Bienvenue
sur le centre d'aide de Grimm's World RPG

D'autres explications plus bas











 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Aides  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  

Retrouver les enfants - Althéa - Kylie - Jack
 :: Live your life :: ◇ Travel Abroad :: Etats Unis
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1646
Points : 1680
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : Allez, je reprend le fil de mes rps et je vais essayer de me tenir à jour.


Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 5 Oct - 15:59


Retrouver les enfants - Althéa - Kylie - Jack




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


Je me remettais doucement de mon moment de faiblesse et j’avais repris qu’à mi-temps. Je préférais momentanément ne faire que de la paperasse pour le plus grand plaisir de mes collègues qui me refilaient leurs rapports à taper.

Nous arrivions à la mi-juillet, les arbres avaient laissés leurs jolies fleurs pour se mettre au vert et les fruits commençaient de donner. Je me sentais mieux et un coup de téléphone me remplit de joie : les parents des enfants que nous avions sauvés avaient organisés une fête et désiraient que nous soyons présentes. J’appelais immédiatement Kylie pour lui en faire part et elle était aussi ravie que moi. Nous nous donnions rendez-vous dès le surlendemain afin de nous rendre à la petite fête ; J’en avais parlais à Jack mais ils ne désirait pas avoir d’éloge et estimait que son geste était gratuit, juste pour me rendre service.

Je n’insistais pas car s’il ne voulait pas, je ne pouvais le forcer. Je lui dis que c’était seulement l’après-midi et que je serais avec Kylie. Par contre nous devions nous rendre au Main City Parc de Gresham car la rencontre se faisait là-bas. Nous n’avions qu’une grosse demi-heure de route. Jack me dit qu'il me rejoindrait peut-être. C’est ainsi que je partais avec ma petite auto pour rejoindre Kylie, nous nous étions donné rendez-vous à 10h30 au parc vu qu’on nous attendait vers 11h30 et je n’aimais pas être en retard.

Lorsque Kylie arriva à la voiture, elle était aussi excitée que moi à l’idée de retrouver nos petits bouts de choux qui nous avaient fait une confiance aveugle. Nous faisions le trajet à bavarder de tout et de rien et j’expliquais à Kylie que Pierrick-Jak commençait de prendre des repas plus consistants et que je stoppais mon allaitement en vue de reprendre mon travail à plein temps. Je lui dis aussi que Jack avait lui aussi repris et qu’il faisait totalement confiance en notre nounou Maguy. Et nous continuions ainsi jusqu’à destination.

Sur place nous fûmes ravies de retrouver quelques uns des enfants qui arrivaient en avance eux aussi. Ils vinrent vers nous en criant des « Vous êtes là, youpi ! ». L’émotion montait en moi et je me dis que sans Jack, nous ne serions pas ici aujourd’hui. Je pris mon téléphone et je l’appelais mais je tombais sur son répondeur. Je laissais un message car j'en avais besoin : « Jack, j’avais juste besoin de te dire que je t’aime ».

by FreeSpirit




Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Mar 23 Jan - 15:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar





MessageJeu 5 Oct - 19:55
Retrouver les enfants
Sauve moi la vie, et je te protégerais en retour


Ft: Althéa et Jack

Depuis que j’avais aider Althéa il s’était passé pas mal de chose. Et j’étais enfin en vacances et de plus j’avais eu ma deuxième année d’études. Je rentrais chez moi après le boulot et je me préparais à aller courir quand mon téléphone sonna et c’était Althéa qui me prévenait que dans deux jours il y avait une petite fête avec les enfants. On se donna rendez-vous puis je partis toute contente de pouvoir les revoir.

Deux jours plus tard je rejoignais Althéa à notre point rendez-vous, je rentrais dans sa voiture toute heureuse , nous nous racontâmes ses derniers mois. Elle me parla d’elle, de son mari et sans oublié son petit garçon. Je lui parlais de ma part de cette fin d’année scolaire. Le trajet passa rapidement et nous arrivâmes dans le parc, les enfants déjà présents nous accueillir avec une grande joie.

Althéa fut vite submerger par ses émotions et elle s’écarta pour passé un coup de fil. Pendant ce temps moi je discutais avec certains parents. Je me rappelais alors que certains d’entre eux étaient des Wesen et une angoisse me pris. Même si j’avais sauvé la vie de leurs enfants, pour certains un grimm reste un grimm. Je me souviens alors que j’avais lus quelque part que pour éviter de nous faire reconnaître , il fallait porter des lunettes de soleil. Par chance le soleil était au rendez-vous aujourd’hui alors je m’excusa quelques instant avant de chercher dans le fond de mon sac ma paire de lunette. Une fois mise je me sentais plus à l’aise et à la demande de certains enfant je partis joué au foot avec eux.

Certains d’entre eux avait bien grandis depuis la dernière fois, j’eus parfois un certains mal à en reconnaître. Mais le simple fais de voir ses enfants heureux, près de leur famille me rendait très heureuse car je sais au combien une famille peu manquer surtout à cette âge. Ils ont eu beaucoup de chance. Mais nous aussi nous avons eu beaucoup de chance. Althéa était beaucoup plus à l’aise que moi avec les parents, après tout je fais partis de ces gens qui ne parle à personne et préfère éviter les conversation.

