Bienvenue
sur le centre d'aide de Grimm's World RPG

D'autres explications plus bas











 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Aides  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  

Des recherches pour Etude 2 [pv Alec Winshester]
 :: Live your life :: ◇ Southwest Portland :: Boutiques et commerces
彡 Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


彡 Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Dylan o'brien
Âge perso : 25
Posts : 332
Points : 348
Disponibilité :
40 / 10040 / 100

Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 28 Jan - 19:34
Des recherches pour Etude [pv Alec Winshester]

Alec se mit à sourire, alors que je m’attendais plutôt à le voir ronchonner ou lancer une mauvaise vanne.

"Merci je relèves le compliment, je suis heureux que tu sois en vie, vraiment. En en ce qui concerne mon métier il est merveilleux et très intéressante... mes capacité en revanche … c'est une autre histoire."

Il semblait réellement sincère dans ce qu’il disait. Le petit magicien avait vraiment eu peur pour moi, je trouvais cela touchant. Je me sentais capable de lancer une bonne blague cinglante, quelque chose pour le charrier comme j’avais un peu pris l’habitude. Mais non. Je n’en avais pas vraiment envie. Après avoir passer à deux doigts de la mort, je finissais par éprouver de la compassion pour ce crétin. Crétin dans le sens affectueux, mais ne comptais pas sur moi pour le lui dire.

"Je te remercie aussi. Je suis content aussi d'avoir survécu. Mort, ça ne doit pas être la joie."

J’étais content aussi qu’il aille bien aussi. Bon, ce n’était pas lui qui s’était occupé du piaf tueur, mais il aurait pu se faire tuer quand on tirait par la fenêtre à la Al Capone. Le zauberbiest pouvait être exaspérant, et il le sera sans doute sans l’avenir, comme moi d’ailleurs, mais à part vouloir lui en coller une de temps en temps, je ne voulais pas qu’il meurt également. Je ne voulais que personne ne meurt, mais surtout pas lui.

" Tu c'est ce qui est le plus drole avec mes capacité ? C'est que je peut tout faire normalement. Tout dépend de notre volonté et de notre visualisation, certain son capable de stopper le temps. Mais le soucis voie tu, c'est que mon espèce est agressive, violente. Soigner me demande beaucoup d'energie et c'est en quelque sorte contre nature. C'est une de mes faiblesse... avec le sang de grimm. Tu as d'autre question sur moi ? Non parce que tant qu'on y es n’hésite pas... aufaite... je... je suis désolé de ce qui t'es arrivé... je te jure sur tout ce que j'ai que je ne voulait pas... et pour le reste aussi... j'était a bous de nerf... et mes émotion je... je les combat tout le temps... car sinon je serais un meutrié ennemis publique numéros 1 de l'état... c'est le Zauberbiest qui est en moi... un désavantage de ma... race ?"

Houlà, il n’allait pas bien du tout. Cela se voyait et s’entendait. Comme pousser par une force invisible, je me redressais sur le lit et me penchais vers lui, tendant une main consolatrice. Pour être inquiet, j’étais inquiet, il me faisait de la peine, et je l’avouais, je me sentais aussi coupable.

"Ca va allez ok ? Ecoute, je comprends ce que tu veux me dire. Et très franchement, tu t’en sors très bien… Ecoutes, je suis désolé aussi. Je ne t’ai pas facilité l’affaire je le conçois. A ma défense, je te trouvais bizarre, je croyais que tu me voulais du mal, car on ma mit en garde contre un certain type de personne. Mais je n’aurais pas dû me comporter comme ça. Tu es quelqu’un de bien. Tu la prévu avec l’enfant."

Alec enchaîna sur une note plus comique en parlant de son système anti-incendie magique de sa boutique.

" Il n’empêche que la prochaine fois tu crame tout et tu évite de te faire poignarder, la boutique est protégé contre le feu... et oui tu était sansé le deviner sachant que les potion ça explose hahaha... sinon j'ai faim je vais faire à manger, mais avant une visite... alors, la tu as les toilette, ici la salle de bain, la cuisine, le salon tu sais ou c'est et ma chambre et la, mais si tu y vas je ne donne pas chère de ta peau. Si tu as besoin de te doucher, d'aller te doucher je peut te passer des vêtement de rechange on à le m^me gabarie... bon tu es plus petit mais ça devrais le faire. Je vais faire du bacon, des œuf brouillé avec du café ainsi que des toaste au beurre et a la confiture ou à la pâte à tartiner...."

Je lâchais un rire.

"Je vais essayer, je ne garantit rien."

Puis il se dirigea vers la cuisine pour chercher à manger.

" Quand je dit que je ne donne pas chère de ta peau si tu entre dans ma chambre, ça veux dire qu'elle est protéger par une dizaine de sort et que seulement trois personnes sont autorisées à passer. Donc évite les suicide ! Bon je part au fourneau."
"J’avais deviné."

Puis il s’en alla. Je restais à ma place, attendant qu’il revienne. J’avais le loisir de réfléchir à tout cela dans mon coin. Mon corps semblait déjà aller beaucoup mieux, mais je ne voulais pas tenter l’expérience de partir maintenant. Se serait trop risquer sans doute. J’attendais donc le retour du sorcier, réfléchissant à quoi lui dire. C’était amusant de constater à quel point on pouvait avoir des points en commun. Pas des copies conforme, mais on se rejoignait sur certaines choses, dont je voulais lui en faire part à son retour. Revenant avec le manger, je le remerciais et j’attendais qu’il reprenne sa place.

