Bienvenue
sur le centre d'aide de Grimm's World RPG

D'autres explications plus bas











 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Aides  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  

Manque d'instruction ? Althéa et Peter
 :: Live your life :: ◇ Southwest Portland :: Boutiques et commerces
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1652
Points : 1686
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : Allez, je reprend le fil de mes rps et je vais essayer de me tenir à jour.


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 12 Sep - 19:01


Manque d'instruction ? - Althéa et Peter



" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


Rentrée d'Europe depuis cinq mois, j'avoue aujourd'hui que tout ne s'était pas passé comme prévu. Bien sûr Jack s'était montré compréhensif comme à l'accoutumée et il était de plus en plus merveilleux à mon égard vu qu'il m'avait demander en mariage depuis trois mois.

Oh je ne repoussais pas la date car je manquais de confiance en notre amour mais je me rendais compte que j'étais ignorante en ce qui concernait l'histoire d'Angleterre. Et épouser un lord anglais sans connaître une once de son passé était un peu dérangeant......enfin pour moi.

Je décidais de me rendre à la librairie, glaner un peu d'info et qui sait peut-être un ou une dévoreuse de bouquins qui accepterait de me donner un peu d'aide et surtout de me rendre un peu moins ridicule face à mon futur époux.

En ce beau matin d'été même si nous touchions à la fin du mois d'Août, je décidais d'aller trainer mes basketts au milieu de la vie de la dynastie royale d'Angleterre....enfin si un temps soit peu l'on puit dire comme cela.

C'était le week-end, Jack était parti en forêt avec Sébastien et Maguy s'occupait de Pierrick. Je pris donc ma petite auto et me voilà partie. Coup de chance je trouvais une place juste face à l'entrée. "Veinarde" me dirait mon frère. Je fermais la portière et je ramassais mon bloc note et mon sac sur le siège arrière avant de fermer mon auto.

J'entrais et demandais naturellement où se trouvait l'objet de ma recherche. Une jeune fille, une cliente sûrement, m'indiqua un coin à gauche en haut de l'escalier près d'un jeune homme attablé et visiblement plongé dans un livre passionnant. Je grimpais à l'étage et commençais de fureter un peu partout. Je déposais tous les livres parlant d'Angleterre sur la table, si bien que le jeune homme se retrouva envahi sous ma pile de livres. La librairie n'était pas très grande mais avait un petit côté fonctionnel que j'appréciais. Cependant il me fallait voir les différents livres afin de faire mon choix.

Je m'excusais gentiment en lui faisant un beau sourire :

Euh, pardonnez mon invasion....Je ferais peut-être bien de commencer par un bout....Ou peut-être en remettre un peu en rayon....Mais j'ai peur d'oublier quelque chose si je fais cela.....ou je continue de sortir ce qui m'intéresse......Mais je n'aurais pas le temps de tout lire....Oh désolée, je vous dérange ?

Le jeune homme releva la tête et je le reconnus immédiatement :

Peter ? Le monde est petit. Tu bosses ici maintenant ? Je vais te débarrasser.....

Et bing, la pile de livres s'écroula en atterrissant sur ses genoux.


by FreeSpirit




Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Mar 2 Oct - 9:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
彡 Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


彡 Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Dylan o'brien
Âge perso : 25
Posts : 344
Points : 362
Disponibilité :
40 / 10040 / 100

Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 18 Sep - 8:37
Manque d'instruction ?
Rien de mieux que son petit chez soi. Même si elle était encore récente, ma librairie m’aidait à me sentir bien, mieux que dans cette fichue bibliothèque dans la quelle on avait osé me virer. Et tout ça pour une raison qui me dépassait, absurde. Je pouvais ne pas partager l’opinion ou le mode de vie de tout le monde, c’était impossible après tout, mais je ne supportais pas de voir que certains se montraient extrême en les excluants. Alors que cela n’avait, selon moi, aucune incidence sur la vie courante.

Mais ici, c’était mon royaume, mes règles. Je vendais ce que je voulais, j’accueillais qui je voulais, et j’embauchais qui bon me semblait. Même si je ne conservais pas d’embaucher pour l’heure, car déjà j’eus pas mal dépensé pour mon entreprise, et deuxièmement, je voudrais prendre dans l’avenir, quelqu’un digne de confiance.

Bref, cette petite parenthèse étant faite, revenons à aujourd’hui. Il n’y avait pas grand monde, deux ou trois clients seulement. Il y avait des jours comme ça, au moins le point positive fut que cela me laissa le temps de m’acquitter de d’autres tâches, chose que je n’aurais sue faire si c’était noir de monde. Déjà, ranger les livres mélanger à cause de ces sales… De ces adorables garnements. Ainsi que ces stupides adultes qui touchent à tout mais n’achetaient rien. Puis enregistrer un carton de nouveaux ouvrages que je n’eus justement pas le temps de faire la veille justement. Et ce fut à ce moment-ci que quelqu’un vint déposer une montagne de livre, qui me surpris sur le coup.

Et bien, si tout le monde faisait comme elle, je dirigerais en quelques jours un empire libraire.

"Non pas du tout, je voie que vous êtes passionnée mademoiselle. Vous pouvez vous installez dans le coin lecture au fond si vous le désirez."

Ce serait normal qu’elle veuille d’abord consulter ces livres, avant d’acheter. On aime généralement tester la qualité d’un produit avant de se le procurer, sinon c’est la déception souvent et il était presque impossible de faire marche arrière. Peut-être bien qu’elle n’achèterait pas tout, ce qui serait normal, mais je respectais son désire d’apprendre et de lire, de consulter et de se renseigner. Alors oui, je n’eus aucun sentiment négatif déjà à son encontre. Par contre cette dernière elle, semblait me reconnaitre, ce qui m’étonnait fortement. Froissant les yeux, je tentais de me concentrer sur son visage, afin qu’un indice me permît à mon tour de l’identifier. Et finalement, la réponse me vint comme une illumination.

"Vous êtes l’amie inspectrice de Lily c’est bien cela ? Quelle bonne surprise. Comment allez-vous ? En effet c’est tout récent et cela me change de la bibliothèque."

Je ne l’ai croisé qu’une seule fois, ce fut brève et c’était lors de ma rencontre avec Lily la folle. Un nom qui lui allait si bien, car elle avait un comportement si « sociable » avec autrui, et elle avait manqué de faire tuer Alec par son délire de plante tueuse. Malgré cela, je l’aimais bien, mais je me montrais prudent. Pour revenir à l’inspectrice, cette dernière était venue pour s’occuper d’une affaire dans laquelle, la jeune photographe s’était retrouvé imbriquer, une histoire de drogue. J’ignorais par la suite ce qui s’était passé depuis tout ce temps.


Codage par Libella sur Graphiorum


Mon véritable trésor, c'est toi ma bibliothèque.


Music:
 
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1652
Points : 1686
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : Allez, je reprend le fil de mes rps et je vais essayer de me tenir à jour.


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 2 Oct - 10:30


Manque d'instruction ? - Althéa et Peter



" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


"Vous êtes l’amie inspectrice de Lily c’est bien cela ? Quelle bonne surprise. Comment allez-vous ? En effet c’est tout récent et cela me change de la bibliothèque."

Oui en effet mais s'il te plait pas de vouvoiement, je viens d'en avoir une overdose et je pense ne plus vouvoyer quelqu'un pendant un moment.

J'éclatais de rire puis je redevins très sérieuse et pris un air triste.

Pauvre Lily, elle a vraiment souffert pour s'en sortir depuis son accident mais je pense qu'elle est sur la bonne voie maintenant. Bref, revenons à nos moutons comme on dit. Je fais des recherches sur les nobles familles d'Angleterre afin de mieux connaître le passé de mon époux.....Disons les 500 dernières années.

Oups, Althéa fait attention à ce que tu dis, ne vend pas la mèche à un inconnu car Peter était un ami de Lily et tu ne le connais que très peu.

Enfin je veux dire que je désire connaître les relations entre les différentes familles et leurs réactions vis à vis du peuple, les coutumes, les moeurs........Je me demande s'ils vivaient comme nous.....

Je m'asseyais face à Peter et j'expliquais qu'il me fallait connaître cette vie pour plusieurs raisons.

