rien dit et depuis je le portais. Je ne l'avais jamais vraiment regardé d'aussi près, voir ces inscriptions en allemand me plongea dans mes pensées. D'abord le livre et le message allemand à la fin et maintenant le médaillon. Je ne comprenais pas ce que tout cela signifier mais ce n'était pas le lieu et l'endroit pour cela. J'étais certainement descendante allemande après tout. Je fut sortie de mes pensées par le type de la dernière fois, qui avait aussi arrêter les deux malfrats peut de temps avant. Je soupirais sans énervement et me forçais à sourire avant de l'effacer rapidement. Je n'avais aucunement envie de rentrer chez moi, de quel droit il me disait quoi faire ? Je ne le connaissais pas et ne savais toujours pas son nom. Je roulais tout simplement des yeux. Il parlait comme à une autre époque et je haussais un sourcils quand il évoqua le fait de fermer le restaurant. Jamais James ne ferait cela, même s'il y aurait eu un meurtre. Je rigolais intérieurement et regardais mes collègues, sous le choc. Ça va, c'était passé, on est pas mort et pourtant je remarquais Eloïse pleurer un peu plus loin et je secouais la tête en soupirant doucement. Il y eut un interminable silence entre nous, auquel je n'avais rien répondu du tout. Je croisais les bras et enfin il reprit la parole, répondant à une question muette. Il me dit alors que les deux types étaient les frères de l'individu de l'autre fois dans la ruelle. À mon souvenir, le type était seul dans sa voiture et il n'y avait personne d'autre à part moi, l'homme qui m'a attaqué et lui, qui m'a aidé. Je fronçais les sourcils sans rien dire à cette remarque. Je ne les connaissais pas du tout, et eux aussi m'avait dit le mot « Grimm ». Encore des dégénérés qui se croient en pleins conte pour enfants. La première fois que j'avais vu ce flic, il m'avait parlé de Grimm lui aussi, ou du moins fait une petite allusion en m’appelant : Petite Grimm. Ce n'était pas le premier n'y le dernier à m'appeler ainsi. Je n'avais nulle envie de le suivre ou même de rentrer chez moi. Il finit par partir par mon plus grand soulagement. La police nous avait rendu nos bien, portable, bijoux et l'argent de la caisse et on n'avait pu reprendre le cours de notre existence minable. Au moins il y avait eu du mouvement pendant quelques minutes avec ça, il y aurait plus de client. Genre, le restaurant qui a été cambriolé par deux idiots, ça attire d'autres idiots. Finalement, James nous fit quitter plutôt, super, seul moment de ma vie où la vie passait plus vite c'était quand j'étais ici. Je soupirais et allais me changer. En sortant j'allais passer par le parc et vis encore ce type étrange. Je finis machinalement par je ne sais quel magnétisme, m'asseoir près de lui. Je ne sais pas ce qui m'avait pris de m'asseoir sur le même banc au lieu de rentrer chez moi. Cet homme me faisait peur, tant la première fois où je l'ai vu se battre avec facilité autant la seconde fois où il a interpellé ces deux hommes en 5 secondes. J'eus un frisson et ne savais pas par où commencer.

« - Je me demandais si tu me suivais pas par hasard ? C'est tout de même étrange que tu te situe au moment les plus improbable où il y a toujours quelque chose qui va arriver, comme la dernière fois et encore aujourd'hui, et je suis toujours dans les parages... Ou alors je me fais des idées ! Ces types étaient les frères de l'homme de la ruelle, mais ils n'étaient pas là... Dite-moi juste... Qui es-tu au juste ? »

Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 14 Oct - 18:58

-Apaisez-vous nos rencontres sont fortuites. Étrange ? Vous n'êtes pas la seule à vivre dangereusement et à attirer ce genre d'événements... Ils sont venus sortir leur frère de caution, ce dernier à du leur parler de nous ! Pardonnez cette indélicatesse. Smith Jack détective et consultant au sein de la police de Portland...

Elle était assise là à ses côtés. "C'est tellement facile..." Étant un vampire, les humains et surtout la gante féminine était hypnotisé, un plutôt il les attirait. Cette capacité qu'avait Smith était connu sous le nom de l'hypnose. Grâce à cette capacité, le vampire devenait irrésistible et possédait une séduction indéniable sur ses victimes. Il pouvait ainsi se rendre rapidement maître de ses proies. Jack sentait bien qu'elle avait peur de lui, baisant la tête, il devait se rendre à l'évidence, quoi qu'il fasse il sera toujours un monstre. Le seul Wesen à ne pas pouvoir changer sa nature profonde de tueur. Pourtant le jeune homme n'avait pas choisi, il avait été transformé contre son plaint grès lui qui aurais-du servir de repas à un vampire ! Oui d'un coup il était nostalgique, personne ne lui faisait confiance même pas ceux qu'il nommait amis car le vampire et le seul Wesen qui ne peut montrer ces sentiments, alors comment avoir confiance en une personne qui est tout le temps froid, distant et mystérieux ? Smith venait de prendre une résolution, si elle ne voulait pas d'aide, où ne rien savoir sur le fait qu'elle soit une Grimm, il n'insisterait pas. "Après tout laisse lui le choix de la vie qu'elle veut avoir... Car une fois au courant elle sera obligée d'accomplir sa destinée." Finalement, le vampire en lui trouva injuste d'obliger à jeune femme, elle avait le choix, même si en décidant d'avoir une vie normal ferait d'elle une cible parfaite, au moins elle sera à l'abri de ce monde terrifiant dans lequel la population vivaient sans le savoir !

-Vous êtes une Grimm et moi un Wesen... Plus unanimement un vampire... Vous pouvez choisir votre destin, soit d'avoir une vie conforme et vous caltez dodeliné d'illusions par les comtes. Où soit d'être la personne qui équilibre le monde... Quelque soit votre choix, il y a des choses dont vous devez absolument savoir...

Smith était complètement fou, décidément il n'avait rien retenu de la dernière fois. En réalité si, mais puisqu'ils étaient seuls, il n'y était pas allé par quatre chemins. Ayant besoin de savoir dans quel clan elle sera, il n'avait pas hésité à mettre sa vie en jeu. Pour cause son anonymat le préserver, ainsi il n'était pas traqué constamment par les autres Wesen. Les vampires avaient bien plus de valeur où voir autant de valeur qu'un Grimm. "Tu es complètement fou... A moins que... Me dit pas que je vais servir de bouc émissaire ! Pourquoi diable veux-tu la protégée ?" Sentant la colère monter en lui, soupirant, c'était toujours la même chose. Certes le vampire comprenait que cela jouerait en leur faveur, mais servir d'appât après toutes ces années de plus ou moins bonne conduite ne lui disait rien qui va.