©️ Oswinwho
Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 214
Points : 238
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 8 Oct - 10:26
Le temps passa, Smith et Killborn avaient reprit un certain équilibre dans leur vie. A présent leur quotidien de famille était presque une machine bien huiler. Chacun avait ces moments de libertés, son travail, bref l'un comme l'autre reprenait du poil de la bête, ils étaient à nouveau bien dans leur tête et leur corps. Nous arrivions à la mi-juillet, une bonne saison, pour Jack c'était un peu le ruch, il avait généralement beaucoup de travail dans cette période. Pendant un moment il eu un doute affreux d'avoir refuser tout en bloc d'être aussi à cette fête de rencontre et de retrouvaille avec ces enfants qu'ils avaient ensemble sauvés. Il ne voulait aucune reconnaissance, il n'avait pas fait ça pour être un héro, il avait aidé juste pour elle. Surtout que cet affaire l'avait un peu marqué, seul il avait suivie l'état de la criminel qui avait été placé dans un hôpital Psychiatrie, toujours délirante, toujours à parler de guerre, de mort et de souffrance. En bref, une partie des plus sombre de son passé à lui, une conséquence d'avoir utiliser son pouvoir mental. Tout comme lui avait eu une brève de l'enfance troublée de cette personne. Oui cette nuit là il avait détruit une vie pour en sauver d'autre, seul lui avait comprit qu'en réalité Madame Stardord était tout simplement malade, une femme abusé, brisé qui si elle avait eu juste un  peu d'attention et d'amour jamais elle aurait basculé. Et lui, lui l'avait complètement détruit, il l'avait anéantit mentalement. Mais Smith s'était bien plus investie que ça, très rapidement il avait contacter la meilleurs de ses associations pour aider des couples à adopter. Lançant la machine, utilisant son influence, ces connaissances. Voilà le résultat en l'espace de quelques mois tout les enfants avaient retrouvés une famille. "Peut-être était-ce important que je vienne avec elle..." En effet la Mauzhertz aussi avait été troublé par cette affaire quelque peu particulière. Installer dans son bureau, regard le plafond, le regard dans le vague, soupirant. Quand il eu un appel, il s'agissait de la directrice de l'association dont il été le fondateur, grimaçant, la prenant en ligne.

-Je vous assure, il serait bon que vous veniez à cette fête. Les parents seraient vraiment ravie de vous revoir ! Et puis vous savez, cela donnerait une occasion de sensibilisé à nouveau nos actionnaires…

N'écoutant qu'à moitié, il détestait ce genre de chose, il détestait vraiment se sentir redevable, en même temps il vu qu'Althéa essayer de le joindre sur son téléphone perso. Trop tard pour répondre, perplexe, il écouta le message. "Et puis MER... elle a besoin de nous, de notre présence ! Fais Ch…. Quest-ce que je déteste ça !" Se levant décidé à finalement la rejoindre. Se préparent, mettant ses gants et ses lunettes de soleil, manquerait plus qu'on découvre sa vraie nature. Puis il prépara également Pierrick-Jak, cela lui fera du bien de sortir un peu, de voir d'autre tête, prenant le temps de prendre un grand verre de sang et les voilà partie.

-Oui je vous assure c'est grâce à cette association qu'on a pu adopter… Vous savez après autant d'année, nous avions perdu espoirs de pouvoir avoir un vraie famille… Dommage que le fondateur ne puisse pas se libérer, il s'est vraiment démener et donner corps et âmes à notre cause… Je pense que cela aurait été intéressant que vous le rencontrez…. Mais, mais, regardez le voilà, il a pu venir c'est vraiment génial !


Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1646
Points : 1680
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : Allez, je reprend le fil de mes rps et je vais essayer de me tenir à jour.


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 11 Oct - 11:45


Retrouver les enfants - Althéa - Kylie - Jack




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


Je me décidais à rejoindre les parents malgré un pincement au cœur, que Jack ne vienne pas soit ! Mais qu’il ne prenne même pas mon appel, ça me faisait mal. Je devais faire une drôle de tête car un bel homme vint vers moi et me demanda si tout allait bien. Je regardais Kylie qui jouait au foot avec les enfants et j’esquissais un sourire. Je regardais mon interlocuteur et je vis s’approcher la petite fille qui m’avait donné le hochet. Je m’accroupis devant elle et je la pris dans mes bras en la serrant contre moi.

- Je suis si heureuse de te revoir, alors dis-moi comment se sont passés ces trois mois ? Tu as une famille ?


- Oui moi, je me présente Franck Marchal, je suis l’oncle de Candy.

- Oh excusez-moi, je manque à tous mes devoirs, je suis Althéa Killborn. Je suis flic et j’ai participé à l’arrestation de Mme Stardord. Cette femme n’avait pas toute sa raison mais je suis heureuse que les enfants aillent bien.