En fait Jack, mon futur époux, est de descendance noble de la grande bourgeoisie anglaise et il a gardé le contact avec plusieurs hauts personnages dont la reine. Il m'a bien sûr présentée ainsi que notre fils et.......Ben disons que ça n'a pas été le top. Je.....Je suis très mal à l'aise avec ses sacs à fric et du coup je me suis enfuie de la réception où la reine faisait honneur à mon compagnon.

Je me tus deux secondes tordant ma bouche et mon nez avant de reprendre.

Mais j'aime Jack plus que tout au monde et je voudrais me rattraper en montrant de l'intérêt pour son pays d'origine....même si je lui ai dit que je ne voulais plus assister à des réceptions de coincés du froc
......Je souris......Disons que je n'ai pas leur mentalité ni le don de sourire forcé. Mais connaître l'histoire de leur pays même d'après des livres me donnera peut-être envie de retourner là-bas. Alors as-tu ce que je recherche ? Un condensé ou sur plusieurs livres car 500 ans d'histoire doit tenir de la place je pense.

J'avais vraiment envie de connaître la vie de Jack car pour lui ce n'était pas du passé mais sa vie passée. Je l'avais déjà interrogé mais il ne me disait pas les horreurs qu'il avait vécu, les interventions diverses de son pays dans les autres pays au travers de ces cinq siècles. Peter allait-il pouvoir m'aider ?

Spoiler:
 

by FreeSpirit




Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle
Revenir en haut Aller en bas
彡 Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


彡 Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Dylan o'brien
Âge perso : 25
Posts : 344
Points : 362
Disponibilité :
40 / 10040 / 100

Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 5 Oct - 9:12
Manque d'instruction ?
Lily… Je suis heureux de savoir que malgré le fait qu’elle est manquée de tous nous tuer, elle se remettait peu à peu de son accident. Elle était spéciale comme genre de fille, à n’en pas douter. Mais elle était sympa au fond, une bonne personne. Enfin je crois… Pour revenir à ma nouvelle cliente, je ne pouvais m’empêcher d’écarquiller les yeux face à sa demande.

"Et bien, il s’agit d’un gros morceau que tu me demande. C’est assez précis et complexe."

Ce qu’elle demandait, c’était ce que rêvait de découvrir tout bon historien, le livre parfait qui renseignerait en détail la vie d’une époque. En tout cas, je ne la blâmerais pas pour ça, c’était plaisant à voir quelqu’un voulant se documenter pour le plaisir de son conjoint. Si une femme pouvait en faire autant pour moi, au lieu de chercher à séduire que par son corps. Pfff. D’ailleurs, je trouvais ses anecdotes amusantes, et c’était incroyable aussi, de rencontrer quelqu’un ayant vue et approcher la plus populaire des reines de notre siècle.

"C’est tout de même un très grand honneur de rencontrer sa majesté. Cela devait être impressionnant j’imagine. Mais bien que je comprenne pourquoi tu as fui, c’est tout de même dommage je trouve. Bref."

Retrouvant mon sérieux, je cherchais à faire un récapitulatif de ce qu’elle recherchait.

"On peut dire que tu as un peu de chance. Car l’avantage est que l’aristocratie anglaise reste très traditionnaliste. Elle évolue mais très lentement, on retrouver un peu la même étiquette qu’il y a quelques siècles."

La mode changeait, les loisirs aussi… Mais on gardait les mêmes habitudes, le changement se faisant très, mais très lentement. Car la nouveauté pouvait bien faire peur, mais aussi, respecter les lois de nos ancêtres donnaient toujours une forme de prestiges, aussi bien sur le plan physique que spirituelle et psychique. Par exemple, vous vous mettez à parler latin ou le grec ancien, même si peu de gens vous comprendront, on vous trouvera intelligent et sage. C’est un fait, car vous démontrait une bonne culture de votre histoire. Et je comptais bien soutenir Althéa dans sa démarche.

"Par contre, je te préviens… Il y a 500 ans, on remonte à l’époque d’Henry VIII, le célèbre roi sanguinaire qui bannissait ou tuer ses épouses, un barbe bleu originel."

Ce n’était pas une époque tendre. D’ailleurs, existait-il une belle époque sans massacre ? En tout cas, la vie en ce temps-là, n’était pas des meilleurs, encore moins pour les nobles. Car, excusez moi l’expression, c’était un peu « marche ou crève ! »

"Je peux t’apporter quelques ouvrages sur son règne, ses décisions politiques… La noblesse y est touchée. Après, tu as l’âge d’or de l’Angleterre avec Elizabeth Ier, dite la reine vierge et le fameux William Shakespeare."

Cela pouvait être une période bien sombre, mais comme toutes les autres, il y avait un peu de lumière. Grâce à ce bon vieux William qui fit prospérer « post-mortem » la culture anglaise dans le monde. Les pièces n’étaient pas à dénigrer à cette époque. Car même si la plupart des auteurs reprenaient des thèmes anciens comme la mythologie, en réalité ils transposaient sur ces légendes, leur propre société. Molière avec l’île aux esclaves, cela devait se passait durant l’antiquité grec, mais il parlait en réalité de ses contemporains. Cela pourrait intéresser l’agent de police, enfin, si elle avait le temps de faire de l’analyse littéraire.

"Après tu as la grande révolution anglaise, la monarchie et la noblesse récupérant le pouvoir, la révolution industrielle, la reine Victoria... Pas de mal de chose en fait niveau histoire. A travers certains d’entre eux, de ces livres que j’ai, on retrouve un peu des descriptions de la mentalité et des mœurs anglaise. Après, j’ai un ouvrage qui est le témoignage d’une ancienne aristocrate aussi. Mais bon, son histoire est à prendre avec des pincettes."


Codage par Libella sur Graphiorum



Mon véritable trésor, c'est toi ma bibliothèque.


Music:
 
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1652
Points : 1686
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : Allez, je reprend le fil de mes rps et je vais essayer de me tenir à jour.


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 16 Oct - 13:59


Manque d'instruction - Althéa et Peter



" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


- Henri VIII, je ne connais que très peu son histoire donc il faudra que tu vois à m'éclaircir sur ce sujet, surtout qu'apparemment le mec était assez space. Mais attends j'ai plus simple, j'ai pris quelques notes lors des discussions avec Jack.

Je sortis mon petit calepin et je fis la lecture à Peter.

L’Angleterre est la plus importante des quatre nations qui composent le Royaume-Uni. Elle est constituée de l'Écosse au nord, de l'Angleterre, du pays de Galles au sud et de l'Irlande du Nord, le drapeau du Royaume-Uni, l'Union Jack, garde le souvenir de ce rapprochement historique. Chacune des trois dernières bénéficie de son propre Parlement et d'une autonomie plus ou moins grande par rapport au Parlement de Westminster.
Tout comme tu n'auras pas à me parler des 64 années du règne de Victoria où la monarchie sera à son zénith et la reine, devenue immensément populaire, à la tête de la première puissance mondiale et d'un empire étendu sur le quart de la planète.
Je sais aussi que peu après son accession au trône, la jeune reine décide sur un coup de foudre d'épouser son cousin, le prince allemand Albert de Saxe-Coburg-Gotha.
Quand à Elizabeth 1ère, elle a bâtit la puissance maritime et commerciale de son pays. Sous son règne, Londres surpasse ses rivales Amsterdam et Anvers par son dynamisme commercial.
Les marins anglais se lancent à la conquête des mers. Sir Francis Drake se lance en 1579 dans le deuxième tour du monde à la voile après celui de Magellan et del Cano.
Sir Walter Raleigh fonde ce qui deviendra la colonie (puis l'État) de Virginie, ainsi nommée en l'honneur de la «reine vierge» (Elisabeth, restée célibataire). C'est la première colonie anglaise en Amérique du Nord.
Ces deux marins participent un peu plus tard à la défaite de l'Invincible Armada du roi d'Espagne Philippe II en 1588.
Le siècle élizabéthain reste avant tout celui de William Shakespeare. Le dramaturge n'eut qu'à observer le spectacle de la cour pour trouver matière à farce et tragédie, fureur et bruit.
En ce qui concerne Marie Stuart née le 8 décembre 1542 et morte (exécutée par sa cousine Elizabeth) le 8 février 1587, fut souveraine du royaume d’Écosse du 14 décembre 1542 au 24 juillet 1567 et reine de France du 10 juillet 1559 au 5 décembre 1560.
Fille de Marie de Guise et de Jacques V d’Écosse, Marie devient reine d’Écosse à la mort de son père, alors qu'elle n'a que six jours. Marie Stuart est probablement la plus connue des souverains écossais, en grande partie à cause de son destin tragique qui inspira écrivains, compositeurs et cinéastes.
L'Angleterre fait partie du Royaume-Uni à partir de 1801 et devient une grande puissance au moment de la Révolution industrielle, en particulier sous le règne de la reine Victoria.