"Tu sais… Je suis rassuré aussi que tu n’es rien. Quand il avait tiré à travers la fenêtre… Pendant une seconde j’avais imaginé… Enfin tu sais."

Prenant de quoi tartiné, je poursuivais sur un autre sujet qui pourrait l’intéresser.

"Les dragons… Dans notre sang, se trouve une quantité plus qu’habituel de souffre. Cela nous aide dans notre don de cracher du feu. Mais il y a un effet qui peut être pervers. Notre sang chauffe vite, pratique pour l’hiver et les grands froids, mais elle donne un peu comme l’effet d’une drogue, un sentiment de toute puissance. Alors on peut avoir un comportement violent, voir disproportionner, se prendre pour les maître du monde parfois."

Dévorant mon plat tartiné au beurre, j’attendais de voir si Alec allait dire quelque chose, posait des questions. Il voulait en savoir plus sur nous, notre organisme, je venais de lui donner un début de réponse. Il avait plus que mérité d’en savoir plus sur nous.

"Je peux savoir ce que cela fait… De résistés à ses pulsions."

©️ 2981 12289 0


Mon véritable trésor, c'est toi ma bibliothèque.


Music:
 
Revenir en haut Aller en bas
の Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


の Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Matthew Daddario
Âge perso : 22
Profession : fleuriste, herboriste
Posts : 260
Points : 258
Disponibilité :
70 / 10070 / 100

Localisation : quelque part dans la boutique
Gif :
Absence : très souvent la même si je réduit un peut mon nombre de rp ^^


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 4 Fév - 20:07
recherche pour étude

Lily lange & Alec Winshester

Tu sais… Je suis rassuré aussi que tu n’es rien. Quand il avait tiré à travers la fenêtre… Pendant une seconde j’avais imaginé… Enfin tu sais.
Finalement peut être qu'on s'appréciait Peter et moi, nous nous étions inquiété mutuellement de la mort de l'autre. C'était tellement mignon que je m'imaginais vomir des arc-en-ciel sur des bébé chat. Alors que je croquais dans un savoureux morceau de bacon Peter me donner une information que je considérais comme très importante concernant son espèce
Les dragons… Dans notre sang, se trouve une quantité plus qu’habituel de souffre. Cela nous aide dans notre don de cracher du feu. Mais il y a un effet qui peut être pervers. Notre sang chauffe vite, pratique pour l’hiver et les grands froids, mais elle donne un peu comme l’effet d’une drogue, un sentiment de toute puissance. Alors on peut avoir un comportement violent, voir disproportionner, se prendre pour les maître du monde parfois.
Je haussais les sourcilles, je finissais d'avaler mon morceau de bacon avant de dire
Vraiment ? Merci beaucoup cette information est très importante... ça m'évitera de tuer un de tes congénère avec des plantes... car certaine décoction pourrais créer des réaction chimique vraiment très mauvaise.
Je repensais à ce qu'il m'avait dit, cette sorte d'effet de drogue, cette puissance. C'était très intéressent, leur sang avait sans doute des propriété magique qui pourrais m'être util dans certain sortilège, aussi je lui demandais
Dit moi ça te gênerais que je prelève un peut de sang quand tu ira mieux ? Pour faire des testes et des l'analyses? Je pense que le sang de dragon pourrais révolutionner certain remède, peut être même certain sort. Je comprendrais que tu refuse hein, donc je ne m'offusquerais pas si tu me dit non. Prend ton temps pour réfléchir a ma proposition, on en reparlera plutard..
Je laissais a Peter le temps de réfléchir et me servais a nouveau à manger, car utiliser autant de pouvoir m'avait vidé de toute mon énergie. Je devais donc faire le plein de calorie et de force car, d'après mes récentes expériences on ne reste jamais tranquille très longtemps dans cette ville. Je finissais de manger, une fois que Peter eus aussi finis je débarrassais la table et fis la vaisselle. Une fois fait je me tournais vers Peter en souriant
bon, lève toi enlèves ton tee shirt je vais voir ce que la blessure donne et vérifier que tu n'as pas d'autre contusion, aller fait pas ton timide hahaha
Après quelque protestation, il faisait enfin tomber le tee-shirt. Je commençais par regarder la cicatrice, j'appuyais un peut dessus puis passais mes doigts dessus. Il n'aurait plus à s'inquiéter pour ça, pince à épiler en main je vérifiais son ventre, son torse. Je lui faisait lever les bras, RAS sur le devant. Je passais ensuite a son dos, l'ayant coucher sur le comptoir avec des morceau de verre je préférais rester très vigilant ? Après avoir retiré quelque petit fragment de verre le lui disait de se rhabiller. J'avais fini de jouer au docteur




"la magie est un art et je suis un grand artiste"


Dernière édition par Alec Winshester le Mar 13 Fév - 17:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
彡 Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


彡 Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Dylan o'brien
Âge perso : 25
Posts : 332
Points : 348
Disponibilité :
40 / 10040 / 100

Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 6 Fév - 21:10
Des recherches pour Etude [pv Alec Winshester]

Alec semblait bien satisfait de mes informations. C’était bien mérité même. M’ayant prouvé qu’il n’était pas aussi… On va dire psychopathe que je le pensais. J’avouais ne pas trop savoir pourquoi il avait besoin de ce genre d’informations, ou bien me l’avait-il dit, mais j’avais oublié avec toute cette agitation. Mais il avait tout de même gagné ma confiance, même si je ne le dirais jamais devant lui. Là vache, j’en connaissais plus d’un qui piquerait une crise, s’ils savaient que je fraterniser avec quelqu’un comme Alec. Même dans ma famille. La xénophobie touchait pas mal de monde, et on me parlait souvent de la noblesse de notre race qui n’avait à côtoyer les autres. Et ben je leur dis… Vous avez compris de toute façon.

Notre ami sorcier me fit tout de même une demande quelque peu étrange, prélevé un peu de mon sang. Sur le coup, je ne savais pas trop quoi lui répondre, j’étais un peu surpris. En revenant sur la « noblesse de notre race » on m’avait dit aussi, surtout niveau grands-parents, que notre sang valait mieux que celui des autres. Enfin tout un truc, mais dont je n’y croyais pas trop. Mais bon, je me doutais de ce que voulais faire Alec. Comme il me l’avait dit, c’était pour des recherches.

"Eh bien si tu veux... Mais fais attention, c'est assez volatil. Enfin... Avec une mauvaise manipulation, cela peut t'exploser en plein visage. Cela a beaucoup aider pour la poudre à canon en Chine. Et te laisse imaginer comment ils ont créé la bombe durant la guerre."

Mon petit côté historien qui refaisait surface. Encore, j’évitais de l’assommer avec des détails, mais citer des événements devraient le mettre en garde contre quoi, il allait se frotter. Je voulais toujours lui en coller une, par sympathie… Enfin un peu. Mais je ne désirais pas qu’il échappe à un tir du piaf tueur pour finir exploser. Au moins, je l’avais mis en garde. Alec mangea un morceau. Je me demandais s’il avait vraiment perdu tant d’énergie à me soigner, car il ne semblait plus s’arrêter, et je m’attendais à le voir aussi obèse qu’un ogre en quelques secondes. Ce serait drôle à voir, je ne me gênerais pas de le filmer ou prendre en photo et menaçais de mettre sur le net. Je ne le ferais pas, juste pour le taquiner. Puis il voulut voir mes blessures et me demanda d’enlever mon t-shirt. Je le dévisageais sur le coup, y voyant une sorte d’ambiguïté. Mais au lieu de m’en offusquer, je préférais le taquiner.

"Mouais… Tu parles d’un prétexte. Tout ça pour voir le corps d’un vrai Appolon."

Je m’exécutais, enlevant le haut pour qu’il puisse m’examiner. Je sentais le bout de ses doigts froid sur ma peau, et aux premiers contacts, cela me fit un peu frémir. Mais je m’y habituais vite, jusqu’à ce que je sente des pressions sur les zones les plus touchers, me poussant à lâcher une vive protestation.

"Eh ! Fais quand même attention."

Pour la suite, je le laissais faire. Il me retira quelques bouts de verre et me permis de me rhabiller. J’étais bien content d’avoir à nouveau quelque chose sur le dos. Un peu pudique, je n’aimais pas me montrer torse-nu. Visiblement, je semblais aller beaucoup mieux. Même, je me sentais capable d’aller courir et reprendre ma vie normale. Mais ce serait sans doute peu judicieux, il valait mieux l’avis de mon médecin.

"Alors docteur ? Pensez-vous que je peux reprendre le boulot demain matin ?"

Plus cela venait, plus je trouvais un grand plaisir à taquiner Alec, le provoquer même. Mais restant sur le ton de la plaisanterie. C’était plus fort que moi, pourtant, cela n’avait rien de méchant, c’était comme si je le voyais comme une sorte de… Camarade. Mais je ne savais pas encore comment le considérer. Oui, il avait gagné ma confiance entre autres. Pourtant, ces dernières heures plus qu’éprouvante m’avaient plus que retourner le cerveau. Sans doute, l’appréciais-je comme une bonne connaissance. Sans doute pas comme un ami, c’était sûr. Enfin, je ne voyais pas comment. Déjà, j’avais un peu de mal à me faire des relations sincères pour divers raisons. Mais j’étais prêt à parié aussi, qu’Alec voudra me savoir partis le plus vite possible. Deux bonnes connaissances finalement, ce n’était pas si mal. Regardant autour de moi, j’examinais une fois de plus, tout ce qu’il possédait, y compris ces armes.

"Je dois avouer que tu es un médecin hors pair. Mais… Bon je sais qu’on est en amérique, mais te voir avec ces jouets historique, on dirait un Zauberbiest Grimm."

©️ 2981 12289 0


Mon véritable trésor, c'est toi ma bibliothèque.