- Elle est merveilleuse tu sais tonton, elle a pas hésité à nous venir en aide, je l'adore

Je me relevais et je les regardais tous échanger, jouer et surtout je les voyais épanouis et cela me rendit mon sourire. M. Marchal me proposa d’aller nous asseoir et discuter un peu, il me suggéra de l’appeler Franck. Cela me mettait mal à l’aise mais après tout, j’étais toute seule et les autres semblaient très occupés. Nous étions installés à discuter lorsqu’il m’apprit qu’il était le seul membre de la famille qui ait pu accueillir Candy. Ses parents s’étaient tués dans un accident de voiture. Ses grands-parents étaient trop âgés pour accueillir une petite de 6 ans et sa sœur avait trois enfants. Pauvre petite Candy ! Je regardais Franck lorsqu’une voiture arriva et que j’entendis les gens applaudirent et crier des « Youpi ! ».

Je regardais alors du côté de la foule et j’aperçus Jack et...mais oui, il avait mon bébé d’amour. Je m’excusais auprès de Franck et je courus le rejoindre. Fort heureusement pour moi j’avais eu la bonne idée de mettre mes ballerines de cuir, je pus courir et arriver avant tout le monde. Alors que je le rejoignais, je lui sautais dans les bras et l’embrassais. Je ne pus m'empêcher de le taquiner.

- Je pensais que tu ne voulais pas que les gens sachent ? Je pensais que tu voulais rester anonyme ? Apprécierais-tu de sortir maintenant ? T’aurais-je rendu plus social ? Je lui chuchotais...Je t'aime

Les gens étaient assez proches maintenant et la présidente vint l’accueillir avec un grand sourire. C’était une femme d’une cinquantaine d’années et elle désirait qu’il aille dire quelques mots. Je souris et je pris Pierrick dans mes bras. Sébastien qui les accompagnait me dit qu’il viendrait le rechercher dans un moment en cas de besoin. Brave Sébastien, toujours prêt à rendre service., Je laissais filer Jack à ses obligations et je rejoins Kylie. Nous nous installions toutes les deux sur l’herbe et j’en profitais pour jouer avec mon bébé. Mais voilà, ce dernier eu la bonne idée de faire caca et je le confiais à Kylie le temps de récupérer le sac à langer à la voiture.

Lorsque je revins vers eux, Kylie fut soulagée et je ris de bon cœur :

- Pas évident les sorties avec un bébé, mais t’inquiètes pas je vais le remettre tout propre comme un sou neuf.

Je changeais Pierrick lorsque Franck s’approcha. Il me félicita d’avoir un aussi beau bébé et me dit que son papa avait de la chance. Je ne sais pourquoi, un « je ne sais quoi » me gênait chez lui. Certes il était beau à damner, il était poli, courtois et s’occuper bien de la petite Candy mais je ne sais pas, son comportement me gênait. Une fois bébé tout propre, je le reglissais dans les bras de Kylie, le temps de tout emmener à la poubelle. Lorsque je revins, Candy me demanda si j’acceptais de l’emmener au manège et je ne pus le lui refuser. J’installais Pierrick dans sa poussette et nous partions tous les trois lorsque j’entendis Franck demander à Kylie :

- Puis-je me permettre de prendre votre bras pour accompagner nos amis aux manèges ? Je serais fier d’être avec une aussi belle compagne.

Un dragueur ! Mais voilà ce qui me gênait ! Pauvre Kylie, difficile de refuser sans déclencher un esclandre, c’était une fête de retrouvailles pour tous les enfants et leurs familles et cela devait se dérouler dans la joie. Je regardais Jack au loin qui prenait son bain de foule et cela m’amusait. Chacun voulait le remercier. Les deux personnes que je connaissais étaient toutes les deux dans une drôle de situation et je ne pouvais absolument pas leur venir en aide sans que cela jette un froid.

by FreeSpirit




Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Mar 17 Oct - 8:51, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar





MessageMer 11 Oct - 14:28
retrouvé les enfants
Sauve moi la vie, et je te protégerais en retour


Ft: Althéa et Jack

Alors que je revenais tranquillement de mon petit foot, j’entendis les gens s’exclamer et je me rapprochais pour voir  ce qu’il se passait. Je remarquais alors que Jack, le mari d’Althéa était venu, j’étais contente pour elle. Je remarquais également leur enfant. Alors qu’il partait avec le directeur Althéa et moi partîmes nous asseoir mais d’un goût le petit avait eu une petite envie, et pendant qu’Althéa partis chercher de quoi le changer elle me le donna.

J’étais très mal à l’aise, en même temps je n’ai jamais eu à faire ça et je ne suis pas prête du tout à le faire. Quand elle était revenue elle rigola de ma situation. En même temps c’est vrais que je ne donnais pas chers de ma tête. Après ce petit passage comique un homme nous approcha, Althéa m’appris qu’il s’agissait de l’oncle de la petite Candy. Il me paraissait louche et franchement j’avais l’impression d’être à coté d’un pédophile ou d’un dragueur TRÈS lourd.

Candy demandais si on pouvait l’amener au manège.Nous acceptâmes mais au moment d’avancer l’homme me retiens par le bras et me dit :

- Puis-je me permettre de prendre votre bras pour accompagner nos amis aux manèges ? Je serais fier d’être avec une aussi belle compagne.