J'avais fini mon petit récit et je refermais momentanément mon calepin.

Je ne peux pas dire que je ne connais pas la vie d'Angleterre mais par contre j'ignore le machiavélisme de la monarchie, qu'est-ce qui fait qu'ils se déchirent de la sorte et comment Jack s'est retrouvé mêlé à tout cela.....Enfin je veux dire dans la monarchie moderne.


Attention à tes paroles Althéa, tu as failli trahir le secret de ton compagnon. Je devais faire attention de ne pas me confier trop car dans une grande conversation telle que celle que nous avions entamée, tout va très vite parfois.

Je t'avoue ne pas savoir par quel bout commencer mais attaquons par Henri VIII et ensuite je te dirais si je sais ou non le contexte. Mais j'aimerais comprendre ce qui se trame à la cour et comment on en est arrivé là enfin eux je veux dire.

by FreeSpirit




Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Dim 28 Oct - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
彡 Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


彡 Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Dylan o'brien
Âge perso : 25
Posts : 344
Points : 362
Disponibilité :
40 / 10040 / 100

Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 21 Oct - 9:14
Manque d'instruction ?
Elle avait des notes, parfait alors, je me mis à l’écouter attentivement. Peut-être bien que son mari, avait une idée précise de la recherche, et avec ce qui était écrit, nous pourrions sélectionner les documents les plus adaptés.

Par contre, plus je fis attention, plus je me rendais compte que leurs attentes semblaient autres. Au départ, j’avais compris qu’elle voulait juste se renseigner sur les us et coutumes de l’aristocratie anglaise, et de son histoire. Mais je sentais qu’il y avait quelque chose d’autre en-dessous. Non seulement elle demandait quelque chose de bien plus récit, et de beaucoup plus récent, mais on aurait dit que son intérêt se portait sur un élément précis dans toute cette histoire, et dont elle désirait en garder le secret. Il y avait ça, plus quelques termes qui me paraissaient fort suspects.

"C’est amusant, quand tu en parles, on dirait que vous ou ton époux avaient vécu en ce temps-là."

Sans doute un fourchage de langue de sa part, mieux valait ne pas en prendre compte. Je fus bien plus occupé à réfléchir sur quoi, je pouvais la guider comme ouvrage. Et j’eu en quelque sorte, une petite idée.

"Si je comprends bien, tu cherches des livres se portant sur les souveraines les plus célèbres de l’Ancienne Angleterre. Ce ne sera pas difficile. Attends-moi là."

Je ne pris que quelques minutes à peine pour trouver et lui rapporter les bons livres. Sa demande au final était facile, elle cherchait dans du populaire en réalité, et des ouvrages traitants de ces souverains, ils en existaient en abondance. Par contre, rare étaient ceux de haute qualité, bien fournit en informations que ceux, que j’avais à disposition. Je n’étais pas un professionnel du livre pour rien.

"J’ai celui-là qui traite de l’Histoire générale de l’Angleterre, aux peuplades celtiques, l’invasion romaine, jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale. Puis, tu as celui-ci, traitant du règne de Victoria Ier et de l’air industrielle « La reine de fer. » Jeu de mot. On y parle aussi bien de ses décisions politiques et de nombreux scandale. Celui-ci « L’âge d’or » parle d’Elizabeth Ier et de sa famille. Tu y retrouveras également des mentions de Marie Stuart. Sinon, tu as aussi celui-là sur la famille des Tutords, avec tout un chapitre sur elle. Un autre qui parle des grands explorateurs marins. Détaillant bien les voyages de sir Drake et sur le fondeur de Virginia. Sans oublier, que tu trouveras dans ces livres, des informations sur Henry VIII."

Je fus étonné d’entendre dire qu’elle ne savait pas grand-chose sur ce roi. Pourtant, il y avait tout pour intéresser le plus novice des historiens, même la personne la plus lambda pouvait le trouver fascinant, car on y trouvait tout dans son histoire. Sexe, meurtre, scandale, crise, pouvoirs, exécutions… De quoi écrire sur le sujet pendant des siècles encore et en faire de nouveaux films. Mais je me ferais un plaisir de la renseignée.

"Henry VIII, ou Henry Tudor, est le fils d’Henry VII et d’Elisabeth d’York. Un excellent politicien, un vrai homme de pouvoir et amoureux des plaisirs, qui conduire à une énorme crise. Il fit de si gros scandale qui se mit de nombreuses personnes à dos. Déjà, avec l’annulation de son premier mariage avec Catherine d’Aragon, fille du roi d’Espagne. Cela ne se faisait pas avec l’Eglise Catholique alors dominante dans le pays. Pour cela, le roi changea de religion et se proclame comme autorité de l’Eglise. Puis, il fit exécuter sa seconde épouse, soupçonner de trahison et d’adultère, Anne Boleyn. Sa maria plusieurs fois à la suite, mais répudient de nombreuses fois ses épouses si elles n’étaient exécutées. Il se débarrassa même de personnes gênantes durant son règne. Je peux vous donner plus de détails si tu veux, mais ce roi fut considéré comme le personnage ayant inspiré Barbe Bleu et tu comprendras, qu’il y avait bien du monde qui lui en voulait à la fin."


Codage par Libella sur Graphiorum


Mon véritable trésor, c'est toi ma bibliothèque.


Music:
 
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1652
Points : 1686
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : Allez, je reprend le fil de mes rps et je vais essayer de me tenir à jour.


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 28 Oct - 17:58


Manque d'instruction - Althéa et Peter



" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


"C’est amusant, quand tu en parles, on dirait que vous ou ton époux avaient vécu en ce temps-là."

J'étais sûre qu'il n'avait pas loupé ma cafouille, mais je ne dis mot et me contentais de sourire gentiment.

"Si je comprends bien, tu cherches des livres se portant sur les souveraines les plus célèbres de l’Ancienne Angleterre. Ce ne sera pas difficile. Attends-moi là."

Il partit me chercher les ouvrages qui m'intéressait le plus, en fait il avait comprit ce que je désirais mais peut-être que je n'en saurais pas plus. Mon futur époux était un aristocrate que je le veuille ou non alors autant savoir ce qui se trâmait dans cette cour d'Angleterre. Peter revint alors.

"J’ai celui-là qui traite de l’Histoire générale de l’Angleterre, aux peuplades celtiques, l’invasion romaine, jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale. Puis, tu as celui-ci, traitant du règne de Victoria Ier et de l’air industrielle « La reine de fer. » Jeu de mot. On y parle aussi bien de ses décisions politiques et de nombreux scandale. Celui-ci « L’âge d’or » parle d’Elizabeth Ier et de sa famille. Tu y retrouveras également des mentions de Marie Stuart. Sinon, tu as aussi celui-là sur la famille des Tutords, avec tout un chapitre sur elle. Un autre qui parle des grands explorateurs marins. Détaillant bien les voyages de sir Drake et sur le fondeur de Virginia. Sans oublier, que tu trouveras dans ces livres, des informations sur Henry VIII."

"Henry VIII, ou Henry Tudor, est le fils d’Henry VII et d’Elisabeth d’York. Un excellent politicien, un vrai homme de pouvoir et amoureux des plaisirs, qui conduire à une énorme crise. Il fit de si gros scandale qui se mit de nombreuses personnes à dos. Déjà, avec l’annulation de son premier mariage avec Catherine d’Aragon, fille du roi d’Espagne. Cela ne se faisait pas avec l’Eglise Catholique alors dominante dans le pays. Pour cela, le roi changea de religion et se proclame comme autorité de l’Eglise. Puis, il fit exécuter sa seconde épouse, soupçonner de trahison et d’adultère, Anne Boleyn. Sa maria plusieurs fois à la suite, mais répudient de nombreuses fois ses épouses si elles n’étaient exécutées. Il se débarrassa même de personnes gênantes durant son règne. Je peux vous donner plus de détails si tu veux, mais ce roi fut considéré comme le personnage ayant inspiré Barbe Bleu et tu comprendras, qu’il y avait bien du monde qui lui en voulait à la fin."