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


Masculin
Célébrité : /
Âge perso : 20
Profession : Administrateur
Posts : 2067
Points : 2248
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : A l'appart
Absence : Nope


Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/

MessageMer 15 Oct - 21:08


Une rencontre pour le meilleur et surtout le pire !
Smith Jack & Casey Donovan

J'étais assise là, à attendre une quelconque réponse de sa part. D'accord, j'aurais pu continuer mon chemin mais j'avais quelques questions à poser. C'est vrai quoi, même si je m'en fiche un peu, j'avais tout de même envie de savoir qui il était. Bon d'accord, je m'en fiche pas mal de qui il est mais ça faisait bien un début de conversation. Je plissais les yeux tout en l'observant, sa pâleur me donner froid dans le dos. Il avait l'air maladive et il finit par me répondre alors que j'étais plongée dans mes pensées. Il se présenta en quelques lignes après m'avoir dit que les deux malfrats avaient certainement libérés leur frère et que ce dernier leur avait dit toute sa mésaventure. Je bloquais ma respiration en le détaillant avant de soupirer doucement. Il était consultant dans la police. Il a des allures de flic mais il me semble être autre chose. Je fronçais les sourcils sans rien dire pour le moment. Nos rencontres étaient très étrange et il me mettait mal à l'aise, surtout maintenant. Un long silence plana et je pensais pouvoir me lever et partir à présent, vu que je n'avais plus rien à dire. Mais il reprit la parole. Je le dévisageais complètement quand il me parla de Grimm et de wesen. Je me demandais comment il était au courant pour tout cela ? En même temps, les frères Grimm étaient vraiment connu de tous mais pourquoi m'en parler comme ça sur un banc ? Je repensais alors à mon livre, les références Wesen y figuraient et à ce que je voyais. Je me mis alors à rire et en secouant la tête.

« - T'es un grand malade en faite ? Complètement à côté de tes chaussures, n'empêche pendant un instant j'ai failli tomber dans le panneau vu le sérieux que tu tiens ! Franchement, qui croirait un instant que les Grimm existent ? Certainement pas moi en tout cas ! Les contes de fées n'existent pas, c'est dans les livres, maintenant si tu le permets, je vais rentrer chez moi et me faire couler un bon bain chaud en oubliant cette journée ! »

Je me levais finalement en me tournant vers lui.

« - Alors cher « Vampire » ou peu importe ce que tu dis être aujourd'hui, tu seras certainement autre chose demain, j'étais « enchantée » de faire votre connaissance et donc je te laisse dans ton délire ! »

Je partis à grand pas vers la sortie du parc en espérant qu'il ne me suive pas. Je fronçais les sourcils, inquiète tout de même. Et s'il disait la vérité ? Mais cela semblerait totalement irréel comme situation. Moi une Grimm, sachant que ce n'était que de simple histoire à faire dormir des enfants le soir. Je soupirais et accélérais le pas jusqu'à mon appartement.

Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 18 Oct - 14:45
Leroy comprenait la jeune femme et il respecta son choix, pourtant ces paroles, l'avait mis hors de lui. "De qu'elle droit ose-t-elle nous parler ainsi ?" Après tout il lui avait sauver la vie à deux reprises et voilà comment elle le remerciait. "Décidément toujours aussi ingrat ces humains." Quoi qu'il en soit il laissa Casey partir. Elle avait fait le choix de vivre dans l'ignorance, à présent il n'avait plus à se réoccuper d'elle. Les jours passèrent, même les semaines.

-Vous ? Comment est-ce possible ?

Dans l'incompréhension la plus total. Baissant son arme, qu'il avait sorti et braqué sur elle. Prenant sa radio, demandant la confirmation de l'adresse. Mal à l'aise, attendant. Non il n'y avait pas d'erreur, c'était la bonne adresse et on lui donna l'ordre d'inspecter les lieux. Du coup il dû expliquer à la jeune femme pourquoi il se trouvait devant sa porte. Et surtout il s'excusa d'avoir crié et d'avoir frappé aussi fort. En colère, il détestait perdre le contrôle d'une affaire. Il était sur la trace d'un membre du Ferrad qui était impliqué dans plusieurs affaires. Le central venait de recevoir un appel anonyme prévenant d'une agression dans un appartement. Étrangement ça ressemblait énormément aux agissements de son homme. Mais ça il le garda pour lui, elle n'avait pas besoin de savoir sur quelle affaire il était, après tout c'était confidentiel. A présent il pouvait dire que cela été une fausse piste. "On sait fais avoir en beauté !" Oui, voilà comment il s'était retrouvé à frapper la porte du poing en criant :

-Police de Portland ouvrer cette porte !

Néanmoins, il ne pouvait pas se permettre la moindre erreur. Il devait vérifier si cet appel était bien une fausse piste. Du coup il demanda le plus respectueusement possible. Si elle accepterait qu'il entre, juste histoire de faire correctement son travail. A cran, de mauvaise humeur, n'aimant pas l'idée qu'il avait perdu la trace de celui qu'il recherchait. "On perd du temps... Il est très fort... Vivement que tu le coince ce petit délinquant... Il va comprendre sa douleur de m'avoir joué un si vilain tour !"


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


Masculin
Célébrité : /
Âge perso : 20
Profession : Administrateur
Posts : 2067
Points : 2248
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : A l'appart
Absence : Nope


Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/

MessageLun 20 Oct - 20:02


Une rencontre pour le meilleur et surtout le pire !
Smith Jack & Casey Donovan

On laisse vraiment traîner n'importe qui dans les rues. Des tueurs en séries, des dealers de drogue, des vendeurs d'armes et j'en passe, mais il y a même des délirants. Enfin, je vois que le monde ne change pas vraiment, les délirants existent déjà depuis longtemps. Là, je dois dire qu'il a fait tout de même fort, moi, une Grimm et puis quoi encore. Je secouais la tête en sortant mes clefs et montant quatre à quatre les marches pour éviter le concierge. Ce dernier allait certainement me demander mon loyer en retard, je ne pouvais pas lui sortir par magie, je ne suis pas magicienne. Je l'entendais m'interpeller mais j'avais déjà refermé ma porte d'entrée. Je soupirais en enlevant ma veste et la jetais sur une chaise. Je repensais alors à la conversation étrange de tout à l'heure, c'était tellement incroyable et dit n'importe comment que je ne l'avais pas du tout cru. J'eus un sourire en coin en essayant de me ôter tout cela de la tête. J'ouvris mon frigidaire et pris une bière, j'en bus une longue gorgée, la posais sur la table et regardais vers ma chambre. Il y avait mon livre, j'avais été mainte fois tenté de le jeter aux ordures mais j'y tenais trop, tout comme le médaillon que j'avais. Tous cela m'avaient été donné par mes véritables parents. La conversation dans le parc me revenait encore, la façon qu'il a prononcé les mots me résonnaient dans la tête. Il avait pensé bien faire, mais ça me semblait vraiment délirant vu comment il l'avait dit. Je repris ma bière et la bus cul-sec avant de jeter le cadavre à la poubelle.