Music:
 
Revenir en haut Aller en bas
の Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


の Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Matthew Daddario
Âge perso : 22
Profession : fleuriste, herboriste
Posts : 260
Points : 258
Disponibilité :
70 / 10070 / 100

Localisation : quelque part dans la boutique
Gif :
Absence : très souvent la même si je réduit un peut mon nombre de rp ^^


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 14 Fév - 0:00
recherches pour étude

Peter Thomas & Alec Winshester

Ce qui composait le sang de dragon était très volatile, intéressant, très intéressant... je m'imaginais déjà faire des teste avec plein d'explosion des boum de partout. Je pourrais peut etre créer un nouveau type d'explosif avec quelque ingrédients supplémentaire. Une belle explosion contrôlé peut faire beaucoup de dégât, vraiment beaucoup et ça me plaisait. La prochaine fois que je m'attaquerais à la griffe, ils se prendraient une belle explosion en pleine tête. Couplé à mes pouvoirs je pourrais sans doute en faire une arme redoutable !
Alors docteur ? Pensez-vous que je peux reprendre le boulot demain matin ?
je souris à Peter avant de lui répondre
Oui  bien sure mais vas y doucement, normalement la plaie et bien refermer mais il faut que tu évite de la ré ouvrir, évite de te baisser trop rapidement. Et évite les charge trop lourde. Oh et prend ses gélule, tu risque d'avoir quelque vertige tu à perdue beaucoup de sang, vraiment beaucoup. Il faut que tu mange beaucoup pour renforcé la machine. Au passage...ne te méprant pas, tu n'est pas un étalon comme tu le pense !
Je rigolait, je n'avais pas oublier ses petite taquinerie et lui renvoyais  de bon cœur.
Je dois avouer que tu es un médecin hors pair. Mais… Bon je sais qu’on est en amérique, mais te voir avec ces jouets historique, on dirait un Zauberbiest Grimm.  
je souriais, j'étais flatté, même très flatté venant de sa part. Je souriais quand j'entendais sa comparaison, il avait peut être raison... je ne m'était jamais vraiment sentis proche de mon père... c'était à cause de lui que j'avais en partis renier ma nature profonde et que je luttais pour évité d'étriper toute les personnes que je croisais et qui me dévisageait. Je lui souris toutes dents dehors avant de lui répondre
Qui sais je suis peut êtres un Grimenbiest ou un Zaubergrimm, honnêtement, je ne serais pas étonné, et je ne connais pas grand chose de la vie de mes parent a part que mon père est un monstre et que ma mère a beaucoup lutter pour être « normale », mais j'avoue que ce serais comique. Une espèce jamais vue hahaha.
Je prenais un vieux livre dans ma bibliothèque, après les compliment et le reste je lui devait bien une petite surprise. Je m’asseyais sur le canapé et lui faisait signe de venir s’asseoir. Après une petite boutade il se décidât à venir, le livre était vieux ça se voyait. Cependant je l'avais entièrement restauré grâce a la magie et j'avais utilisé un sort de conservation dessus. Les yeux de Peter se posais sur la couverture et ils se mirent à briller. J'ouvrais le livre qui était écris en vieux français, entre chaque page il y avais une feuille de papier avec la traduction.
Je tenais à partager ça avec toi, c'est un livre sur les Wesen qui date d'avant les croisées. Je ne sais pas exactement quand n'étant pas un espère. Je les entièrement restauré et traduis. Grâce a la magie j'ai aussi lancé un sort de conservation dessus pour qu'il ne se dégrade pas. Il est en quelque sorte stabilisé dans le temps. Je pensais que ça t’intéresserais de le regarder et de me dire de qu'elle année il date.




"la magie est un art et je suis un grand artiste"
Revenir en haut Aller en bas
彡 Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


彡 Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Dylan o'brien
Âge perso : 25
Posts : 332
Points : 348
Disponibilité :
40 / 10040 / 100

Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 16 Fév - 21:11
Des recherches pour Etude [pv Alec Winshester]

Il y en avait des consignes pour éviter d’aggraver ma blessure. En gros, je retenais qu’il fallait que je reste chez moi, à ne plus bouger. Programme intéressant, mais au combien ennuyeux. Et ça petite blague à la fin qui le fit bien rire. Pour une fois, je ne rétorquais pas pour me défendre. Je me contentais juste de lui balançais dessus, la première chose qui me tombait sous la main. Aucun souci, c’était juste un oreiller, je ne voulais pas lui faire mal, juste le taquiner. C’était marrant justement de voir comment en peu de temps, j’étais passé du stade à vouloir lui arracher les yeux, à juste lui accorder une pichenette. L’animosité entre nous avait changé, laisser place à quelque chose dont je n’arrivais pas encore à définir. Même me dire que c’était probablement de l’amitié me faisait bizarre.

"Qui sais je suis peut être un Grimenbiest ou un Zaubergrimm, honnêtement, je ne serais pas étonné, et je ne connais pas grand-chose de la vie de mes parent a part que mon père est un monstre et que ma mère a beaucoup lutter pour être « normale », mais j'avoue que ce serais comique. Une espèce jamais vue hahaha. "

Je lui lançais un regard remplit de sous-entendu, du genre « Tu te fiches de moi ? » ou « Non sans blague. » Car là, je ne pouvais me taire plus longtemps. Alec me tendait une perche, et ce serait stupide de ne pas la saisir. C’était bien plus fort que moi, comme si on me demandait d’arrêter de respirer pendant plus d’une heure. Même de vivre !