Je connais l'histoire de Marie Stuart en gros ainsi que celles des belles reines qui ont inondé nos écrans quand j'étais jeune et chez mes parents mais pas de là à te dire la vraie histoire d'Angleterre. Parle moi un peu plus de cet Henri VIII, pourquoi faire autant de mal à ces épouses ? Qu'a t-il fait pour le royaume d'Angleterre ? Toutes ses coucheries ne lui ont pas attiré d'ennuis ? En fait j'aimerais me limiter aux 500 dernières années, ça fait déjà pas mal alors laissons tomber les romains et les celtes. Qui était Jacques 1er ?


Trop tard le nom était prononcé mais la reine ne cessait de remercier Jack à son sujet et je ne savais même pas qui il était. J'avais l'impression de tout vouloir savoir et j'avais aussi l'impression de sauter beaucoup d'étapes.

Ce que je pense en réalité c'est que dans ma tête tout est un peu brouillon et que je mélange les époques ; Tu as l'air de bien connaître cet Henri VIII et si on commençait par lui ? Je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression qu'il fut assez influent malgré ses frasques et je voudrais savoir ce qu'il a apporté au royaume d'Angleterre ? A t-il fait des combats, conquis des territoires ou a t-il eu autant de réputation juste pour le fait qu'il tuait ses femmes. Il était fou ?

Peter devait se dire que j'étais ignare de ne pas connaître cet homme mais j'avoue que l'histoire d'Angleterre me passait bien par dessus la tête jusqu'à l'an passé. Et puis je savais à peu près les 50 dernières années ce qui était déjà pas mal vu que ce n'était pas mon pays. Franchement qui irait s'intéresser à un pays minuscule situé à l'autre bout du monde ? Le gros problème c'est que c'était le pays de Jack et je me devais de faire des efforts vis à vis de notre enfant. Pierrick-Jack avait le droit et le devoir de connaître la vie et le passé de son papa et si moi-même je ne faisais pas l'effort alors autant ne pas aimer mon enfant. Et je l'adorais autant que son père.....Jack....A chaque fois que je pensais à lui mon coeur s'emballait mais je me disais que si j'apprenais, Jack serait fier de moi. Cependant j'avais plus envie d'entendre que de lire en ayant toutefois envie de feuilleter ses livres car la lecture était l'une de mes passions.

Peter semblait connaisseur sur cette Angleterre si lointaine et du coup je me demandais :

- Tu es anglais ? Enfin de près ou de loin ? Je dois te paraître idiote de ne pas connaître tout ça ?


by FreeSpirit




Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Jeu 22 Nov - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
彡 Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


彡 Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Dylan o'brien
Âge perso : 25
Posts : 344
Points : 362
Disponibilité :
40 / 10040 / 100

Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 6 Nov - 19:11
Manque d'instruction ?
A  peine avais-je terminé mon « exposé » que déjà, Althéa me bombarda de questions, demandant des précisons, cherchant à connaitre le moindre détails sur telle ou telle chose. Et très honnêtement… J’adorais ça. Oui, je pourrais jouer les étonnés, voir les choqués du fait que sa culture ne concernait pas les anciens souverains européens, mais très franchement, je préférais largement quelqu’un qui ne savait, mais cherchait à découvrir et apprendre, que quelqu’un se ventant de tout savoir, mais ne savait rien. Et si au final, elle ne partait en achetant presque rien, mais ayant appris quelque chose, j’en serais tout de même heureux.

"Non, ne t’en fais pas, tes questions sont légitimes et nous n’avons pas tous la même culture. D’ailleurs, j’aurais moi-même du mal à tout te répondre car de nombreux détails m’échappent encore. Et je dois les étudier en plus de tout ce que je dois encore apprendre."

Si vous saviez. Je suis comme elle en réalité, j’aimerais tout savoir sur tout de notre passé qui ne faisait que grandir jour après jour. Une quête de la connaissance sans fin et qui était jouissif. Même les historiens et archéologues de nos jours, ne pouvaient prétendre tout savoir car chaque jour qui se faisait, on découvrait de nouvelle chose, et d’anciennes choses apprises, devaient être revues. Alors, le savoir qui je pouvais transmettre à cette inspectrice, pouvait bien changer demain ou la semaine prochaine.

"Mais pour te répondre au sujet de ce bon vieux gros Henry VIII, je sais je suis méchant haha. Et comment ma grande il s’était fait des ennemis ! En réalité, l’origine de toutes ses frasques viennent d’une simple histoire de coucherie. Il n’était pas vraiment attiré par sa première épouse, Catherine d’Aragon. Et il désirait épouser sa maîtresse Anne de Boleyn. Mais comme il ne pouvait divorcer avec sa première épouse, car l’Eglise était contre une telle pratique, il lança une réforme. L’Eglise Catholique ne sera plus la religion d’Etat. Profitant du mouvement du protestantisme encore jeune, il créera une religion s’en rapprochant, où il serait le chef de cette nouvelle église. Ainsi, il divorça avec sa première épouse et épousa sa maîtresse. Rien qu’avec cela, il se mit l’Espagne, l’Eglise Catholique et une partie de la noblesse à dos. Puis, prenant plus ou moins goût à ça, il changera plusieurs fois de femme comme on change de chemise. Des nobles choqués, ou qui voulaient s’interposer, ou encore profiter de cela à leur avantage, furent soient exilé où exécuter. Et en plus, parmi ces femmes nobles ou non, cela entraina bien entendu des mésalliances avec des familles ou autres royaumes. Tiens une anecdote. Il était venu en France rendre visite au rois François Ier. Petit souci rependu dans la royauté, ils avaient chacun un problème d’ego. Alors, lors d’une lutte organisée lors de leur rencontre, le roi de France vainc celui d’Angleterre, qui se dernier, jaloux et vexer en voulu à son vassal. Je ne t’ai pas perdue j’espère ?"

Je venais juste de me rendre compte que je venais de faire un nouvel exposé, un peu long sans doute. Que vouliez-vous, quand on me donnait l’occasion, je parlais de ma passion. Rien qu’avec l’Histoire même, on pouvait expliquer pas mal de chose sur notre société d’aujourd’hui, et si vous saviez quelle était l’implication des Wesen dedans, vous en seriez bien étonnée. Mais j’ignorais encore si Althéa était au courant de notre passé, ou bien si elle était une Wesen, son odeur m’était encore indéfinissable. Alors, restant prudent, je la considérais comme une humaine lambda.

"Et pour te répondre à ta dernière question, non je ne suis pas originaire de la grande île. Je viens en réalité de la France. Mais je peux te parler aussi de souverains de l’hexagone, mais cela ne semblerait être l’objet de ta visite. Après, ma connaissance sur les histoires de d’autres pays, viennent de mes anciennes études en histoire quand je fréquentais encore la faculté."


Codage par Libella sur Graphiorum


Mon véritable trésor, c'est toi ma bibliothèque.


Music:
 
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1652
Points : 1686
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : Allez, je reprend le fil de mes rps et je vais essayer de me tenir à jour.


Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 22 Nov - 17:01


Manque d'instruction - Althéa et Peter



" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "



"Mais pour te répondre au sujet de ce bon vieux gros Henry VIII, je sais je suis méchant haha. Et comment ma grande il s’était fait des ennemis ! En réalité, l’origine de toutes ses frasques viennent d’une simple histoire de coucherie. Il n’était pas vraiment attiré par sa première épouse, Catherine d’Aragon. Et il désirait épouser sa maîtresse Anne de Boleyn. Mais comme il ne pouvait divorcer avec sa première épouse, car l’Eglise était contre une telle pratique, il lança une réforme. L’Eglise Catholique ne sera plus la religion d’Etat. Profitant du mouvement du protestantisme encore jeune, il créera une religion s’en rapprochant, où il serait le chef de cette nouvelle église. Ainsi, il divorça avec sa première épouse et épousa sa maîtresse. Rien qu’avec cela, il se mit l’Espagne, l’Eglise Catholique et une partie de la noblesse à dos. Puis, prenant plus ou moins goût à ça, il changera plusieurs fois de femme comme on change de chemise. Des nobles choqués, ou qui voulaient s’interposer, ou encore profiter de cela à leur avantage, furent soient exilé où exécuter. Et en plus, parmi ces femmes nobles ou non, cela entraina bien entendu des mésalliances avec des familles ou autres royaumes. Tiens une anecdote. Il était venu en France rendre visite au rois François Ier. Petit souci rependu dans la royauté, ils avaient chacun un problème d’ego. Alors, lors d’une lutte organisée lors de leur rencontre, le roi de France vainc celui d’Angleterre, qui se dernier, jaloux et vexer en voulu à son vassal. Je ne t’ai pas perdue j’espère ?"