Les semaines avaient défilées assez rapidement et je n'avais plus revu l'homme qui m'avait aidé. Heureusement, car cela aurait tourné aux harcèlements. Au fil de ces semaines, j'ai appris qui j'étais, la première fois qu'on me l'avait dit, c'était donc un vampire que j'avais croisé et la seconde fois qu'on me l'avait dit, c'était un livreur. Je ne l'avais pas cru, il avait insister, me montrant son véritable visage, me parlant, m'expliquant et je l'avais cru au final. C'était moins délirant que ce qu'on avait essayé de me dire la dernière fois. Donc j'avais parlé avec un vampire, il m'avait dit la vérité, j'eus un frisson à l'idée qu'il ne m'ait pas menti et un second à l'idée d'avoir été en contact avec un vampire. Je m'écroulais dans mon canapé avec une bière et zappais en roulant des yeux. Je m'arrêtais de zapper quand on frappa du poing à la porte en criant police. Mon cœur s'emballa et je fronçais les sourcils sans bouger, qu'est-ce que j'ai fait encore ? Je me levais avec peine en soupirant, je n'avais rien à me reprocher. En ouvrant la porte, je tombais nez-à-nez avec l'homme de la dernière fois, Smith Jack je crois. Je roulais des yeux et croisais les bras. Quoi, le propriétaire envoyait la police pour un loyer non payé ? Il était surpris de me voir là, moi qui avait pensé qu'il m'avait suivi ou pire cherché dans l'annuaire de la police. Il baissa son arme et parla dans sa CB. Il finit par me faire une explication et je le détaillais quand il me demanda qu'il allait faire son boulot et rentrer chez moi. Super, j'étais dans une enquête de police.

« - Ouais, je n'ai rien à cacher de toute façon ! C'est complètement du n'importe quoi ou alors c'est un prétexte pour venir par ici, le fameux y avait de la lumière alors je suis venu voir ça ne t'as pas effleurer apparemment ? Tu me harcèle ou alors c'est juste une véritable enquête... Mais vas-y, fait comme chez toi, ce n'est pas comme ci je cachais un wesen ou de la drogue ! »

J'ouvris la porte en grand et lui tournais le dos avant de me rappeler que je m'adressais à un vampire. Je lui fis à nouveau face en croisant les bras et en soupirant un peu énervée. Je le regardais regarder dans ma chambre puis se tourner vers moi.

Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 22 Oct - 18:30

Franchement c'était vraiment une très mauvaise journée. Des fois ça arrive où rien ne va et où vous ne pouvez de subir. Son côté humain pouvait parfaitement comprendre l'état d'esprit de la jeune femme. "Tu crois tout de même pas qu'elle pense que nous la harcèle !" D'un autre côté le vampire qu'il était sembler vraiment en pleine ébullition, prêt à faire un carnage ! Pas vraiment fier de l'impression qu'il faisait face à la Grimm. Oui car malgré les apparences et aussi paradoxalement que cela puisse paraître Smith faisait toujours preuve d'un énorme respect. Entrant, il ne se préoccupa absolument pas de l'aménagement de l'appartement, il faisait simplement son travail, vérifier méticuleusement chaque pièce. "Encore un mot de travers de sa part et je ne répondrais de rien ! Alors calme ces ardeurs sinon c'est moi qui le ferais !" Les paroles de la Grimm n'avaient eu que pour effet de l'énerver davantage. Il lui fit comprendre par un regard noir et farouche, que si elle tenait à sa vie, mieux valait pas qu'elle continue à le provoqué. Surtout pas aujourd'hui et maintenant. Jack était assez tendu par la situation et en colère de s'être fait rouler dans la farine. Finalement il du admettre que la jeune femme n'avait rien à voir avec son affaire. "Tu crois vraiment à une erreur ? Je déteste les coïncidences... J'ai un très mauvais pressentiment..." Se rapprochant à nouveau de la Grimm, il sortit de la poche intérieure de sa veste en cuir noir, une photo avec plusieurs portraits robots, lui montrant.

-Auriez-vous mirer un paroissien qui correspond à ces signalements ?

Malgré les apparences et lui qui aurait pensé que tout se qu'elle désirait c'était de l'envoyer balader et se faire voir. Oui Smith aurait cru qu'elle passerait rapidement sur les portraits. Et bien il s'était trompé, elle semblait les observés avec beaucoup d'attention. "Tu vois, finalement elle a un bon fond..." Puis Casey reconnue l'un des portraits robots, lui disant qu'il s'agissait d'un nouveau locataire, qu'elle l'avait croisé et qu'ils avaient bavardé ensemble. Faisant de grands yeux, observant le portrait, fronçant les sourcils. Comment était-ce possible ? Il avait montré les portraits au propriétaire de l'immeuble, qui lui aussi avait regardé avec assistance en déclarant n'en reconnaître aucun ! "Soit il est complice, soit mon homme est très fort et très intelligent." A ce moment des bruits ce firent entendre, des cris, ça venait de l'appartement d'en face. Par réflexe il sortie son arme, mais la porte de Casey fut défoncé, pris de surprise il n'eut juste le temps de se mettre devant la jeune femme. Des pics lui transperçant le corps, cette fois ce fut la goutte d'eau qui fit débordé le vase. Leroy se transforma, ses yeux changèrent de couleur, devenant rouge écarlate. Ses cheveux se dressèrent est devenu blond très clair. Sa musculature avait gonflé et ses griffes et ses crocs venaient de sortir. Comprenant son erreur, mort de trouille le Drang-Zorn recula et repris forme humaine. Jack laissa passé un léger grognement et fit craqué sa nuque. Les blessures que le petit Wesen lui avait infligé, aurait été mortel pour Casey. Non pas que cela ne lui faisait pas mal, mais il survivrait, il n'aurait même aucune cicatrice. Le Père de l'enfant arriva en trombe dans l'appartement lui aussi sous forme de blaireau, tremblant en prononçant le mot GRIMM. Il aurait bien voulu fuir, sauf voilà sa progéniture venait de s'attaquer à un vampire. Et les Wesens ont davantage peur qu'un vampire car les vampires étaient le maillon le plus fort qui existe. Le père reprit forme humaine et s'agenouilla.

-Je,.. Pardonner-le... C'est sa première transformation... Prenez ma vie, mais épargnez-le !

Les enfants Drang-Zorn deviennent très instables et fortement violents envers quelqu'un, surtout si c'est leur première transformation. "Je t'en prie contrôle toi, ce n'est pas le moment de se faire remarquer !" Jack demanda d'une grosse voie où se trouver le membre de Ferrad. Prêt à tuer tous ceux qui se trouver dans cette pièce, riant légèrement de manière sadique lorsqu'il eut ce qu'il voulait, puis Jack ordonna à la petite famille de partir sur-le-champ. Ils s'exécutèrent sans demander leur reste. Les Drang-Zorn disparurent aussi rapidement qu'ils étaient arrivés. Puis sans se retourner, à présent que tout semblait être redevenu normal, Smith prit la parole :

-Merci pour le coup de main... Tu as ma parole qu'il t'en sera redevable...