Je ne savais quoi répondre, enfin si mais je ne voulais pas créer un conflit surtout que je risquais de tout de gâcher cette soirée.

_Euh.. comme vous voulez..

Oh mon dieu que quelqu’un viennent m’aider !!! D’un coup je me crispa et me recula d’un bon en sentent sa main dans le bas de mon dos. Tout le monde me regardais maintenant , je devais justifier mon geste moi…

_ Désolé j’ai cru voir quelqu’un que je connaissais…

J’eus un sourire crispé avant de reprendre la route vers le manège. Une fois arrivé à celui-ci je me posa sur le petit banc à coté d’Althéa. Je ne pouvais m’empêcher de rester sur mes gardes après ce qu’il venait de ce passé. Et d’un coup je m’inquiétais pour la petite Candy, était-elle vraiment en sécurité avec cet homme ? Lui faisait-il du mal ?  



©️ Oswinwho
Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 214
Points : 238
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 14 Oct - 14:27
Smith s'était douté que son apparition allait se remarquer. Grimaçant, jouant et caressant délicatement Pierrick-Jak comme pour se donner un peu de courage. Une fois arriver tout le monde se pressa le saluer, laissant passé un léger sourire lors qu’Althéa couru vers lui. "Tu as eu raison de venir, elle avait besoin de nous." Il aurait voulu lui répondre part la négation, lui faire comprendre qu'il venait pour la soutenir et être présent pour elle. Mais il n'eut pas le temps de répondre à la taquinerie de sa compagne que déjà on l'assiéger de question, de flash et surtout on insistait pour qu'il prenne le temps pour ces gens qui voulaient le remercier. Grimaçant, soupirant fortement intérieurement, levant un instant son regard aux ciel. Il détestait au plus au point ces mondanité, surtout qu'on plus cela mettait un gouffre entre lui et Killborn. Elle n'aimait pas les bourgeois, les personnes riches et de la hautes société. D’ailleurs, il était à peine arrivés, qu'elle s'était faufiler avec leur fils. "Tu viens de te faire piéger comme un débutant !" Mais finalement il se prêta au jeu. Disant bonjour à tout le monde, répondant à certaines questions, gêner en entendant tant de remerciement. Puis il s'enquit du bien être des enfants qu'il avait aidé à sauver.

Puis arrivant à se libérer il se dirigea vers le manège où Althéa et la Grimm s'était diriger. Il ne savait pas trop quoi penser de voir sa compagne faire un tour de manège avec un des enfants et rire aux éclats alors que Pierrick était au bon soins de Kylie. Smith s'était renseigner sur les nouveaux membres de la famille de chaque enfant.  Candy était la seule qui avait un parent proche qui avait pu l'adopter, mais son oncle était une personne qui avait quelque soucis médicale et plus précisément psychologique Jack avait été retissant de laisser la petite sous sa responsabilité, mais après les trois mois qui s'était écoulé, finalement il n'était aussi méchant et semblait bien gérer son nouveau statut.

-Vous devriez peut-être passé un peu plus de temps avec Candy… Ainsi les services sociaux seraient plus enclin à vous soutenir.

Vexer l'homme se leva, le toisa et se dirigea vers le manège. Naturellement il prit place sur le banc avec Kylie. Puis délicatement il la remercia d'avoir veillé sur Althéa pour lui. En référence à cette nuit de sauvetage. Ensuite il se présenta en bonne et du forme, souriant en voyant que son fils ne semblait pourvoir détourné son regard d'elle.

-Je crois qu'il vous aime bien… C'est bien la première fois qu'il s'attache autant à une personne extérieure…

Comme pour confirmer, Pierrick fit un large sourire et se mit à baver le regard plein d'étoile, avec l'envie de rire qui semblait le démanger. Kylie était peut-être un Grimm, mais son fils semblait avoir perçu en elle un cœur tendre, pleine de bonne intention. D'un autre côté cela ne voulait peut-être rien dire, après tout son père était un Domnulsânge le Wesen le plus dangereux, le plus féroce et le plus craint, bref le diable en personne et Pierrick-Jak était juste content de sortir !


Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1646
Points : 1680
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : Allez, je reprend le fil de mes rps et je vais essayer de me tenir à jour.


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 17 Oct - 8:56


Retrouver les enfants - Althéa - Kylie - Jack




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


Finalement mes deux compagnons s’en était bien sortis. Alors que nous arrivions au manège, je débarrassais Kylie de son « chevalier servant » de façon diplomate.

- Franck venez avec Candy et moi sur le manège, je suis sûre qu’elle sera contente.

