Bienvenue
sur le centre d'aide de Grimm's World RPG

D'autres explications plus bas











 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Aides  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  

Rencontre surprise [PV: Aiden Sullivan]
 :: Live your life :: ◇ Northeast Portland :: Centre de Conventions
ミ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ミ Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Ariellah Aflalo
Âge perso : 0
Profession : Médiatrice animal
Posts : 61
Points : 71
Disponibilité :
10 / 10010 / 100

Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur http://sorceleur-rpg.forumactif.com/

MessageDim 13 Mai - 13:53
Rencontre surprise[PV: Aiden Sullivan]


Aujourd'hui, Alva avait décidé d'agrandir sa troupe d'assistants psychologique et s'était donc rendue au grand salon de l'animal domestique qui avait lieu ce week-end à Portland. Elle avait laissé le soin à Anna, sa collègue et colocataire, d'assurer les cinq rendez-vous du samedi avec les patients. Alva ne s'en faisait pas trop: elle savait qu'Anna était parfaitement capable de gérer le cabinet en son absence. Et puis, il fallait bien qu'elle apprenne à s'améliorer, et notre médiatrice en chef ne pouvait pas être tout le temps derrière elle à la pouponner!

Enfin bref. Alva entra dans le grand hall principal, sans prêter attention aux regards interloqués que les gens posaient sur elle: oui elle portait une tenue de danse orientale gothique, et alors? De plus, elle avait amené un petit sac à dos noir en forme de chauve-souris dans lequel elle rangea ses chaussures compensées dès qu'elle eut posé le pied dans le bâtiment. Elle avait une sainte horreur d'avoir des chaussures aux pieds lorsqu'elle se trouvait en intérieur: elle n'avait jamais comprit pourquoi...

Ce salon était immense, et on y trouvait autant des animaux domestiques classiques comme les chats ou les chiens, que des animaux plus exotiques (serpents, lézards) et des animaux de la ferme. C'était un véritable club de rencontre pour Alva! Elle marcha un moment en silence, passant de la partie 'classique' à la partie 'exotique'. Puis elle entra dans la partie 'fermière'. Elle vit des chèvres, des ânes, des cochons, des poules, des canards, des vaches, des chevaux... Elle commençait petit à petit à se faire une idée de ceux qu'elle allait acquérir pour son cabinet de médiation, quand soudain, il y eu de l'agitation au niveau d'un enclos...

Alva, naturellement curieuse, joua des coudes pour s'approcher. L'enclos en question contenait un magnifique taureau noir qui semblait visiblement agité.



Les propriétaires de l'animal, un fermier et son fils apparemment, essayaient de le calmer mais en vain.

"Mais pas comme ça enfin, vous le rendez encore plus nerveux..." grogna Alva entre ses dents en les regardant faire.

Finalement, le taureau paniqua à tel point qu'il défonça d'un seul coup de cornes la barrière métalique de l'enclos et bondit hors de celui-ci. Les visiteurs reculèrent prestement de plusieurs mètres, si bien qu'il y eu en quelques secondes un immense cercle vide de cinq mètres de rayon autour de l'animal. Enfin, presque vide... Alva n'avait pas bougé d'un pouce. Elle fixait le taureau sans cligner des yeux, jusqu'à ce que celui-ci cesse de courir nerveusement de droite à gauche devant la barrière défoncée. La jeune femme s'avança très lentement, un pas après l'autre, en direction du bovin. Ce dernier gratta nerveusement le sol du sabot, tout en agitant la tête de haut en bas. Alva s'immobilisa, sans cesser de le fixer: elle était à peine à deux mètres de l'animal, qui respirait fort. Quand elle estima que c'était le bon moment, Alva fit les cinq pas qui la séparait du taureau et vint poser sa main sur le museau du bovin. A son contact, ce dernier laissa échapper un long soupir, signe qu'il commençait à se détendre. La jeune femme, sans prononcer un mot, utilisa son pied droit pour tapoter doucement le genou de l'animal, qui finit par se coucher lourdement sur le sol.

Alva s'agenouilla devant la tête du taureau et le caressa, pour qu'il reste détendu. C'est alors que la jeune femme entendit des visiteurs l'applaudir: elle n'y fit pas attention, comme s'ils applaudissaient quelqu'un d'autre qu'elle. Le fermier vint la remercier en lui disant qu'il avait hésité à exposer cet animal car ce n'était pas la première fois qu'il se montrait instable. Alva lui répondit que la proximité de certains animaux nerveux, comme les chiens qui passaient devant l'enclos, finissaient par lui transmettre leur nervosité. Elle proposa huit mille dollars au fermier pour lui acheter son taureau. L'homme n'eut pas d'hésitation et accepta joyeusement. La demoiselle le paya et vint tapoter la tête du taureau pour le faire se lever.