HORS RP : LÉGENDE :
Spoiler:
 


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


Masculin
Célébrité : /
Âge perso : 20
Profession : Administrateur
Posts : 2067
Points : 2248
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : A l'appart
Absence : Nope


Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/

MessageJeu 23 Oct - 17:57


Une rencontre pour le meilleur et surtout le pire !
Smith Jack & Casey Donovan

Je jetais un coup d’œil vers ma bière poser sur ma table base, j’espérais qu'il ne m'arrête pas pour possession d'alcool dans mon salon. Je secouais la tête et repris mon attention sur lui alors qu'il me lançait un regard noir. Bon d'accord, je lui avais parlé comme s'il était un de mais plus grands amis. Ce n'est pas de ma faute, je suis comme ça, je parle aux gens à la deuxième personne même à la police. Je roulais des yeux, frôlant le fait qu'il ne me faisait même pas peur, même si je suppose qu'il était un vampire. Sérieux, même c'est créature existe, super n'est-ce pas ? Était-il seul ou alors il y en avait d'autre comme lui ? Devrais-je devenir tueuse de vampires à faire des rondes régulièrement ? Si les vampires existaient je me devais d'étudier la question, voir si je pouvais trouver un livre de fait réel avec des vampires. D'ailleurs, ça m'étonnerait pas que tout ce qu'on dit dans les livres et les films soient réel, les croix, les pieux, sûrement des contes à dormir debout. Je le détaillais toujours et je voyais bien que je l'avais énervé. J'eus un sourire discret, allez vas-y saute  sur moi, attaque. Mais il ne bougea pas préférant se rapprocher doucement et de fouiller dans sa poche intérieure. Il me montrait une photo de plusieurs suspect. A les regarder j'en reconnaissais vraiment aucun et ça commencer à me soûler qu'il soit encore chez moi. Il me mettait encore mal à l'aise, il devait pas être du genre à faire dans la dentelle. J'observais encore la photo en retenant de soupirant et de le foutre dehors avant de reconnaître mon voisin d'en face. Il venait d'arriver et je l'avais aidé à ouvrir sa porte qui était coincée. Je finis par lui dire et alors que je disais en reconnaître un, un cri se fit entendre et ma porte vola en éclat. Je restais en retrait sans bouger, ne sachant quoi faire. Je ne savais même pas ce que c'était comme wesen, et ce n'était qu'un gamin. Ça ressemblait plus à un ours ou je ne sais quoi. Il recula de peur en voyant le consultant de la police se transformer en vampire, il redevient humain et son père apparut en criant Grimm. Mes bras m'en tombèrent, il y avait des wesen partout en faite, et j'étais certainement la seule humaine à les voir. Je soupirais et reculais vers la cuisine pour prendre un couteau ou autre, mais déjà tout était redevenu normal. Ils étaient parti, me laissant avec Smith Jack. Je reposais le couteau de cuisine pour la viande, même si, cela m'étonnerait fort que je sois arrivé à bout de trois wesen dans mon appartement. C'est plutôt moi qui serait morte à l'heure actuelle.

« - Je suppose que c'était ce que vous cherchiez ? Un wesen rien que cela et dans mon appartement en plus ! Je fais quoi avec ma porte d'entrée complètement détruite ? Vous allez me la rembourser au moins ?

Ok, là j'y allais un peu trop forte, mais c'était ma porte qu'on venait de défoncer et je ne comprenais toujours pas pourquoi il était rentré dans mon appartement.

Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 24 Oct - 18:45
Soit elle était complètement inconsciente, soit complètement folle ! "Décidément, elle ne réalise pas à quel point elle a une bonne étoile !" La Grimm se comportait vraiment comme une humaine, se souciant davantage de sa porte et du fait que face aux hommes de lois elle était très mal à l'aise. "Détends-toi, n'oublie pas que c'est une novice..." Grognant, toujours sous sa forme vampirique, pour toute réponse aux paroles toujours menaçante et agaçante de Casey, il se dirigea vers la porte qui se trouvait sur le plancher, la prenant d'une main et la fixa comme si de rien n'était. Comme neuf, après toute cette dernière n'était que simplement sortie de son encadrement en ce déboîtant sous le choc. Ensuite, il fit volte face et il prit la jeune femme à la gorge, la soulevant facilement et délicatement.

-Je te trouves bien insolente et impertinente, jusqu'ici je me suis montré extrêmement patient à ton égard... Je pourrais te tuer en une fraction de secondes... Mais je ne suis pas un monstre comme vous autres les Grimms... A l'avenir, tu as intérêt à me montrer plus de respect gamine ! Car ici en ce moment de nous deux, c'est toi la proie ! Suis-je assez clair ?.... Ce collier.... Je le reconnais... Ils ne te l'auraient pas transmis, si ce n'est pour une bonne raison... A moins que... Mais alors... Cela veut dire... Tu es leur fille... Décidément le hasard fait bien les choses...

Relâchant Casey presque immédiatement, en l'attrapant par le cou, il venait seulement de remarquer le collier qu'elle portait. Leroy aurait pu le reconnaître entre mille. Il ne comprenait pas comment elle était propriétaire de ce collier. Jamais ce bijou aurait pu finir dans une boutique, la seule explication ne lui plaisait absolument pas car cela voudrait dire qu'elle l'avait hérité. Sonné et surprit de cette révélation. Jack en fut terriblement bouleversé. "Et si s'était elle ?" Dass unsere Gefühle, uns jenseits der Himmel führt und dass uns die Kraft unserer Träume zum Weg der Freiheit führt. Les deux phrases écrites sur ce collier, une de chaque côté se traduisait par : Que nos sentiments, nous conduise au-delà des cieux et que la force de nos rêves nous guide vers le chemin de la liberté.


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


Masculin
Célébrité : /
Âge perso : 20
Profession : Administrateur
Posts : 2067
Points : 2248
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : A l'appart
Absence : Nope


Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/

MessageSam 25 Oct - 20:57


Une rencontre pour le meilleur et surtout le pire !
Smith Jack & Casey Donovan

J'avais parlé à ce vampire comme s'il était un moins que rien. En même temps, je n'étais pas non plus doté pour être la plus gentille du monde ou quoi que ce soit. Je n'étais pas du genre non plus à lui parler convenablement. Je m'en fichais de quelle façon il allait réagir, qu'il vienne me tuer, je ne manquerais à personne. Je soupirais et lui lançais un regard noir et persistant. C'est vrai quoi, j'avais déjà pas mal de loyer en retard, je ne pouvais me permettre une porte démolie. Si on s'en référençait aux films, il allait mal le prendre et si je me référençais aux contes de Grimm, je pourrais le tuer. Du moins, je l'espérais, je repris le couteau discrètement. Puis, assez rapidement, je me retrouvais soulevée du sol par le cou. Je lâchais le couteau. Qu'est-ce qui m'avais prit de prendre un simple couteau et pourquoi pas un cure-dent ? J'avais du mal à respirer et me débattais comme je le pouvais. Je fermais les yeux et essayais de me concentrer sur ce que je pourrais faire, un coup de pied ? Malheureusement, je ne pouvais que me concentrer sur sa main qui écrasait ma trachée. Il s'adressa à moi d'une voix éteinte et parla entre ses dents. Mes oreilles bourdonnaient tellement par mafflue de sang, que je n'entendais rien de ce qu'il me disait. Finalement, au bout de quelques minutes, il me lâcha en semblant s'intéresser à mon médaillon. Je me frottais le cou en toussant avant que ne me reprenne et regarde de plus près mon médaillon. Il n'avait rien d'extraordinaire ce bijou, juste une petite chose avec une inscription auquel je n'ai toujours pas compris le sens. J'avais tenté de le traduire, mais je n'avais pas réussi à y comprendre quoi que ce soit. Je fronçais les sourcils en frissonnant, j'avais manqué de mourir y a déjà 5 secondes. Je toussais et reprenais mon souffle. Je le repoussais avec force, mais ne réussi à le faire reculé que de quelques centimètres. Je frottais encore mon cou, j'allais avoir un magnifique collier bleu voire même violet. Je le regardais d'un regard noir en essayant de parler sans succès. J'avais mal à la gorge.