Il n’osa refuser mais ajouta qu’il attendait ses parents. Je laissais à Kylie le soin de veiller Pierrick qui était occupé avec ses jouets, bien installé dans sa poussette. Je filais sur le toboggan bloquant ma jupe sous mes fesses et glissais telle une enfant alors que Candy riait aux éclats, tout comme Franck d’ailleurs. Ce dernier finit par rejoindre Kylie sur le banc, un peu fatigué de porter Candy à chaque tour. Lorsque je vis Jack arriver et s’installer vers Kylie, je me dis que j’avais de la chance d’avoir un homme comme lui. Je ne sais ce qu’il dit à Franck mais ce dernier revint vers Candy et moi l’air vexé. Je fis coucou à Jack et je descendis le toboggan à tout vitesse pour les rejoindre. Alors que j’embrassais Jack en lui disant que j’étais heureuse qu’il soit là, le chahut de la foule attira notre attention. Franck et Candy nous avez rejoint avec un couple de personnes âgées. Franck nous les présenta comme ses parents. Nous les saluions et je me décidais à aller voir ce qui se passait.

Je revins rapidement vers mes amis et Jack afin de les tenir au courant :

- Théo et Anna ont disparu, Mme Ludwig est très inquiète et dit qu’elle a cherché partout. Jack, demande à Sébastien de ramener Pierrick à la maison, je désire qu’il soit en sécurité et j’ai surtout besoin de toi. Je sais j’avais dit plus de terrain mais là je dois enquêter.....Tu comprend ? ce sont des enfants que nous avons sauvé une fois....On ne peut pas les laisser. Kylie, peux-tu demander à ce que les autres enfants soient mis en sécurité aussi, ils peuvent sûrement entrer dans le gymnase, ensuite tu nous rejoins, tu ne seras pas de trop.


- Moi aussi je viens vous aider, papa ? maman ? Vous pouvez garder Candy pendant ce temps ?

Ses parents acceptèrent volontiers, je ne sais pourquoi j’avais l’impression de les connaître. Mais je voyais tellement de monde que je pouvais confondre aussi. Une fois tout le monde prêt, nous commencions les recherches lorsque soudain je crus les entendre. Je demandais le silence.... Oui j’entendais bien les enfants causer. Mais je ne savais d’où cela provenait. Je me dirigeais à leurs voix quand je me retrouvais face à une sorte d’une bouche d’aération au sol d’un diamètre de 15 cm. Je demandais confirmation à Jack qui avait l’ouïe aussi fine que moi voir plus et nul doute, les voix venaient de là. Malgré une vue sur plusieurs mètres il n’y avait rien. C’est alors que mes surprises continuaient.

- Tu n’as qu’à entrer dans ce trou et aller voir où cela te mène


Je regardais alors Franck en fronçant les sourcils, il me tutoyait subitement et il connaissait ma particularité ???. Comment pouvait-il savoir ? Puis je murmurais à Jack :

- Tu sais bien qu’il faut que j’ai peur pour devenir minuscule et il faudra me faire suivre mes habits.

C’est alors que Franck woge....un Aswang ! J’eus tellement peur que je me retrouvais à l’état de petite souris.

- Voilà, suffit de demander, maintenant au boulot cher lieutenant, retrouve les enfants !

Je ne comprenais toujours pas le pourquoi du comment mais je savais une chose, c’est qu’il avait raison. Jack me prit dans sa main.

- Jack, dans la poche de ma jupe, tu vas trouver une pelote de ficelle. Attache la à ma patte arrière et lorsque je donnerais un petit coup sec, attache mes habits et fais moi les passer par ce « trou », si mon flingue passe, mets le aussi....souhaitons que j’arrive au bout avant de reprendre forme et taille humaine.

Il me fit un délicat baiser sur ma petite tête de souris et me glissa dans le trou après avoir attacher ma ficelle de rôti à la patte. Il devait bien en disposer de 500 m, j’expliquerais plus tard à quoi elle me sert. Une fois dans ce tuyau, ma foi pas trop sale en dehors des araignées qui finissaient de me terroriser, je courais le plus vite que mes petites pattes me le permettaient. J’entendais de mieux en mieux les enfants. Au bout de 200 m, j’atterris dans un tuyau beaucoup plus grand, un mètre de diamètre et je vis une grille au bout. J’entendais très bien les enfants cette fois mais ne les voyais pas, ma vue était obstruée par une sorte d’étagère. Je tirais sur la corde afin d’avoir une tenue adéquate pour les enfants. Je récupérais toutes mes affaires et là j’entendis des cris et des pleurs puis un « je t’avais dit de ne pas t’en mêler, tu resteras la fin de tes jours ici ». Un grand bruit sourd et plus rien.

Je finis de m’habiller rapidement et je poussais la grille de toutes mes forces. Elle finit par céder et je retrouvais Théo qui reprenait ses esprits. Jack avait eu la bonne idée de me faire passer un portable dans ma poche. Je l’appelais :

- Jack, j’ai retrouvé Théo, nous sommes dans une sorte de ..... « bunker », c’est  comme s’il y avait quelqu’un qui croit en la fin du monde, il y a des tas de victuailles. Mais j’ai un souci, il n’y a pas de porte. Il faut que vous essayiez de nous repérer, j’ai fait environ 200 m plein sud et tout droit et je dirais que je suis descendue sur trois ou quatre mètres de profondeur car ça descendait beaucoup. Et à l’arrivée je dirais que j’ai sauté sur un mètre cinquante. C’est étrange comme endroit, ce doit être bien isolé pour que personne n’ait entendu. Dis à Kylie d’être sur ses gardes, il n’y a peut-être pas que des bons wesens. Je cherche un moyen de sortir mais les murs sont totalement lisses. Retrouve-moi, et je te garantie que cette fois je ne flancherais pas. Nous devons retrouver Anna.