"Mon gros, tu vas aller dans la remorque le temps que je trouve d'autre camarades pour le cabinet. Tu y sera au calme. Mais comment je vais bien pouvoir t'appeler?"

Elle commença à marcher tranquillement vers la sortie du bâtiment, suivit par le taureau maintenant apaisé. Ils finirent par sortir et traversèrent le parking pour finalement arriver devant un semi-remorque aménagé pour le transport de gros animaux. C'est là qu'elle eut l'idée du nom. Elle attendit que Stan, le conducteur qu'elle avait engagé pour la journée, vint lui ouvrir la remorque pour guider son taureau dans celle-ci:

"Allez Magnus, en voiture!" fit-elle pour rassurer l'ongulé.

Il monta docilement et elle ferma la clôture de séparation derrière lui. Elle sortit ensuite du véhicule et laissa Stan fermer la remorque avant de retourner au salon: la remorque était ventilée, donc son nouvel ami ne risquait pas d'étouffer ou d'avoir trop chaud. De plus, elle avait mit assez de nourriture pour l'occuper toute l'après-midi. Elle se balada de nouveau, sans avoir remit ses chaussures, passant devant les enclos et cherchant de nouveaux compagnons, sans se soucier du regard tantôt étrange, tantôt admiratif des gens autour. Elle s'arrêta devant l'enclos de trois ânes, s'accoudant à la barrière pour les observer...
Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Masculin
Célébrité : Jamie Dornan
Âge perso : 27
Profession : Psychologue
Posts : 1171
Points : 1181
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : Dépend de l'heure
Absence : Dispo Very Happy



Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/

MessageLun 28 Mai - 20:02


▬ Rencontre Surprise  ▬

● Feat Alva ●



Installé depuis maintenant plus d'un an à Portland, je voulais avoir un petit animal dans mon appartement. Cela tombait bien, un salon des animaux domestique avait lieu en ville. Ayant du temps libre et aucune consultation ce qui était rare, je m'y rendais voir les possibilités, je me disais des poissons, un chat ou même peut être un petit reptile ou peut être même un chien. Je rentrais dans le salon lorsque je voyais la foule s'agitait, un taureau s'était énervé et avait dépassé les capacités de leurs maîtres. Je regardais alors comme les autres personnes qui assistaient au salon, l'intervention d'une jeune demoiselle. Je dois dire qu'elle était plus efficace que n'importe qui pour calmer cet animal. J'étais même surpris qu'elle en vienne même à l'acheter. Et puis les choses en restaient là, elle repartait avec son taureau.

Je continuais mon tour et un journaliste sur les lieux me demandaient de décrire ce qui venait de se produire. Je passais un peu de temps avec lui pour répondre à ses questions et me demandait si je savais où était passé la mystérieuse jeune femme dompteuse de taureau. Cette appellation me faisait sourire et je répondais simplement que je ne l'avais pas vu, c'est alors que je la recroise, un peu plus loin observant des ânes. Je décidais de l'interpeller.

- Eux aussi vous allez les acheter ? Excuse, moi de vous interrompre, mais des journalistes vous cherche pour parler de votre exploit de tout à l'heure, vous avez vraiment quelques choses avec les animaux, … oh, je ne me suis pas présenté, je m'appelle Aiden.


Le langage personnel, son attitude et son style vestimentaire me donnait les indices qu'elle n'était pas une personne comme les autres, j'avais du mal à cerner son personnage et sa personnalité atypique, mais je parlais aux Hommes, elle aux bêtes, peut être qu'elles arrivaient à mieux les comprendre que moi. Une chose est sûre, je pense que nous avions un quelque chose à partager.



by FreeSpirit







Aiden Sullivan


« Sans l'âme, le corps n'aurait pas de sentiment ;
et sans le corps, l'âme n'aurait pas de sensations.  »

Rivarol

Revenir en haut Aller en bas
ミ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ミ Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Ariellah Aflalo
Âge perso : 0
Profession : Médiatrice animal
Posts : 61
Points : 71
Disponibilité :
10 / 10010 / 100

Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur http://sorceleur-rpg.forumactif.com/

MessageMar 29 Mai - 15:10
Rencontre surprise[PV: Aiden Sullivan]