« - Ce n'est qu'un vulgaire médaillon laissait par mes parents, il n'a rien de si extraordinaire, juste un souvenir d'eux. Maintenant, sortait de chez moi ou je hurle, ou pire, je ferais en sorte de savoir comment ont tue les vampires dans le monde réel et cette fois, c'est moi qui te rendrait la monnaie de ta pièce ! C'est ça oui, tue-moi, y a un témoin à la porte ! »

Il avait peut-être remonté la porte pour la fixer, mais quelqu'un l'avait ouverte de nouveau. Cette personne s'excusa de nous avoir dérangé, il avait frappé mais personne ne répondait. Il était alors rentré, j'eus un sourire. Il me demanda s'il pouvait aidé ou appeler là police, et je lançais que le gentleman partait.

Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 27 Oct - 9:34

Il se montrait peut-être trop méchant, trop violant, mais elle l'avait osé e provoquer. Elle se croyait plus forte et au-dessus de tout le monde et son comportement avait fini par exaspéré Smith. Oui si elle se retrouvait là à se débattre pour pouvoir respirer c'était entièrement de sa faute. Mais voilà il l'avait relâché, il lui donnait une autre chance. Plongé dans une profonde réflexion. A tel point qu'il ne réagit pas lorsqu'elle essaya de le pousser hors de chez elle. Ce médaillon, aucun doute possible, Jack l'avait reconnu et cette révélation fut bien difficile à digéré. Ce médaillon n'était pas si ordinaire que ça, ce dernier cachait un secret, ce médaillon était l'une des clés. Mais c'est une autre histoire, nous y reviendrons. Casey était donc la fille, de ceux qu'il avait longtemps considéré comme sa famille. Ces parents avaient été les seuls à l'accepter tel qu'il était un humain et non un monstre buveur de sang. Les souvenirs l'envahit, il se rappelait de comment il avait connu son père, souriant. Ce jour-là le conseil avait réussi à lui mettre le retrouvait et Jack se faisait sans cesse attaquer car la politique du conseil était d'exterminer tous les vampires, n'en pouvant plus, surtout qu'il avait eu vent que le conseil lui envoyait un Grimm, Jack ne résista pas, surpris de ce comportement le Grimm voulu avoir son point vu, c'est ainsi qu'une grande amitié ce lia entre Jack et le père de Casey. Jack revenu brutalement à la réalité. Les paroles de la jeune femme était compréhensible, retrouvant sa forme humaine, mais pas totalement, ses yeux et ses cheveux n'étaient pas redevenu normal. Baissant délicatement la tête, avant de plongé son regard dans le sien.

-Casey, c'est un jolie prénom... Sais-tu que cela à une signification particulière en Allemand ? Quant à ce médaillon il est bien plus précieux que tu ne le penses... Si tu veux en savoir davantage retrouvons-nous au Lone Fir Cemetery dans deux jours, date à laquelle où les Donovan t'ont recueillit...

Mettant les mains dans ses poches, il était sérieux, il était presque calme, laissant un petit silence afin qu'elle percute ce qu'il venait de dire, puis il lui fit dos et partie, sans demander son reste. Cette nuit Jack tua trois personnes, besoin de laisser parler l'animal qu'il était, besoin de laisser exprimer sa frustration et surtout de laisser éclater sa colère. En attendant le rendez-vous qui lui avait fixer, Smith resta enfermé chez lui, il se posait beaucoup de questions. Méritait-il de vivre ? Il prit la décision que si la jeune femme voulait se venger et le tué, il n'opposerait aucune résistance. Le jour du rendez-vous arriva, Jack partit très tôt, oui il attendrait toute la journée. Il s'habilla tout en noir, Smith se cachait de la lumière, sous ce manteau noir, cette écharpe rouge et ce grand chapeau. Il cachait son cœur sous sa carapace, même s'il n'avait plus vraiment de cœur. Jack était à part, vraiment à part. Sans doute le plus vieux vampire de ce monde qui était encore vivant. A présent devant une tombe, près du seul chêne du cimetière. Il cachait sa peine, comme à son habitude, lui qui était froid, qui ne pouvait plus ressentir de sentiment mit à part de manière bestiale. Prenant son chapeau le mettant sur son cœur. Il commença à chanter, cette mélodie, ces quelques notes, qui avait scellé leurs amitiés. Il n'avait pas pu les sauver. Le passé et le passé, on ne peut y retourner et comme ils le disaient si bien, on doit toujours aller de l'avant. Smith cachait ses espoirs, les dissimulant, car il avait bien trop peur qu'ils ne s'envolent. "Tu as conscience que si elle vient, se sera pour me tuer..." Mais il était serin, après tout, c'était un rituel, tout les ans, il faisait ça à attendre, à chanter et à parler à cette tombe. Pour un vampire cela demandait un effort surhumain. Mais s'il s'imposait cette torture c'était pour honorer leur mémoire !


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


Masculin
Célébrité : /
Âge perso : 20
Profession : Administrateur
Posts : 2067
Points : 2248
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : A l'appart
Absence : Nope


Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/

MessageLun 27 Oct - 18:23


Une rencontre pour le meilleur et surtout le pire !
Smith Jack & Casey Donovan

Le voisin finit par partir, me laissant seule avec le vampire. Je pensais que ce dernier allait partir, mais non, il regardait avec insistance mon médaillon. Ce même médaillon que j'avais failli me faire voler dans le restaurant quelques temps plus tôt par des malfrats. Je soupirais et roulais des yeux, j'avais qu'une envie, qu'il parte au plus vite et me laisse toute seule chez moi. Après tout, j'étais chez moi et il était s'était incrusté, prétendant être sur une enquête. À présent, j'avais dû mal à le croire, il était là, devant moi à me regarder ou plus particulièrement, observer mon médaillon. Pourquoi il attachait autant d'importance à celui-ci, là est la question. Si j'avais cette fameuse force que Robert m'avait dit, je pouvais le foutre carrément dehors, mais j'avais déjà essayé et il n'avait bougé que de quelques centimètres. Je me frottais toujours le cou et le regardais d'un regard noir quand il reprit enfin la parole. D'ailleurs je me demandais pour quelle raison il ne m'avait pas encore tuer ? Un vampire avait-il une conscience ? Ou alors, comme il bossait pour la police, il serait obligé de dire que c'est lui... ou pas. Il me parla de mon prénom, que ça avait une belle signification en allemand et continua sur mon médaillon. Je secouais la tête, il manquait beaucoup de tact, d'abord il voulait me tuer et maintenant, il voulait qu'on soit copain, copine. Pour qui il se prenait celui-là ? Je serrais les dents, prête à lui jeter des objets au visage pour qu'il parte. Il me donna alors rendez-vous dans deux jours au cimetière, je n'avais pas envie de me rendre là-bas, mais il me semblait qu'il en savait un peu plus sur le médaillon. Je le regardais partir, laissant la porte ouverte. J'allais la fermer, il allait me falloir une idée pour me débarrasser de ce vampire au plus vite. J'étais prête à faire n'importe quoi pour.