Je pris Théo dans mes bras en attendant qu'il reprenne ses esprits et qu'il puisse m'expliquer ce qui s'était passé et surtout qui était l'homme qui lui parlait.

by FreeSpirit




Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Sam 4 Nov - 17:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar





MessageMar 17 Oct - 17:54
Retrouver les enfants
Sauve moi la vie, et je te protégerais en retour


Ft: Althéa et Jack

Alors que j’étais assise à veillé sur le petit, je restais sur mes gardes avec cet homme juste à coté de moi. Quand une voix lui demanda de partir, je me retournais pour voir de qui il s’agissait, c’étais le mari d’Althéa. Il me remerciais pour la dernière.

_Oh ce n’était rien, c’est plutôt vous que l’on doit remercier , car s’en vous personne n’aurait put-être sauvés.

Puis il se présenta à moi et je fis de même par politesse. Il me dit que c’était la première fois que son fils s’attachait à quelqu’un extérieur à la maison.

_ Et bien je ne sais que dire sûr ça… Peut être qu’il pense que je ne suis pas forcément méchante.. Puis je pense que les enfants, ressentent plus facilement la gentillesse d’une personne qu’un adulte..

En même temps, pour la plupart un Grimm reste un monstre. Peu de temps après Althéa nous rejoins pour nous annoncer la disparition de Théo et Anna. Je filais rapidement mettre les autres enfants en sécurité à la demande d’Althéa. Une fois là-bas, je calmais la foule et rassurais d’autres enfants leur promettant qu’il ne arriveraient rien car je les protégerais ainsi que les autres.

Quand je revins vers le groupe on m’appris qu’Althéa était descendue pour essayer de retrouver les enfants. Avec chance j’arrivais au moment où Althéa nous communiqua les informations qu’elle avait. J’avais l’impression que cela étais un piège. Mais je ne pouvais pas la laisser seule avec Théo dedans. Sauf que malheureusement je n’avais aucune idées de comment la rejoindre. Je me tourna alors vers Jack.

_Vous savez si il y a un autre passage ?

Je gardais un œil sur l’oncle de Candy, cet homme ne m’inspirait pas confiance et cela ne m’entonnerais pas si il était derrière tout ça. Je préféré l’avoir à l’œil celui ça. Je murmurais alors à Jack.

_Je ne fais pas confiance à cet homme… Vous ne savez rien de particulier chez lui ?

Et voilà mes mauvaise habitudes reprennent le dessus, mais que voulez vous je suis comme ça, et quand je ne fais pas confiance je suis pénible.

©️ Oswinwho

Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 214
Points : 238
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 31 Oct - 10:16
Tout était bien dans le meilleure des mondes, finalement cela n'avait pas été aussi terrible que ça. Content, d'avoir fait cet effort pour Althéa. Profitant du moment. Malheureusement toute les bonnes choses ont une fin. Et ils se retrouvèrent dans une affaire, soupirant, presque las, ces derniers temps c'était presque une habitude. Sans hésitation il s'exécuta et mit leur fils à l'abri le donnant à Sébastien. Ensuite il eu cet échange entre Killborn et Franck. Smith se retenait pour ne pas s'en prendre à l'homme, il n'appréciait aucunement qu'il traite ainsi sa compagne. Cette fois-ci plus de doute c'était lui qui avait été avec Althéa dans ce centre, dans ce laboratoire et c'est cet homme qui l'avait pourchassé avec l'envie de la tuer. Alors que Kylie le rejoins et lui parla, Jack répondit naturellement.

-A cinq cent mètres dans la forêt il y a un puits, en réalité c'est l'entré d'un passage pour arriver jusqu'au bunker. Quand à cet homme vous avez raison de vous méfier de lui, il est psychologiquement instable… Si jamais il devient agressif prenait le au niveau de la trachée et exercé une pression horizontale au niveau de la glande surrénale cela le paralysera et fera de lui un mignon petit chaton…

-Vous… Seul un Grimm expérimenter à ce genre de connaissance… Vous êtes tout les deux des GRIMM !

Franck fit de grand yeux, se reculant d'horreur. Et évidement il déglutis péniblement à ces paroles. Smith lui fit un rictus de sourire confirmant l'hypothèse de cet homme. Puis il se tourna vers Kylie.

-Je te laisse gérer ces personnes et la sécurité des enfants, moi je vais dans le bunker…

Après tout qui c'est quel Wesens l'attendait sous le sol, il serait d'avantage se défendre et faire face. De plus son ouïe l'aiderait à repérer plus facilement Althéa et Théo. Et Kylie aurait sûrement plus de tact pour que la situation ici ne tourne pas au calvaire et à la bataille sanguinaire. Mais il voulait d'abords qu'elle accepte cette répartition. Avant de la laisser toute seul et pénétré dans le puits et ses souterrains.


Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1646
Points : 1680
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : Allez, je reprend le fil de mes rps et je vais essayer de me tenir à jour.