Alva, toute à son observation des ânes, ne remarqua pas le jeune homme qui s'était approché d'elle. Elle était concentrée sur son observation: deux des ânes semblaient beaucoup s'apprécier, et après vérification visuelle, il s'agissait d'un couple. Par contre le troisième, ou plutôt LA troisième, se tenait un peu à l'écart. Sûrement une jeune adulte, et vu son comportement, ce n'était pas la progéniture des deux autres... Alva était en train de se dire que ce serait une bonne idée d'avoir un âne parmi ses amis, quand tout à coup, le jeune homme s'adressa à elle. Elle ne tourna même pas le regard vers lui, et laissa passer un moment de silence avant de ricaner:

"Cela n'a strictement rien d'un exploit. Il suffit de comprendre le langage corporel et de le décoder pour savoir ce qui cloche. Les humains sont idiots: ils n'accordent d'importance qu'au langage verbal, alors qu'eux-mêmes communiquent 80% du temps avec leur langage corporel... Les chiens des visiteurs qui passaient devant l'enclos du taureau étaient excités: il s'agit de prédateurs, alors en proie, le taureau a réagit comme son instinct lui dictait de le faire: s'enfuir loin desdits prédateurs."

La demoiselle finit par se retourner vers son interlocuteur.

"Je n'ai pas de talent particulier: j'ai juste observé pendant plusieurs années différents animaux pour décoder leur langage. Et si je m'y connais aussi bien, c'est parce que c'est mon métier: je suis médiatrice animale. Je soigne le mental de mes patients avec l'aide des animaux. Pour moi, ce ne sont pas de vulgaires animaux: ce sont des amis, et surtout, ce sont mes assistants. Je ne réussirais pas grand-chose sans leur aide..."

Alva retomba dans le silence, adossée nonchalamment à la barrière, observant le jeune homme sans rien dire: elle ne décelait rien de négatif dans son langage corporel, juste de la curiosité. Elle sentit qu'il était humain, et cela la rassura: il sera plus facile de mentir sans qu'il le sache, si jamais il venait à poser des questions trop délicates... Elle sentit aussi autre chose, mais qui venait de derrière elle: elle ne bougea pas, et elle sentit très vite un museau gris se poser sur son épaule gauche. La petite ânesse solitaire s'était éloignée des deux autres et venait quémander quelques caresses à cette étrange bipède d'un calme olympien. Alva sourit sans détourner son regard de son interlocuteur et caressa le museau de l'animal de sa main gauche. Finalement, elle cracha le morceau:

"Moi c'est Alva."
Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Masculin
Célébrité : Jamie Dornan
Âge perso : 27
Profession : Psychologue
Posts : 1171
Points : 1181
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : Dépend de l'heure
Absence : Dispo Very Happy



Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/

MessageMar 19 Juin - 19:27


▬ Rencontre Surprise  ▬

● Feat Alva ●



Médiatrice animale, je crois que je m'attendais a beaucoup choses mais pas à ça. Pas que je trouve ce métier inutile, bien au contraire, cela ne me rendait que plus curieux à son égard. D'elle même, elle se sentit obligée d'expliquer plus en détails en quoi consister son métier, d'ailleurs, étant donné son aisance, je pense qu'elle devait le décrire souvent. En écoutant sa description, nos métiers n'étaient vraiment pas si différents. Elle écoutait les animaux et les comprenait, je me disais que je pouvais toujours essayer avec des hommes, c'est peine perdu. Les animaux sont pour moi beaucoup plus à même de faire transparaître leurs émotions ou bien au contraire de savoir les dissimuler si cela est nécessaire, sans doute sont ils moins primaires que certains êtres humains. Les émotions des animaux sont plus vrais et il n'y aucune tromperie.

Je suis consultant en tant que psychologue à la police de Portland, je comprends bien votre métier. Je suis adepte de l'étude du langage corporel, cependant, mes études ne m'ont appris que peu de choses sur le sujet, je ne suis pas profiler mais ce sont des choses qui m'intéressent fortement voyez-vous. Et, .... au salut toi, tu veux te faire caresser et oui, tu te sens bien seule, tu as bien raison. J'adore les animaux, je les trouve parfois plus intéressant que les humains certains jours ! Quels sont vos domaines d'actions ? Vous gérez des conflits entre animaux ? Je suppose que ce n'est pas le poste de police qui vous prévient dans de tels situations ...