"Mais tu es une espèce jamais vue, une étrangeté. Le seul et l'unique, il n'y a pas à douter. Héhéhé."

Cela avait-il une intention méchante ? Non, je ne pensais pas. Vraiment, chaque seconde qui passait, j’avais du mal à éprouver la moindre haine vis-à-vis du zauberbiest. Étant convaincu qu’il n’était pas quelqu’un de foncièrement mauvais, la raison me dictait de lui accorder une certaine confiance, bloquant tout raisonnements basés sur le ressentis et l’illogisme. Alec m’apporta par contre quelque chose dont je ne m’y attendais vraiment pas. Mais alors pas du tout. Pour une surprise, c’était une surprise.

"Je tenais à partager ça avec toi, c'est un livre sur les Wesen qui date d'avant les croisées. Je ne sais pas exactement quand n'étant pas un espère. Je les entièrement restauré et traduis. Grâce a la magie j'ai aussi lancé un sort de conservation dessus pour qu'il ne se dégrade pas. Il est en quelque sorte stabilisé dans le temps. Je pensais que ça t’intéresserait de le regarder et de me dire de qu'elle année il date. "

Il passa un livre, qui semblait si vieux, un manuscrit médiéval ! Mais il semblait pourtant si neuf, enfin pas en trop mauvais état, comme ceux des archives européennes où il fallait consulter avec des gants et dans une salle spécialisée. Mais yeux ont dû se mettre à briller comme deux diamants. Je ne savais pas si c’était la magie employait par Alec, ou bien les secrets renfermaient, mais je ressentais une énergie sortirent de ces pages, et qui remontaient tout le long de mes bras pour m’en envelopper. En réalité, je n’arrivais pas à trouver les mots justes pour décrire ce que je ressentais vraiment, et ce que je pensais. Un cadeau ultime qui m’avait rempli d’une immense joie. Il me l’offrait en plus ! Pour preuve, j’attrapais le zauberbiest entre mes bras, le serrant fort et me permis même à l’embrasser sur la joue. Pour être content, je l’étais. Même, j’hésitais à le lâcher, tellement je fus ravi d’un tel présent que je ne savais comment exprimer ma gratitude, si ce n’était par ce geste affectueux.

"Oh ! Merci ! Merci ! Merci ! C'est l'un des plus beaux cadeaux que l'on met fait ! C'est avec plaisir que je vais te donner une date approximative !"

Le libérant de mon éteinte, je me dirigeais vers son comptoir où je posais le livre et me mit à le consulter de manière religieuse. C’était incroyable. Une sorte d’encyclopédie Wesen, datant des croisades. Beaucoup de Français avec des passages traduit comme l’avait dit Alec. Mais j’arrivais déjà par moi-même, à déchiffrer les langues couchaient sur le manuscrit. La qualité de l’écriture était excellente, et les miniatures exécutaient avec un soin du détail incroyable. Sans oublier les gravures qui donnaient un style bien différent à tout autre type d’écrit remontant au moyen-âge. Mais tel l’expert en herbe que j’étais, je me plongeais dans le travail fournit par Alec. Si c’était chez moi que les choses se passaient, j’aurais eu accès à mon matériel pour étudier le livre, comme le papier et l’encre. Oui, j’avais ça chez moi.

"Déjà, il faut savoir que le temps des Croisades à durer près de deux siècles. Et on en compte entre huit ou dix de ces expéditions politico-religieuses. Mais en réalité, chacun y cherchait son propre compte, de nombreuses communautés en tout genre voulait trouver un profit particulier, sous le couvert de la foi."

Petite leçon d’histoire, je pouvais aller très loin dans ce domaine, fournir à Alec tout un court sur le sujet, mais là n’était son intérêt. Il voulait en savoir plus sur sa date précise. Pour cela, je me mis à relever sur un bout de papiers, des noms et dates. La plus récente risquait fort d’être la plus proche de la vérité, sans oublier le nom d’une des personnes citées étant à la fin de la chronologie de cette période bien sombre. Mais j’en profitais aussi pour gratter quelques informations. Le livre parlait bien du comportement social de certains wesen, mais aussi d’anecdotes.

"Dommage, je ne trouve pas grand-chose sur les miens. Mais tant pis. Seulement, je ne me rendais pas compte, à quel point les Wesen pouvaient être impliquer à tant d’événements historiques majeurs."

Poursuivant mes recherches, je continuais à relever le plus d’information possible. Sans doute n’arriverais-je pas à une date précise, mais tant que cela restait proche… Au moins, je me montrais prêt à revoir mon étude si besoin était. Mais finalement, je pensais avoir trouver quelque chose. Je ne savais pas combien de temps cela m’avait pris, des heures ? Des minutes seulement ? Mais à la fin, je pensais avoir quelque chose qui devrait convenir à mon nouveau compagnon d’aventure.

"Je ne sais pas si je peux faire mieux. Mais de nombreux indices semblent montrer une date. Et je pense même dire où. Le manuscrit a dû prendre un certain temps pour être écrit, normal à cette époque, mais à la fin, on peut deviner quand il fut terminé. Je dirais vers les années 1200. Et pour le lieu, je suis tenté de dire, vue le style, à Constentinople. Au moins juste après la prise par les croisés. "

Mes yeux brillaient de mille feux, pour être content de moi, je l’étais. Beaucoup serait prêt à tuer pour avoir un tel ouvrage en leur possession. Il faudrait dans ce cas garder son existence secrète. Mais, malgré la réjouissance que procurait la possession d’un tel livre, une certaine tristesse s’emparait de moi, me poussant à souffler ces quelques mots :

"Je… Je ne sais même pas comment te remercier. "

©️ 2981 12289 0


Mon véritable trésor, c'est toi ma bibliothèque.