- Cet Henri VIII était ce que je qualifierais de goujat mais pour beaucoup ce ne devait être qu'un homme à femmes et elles devaient le trouver à leur goût vu qu'il ne cessait d'en avoir auprès de lui. Pouah ! Mais n'est-ce pas ce même Henri VIII qui tua le père de Marie Stuart ? Il aimait donc les femmes et la guerre. Je n'aurais pas aimé le fréquenter ou sinon de très loin.

"Et pour te répondre à ta dernière question, non je ne suis pas originaire de la grande île. Je viens en réalité de la France. Mais je peux te parler aussi de souverains de l’hexagone, mais cela ne semblerait être l’objet de ta visite. Après, ma connaissance sur les histoires d’autres pays, viennent de mes anciennes études en histoire quand je fréquentais encore la faculté."

L'histoire de France je la connais, mes arrière grand-parents étaient français. Ma grand mère est tombée follement amoureuse d'un américain et elle l'a suivi jusqu'ici par amour, ils ont eu trois enfants dont ma mère qui m'a beaucoup parlé de mes origines. Je ne parle que très peu le français mais j'essaie de l'apprendre par les livres. J'ai juste un souci pour la prononciation. Mais Lily m'aide un peu car elle le parle assez bien, et avec Nathaniel, elle s'améliorait......

Je ne finis pas ma phrase car je n'avais pas envie de parler des malheurs de mon amie. Je réfléchissais et je me dis qu'il fallait que j'en arrive à faire parler de ce cher Jacques 1er dont la Reine était fière que Jack lui ait sauvé la vie. Il se situait où celui là dans l'histoire d'Angleterre ? Marie Stuart a eu un fils qui s'appelait Jacques mais il portait le n° 6 si on peut dire comme ça et il était roi d'Ecosse. Ensuite il est vrai que je m'étais peu informée la-dessus.

Qui était Jacques 1er ? Désolée de te poser brutalement cette question mais tu es wesen et je sais qu'on est rarement surpris que quelqu'un nous pose une question bizarre mais j'ai aussi appris des choses et ce serait plus simple si tu me disais ce que tu sais sur les wesens en Angleterre par la même occasion ?

Vu la tête que faisait Peter j'en conclus qu'il ne se doutait pas pour moi et il devait se demander comment je savais pour lui. Je décidais de lui donner une sorte d'explication.

Je suis flic et j'ai de l'instinct disons...Mais lorsque je t'ai vu pour la première fois chez Lily, j'ai senti que tu faisais partie des gens comme moi....les wesens. Je suis une Mauzhertz, un peu particulière mais une Mauzhertz quand même. Je suis lieutenant de police et j'ai vu et appris beaucoup de choses sur les différents wesens tout comme à les discerner. Mais je ne ressens aucune agressivité de ta part et je suis avide de partager ton savoir et te faire partager le mien si tu le veux. Je ne peux tout te révéler car certaines choses ne sont pas directement de mon ressort. Mais bon, que peux-tu me dire sur ce Jacques 1er ? Un gentil ou un hurluberlu comme cet Henri VIII ?


"Et bing, j'avais tout déballé. Allait-il me faire confiance à présent ou allait-il me mettre à la porte ?"



by FreeSpirit




Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Sam 1 Déc - 15:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
彡 Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


彡 Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Dylan o'brien
Âge perso : 25
Posts : 344
Points : 362
Disponibilité :
40 / 10040 / 100

Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 24 Nov - 8:48
Manque d'instruction ?
Un homme a femme, ca c’était certain. Il avait pris goût à changer d’épouse et de maîtresses comme de chaussettes. Par contre, question attirance :

"En réalité, Henry VIII n’a rien à voir avec le beau gosse de la télé dans cette série des plus ridicule. Certes, dans sa jeunesse il était plutôt pas mal. Mais très vite, il a pris du poids, je crois même qu’il était en obésité morbide. De plus, il s’était blessé lors d’un tournois, et sa blessure, ayant du mal à cicatriser, s’infectait souvent, provoquant des odeurs insupportables. Mais tant que t’es au pouvoir et a du pognons, pas mal de gens devait être prêt à faire des sacrifices, même pour aller dans son lit."

Un homme charmant n’est-il pas ? Et notre amie de la police mit le doigt sur quelque chose en parlant des guerres. Il était vrai qu’il ne donnait pas envie de le fréquenter, surtout sachant qu’il pouvait se débarrasser même de ses amis, si cela l’arrangeait.

La conversation se poursuivit sur un thème quelque peu plus précis, celui de Jacques Ier et des Wesen à la cour royale.

"Mais il fallait le dire plutôt !"

Que j’aimais quand on tournait autour du pot, parlant de quelque chose d’autre s’en aborder le sujet principal (Sarcasme). C’était amusant de parler de tout et de rien pour faire perdre son temps (Sarcasme encore). Mais bon, je n’allais pas lui en vouloir de chercher la connaissance, celle de manière large touchant à plusieurs choses en même. Je vins à disparaitre à nouveau pour rejoindre l’arrière-boutique, cette section où se trouvait tous les livres spéciales Wesen. Et j’avais bien relevé qu’elle m’avait avoué en être une. Mais pour moi, c’est comme annoncer son parti politique, sa couleur préférée, sa couleur de cheveux ou son orientation, je n’en avais fichtrement rien à faire. Mais j’étais content d’entendre dire qu’elle avait des origines françaises aussi.

"Et voilà ce qu’il te faut ! Un qui parle de l’ascension sociétal des Wesen anglais » et un second sur ton bien aimé Jacques."

Les livres traitant directement des Wesen furent fort rares. Ils n’étaient pas distribués chez tout le monde, mais seulement chez certains experts qui sauraient quoi en faire. Si cela finissait dans les mains d’un non initié, ceci ressemblerait bien plus à une œuvre fictionnelle, qu’à un véritable recueil d’histoire et de science. Althéa cependant, semblait s’attendre à ce que je donne des informations de vive voix, et donc, un petit résumé ne ferait sans doute aucun mal.

"Les Wesen pouvaient faire partie de la cours en Angleterre, et occupé de hautes fonctions. Etant lié aux familles Royales, leurs existences fut bien sûr connu. Mais, il ne fallait pas le montrer et rester discret. Tout demeurait dans les apparences. En tout cas, ils bénéficiaient d’un meilleur traitement que de ceux dans le reste de l’Europe. Chaque wesen était traqué, tué, vendu… Car considérer comme incarnation du mal. S’ils ne faisaient pas profil bas, ils devaient vivre au fin fond de la forêt."

Ceci était pour le premier livre, passons donc au suivant, celui sur Jacques Ier, plus imposant, et plus long. J’ignorais même par où commencer et quoi dire, alors je pensais me contenter du plus simple pour commencer, et étoffer selon les interrogations de ma visiteuse.

"Pour notre ami Jacques… Et bien il a une sacrée histoire derrière lui. Pas aussi sulfureuse que celle d’Henry VIII, mais tout de même. Il succéda à Elizabeth Ier, et réunis les couronnes d’Angleterre et d’Irlande. Au début, bien trop jeune, il fut confié à la surveillance d’un seigneur, mais il démontra des talents pour la diplomatie. Il consolida son pouvoir en faisant vœux d’alliance et de soutient. Une fois au pouvoir, il lança de nombreuses réformes, surtout administratives, mais ceci eut pour effet de provoques des frictions et quelques batailles bien violentes. Il se mariera avec la princesse du Danemark Anne de Danemark. Mais on lui prête une relation homosexuelle, car il préfère la compagnie des hommes. Mais personnellement j’ai un peu de mal à y croire. Bref, il est connu aussi pour son ouvrage intitulé la « Démonologie », un livre traitant de la sorcellerie et dire comment la combattre. Mais suite à son règne plus ou moins mouvementé, il connut une fin peu glorieuse. Il eut de nombreux problèmes de santé, et sa vie prit brutalement fin suit à une crise cardiaque, le tuant en 1625."

Finissant sur cette dernière phrase, je repris mon souffle avant de rigoler un bon coup.