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 4 Nov - 17:33


Retrouver les enfants - Althéa - Kylie - Jack




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


Théo reprenait conscience et je décidais d’annoncer la bonne nouvelle à ceux de l’extérieur. Mais voilà que ce fichu téléphone n’avait plus de batterie, je ne voulais surtout pas montrer à Théo que j’étais paniquée à l’idée d’être enfermée et je décidais qu’il fallait nous occuper l’esprit.

- Théo, vu que nous sommes dans un véritable blockhaus et qu’il y a ici de quoi survivre durant des mois, je suppose qu’il y a de quoi s’éclairer en cas de coupure de courant. Nous allons donc jouer à chercher des bougies et des allumettes, tu es d’accord ?


Il approuva et nous cherchions un peu partout pendant qu’il me racontait ce qui c’était passé. Je n’en croyais pas mes oreilles. Enfin Théo mis la main sur une poignée de bougies et moi sur des allumettes.

- Nous allons en allumer une et faire le tour de la pièce le long des parois en allant doucement et pour repérer que la flamme se met à vaciller. Si c’est le cas cela voudra dire que de l’air passe et que nous avons trouver la sortie. On y va ?

Nous allions doucement et c’est alors que Théo me dit que sa flamme bougeait. En effet aucun doute, de l’air arrivait par là, restait plus qu’à trouver comment son agresseur avait fait pour sortir, surtout que c’était obligatoirement mécanique. À force de tâtonner je découvris une sorte de boîtier, je l’ouvris à l’aide d’une fourchette trouvée sur une étagère et nous découvrions un bouton. Je souris et j’appuyais dessus laissant glisser l’énorme porte. Des bruits de pas qui s’approchaient nous obligèrent à rentrer nous cacher armés d’une casserole chacun. Lorsque j’entendis un « Althéa ? Vous êtes là ? » je sortis entraînant Théo avec moi. Jack avait réussi à nous trouver et sa présence me rassurait.

Nous remontions alors retrouver Kylie et je leur expliquais que le kidnappeur n’était autre que le père d’Anna. Théo fut rendu à ses parents qui nous remercièrent mille fois. Nous devions aller chez le père adoptif d'Anna trouver des indices. Mme Ludwig nous laissa entrer et chercher, même si elle ne semblait pas tout comprendre. Kylie et Jack fouillaient le bureau alors que Franck faisait les extérieurs. Pendant ce temps je restais au salon avec Mme Ludwig essayant de comprendre son comportement et en admirant la décoration. Soudain je remarquais une photo des deux époux devant un petit avion et j’appelais Jack et Kylie.

- Jack, Kylie, je pense savoir où il se trouve. Regardez !

Kylie demanda alors où cela se trouvait et combien de temps il fallait pour s’y rendre. Après tout je n’étais pas restée longtemps enfermée. Jack se transforma soudain en vampire et déployait ses grandes ailes. Il me dit connaître l’endroit et qu’il y serait avant nous en volant. Je le regardais partir perplexe puis je regardais Kylie. Elle m’indiqua l’adresse et je demandais à Mme Ludwig si je pouvais emprunter sa voiture. Nous suivions la même direction que Jack mais en beaucoup plus long.

by FreeSpirit




Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Lun 15 Jan - 12:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar





MessageMar 21 Nov - 11:55
Retrouver les enfants
Sauve moi la vie, et je te protégerais en retour


Ft: Althéa et Jack

Pendant que Jack était partis à la recherche d’Althéa je garder un œil sur ce fameux Franck. Je gardais tout de même mes distances. J’essayais en même temps de rassurer les parents qui commençais à s’inquiétait. En voyant Althéa revenir je me sentis rassuré. Je me précipita vers eux. Elle nous appris que c’était le père d’Anna le kidnappeur. On se précipita alors chez la famille la plus proches pour avoir plus d’information.

Une fois arrivé dans les lieux, Jack et moi fouillons le bureau. Je regardais un peu partout si je ne pouvais pas trouver quelque chose. Quelques minutes plus tard Althéa nous appela et nous montra une photo. Dans la précipitation je demandais où cela ce trouvais et en combien de temps il fallait y allé. Une fois la réponse donné nous nous précipitions à l’endroit indiquer. Sur la route j’essayais de calmer mes nerfs bien à vif. Je fixais la route essayant de comprendre le but du père d’Anna.

_Mais pourquoi il l’aurait enlevé ?.. Je ne comprend jamais rien à ce genre d’histoire. j’espère qu’il ne lui a rien.. sinon je ..

Okay kylie, tu ne couperas la tête de personne aujourd’hui, je pense que tu en a asses fait comme ça ces derniers jours. J’avais l’impression que le temps était long sur la route, alors que pourtant je savais qu’Althéa faisait son maximum. Je pense qu’elle comme moi avions nos nerfs à vif et étions toutes les deux sur la défensive. Une fois arrivé au lieu. Nous sortîmes rejoindre Jack, Il devait avoir déjà fait le tour du lieu avant notre arrivés.

_Tu as déjà pus voir ou entendre quelque chose de suspect ?