Music:
 
Revenir en haut Aller en bas
の Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


の Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Matthew Daddario
Âge perso : 22
Profession : fleuriste, herboriste
Posts : 260
Points : 258
Disponibilité :
70 / 10070 / 100

Localisation : quelque part dans la boutique
Gif :
Absence : très souvent la même si je réduit un peut mon nombre de rp ^^


Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 24 Mai - 21:21
Aide moi mon ami

Lily lange & Alec Winshester

Peter me remercier, c’était la première fois que je le voyais sourire de cette façon. Il ouvrait le livre et observais en me donnant une petite leçon d’histoir qui ne pourrais pas me faire de mal.
Déjà, il faut savoir que le temps des Croisades à durer près de deux siècles. Et on en compte entre huit ou dix de ces expéditions politico-religieuses. Mais en réalité, chacun y cherchait son propre compte, de nombreuses communautés en tout genre voulait trouver un profit particulier, sous le couvert de la foi.
Je hochais la tête, je n’étais clairement pas un passioné d’histoire mais sa manière d’en parler, sa passion, était contagieuse.
Dommage, je ne trouve pas grand-chose sur les miens. Mais tant pis. Seulement, je ne me rendais pas compte, à quel point les Wesen pouvaient être impliquer à tant d’événements historiques majeurs
Les wesen étaient effectivement auteur de bon nombre de révolution, parfois bonne mais, souvent mauvaise. Depuis l’aube des temps des gens se servait de nous. La  royauté entre autre, qui recruter grimm et wesen pour accomplir de sale tache. J’avais moi-même était tenté de rejoindre se genre de groupe quand j’étais plus jeune, mais je préférais garder se détail pour moi
 Je ne sais pas si je peux faire mieux. Mais de nombreux indices semblent montrer une date. Et je pense même dire où. Le manuscrit a dû prendre un certain temps pour être écrit, normal à cette époque, mais à la fin, on peut deviner quand il fut terminé. Je dirais vers les années 1200. Et pour le lieu, je suis tenté de dire, vue le style, à Constentinople. Au moins juste après la prise par les croisés.
Peter me remerciait encore, je lui souris en posant ma main sur son épaule
ça me fait plaisir voyons, et puis il te sera plus utile qu’à moi. Il prenais de la place ici hahaha
Je me levais pour me servir un verre de soda tout en ramenant une boite de gâteau
Je sais pas comment je fais pour avoir encore faim mais si tu veux un gâteau sert toi hahaha. Tu sais qu’à la base je suis venue a portland pour trouver un grimm ? je ne connais pas son apparence ni son identité…je sais juste qu’il est différent des autre grimm
 Je regardais mon verre d’un air triste en réalisant que je n’avais toujours rien trouver…




"la magie est un art et je suis un grand artiste"
Revenir en haut Aller en bas
彡 Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


彡 Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Dylan o'brien
Âge perso : 25
Posts : 332
Points : 348
Disponibilité :
40 / 10040 / 100

Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 25 Mai - 8:51
Des recherches pour Etude [pv Alec Winshester]

"Ca me fait plaisir voyons, et puis il te sera plus utile qu’à moi. Il prenait de la place ici hahaha. "

Disait Alec en me posant sa main sur mon épaule. C’était étrange, mais ce geste me fit beaucoup de bien. Au lieu de chercher une boutade pour retorquer ou me moquer de lui, je me sentais à l’aise. C’était réconfortant. Depuis combien de temps ne m’avait t’on pas exprimer le moindre signe affectueux ? Même mes parents, je n’avais aucun souvenir, je passais ma grande partie de ma vie, un peu à l’écart du reste du monde. Enfin, je n’étais pas un ermite, mais disons que ma vie sociale était quelque peu particulière, compliqué, je dirais. Alors, je fis quelque chose qui surprendrais le plus attendu de tous, j’attrapais, oui j’attrapais, Alec dans les bras. Le serrant fort contre moi, comme si j’avais peur qu’il s’en aille, me laissant seul. Je crois même que j’avais versé une petite larme en lui tapotant le dos. Et je concluais par une petite bise, avant d’enfin le relâcher, un peu confus.

"Je… Excuses moi, c’est l’émotion. Pardons."

Vraiment mal à l’aise. C’était drôle tout de même. À peine hier, je voulais lui arracher les yeux de la tête et broyer sa jolie petite tête dans un broyeur. Mais à présent, je le voyais complétement différemment. J’avais appris à le connaître, et au final, je l’appréciais de plus en plus. C’était comme si nous nous connaissions depuis un bon moment déjà, c’était fou non ? Toutefois, je ne comptais pas abandonner mon habitude de le chercher, le provoquer. Mais juste pour m’amuser, l’amour vache quoi. C’était lui la vache haha !