"Désolé, c’est un peu fouillis dit comme ça, mais il y a tellement de choses à dire, que je m’y perd moi-même. Si tu cherches une info plus particulière… Après j’ai le livre qui traite en détail du sujet… Ou bien tu veux connaître son lien avec les Wesen, je suppose."


Codage par Libella sur Graphiorum


Mon véritable trésor, c'est toi ma bibliothèque.


Music:
 
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1652
Points : 1686
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : Allez, je reprend le fil de mes rps et je vais essayer de me tenir à jour.


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 1 Déc - 16:31


Manque d'instruction - Althéa et Peter



" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "

Spoiler:
 
"Pour notre ami Jacques… Et bien il a une sacrée histoire derrière lui. Pas aussi sulfureuse que celle d’Henry VIII, mais tout de même. Il succéda à Elizabeth Ier, et réunis les couronnes d’Angleterre et d’Irlande. Au début, bien trop jeune, il fut confié à la surveillance d’un seigneur, mais il démontra des talents pour la diplomatie. Il consolida son pouvoir en faisant vœux d’alliance et de soutient. Une fois au pouvoir, il lança de nombreuses réformes, surtout administratives, mais ceci eut pour effet de provoques des frictions et quelques batailles bien violentes. Il se mariera avec la princesse du Danemark Anne de Danemark. Mais on lui prête une relation homosexuelle, car il préfère la compagnie des hommes. Mais personnellement j’ai un peu de mal à y croire. Bref, il est connu aussi pour son ouvrage intitulé la « Démonologie », un livre traitant de la sorcellerie et dire comment la combattre. Mais suite à son règne plus ou moins mouvementé, il connut une fin peu glorieuse. Il eut de nombreux problèmes de santé, et sa vie prit brutalement fin suit à une crise cardiaque, le tuant en 1625."

Peter riait

"Désolé, c’est un peu fouillis dit comme ça, mais il y a tellement de choses à dire, que je m’y perd moi-même. Si tu cherches une info plus particulière… Après j’ai le livre qui traite en détail du sujet… Ou bien tu veux connaître son lien avec les Wesen, je suppose."

A ce moment là quelqu'un entra dans la boutique et lorsque je vis l'heure, je m'excusais auprès de Peter et je fonçais à mon rendez-vous. J'avais totalement oublié de surveiller l'heure et Peter était passionnant. Il reçut sa cliente et je partis lui faisant un petit signe de la main et lui promettant de revenir bien vite.

Je traversais bien vite quelques rues et je rejoignais Lily. Elle n'était pas seule, Zia l'accompagnait et je crus un instant qu'elle avait des soucis. Mais elles me rassurèrent car enfin Lily s'était confiée à une autre personne que moi. Je décidais de ne pas rester et je repris le chemin de la boutique de Peter. En chemin je souriais car voir Lily reprendre goût à la vie et retrouver des amis me faisait plaisir car elle allait revivre pour elle-même. C'est dans ces pensées que je rentrais dans la librairie. Peter n'en avait visiblement pas fini avec sa cliente et je remontais à l'étage décidant de regarder en premier ce livre sur Jacques 1er.

Je m'installais confortablement et je plongeais dans ma lecture, me faisant un petit résumé spontané

Jacques Charles Stuart naît le 19 juin 1566 au château d'Édimbourg...premier enfant de la reine Marie Ire d'Écosse et de son second mari, Henry Stuart, Lord Darnley. 

Bla bla bla plusieurs régents....ça Peter venait de le dire

succession trône d'Angleterre priorités de la politique de Jacques : la reine Élisabeth restée célibataire sans descendance, ce qui fait de Jacques son héritier le plus probable. En 1586, les deux pays signent le traité de Berwick. Marie Stuart est décapitée l'année suivante, son fils dénonce cette « procédure grotesque et absurde », mais conforte de fait la possibilité de sa succession au trône d'Angleterre. En 1588, Élisabeth fait face à l'Invincible Armada, il l'assure de son soutien

Là je connais j'histoire quoiqu'aujourd'hui discutée quant à la victoire de l'Angleterre, bon voyons la suite.


Durant sa jeunesse, Jacques avait été loué pour sa chasteté car il montrait peu d'intérêt pour les femmes Un mariage approprié est toutefois nécessaire pour renforcer sa monarchie, et le choix se porte sur Anne de Danemark, alors âgée de quatorze ans.

Bla bla mariage, Peter me l'a dit

Trois de leurs enfants survivent à la petite enfance : le prince de Galles Henri-Frédéric, qui mourra de la typhoïde en 1612 à l'âge de 18 ans ; Élisabeth, future reine de Bohême ; et Charles, futur roi d'Angleterre et d'Écosse. Anne meurt en mars 1619, six ans avant son époux.
En 1603, le roi d'Ecosse Jacques VI, fils de Marie Stuart, devient roi d'Angleterre sous le nom de Jacques Ier. succédant à Élisabeth Ire, dernière représentante de la maison Tudor, sur le trône des royaumes d'Angleterre et d'Irlande. À compter de cette date, il se donne le titre de « roi de Grande-Bretagne et d'Irlande ». Désormais, les couronnes d'Angleterre et d'Écosse sont réunies, c'est l'Union des Couronnes. Le roi s'installe en Angleterre, et il ne retournera qu'à une seule reprise en Écosse, en 1617. C'est sous son règne que débutent les plantations en Irlande et la colonisation britannique des Amériques.
Bien qu'intelligent et cultivé, il se rend impopulaire tant à cause de son caractère que de ses maladresses. Durant son règne, il cherche à rapprocher les couronnes d'Ecosse et d'Angleterre sans résultat probant.


Sorcellerie

Ah voilà qui m'intéresse un peu plus


Lors de sa visite au Danemark, pays habitué à la chasse aux sorcières, Jacques s'intéressa à la sorcellerie, qu'il considérait comme étant une branche de la théologie. À son retour en Écosse, il assiste au procès des sorcières de North Berwick, la première persécution importante en Écosse depuis la promulgation des Witchcraft Acts de 1563. Plusieurs accusées, dont la plus connue, Agnes Sampson, furent reconnues coupables de sorcellerie et d'avoir provoqué des tempêtes contre les navires du roi. Jacques fut obsédé par ces menaces, il écrivit même Daemonologie, traité de démonologie opposé aux pratiques de sorcellerie et qui a servi de source à la tragédie shakespearienne Macbeth
Il commence son livre par :
« L'inquiétante abondance, dans notre pays à notre époque, de ces détestables esclaves du diable, les sorcières et les enchanteurs, m'incite (cher lecteur) à vous écrire cette note, ce traité de ma main (...) pour éliminer le doute (...) que de telles attaques de Satan sont assurément pratiquées, et que ses instruments méritent la punition la plus sévère


Mon dieu et si cela faisait allusion aux wesens, qu'est-ce qui prouve que c'était bien des sorcières ?

Jacques dirigea personnellement des séances de torture sur des femmes accusées de sorcellerie. Après 1599 il devint toutefois plus sceptique, et plus tard écrivit à son fils, le prince Henri, le félicitant de suivre également cette voie et l'encourageant à faire preuve de prudence face à de fausses accusations, ne reposant que sur des illusions.

Bon je vais voir avec Peter si dans ces livres de wesens il y a quelque chose qui a rapport à ça et aux wesens.

Plus tard, Jacques se mêla des highlanders et encouragea le Parlement écossais a cherché à abolir le gaélique écossais qui avait soi-disant une origine étrangère.
C'est dans ce contexte qu'en 1598, Jacques VI autorise quelques nobles du Fife à coloniser l'île de Lewis. Le débarquement eut lieu à Stornoway, mais ils furent repoussés par les troupes locales, commandées par Murdoch et Neil MacLeod. Les colons essaient une nouvelle fois sans succès en 1605. Ce n'est qu'à la troisième tentative, en 1607, qu'ils réussissent à s'implanter. Les statuts d'Iona de 1609 obligent les nouveaux colons :
à faire éduquer leurs héritiers dans des écoles protestantes anglophones ;
à soutenir les pasteurs protestants dans les paroisses des Highlands ;
à éliminer les bardes ;
à rendre compte régulièrement à Édimbourg, et répondre de leurs actions.
C'est le début du processus visant à extirper les langues gaéliques et de destruction de la culture traditionnelle


Pas trop cool ce roi quand même.