Deux jours s'écoula et me voilà à me diriger vers le cimetière. Je n'avais rien trouver sur « comment tuer un vampire en 10 leçons ». Et puis, à qui j'aurais pu demander ? Je n'allais pas déranger Robert avec cette histoire, c'était à moi de m'en dépêtrer. J'avais pensé à prendre une croix, mais dans le monde réel cela ne marcherait pas, un pieu ? Mais pareil, je ne pense pas que cela suffirait vraiment. Je soupirais et poussais la grille du cimetière. J'avançais dans les allées en traînant des pieds. Je n'avais personne à aller voir dans ce cimetière. Je n'avais aucun parents ici, mes parents adoptifs m'ont dit que mes véritables parents étaient partie dans un autre état, Boston ou alors Caroline du Nord. J'en savais rien du tout, j’arpentais les allées et vis finalement Smith au loin. J'hésitais et m'approchais.

« - Voilà, je suis là, qu'est-ce que tu me veux ? »

Je grimaçais et croisais les bras en le regardant de travers.

Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 29 Oct - 11:56

Smith soupirait d'exaspération, lorsqu'il entendit la jeune femme, remettant son chapeau. Il se décala et fit volte de face afin de la voir. Jack comprenait qu'elle est peur de lui après ce qui c'était passé il y a deux jours. Se concentrant, il n'avait pas de temps à perdre. Il tendit sa main et la posa sur la tombe, avant de déclarer de manière sereine qu'il devrait lire les inscriptions. Hésitante, faisant la moue. Il décida donc d'éveiller sa curiosité afin qu'elle se décide.

-Sur cette tombe, il y a les mêmes inscriptions que sur ton médaillon et il y a la traduction...

S'écartant pour mettre une distance, histoire qu'elle puisse vérifier ses propos. Smith n'avait aucune raison de mentir. Voyant qu'elle semblait attendre des explications de sa part, il décida de jouer carte sur table. C'était le moment au jamais ! "Tu as gagné son attention, profite-en !"

-Nous sommes parties sûr une mauvaise base... Effectivement le fait que vous êtes une Grimm et moi un vampire ne risque pas de aplanir notre corrélation... Voici vos deux alternatives : Soit vous voulez en savoir davantage sur vos parents, sur les Wesens et les Grimms et alors vous acceptez de mettre nos différents de côté et alors vous aurez un associer de taille, ainsi qu'un mentor qui connaît tout de ce monde... Soit vous renoncez à votre don et vous devenez une Kehrseite-Schlich-Kennen, c'est-à-dire une humaine au courant de notre monde... Prenez le temps de peser le pour et le contre... Pour prouver mes bonnes intentions, permettez-moi de vous remettre ceux-si...

Non, mais franchement, même en tant qu'humain il n'avait aucun tact ! A vraie dire cette histoire commençait à l'agacé, il voulait être fixé, savoir dans quel camp Casey se situait. Oui, il prenait de grands risques de la frustré et de la voir fuir. "Réfléchit, ne la laisse pas partir comme ça !" Comment prouver ce qu'il disait, comment faire en sorte qu'elle voit qu'il ne lui mentait pas. "Utilise mes pouvoirs sur elle !" Grimaçant, à cette idée de s'introduire dans son intimité en lisant ces pensées. Mais Smith avait un autre argument, il tendit à la jeune femme une enveloppe, à l'intérieur il y avait un objet qu'elle seul savait la signification et son origine si toutefois elle était vraiment leur fille. Il n'attendit pas vraiment de voir sa réaction, il préférait enchaîné, ainsi il mettrait plus de poids et surtout comme ça il n'y aurait aucun quiproquo. Car Smith se doutait bien qu'elle se demanderait comment il avait eu cet objet et évidemment elle ne le croirait pas.

-Aujourd'hui nous sommes là pour blackbouler à vos interrogations... Pour tuer un vampire, il y a plantureusement de possibilités, mais il n'y a rien de plus efficient que le plomb. Robert est un Schwarz Büffeln digne de foi, vous avez un associer redoutable ! Quand à vos parents s'ils sont parties à Boston c'est pour vous protéger contre les familles royales et du conseil Wesen !

"Tu es en train de lui faire peur ! C'est sûr qu'à présent elle va prendre ces jambes à son cou où bien me tuer !" Jack se donnait énormément de mal, pourquoi diable insistait-il ? Les Grimms se font rares et ils sont les seuls à pouvoir rétablir l'équilibre entre les familles royales et le conseil Wesen. Observant la jeune femme, cela faisait beaucoup des choses à assimiler, comprendre et admettre. Smith se demandait vraiment s'il arriverait à son objectif qui était qu'elle le considère comme un allier, plutôt comme un adversaire !


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


Masculin
Célébrité : /
Âge perso : 20
Profession : Administrateur
Posts : 2067
Points : 2248
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : A l'appart
Absence : Nope


Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/

MessageMer 29 Oct - 19:44


Une rencontre pour le meilleur et surtout le pire !
Smith Jack & Casey Donovan

Comment je pouvais réagir autrement face à ce type ? Du moins, il est pas humain, il m'agresse chez moi, et me file un rendez-vous morbide dans un cimetière. Je n'allais pas venir avec un large sourire et lui dire un : Salut, comment tu vas aujourd'hui ? Sachant qu'il m'a pratiquement étranglé il y a deux jours. J'avais cette rage en moi qui ne demandait qu'à le tuer. Un coup il discutait avec toi et d'un coup, il vous suspendait dans les airs, sympa comme ami. Il est bien trop soupe au lait celui-là. En même temps, je l'avais un peu hérité, mais à vrai dire, je m'en moquais royalement. J'étais là, attendant qu'il se décide à faire quelque chose. Il finit par se tourner vers moi, remettant son chapeau, il posa sa main sur une pierre tombale. Ok, la ça devient vraiment morbide, venant d'un vampire, qui m'invite dans un cimetière, ça devient vraiment effrayant. Il m'incita à lire les inscriptions sur la tombe, je soulevais un sourcil. Je n'étais pas venu pour lire des nombres et des noms sur une pierre, mais avoir des réponse sur le médaillon. Je savais qu'il en savait plus qu'il en disait. Il manquait vraiment de tact et de patience, comment se fait-il qu'il soit un  consultant de la police ? Je grimaçais et il me dit que les inscriptions de mon médaillon était sur la tombe. J'avançais d'un pas et lu, en effet, il y avait la traduction. Je le savais déjà, mais je ne voyais pas du tout ce que cela pouvait m'apporter de plus. Je ne comprenais rien de cette phrase et si c'était tout ce qu'il avait à me dire, je n'avais plus qu'à partir. Je restais stoïque, attendant plus. Eh bien oui, je ne voyais toujours pas où il voulait en venir. Smith ouvrit enfin la bouche pour rajouter quelques arguments sur ce que je suis. Je le dévisageais, il savait quelque chose sur mes parents que je n'écoutais même plus ce qu'il disait. J'en avais les oreilles qui bourdonnaient. D'où connaissait-il mes parents ? Pourquoi n'a-t-il pas tout simplement commencé par là au lieu de m'agresser ? Je soupirais et il finit par me tendre une enveloppe. Je ne l'ouvris pas et restais le bras en l'air à la fixer avant de froncer les sourcils et de baisser le bras. Il commençait à m'exaspérer à tourner autour du pot et je sentais qu'il en avait marre d'être en ma compagnie ou alors je me trompais. Il reprit la parole après un temps de pause, m'informa qu'on était là pour écarte toutes mes interrogations. Je n'avais aucune question, mise à part le fait qu'il savait quelque chose sur mes parents. Il me parla de Robert et mon cœur s'emballa, comment savait-il pour lui ? Je le regardais sans ménagement, puis il continua sur mes parents, mais ne m'avancer en rien. Je savais que mes parents étaient mort, puisque que j'ai hérité d'eux, Robert me l'avait annoncé. C'est comme cela qu'on le devient, après la mort du dit Grimm, le plus proche ; dont moi, devient Grimm à son tour. J'eus un poids dans l'estomac.

« - Je sais comment marche les Grimm, du moins j'apprends ! Je sais déjà tout cela, mes parents sont décédés et s'est comme ça que je suis devenu une Grimm ! Drôle d'héritage ! On m'a déjà appri pas mal de chose sur ce que je suis ! Ne me dite pas ce que je dois faire ou non, mon choix sera le mien ! Tant qu'on ne me cherche pas je ne me dois pas de tuer mon prochain ! Comment connaissiez-vous mes parents d'ailleurs ? »

J'ouvris machinalement l'enveloppe et reconnus l'objet que j'avais dans le creux de la main, mais ne me souvenais pas du tout où je l'avais déjà vu. J'avais 3 ans quand ma mère et mon père m'ont abandonné sur les marches des Donovan, les souvenirs étaient très flous.

Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 5 Nov - 20:42

Smith devait peut-être se montrer plus diplomate, mais il avait l'amer impression que cela exaspéré la jeune Grimm. Peut-être devait-il être plus franc, plus sincère. "Toi, pour que tu sorte de ta coquille c'est pas gagné ! Tu n'es qu'un vulgaire mollusque." Son côté vampire commençait à être agacée par cette situation. Mais il prenait son mal en patiente, c'est chose là était difficile à dire et surtout à encaissé. Il lui montra la tombe, plongeant son regard dans le sien. Robert lui avait apprit donc les bases, mais cela resté bien superflu. Oui il devait lui parler, lui apprendre. Prenant son courage à deux mains, il répondu à ces questions. Il devait d’abord commencé par ce qu'elle savait, par le commencement.

-Je connaissait surtout ton père, à l'époque le Conseil avait donné l'ordre d'exterminer tous ceux de mon espèce et tout les Wesens dit dangereux... Ton père n'était pas de leur avis, il était du genre à donné une seconde chance, une chance de nous adapter... Par le hasard on sait retrouvé dans un traquenard, lui était pourchasser par le Ferrad et moi par les sentinelles du conseils... Nous avons combattu ensemble et c'est sûrement ce qui nous a sauvés la vie, depuis nous nous sommes liée d'amitié... J'avais un grand respect pour ton père... Lorsqu'ils sont mort, une lettre m'est parvenu ainsi que cet objet.

Ses yeux avaient légèrement changé de couleurs, cela expliquer pourquoi il utilisait la première personne du singulier et surtout qu'il n'utilisait pas de mot où un langage savant. Faisant une pause, attendant de voir la réaction de Casey. "Si elle te crois je veux bien me mettre au régime pendant une semaine." Jamais Jack avait été aussi sincère, jamais depuis qu'il était devenu un suceur de sang, il s'était autant dévoilé. Lui qui restait toujours de marbre, même ses paroles, malgré tous ses efforts étaient froide. Bien sûr qu'elle pouvait douté de ses paroles, alors il était obligé de prouver ses propos, montrant la tombe. Expliquant qu'il s'agissait de celle de ces parents. Personne ne pouvait le savoir, ils avaient été enterrée dans le plus grand des secret afin que leur fille ne soit pas menacé. Sa mère avait son nom de jeune fille, seul cette inscription, cette phrase pouvait confirmer l'authenticité de la tombe. Oui leurs corps avaient été rapatrié de Californie. La pilule allait être très dur à avaler. Il en était conscient, cette fois-ci il ne laissa pas le silence s'installer.

-Je comprends que tu doutes de moi... S'il le faut j'ai de quoi prouvé et appuyer mes propos. Sache que même s'il y a un autre Grimm, je suis le seul à répondre à toutes tes questions... Le seul à avoir le savoir requis pour te permettre de suivre la trace de tes parents... Je suis aussi sans doute le seul à savoir que si tu le désires vraiment, il existe un moyen de redevenir humaine et ne plus être un Grimm... HUM, on devrait poursuivre cette discussion ailleurs, il va bientôt avoir un violent orage !

Étant donné que Jack avait partiellement woge pour mieux dialogué avec la jeune femme, tout ses sens était en éveille. Pour lui savoir le temps était un jeu d'enfant, comme beaucoup de chose. Casey avait beaucoup à découvrir de ce nouveau monde, des choses merveilleuses qu'elle pourrait accomplir en devenant une Grimm accomplie. Mais il comprenait mieux que personne sa peur de l'avenir, de tout ce que cela risquerait d'impliquer dans sa vie. Ce don n'était pas à prendre à la légère, mais elle au moins, elle avait le choix ! Frustré, il tait légèrement jaloux et envieux. Si seulement il aurait eut le choix. Cinq siècles d’existences une éternité, mais comparé à l'immortalité cela ne représentait qu'un grain de sable !