Un peu honteux, j’attrapais un des biscuits qu’il proposa, tout en l’écoutant. Alec parlait d’un Grimm particulier, vivant à Portland. Fouillant dans ma mémoire, je cherchais à me souvenir des rumeurs qui me seraient parvenus.

"J’en ai entendu parler. Je crois qu’il fait partie de la police de Portland, mais je n’en suis pas sûr. C’est tout ce que je sais."

Pour un dragon, les Grimm n’étaient pas considérés de la même façon que pour un Wesen. Ils n’étaient pas les croquemitaines pour nous. Néanmoins, ma famille semblait vouloir me faire comprendre, que le Chevalier qui tua notre glorieux ancêtre, pouvait être un Grimm. Théorie intéressante, et très plausible. Toutefois, il n’eut aucune preuve d’une telle avancée. Mais je ne restais pas fermer à l’idée. Ce serait drôle j’y pense, que ce chevalier se révélerait être un Zauberbiest non ?

"Je dois avouer que je n’en ai jamais rencontrer en fait, de Grimm. Mais je suis curieux d’en voir un. Ils sont si fascinant, tellement particulier."

Pourquoi une telle assurance de vouloir en rencontrer un, et ceux, malgré leur réputation de décapiteur de Wesen ? Aucune idée, ceux de mon espèce reculaient rarement devant le danger. Sans doute à cause de notre sang qui brûlait souvent, du souffre qui donnait l’impression d’une toute puissance nous rendant dans l’illusion d’être invincible. Et je pouvais aller bien loin comme ça. Je me souvenais toutefois, d’une histoire de famille, concernant notre famille, et dont j’ignorais la véracité, même si s’était récent. Mais l’information pourrait intéresser notre ami, la momie sorcier.

"Après, je ne sais pas si ce Grimm est vraiment différent des autres. Car j’avais un oncle qui vivait en ville ici avant notre arrivée peu de temps après. On l’aurait retrouvé mort dans son repère de cuivre. Beaucoup ont pointé du doigt un Grimm, mais je ne serais pas étonné que ma cousine déséquilibrée y soit pour quelque chose."

Ma famille était aussi très compliquée. J’ignorais d’ailleurs leur attrait pour cette ville. D’abord mon oncle qui s’était enfui avec l’élue de son cœur, la sœur de mon bien aimé père pour venir ici. Puis nous, pour fuir des pseudos assassins. Après, je ne l’avais pas beaucoup vue, il était très solitaire, surtout depuis la mort de ma tante. Et ma cousine n’était pas du genre… Fréquentable. Déjà, vue son choix de vie avant de se tirer elle aussi, Ariel la fille de Feu.


©️ 2981 12289 0


Mon véritable trésor, c'est toi ma bibliothèque.


Music:
 
Revenir en haut Aller en bas
の Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


の Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Matthew Daddario
Âge perso : 22
Profession : fleuriste, herboriste
Posts : 260
Points : 258
Disponibilité :
70 / 10070 / 100

Localisation : quelque part dans la boutique
Gif :
Absence : très souvent la même si je réduit un peut mon nombre de rp ^^


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 2 Juin - 2:21
Des recherches pour Etudes

Peter Thomas & Alec Winshester

J’en ai entendu parler. Je crois qu’il fait partie de la police de Portland, mais je n’en suis pas sûr. C’est tout ce que je sais.
Des étoiles remplirent mes yeux, je me dépêchais d’aller chercher un carnet. Je notais cette information dans mon carnet de recherche sur le grimm, un policier, brun. C’était pas grand-chose mais toujours plus que ce que j’avais déjà
Après, je ne sais pas si ce Grimm est vraiment différent des autres. Car j’avais un oncle qui vivait en ville ici avant notre arrivée peu de temps après. On l’aurait retrouvé mort dans son repère de cuivre. Beaucoup ont pointé du doigt un Grimm, mais je ne serais pas étonné que ma cousine déséquilibrée y soit pour quelque chose.
Je réfléchissais à toute vitesse, j’avais tué un dragon il y avait peu de temps. Mais pas dans un repaire de cuivre, je soupirais de soulagement. Je me voyais mal expliquer à mon nouvel ami que j’avais tué son oncle, vraiment très mal surtout vue comment était nos débuts.
Merci infiniment c’est information sur le grimm me seront très utile. En ce qui concerne ton oncle je suis vraiment désolé, je sais que ce n’est pas facile de perdre un membre de sa famille.
je posais mon carnet sur la table, je regardais Peter il avait l’aire d’aller beaucoup mieux. Il pourrait rentrer chez lui, mais il devrait faire très attention à ne pas porter de chose trop lourde. D’ailleurs j’avais besoins moi-même de me retrouver seul, je n’avais pas l’habitude d’avoir quelqu’un chez moi. Et j’avais l’impressions que mon espace vital était grignoté
En tout cas, tu vas être content, tu peux rentrer chez toi. Tu es presque totalement guéri tu dois juste éviter les charge trop lourde comprit ? sinon je te jette un sort héhéhé
je rigolais avant de ranger un peux quelque affaire qui traînais ici et la. je ne voulais pas chasser mon amis, je préférais qu'il prenne sont temps mais je savais que lui aussi devait vouloir rentrer chez lui




"la magie est un art et je suis un grand artiste"
Revenir en haut Aller en bas
彡 Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