Théorie de la monarchie
En 1597-1598, Jacques fait rédiger deux traités établissant les fondements théologiques de la monarchie : The True Law of Free Monarchies et Basilikon Doron. Le premier expose le concept de droit divin : pour des raisons bibliques, les rois sont placés au-dessus des autres hommes, bien que « la marche la plus élevée soit la plus glissant ». Jacques y propose également une théorie absolutiste de la monarchie, dans laquelle le roi peut imposer de nouvelles lois par prérogative royale, mais doit également tenir compte des traditions, et de Dieu.
Le Basilikon Doron est rédigé à l'intention du prince Henri, alors âgé de quatre ans, et constitue une sorte de guide pratique au métier de roi. Divisé en trois parties, ce livre est conçu dans la tradition du miroir des princes : il est destiné à enseigner les devoirs d’un roi chrétien au jeune prince.
Le premier Livre traite des devoirs religieux et enjoint au prince de bien étudier les Écritures afin de marcher sur les traces du Christ et de montrer l'exemple à son peuple.
Le deuxième Livre s'attache à brosser le portrait de ce que doit être un bon roi, par opposition au tyran. Comme dans The Trew Law of Free Monarchies (1598), le roi Jacques y revendique le droit divin des rois.
Le troisième Livre s'intéresse aux « choses indifférentes », telles que la manière de s'habiller, de manger, de se comporter en public etc.
Lorsque le livre fut republié en 1603, le roi y ajouta une « Préface au Lecteur » dans laquelle il se défendit contre les critiques que l'ouvrage avait suscitées de la part des puritains et de ceux qui l'accusaient de vouloir venger sa mère, Marie Stuart.

Jacques 1er est à l'origine de la traduction de la Bible qui porte son nom, la Bible du roi Jacques.


Quoique pas si bête mais quand même imbu de son ego.


A sa mort en 1625, le roi Jacques Ier est peu regretté de ses sujets du fait notamment de ses folles dépenses de Buckingham et de sa politique extérieure (tentative de rapprochement avec l'Espagne).

Son règne en Écosse, le plus long de l'histoire du pays (57 ans et 246 jours), s'avère couronné de succès dans l'ensemble, mais il rencontre davantage de difficultés en Angleterre : il s'oppose fréquemment au Parlement anglais et fait l'objet de plusieurs tentatives d'assassinat, dont la Conspiration des poudres en 1605. il est à l'origine de la traduction de la Bible qui porte son nom, la Bible du roi Jacques
.


C'est à ce moment précis que Peter me rejoignit et je relevais la tête vers lui.

Je viens de bouquiner ton livre sur Jacques 1er et je l'ai trouvé fort intéressant mais quelques points m'intriguent. Le gaélique aurait-il un rapport avec les différentes langues parlées par les wesens ? Les actes de sorcelleries sont ils des actes commis par les wesens ? J'aimerais assez faire le rapprochement ent ces faits et ce que tu pourras trouver dans tes livres. Je n'arrive pas à lire le wesen. C'est bête mais je ne me suis jamais intéressée à cela jusqu'à aujourd'hui alors si tu pouvais le faire à ma place et me donner quelques informations ce serait vraiment cool de ta part. Mais je ne veux pas te retarder et si tu as autre chose à faire, je les emmènerais....enfin si tu me les prêtes...et Jack pourrait jeter un oeil...


"Oups, pourvu que Peter n'est pas remarqué que ma langue avait fourché et que je venais de dévoiler que Jack comprenait le wesen."

by FreeSpirit




Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Mer 26 Déc - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
彡 Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


彡 Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Dylan o'brien
Âge perso : 25
Posts : 344
Points : 362
Disponibilité :
40 / 10040 / 100

Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 3 Déc - 18:09
Manque d'instruction ?
Un homme a femme, ca c’était certain. Il avait pris goût à changer d’épouse et de maîtresses comme de chaussettes. Par contre, question attirance :

Après avoir renseigner et aider cette nouvelle cliente, qui cherchait les ouvrages les plus populaires et moins difficile à lire, tristesse, je partais retrouver Althéa qui se documenter avec les précieux ouvrages que je lui avais confiés. Quel plaisir que de voir quelqu’un se donner à la culture et à la connaissance ainsi. Et pour preuve, elle me sortait ce qu’elle venait d’apprendre et aussi, désirait en apprendre plus. Et plus cela venait, plus je sentais que ses recherches furent ciblées. Voyons donc comment pouvais-je la renseigné au mieux.

"Il n’existe pas de langue Wesen à proprement parler. Les Wesen parlaient différentes langues selon la culture dans laquelle ils vivaient. Et parfois, des dialectes particuliers apparaissaient. Toutefois, ces langues ont évolué comme celles des humains, se changeant et se modifiant. Aujourd’hui, les Wesen emploi surtout l’Allemand et ses anciennes versions."

Dire qu’il existait UNE langue Wesen serait une terrible erreur. Car une culture évolue dans le temps et ne restait jamais constante. Pour revenir au Gaëlique, la question sur la volonté de sa suppression était bien plus vaste qu’on pouvait le penser. Et parlant de suppression et persécution contre les Wesen, il me sera facile d’aider sur sa deuxième demande.

"Concernant les Wesen et la sorcellerie, du moins quand on les associés… Je pense avoir ce qu’il te faut."

Après quelques secondes d’absences, je revenais avec un nouveau livre, sortie de ma section « spéciale ». Un bien gros ouvrage, mais qui n’était pas remplit pour rien.

"Je pense que celui-ci devrait te plaire. Ce sont des études menées par différends Wesen au court de ces deux derniers siècles. Ils cherchaient le lien entre les Wesen et différends personnages mythologique. Et dont, ceux sous la chasse aux sorcières."

L’ouvrant devant elle, je lui expliquais l’intérêt d’un tel livre. A l’intérieur, on démontrait bien que certains êtres jugés comme maléfiques et bon à brûler, n’était que de simple Wesen, plus ou moins dérangeant, surtout en France. En Angleterre, si on ne faisait pas trop de vague, le Wesen pouvait vivre en paix. Mais c’était surtout pour ceux vivant dans ou près de la cour. Pour ceux des villages, des campagnes et même des forêts, prit la main dans le sac, leur sort était vite décidé. Alors, souvent c’était des hexenbiest, ou des zauberbiest qui furent tuer, traquer par des Grimm engagés. Mais d’autres wesen connurent le même sort. M’arrêtant sur une gravir montrant un Zauber tuer sur place publique, j’eus l’impression qu’il ressemblait à Alec. Si ce dernier était parmi nous, j’en aurais profité pour le charrier, mais là, je ressentais un profond malais.

"Voilà, j’espère qu’il te conviendra. Tu peux le prendre… Je te l’offre. Cela montre bien où l’ignorance peut conduire. Et j’espère, quel que soient tes véritables raisons, que cela t’aidera."

Il n’était jamais facile d’aborder de tels sujets, mais il était bon de s’en souvenir. Car oublier nous pousserait à recommencer à vivre le même cauchemar, encore et encore.

Codage par Libella sur Graphiorum


Mon véritable trésor, c'est toi ma bibliothèque.


Music:
 
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1652
Points : 1686
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : Allez, je reprend le fil de mes rps et je vais essayer de me tenir à jour.


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 26 Déc - 18:17


Manque d'instruction - Althéa et Peter



" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


"Il n’existe pas de langue Wesen à proprement parler. Les Wesen parlaient différentes langues selon la culture dans laquelle ils vivaient. Et parfois, des dialectes particuliers apparaissaient. Toutefois, ces langues ont évolué comme celles des humains, se changeant et se modifiant. Aujourd’hui, les Wesen emploi surtout l’Allemand et ses anciennes versions."

"Concernant les Wesen et la sorcellerie, du moins quand on les associés… Je pense avoir ce qu’il te faut."

Après quelques secondes d’absences, Peter revenait avec un nouveau livre, un bien gros ouvrage, mais qui ne devait pas l'être pour rien.

"Je pense que celui-ci devrait te plaire. Ce sont des études menées par différends Wesen au court de ces deux derniers siècles. Ils cherchaient le lien entre les Wesen et différends personnages mythologique. Et dont, ceux sous la chasse aux sorcières."