HORS RP:
 


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


Masculin
Célébrité : /
Âge perso : 20
Profession : Administrateur
Posts : 2067
Points : 2248
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : A l'appart
Absence : Nope


Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/

MessageSam 8 Nov - 11:38


Une rencontre pour le meilleur et surtout le pire !
Smith Jack & Casey Donovan

Je reportais mon attention sur Smith, qui se tenait là à m'observer avant de tapoter la pierre tombale. Je regardais cette dernière s'en voir le rapprochant avec moi et lui, ce qu'il savait sur mes parents et le reste. Tout ce que je retenais, c'est qu'il n'avait pas de tact et que cette situation commençait sérieusement à me saouler. Je retenais un soupir, j'avais d'autre chose à faire, mais monsieur prenait bien son temps pour me donner des explications. J'avais surtout envie de savoir ce qu'il me voulait, ce pourquoi il m'a fait venir dans cette endroit et comment connaissait-il mes parents. Finalement, il reprit la parole, me parlant du conseil des Grimm et de mon père. Je fronçais les sourcils, on lu avait ordonné de tuer tous les vampires mais mon père était devenu ami avec lui. Il me parla alors d'une lettre qui lui était parvenu et l'objet que j'avais dans les mains. Il fallait être inconscient pour être ami avec un vampire. Je ne connaissais pas mes parents et j'avais du mal à me faire une raison qu'un vampire les côtoyait. Je soulevais un sourcil en le détaillant alors qu'un silence planait. Il se tournant derechef vers la tombe et insista sur le fait que c'était celle de mes parents... Je restais abasourdi à cette éventualité. Comment diable n'avais-je pas été mise au parfum de tout cela ? Je fronçais encore des sourcils, soit ce type est débile ou harceleur, soit il est carrément les deux. Je vote pour la seconde. Je regardais tout de même la tombe, il y avait bien le nom de ma mère ainsi que celle de mon père. Mais comment cela était-il possible ? C'est du grand n'importe quoi, les Donovan aurait eu vent de leur mort et me l'auraient dit, il fallait que j'aille les voir. Je me devais de leur poser la question sur mes parents. De toute manière, je savais qu'ils étaient mort, sachant que je suis en possession de leur héritage. Je roulais des yeux, il essayait de me persuader de lui faire confiance ou je rêve. Il m'annonça ce que je cherchais depuis le début ; redevenir normal. On m'avait persuadé que cela n'était pas possible et voilà qu'il me dit ça... Il m'informa par la suite qu'un orage approché qu'il valait mieux se rendre ailleurs. Je soupirais et levais les yeux au ciel, le soleil était masqué par des nuages blancs et je ne pressentais pas de pluie. En même temps, on est à Portland, le temps changeait vite.

« - ça t'arrangerais bien que je redevienne normal n'est-ce pas ? Alors désolé de te décevoir, mais tant que je n'ai pas trouver comment tuer un vampire, je le resterais... Et même si je viens à le découvrir d'ailleurs... Pour ce qui est de cet objet, je ne me rappel pas où l'avoir déjà vu... Mais je sais que je l'ai vu quand j'étais gamine ! Je ne te fais pas entièrement confiance mais tu as des réponses à mes questions en rapport avec mes parents, tu dois donc savoir comment ils sont mort, n'est-ce pas ? À moins, que ce soit toi qui les ait tués ? »

Je restais stoïque, sans bouger pour autant, sentant un vent glacial qui annonçait la prochaine averse. Je sentis pourtant, les premières gouttent de pluie et le grondement au loin.

Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 168
Points : 188
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme
Absence : Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 11 Nov - 18:24

-Détrompe-toi... Aujourd'hui plus que jamais ce monde à besoin de Grimm. Mais je te comprends, moi aussi je n'ai pas choisi de devenir un monstre assoiffé de sang... Je voulais juste que tu sacheq que toi au moins tu avais le choix de revenir en arrière... Je te l'ai déjà dit contre un vampire rien de mieux que le plomb, il suffit même d'en avoir une petite quantité pour l'affaiblir ! Quant à tes parents ils ont été assassinés sur ordre des familles royales par le Ferrad. Pour eux tes parents représentaient une menace non seulement parce qu'ils étaient des Grimms, mais aussi et avant tout parce qu'ils étaient les gardiens des Pièces de Zakynthos...

Pour Smith c'était un véritable exercice, jamais il n'avait parlé de lui. Les vampires sont bien trop mystérieux et secret pour se dévoiler. Oui elle ne mesurait sans doute pas l'effort qu'il faisait pour la mettre en confiance et répondre aussi calmement à ces questions. Oui il jouait carte sur table, décidé de parler, à répondre à ces questions. Lui lançant une pièce de Zakynthos, d'un côté il y avait une croix gammée en guise de porte bonheur et de l'autre côté une tête de Lion signifiant la richesse et le pouvoir. Les paroles de Cassey l'énerva. "Je me demande si elle réfléchit de temps en temps !" Après tout il avait dû bien avoir une personne pour trouver les Donovan, une personne qui protège ces parents, une personne pour lui transmettre le livre. Ces parents n'auraient pas pu partir sans une aide. Essayant de reprendre doucement, même si sans le vouloir ses paroles furent légèrement menaçante.

-Sans moi, ils n'auraient pas pu fuir, sans moi ils auraient été assassinés ici à Portland et toi tu ne serais pas vivante ! Pendant des années je les ai protégés en lançant le Ferrad sur de mauvaises pistes, en effaçant les traces... Jusqu'à ce que je fus traqué à mon tour...

Jack avait ressenti qu'il allait pleuvoir, il n'y avait rien de magique. C'était plutôt une question d'interprétation des sens. Beaucoup de Wesens pouvaient prédire le temps, grâce à leur sens développer. Un savoir ancestral apprit et transmis de génération en génération. Il faut savoir qu' avant de pleuvoir l'atmosphère devient lourde, pourtant on ressent comme un petit courant d’air. De plus il y a cette odeur si particulière et juste avant que les première goûtes tombent on entend comme un bruit sourd, ce son est très léger cela ressemble aux bruits des vagues… A peine qu'il est fini sa phrase que des bruits sourds ce firent entendre. Il s'agissait de la pluie, souriant comme un enfant, soupirant de soulagement, les yeux brillants. Oui Smith adorait la pluie, elle qui était si rare, si pure. Pour lui c'était ce dont l'Homme avait de plus précieux. La pluie était un signe de chance, de bienveillance, de grâce. Comme si cette eau avait la capacité de te remplit d'espoir, de courage, car comme le dit si bien le nouveau testament, c'est dieu dans son infinie bonté qui purifie ce monde.


De cette couleur c'est le côté humain qui parle
De cette couleur c'est le côté vampire qui parle
De cette couleur Jack parle étranger

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message
Revenir en haut Aller en bas

[TERMINE] Une rencontre pour le meilleur et surtout le pire ! (Pv:Casey Donovan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Bonnie Hornby - Pour le meilleur, mais surtout pour le pire.
» Tylia & Servahn, liés pour le meilleur... et surtout pour le pire....
» Pour le meilleur et surtout pour le pire (Ciàlec)
» L'oscar de meilleure actrice pour Marion Cotillard
» Village Hdv9 pour cdc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grimm's World RPG :: Outside :: ◇ Archives :: RP's terminés-