Je continuais de frotter le nez de l'ânesse qui n'arrêtait pas de me pousser avec son museau. C'est dans ces moments précis que je regrettais d'habiter en ville, cela me rappelait de bons souvenirs de mon enfance à la campagne.





by FreeSpirit







Aiden Sullivan


« Sans l'âme, le corps n'aurait pas de sentiment ;
et sans le corps, l'âme n'aurait pas de sensations.  »

Rivarol

Revenir en haut Aller en bas
ミ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ミ Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Ariellah Aflalo
Âge perso : 0
Profession : Médiatrice animal
Posts : 61
Points : 71
Disponibilité :
10 / 10010 / 100

Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur http://sorceleur-rpg.forumactif.com/

MessageVen 29 Juin - 13:29
Rencontre surprise[PV: Aiden Sullivan]


Alva eut comme un bug une fois le silence retombé: mais qu'es-ce qu'il pouvait bien raconter? Elle réfléchit un moment, sans comprendre, à ce que ce type avait bien pu vouloir dire. Cela dura plusieurs minutes, jusqu'à ce qu'elle finisse par comprendre que son interlocuteur croyait qu'elle soignait les animaux. Elle éclata d'un rire amusé, à mi-chemin entre le rire sadique de quelqu'un qui prépare un mauvais coup et le rire d'une enfant courant au milieu de bulles de savon. Une fois son rire calmé, elle expliqua clairement:

"Je ne soigne pas les animaux: je soigne les humains, comme n'importe quel psychologue le ferait. Sauf que mes... 'médicaments', c'est le contacte animal. J'adjoint à chaque patient la compagnie d'un de mes animaux pendant la durée de la séance en fonction de la pathologie à traiter. Et c'est la présence et la réaction de l'animal qui va forcer, en douceur, le patient à se confier, et qui va faire office de médicament."

La demoiselle fit une pause pour discuter avec le propriétaire des ânes, et marchander la petite ânesse solitaire. Finalement, ils tombèrent assez vite d'accord sur un prix, et Alva fit sortir l'animal de l'enclos avant de la caresser et la grattouiller en divers endroits stratégiques. Puis elle lui tapota l'encolure et se mit en marche: l'ongulé lui emboîta rapidement le pas. Elle ne se faisait pas de souci pour Aiden: elle sentait qu'il était tout prêt, juste derrière. Elle s'arrêta à la jonction entre deux enclos qui contenaient chacun des chevaux, mais pas du tout de la même espèce. L'un contenait des frisons d'un noir profond, et l'autre des percherons à la robe gris pommelé. De plus, juste en face, un éleveur proposait des chevaux de la race Ardennais, des chevaux de trait, tout comme le percheron, mais à la robe brune.

Spoiler:
 

Alva observa quelques instants les chevaux, avant de constater qu'ils avaient tous les trois un point commun: le caractère. Les chevaux de trait, comme le percheron et l'Ardennais, avaient un caractère calme et posé: ils étaient difficilement apeurés, et répondait plutôt docilement aux ordres. Le frison, n'étant pas un cheval de trait mais d'attelage, avait pourtant le même caractère, en plus d'avoir une couleur somptueuse. La jeune femme décida d'attendre et d'observer les chevaux afin de voir lesquels auraient le caractère le plus adapté à son métier. L'ânesse, juste derrière elle, ne broncha pas et attendit docilement que son amie bipède se remette à marcher pour la suivre. Alva décida de continuer la discussion avec Aiden, qui était toujours là.

"Je peux soigner pas mal de pathologies, mais la plus répandue chez les patients qui viennent me voir est la phobie. Guérir toutes sortes de phobies représente près de 40% de mon travail. Et si le patient y met du sien et est prêt à la surmonter, j'ai un taux de réussite de 100%."

Ce n'était pas dans ses habitudes de discuter autant, en particulier avec des gens qu'elle ne connaissait pas, mais ce n'était pas non plus tous les jours qu'elle rencontrait un autre psychologue!

"Et vous alors? Quelle est votre spécialité?" finit-elle par demander.

HS: Désolée d'être autant à la bourre. C'est la saison des journées médiévales et des GNs alors du coup, je suis pas mal demandée. Mais comme ça m'épuise, je mets toujours plusieurs jours à récupérer, du coup, j'ai pas vraiment la tête à rp... Je vais être plus régulière promis!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message
Revenir en haut Aller en bas

Rencontre surprise [PV: Aiden Sullivan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un psychologue en ville : Aiden Sullivan
» Les Liens d'Aiden Sullivan - Et vous ?
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Il l'a surprise nue...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grimm's World RPG :: Live your life :: ◇ Northeast Portland :: Centre de Conventions-