彡 Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Dylan o'brien
Âge perso : 25
Posts : 332
Points : 348
Disponibilité :
40 / 10040 / 100

Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 3 Juin - 7:41
Des recherches pour Etude [pv Alec Winshester]

Les informations données, semblaient plaire à Alec. Tant mieux, après je ne pouvais pas plus, je n’eus ouïe dire que de rumeurs. Les Grimm étaient par nature une curiosité pour nous, les dragons, on entendait surtout parler de ceux vous tranchant la tête, les croquemitaines des autres Wesen, donc un qui se détachait du lot, cela faisait jazzer pas mal. Mais même si on racontait que ce Grimm était moins sanguinaire que les autres de son espèce, j’avais une certaine appréhension concernant Alec. J’ignorais quel était son projet, mais j’avais un peu peur. Car vue comment son premier contact avec moi s’était déroulé, alors avec un Grimm il risquait d’avoir moins de chance. Cet imbécile pouvait se faire tuer, et bien que je pourrais m’en amuser, je serais tout de même peiné. Alec poursuivit en exprimant ses condoléances pour mon oncle, je lâchais comme par réflexe, un rire étouffé.

"Merci. Mais tu sais, il n’y avait pas de réel lien entre nous. Ma tante, la sœur de ma mère, s’était sauver avec son beau dragon, arrivant à Portland avant nous. Et quand mes parents sont arrivés et moi né peu après, il n’eut pas plus d’échange. Des invitations pour dîner, mais cela restait surtout au minimum syndical. Je ne sais pas pourquoi. Bon après ma cousine Ariel était un peu bizarre, une folle nympho, donc difficile de s’entendre avec elle. Mais quand ma tante est morte, les choses se sont empirés. Mon oncle Fred s’est retiré dans un repère, et ma cousine, vivant à son goût. Puis un jour, on nous informa qu’il était mort, tuer dans son « antre » et Ariel, disparue. Oh oui ce fut un choc et les hypothèses pleuvaient. Mais il n’y eut pas plus de lien que ça tu voies."

Je ne savais pas trop pourquoi, mais j’arrivé à me confier à Alec. Même si j’avais toujours envie de lui en coller une, je le connaissais mieux, et je pouvais le dire, je l’aimais bien ce petit gars. Je savais que je pouvais lui faire confiance. Ensuite, on me dira que mon histoire était bizarre, que normalement les dragons étaient très famille. Eh bien moi, je vous répondrais que vous êtes des racistes, car chaque individu dans chaque espèce était différent. La preuve, ma tatie s’était enfuit pensant vivre la grande histoire d’amour, et se contenta du minima avec nous. L’amour, ça rend stupide, pourvu que cela ne m’arrive jamais.

Alec m’informa que j’étais presque guéri, ce qui fit plaisir à entendre, et sa petite blague m’arracha un sourire amusé. Il était vrai qu’il serait temps de rentrer. Même s’il pouvait être de bonne compagnie, nous avions chacun des obligations à respecter. Me tapant dans les mains, je me préparais pour mon grand départ.

"Ouaip, encore merci. Si tu es si doué en magie qu’en médecine, je veux bien trembler. Si tu veux je te laisse au cas-où mes coordonnées."

On s’entendait bien visiblement et qui sait, si jamais l’un pouvait avoir besoin de l’autre, si ce n’était que parler. Préparant mes affaires, je me dirigeais vers la sortie, saluant Alec de la main. Mais bien avant de quitter pour de bon cet endroit où en une soirée et une nuit j’eus connus de nombreux rebondissements, je me retournais une dernière fois vers le zauberbiest, adoptant une attitude plus sombre, la voie un peu attristée.

"Je te remercie encore Alec. Prend soin de toi. Et par pitié, fais attention d’accord ?"

Je ne pouvais pas m’empêcher, le connaissant, l’imaginer partir se frotter à ceux qu’il ne fallait pas. Allez savoir ce qu’il avait prévu avec le Grimm. J’aimais toujours le provoquer, le chercher, tenter de le faire sortir de ses gonds, mais je savais que c’était une très bonne personne, dont au final, je ne regrettais pas d’avoir rencontré. Il avait ses démons comme tout le monde, mais il était si loin des Wesen stupide et sanguinaire que je rencontrais souvent. Ce serait une grande tristesse, s’il venait à disparaitre à cause d’une action irréfléchis. Car si jamais il lui arriverait quelque chose, ce ne sera pas lui qui lancerait un sort, mais moi qui le ferais rôtir pour lui apprendre. Pouvait-on vraiment s’attacher à quelqu’un de la sorte aussi vite ? Moi, qu’on trouvait d’ordinaire associable ou trop exigent ? Il fallait croire que oui.


©️ 2981 12289 0


Mon véritable trésor, c'est toi ma bibliothèque.


Music:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message
Revenir en haut Aller en bas

Des recherches pour Etude 2 [pv Alec Winshester]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Premier salon d'innovations pour valoriser les travaux de fin d'études.
» 1er Cour d'Etude des Runes: Découverte!
» Etude de marché pour une boutique à thème médiéval
» Recherches de rp pour des intrigues personnelles
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grimm's World RPG :: Live your life :: ◇ Southwest Portland :: Boutiques et commerces-