L’ouvrant devant moi, il m'expliqua l’intérêt d’un tel livre. A l’intérieur, on démontrait bien que certains êtres jugés comme maléfiques et bon à brûler, n’étaient que de simples Wesen, plus ou moins dérangeant, surtout en France. En Angleterre, si on ne faisait pas trop de vague, le Wesen pouvait vivre en paix. Mais c’était surtout pour ceux vivant dans ou près de la cour. Pour ceux des villages, des campagnes et même des forêts, prit la main dans le sac, leur sort était vite décidé. Alors, souvent c’était des hexenbiest, ou des zauberbiest qui furent tuer, traquer par des Grimm engagés. Mais d’autres wesen connurent le même sort.

"Voilà, j’espère qu’il te conviendra. Tu peux le prendre… Je te l’offre. Cela montre bien où l’ignorance peut conduire. Et j’espère, quel que soient tes véritables raisons, que cela t’aidera."

J'avais écouté patiemment les explications de Peter et je commençais à mieux comprendre ce que m'avait expliqué Jack et je voyais enfin où il voulait en venir lorsqu'il m'expliquait les souffrances que sa famille avait enduré en France d'où leur intérêt de revenir en Angleterre où finalement leur esprit était plus ouvert que celui des français.

Je regardais pensivement les images que me montrait Peter et une pensée pour Alec traversa mon esprit, l'ami de Lily était un zauberbiest et voir les mutilations qui leur étaient faites étaient odieux. Lorsque Peter m'offrit le livre, j'acceptais volontiers.

C'est un cadeau magnifique, je te remercie vraiment et je ne vais pas manquer de m'instruire afin d'être au top sur ces questions là.

J'avais refermé le livre car je n'avais pas besoin de regarder ces images terribles pour savoir l'histoire du pays de mes origines.

Mon grand-père, un breton mal luné, nous montrait souvent des images des horreurs que bon nombre d'entre nous avaient subi. Les tortures, les mutilations et j'en passe. Sa famille a quasiment fui le pays laissant seuls quelques irréductibles faire face mais ils se terraient et ne vivaient que de vols ou divers autres larcins. Cependant il ne racontait rien de leur histoire.

Je changeais légèrement mon sujet de conversation.

- Je remets un peu mon avenir en question en ce moment et toute façon de m'instruire m'est bien utile. J'hésite à rester dans la police ou me mettre en enquêteur indépendant. Je vais te révéler un secret et ainsi tu pourras me donner ton opinion face à mon choix délicat car j'aime avoir l'avis des autres. Cela m'aide à faire mes propres choix même si au final j'agis en mon âme et conscience. Sinon je tiens à te révéler que je sais pourquoi les wesens étaient mieux vus en Angleterre qu'en France.

J'agissais en mon âme et conscience et si je révélais mon secret à Peter c'est que je sentais en lui une personne sensée et posée. Il n'avait pas l'âme d'une personne qui se moque ou qui juge, il était à l'écoute des autres, du moins c'était mon ressenti.

J'ai plusieurs signes particuliers qui me servent beaucoup. Non seulement je suis une Mauzhertz mais je peux devenir aussi minuscule qu'une souris. Je suis la première de ma famille à avoir cette capacité et je t'avoue ne pas me gêner et m'en servir afin d'élucider certaines affaires en espionnant les gens à leur insu. Bon une fois je me suis prise un coup de balai mais j'ai réussi à m'échapper.

Allez Althéa tu t'es lancée et tu dois lui dire ton autre particularité, tu ne peux pas reculer car sinon cela ne justifierait plus ton idée de quitter la police de Portland.

Mon autre particularité, je l'ai acquise suite à mon accouchement de Pierrick-Jak. Je ne peux pas dire que je suis immortelle car si l'on m'atteint de façon mortelle, je meurs, mais je ne vieillirais pas et je guéris très rapidement. Donc si je reste, les autres vont finir par comprendre que je suis une wesen.....ou du moins, ils sauront que j'ai une particularité. Pour l'instant je suis jeune mais au fil du temps, cela finira par se remarquer. D'où ma demande d'avoir ton opinion et ce sans détour. Ensuite je te dirais les secrets que je sais sur les wesens en Angleterre.

Et voilà, je me sentais beaucoup plus libre et le coeur léger. Jack et Lily était les seuls à savoir et cela me tenait à coeur de faire connaître mon secret à une personne de confiance.

by FreeSpirit




Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle
Revenir en haut Aller en bas
彡 Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


彡 Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Dylan o'brien
Âge perso : 25
Posts : 344
Points : 362
Disponibilité :
40 / 10040 / 100

Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 28 Déc - 9:11
Manque d'instruction ?
J’ écoutais l’inspectrice de Police, parler un peu de sa famille. Il fallait croire que chaque famille de Wesen justement, était victime de persécution. Du moins, durant cette période et dans un endroit précis de la planète. Et un peu à la manière des Juifs et autres communautés sous la dominations Nazis, nous étions mis dans des ghettos, contraint de vivre de la pire façon qui soit, pour être juger injustement par autrui. Ce que me disait Althéa avait du sens et je comprenais la situation. On m’avait rapporté fait semblable sur les miens. Les dragons à l’origine furent considérés comme des êtres puissants, majestueux, voir des seigneurs. Mais suite à leur renversement, nous fûmes contraints de nous cacher dans les grottes ou les ruines. Ce qui donna naissance à ces fameuses légendes de chevaliers allant affronter la bête dans des recoins reculer.

Althé désirait avoir mon avis et me confier un secret ? Me voici donc tout ouïe.

"Vas-y je t’écoute."

Sa première révélation fut bien surprenante, voir amusante. Devenir aussi petite qu’une vraie souris, ce serait marrant de le voir. D’ailleurs, cela me rappelait justement qu’on disait que même les nôtres, pouvaient devenir de vrais dragons, aussi gros et cracheur de flammes. Mais la suite, était bien plus incroyable. En fait, j’avais surtout tiqué du fait qu’Althé se trompait un peu dans les notions. Pour moi, elle parlait plus de vie éternelle que d’immortalité. Les deux choses sont un peu différentes, mais comme on faisait facilement la confusion, voir l’amalgame… Enfin bref, je n’allais pas l’embêter avec des détails. Par contre, une mignonne petite sourie bénéficiant d’un tel pouvoir, j’eus un peu plus de mal à le croire.

"Comment as-tu eus ces « dons » ? Car tu dois être la seule à en avoir hérité. Sauf, excuses moi de l’expression, il eut croisement ou alors modification de ton génome de façon scientifique… Ou pas."

Sa demande me paraissait clair, toutefois j’aurais aimé en savoir un peu plus. Déjà, je pouvais imaginer que son don de changeuse de taille, soit une capacité oubliée de son espèce. Mais l’éternité… Alors là, il faudra surtout voir dans les légendes traitantes du sujet. Car niveau étude scientifique, cela ne me disait rien du tout. Malgré cela, il serait bon de lui apporter le conseil espérer. Mais n’ayant côtoyer aucun immortel ou éternel et n’étant pas un moi-même, je ne serais dire si mes paroles seraient assez sages.

"Et bien, je suppose que si tu veux te cacher, dissimuler ce trait, effectivement, vivre en indépendante te serait profitable. Mais cela impliquera une sacrée organisation. Comme par exemple simuler ta mort et dire que tu es la fille d’Althéa etc. La société n’étant pas faite pour les gens vivant aussi longtemps, quelqu’un dépassant les deux cents ans sans prendre une ride risque de faire bizarre."

Une réponse bien triste, mais qui fit se demander si ce sort n’était pas pire que la mort. Car dans ce monde, vous vivez jusqu’à quatre-vingt ou quatre-vingt dix ans, c’était normal. Mais dans une situation comme celle-ci, après un certain temps, il faudra d’avantages se cacher et presque fuir en cavale. De mon point de vue. Sinon, personnellement je pensais que tout serait bien mieux, si personne n’avait besoin de se cacher, que chaque Wesen pouvait se montrer et vivre, selon son visage ou sa longévité…


Codage par Libella sur Graphiorum



Mon véritable trésor, c'est toi ma bibliothèque.


Music:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message
Revenir en haut Aller en bas

Manque d'instruction ? Althéa et Peter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Instruction Technique Armes de Poing
» La Diaspora pèche par son manque d'organisation vrai ou faux
» Quand on manque d'argent .. [PV Yozora]
» Peter Hallward: Entrevue avec JBA (juillet 2006)
» Peter Retep

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grimm's World RPG :: Live your life :: ◇ Southwest Portland :: Boutiques et commerces-