Je retirais mes lunettes de soleil. Je n’avais plus vraiment à me cacher ici. Je ne pouvais m’empêcher de regarder autour de nous, cette sensation d’être observer était insupportable. Par habitude dans ce genre de situation je posais ma main sur ma ceinture prête à sortir ma dague. A cette vue Althéa me demandais si quelque chose n’allais pas.

_J’ai l’impression d’être observer.. Comme si on nous avais mis dans un piège. Et franchement je n’aime pas ça du tout.

HS: désolé du retard ><

©️ Oswinwho

Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 214
Points : 238
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 16 Déc - 16:21
-Un avion a été sorti de son hangar, mais il m'a vu… Ils se sont diriger vers la passerelle et s'engouffrer vers des accès souterrains… Je pense que c'est un passage qui relit directement à la casse à cinq kilomètre au nord…

Lançant un regard à Althéa sachant pertinemment que ce n'était pas facile pour elle. "Décidément ces derniers temps elle a le chic pour trouver les ennuies..." Mais pour l'instant elle tenait le choc et surtout elle savait qu'avec lui elle était en sécurité, oui Killborn avait un allier de choix et pouvait entièrement se reposer sur lui. D'ailleurs son fidèle compagnon était amer d'avoir perdu la trace de l'homme et de la petite fille, même avec ses sens développer il n'arrivaient pas à les localiser.

-Anna ne semblait pas contrainte, elle semblait se sentir en sécurité avec son père… Quand aux souterrains ils sont piéger, il y a des charges un peu partout, un vrai labyrinthe… Je pense que cet endroit lui appartient…

Un peu frustré, surtout qu'il n'y a pas si longtemps Jack n'aurait sûrement pas hésité à les poursuivre, quitte à se mettre en danger et à tout mettre à feu et à sang. A présent il avait des responsabilités, il se devait de veiller sur sa famille et pour lui c'était devenu une priorité. Enrageant contre lui-même, de plus il avait bien vu à sa transformation Althéa lui avait un regard perplexe et de désaccord dans sa méthode.

-Domnulsânge… Vous… Vous… êtes le diable en personne… Le mal… le mal incarné.

La voix tremblante de Franck et son regard vide comme prêt à faire une bêtise. Smith le toisa n’appréciant guère ces paroles. "Qu'est-ce que tu insinue petit minou ? Mesure tes paroles !" En connaissant à présent sa nature, l'homme semblait avoir été d'un coup rattraper par ces vieux démon et sa démence, d'un coup il prit Althéa la plaquant contre lui, sortant un couteau contre sa gorge.

-Tout ça, c'est de votre faute ! Vous êtes maudit !


Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1646
Points : 1680
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : Allez, je reprend le fil de mes rps et je vais essayer de me tenir à jour.


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 15 Jan - 13:51


Retrouver les enfants - Althéa - Kylie - Jack




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


Cette sensation qu’avait Kylie d’être observée je la ressentais aussi et je n’aimais pas plus qu’elle. Mais malgré nos regards scrutateurs autour de nous, il n’y avait rien ni personne. Jack nous rejoignit et nous expliqua que malgré un avion sorti du hangar, à sa vue, l’homme s’était engagé dans des souterrains avec Anna. Jack expliqua que ces souterrains conduisaient à une casse à 5 kilomètres au nord. Cependant Jack expliqua que ces satanés souterrains étaient piégés. Soudain je ne sais pourquoi, Franck arriva et eu comme un sentiment de répulsion vis à vis de Jack en disant qu’il était le mal incarné.

Je m’approchais de lui en lui demandant pourquoi il avait cette réaction et la provocation de Jack fit que je me retrouvais avec un couteau sous la gorge. Franck accusa Jack en lui disant qu’il était maudit. Il m’entraîna un peu à l’écart menaçant de me tuer si Jack faisait un pas. Une fois éloignés il se mit à pleurer, je me retournais lentement et je vis qu’il avait woge. Et là je compris, mais comment pouvais-je avoir si peu de mémoire ?

Je m’agenouillais devant lui et je le pris dans mes bras :

- Pardonnes-moi, oh mon ami comment n’ai-je deviné plus tôt ? Mais pourquoi ne m’as tu rien dit ?

J’essuyais ses larmes et il reprit forme humaine, et là je me dis que si je l’avais bien regardais plus tôt je l’aurais reconnu beaucoup plus vite. Je me blottis dans ses bras.

- Je suis la pire des amies que tu puisses avoir. J’ai été incapable de te reconnaître..... N’en veut pas à Jack....Il est comme ça mais avec moi il est merveilleux.....Je l’aime.....J’ai enfin trouvé le bonheur dont j’avais besoin.

Et en parlant du loup le voilà qui arrivait accompagné de Kylie prêts à bondir sur ce pauvre Franck. Je m’interposais rapidement.

- ARRÊTEZ ! Jack ! Kylie ! Franck est mon ami depuis toujours et je ne l’ai simplement pas reconnu. Je vous expliquerais. Mais c’est un Aswang et s’il n’est pas trop en colère il peut suivre Anna dans ces souterrains car il peut s’agripper aux murs.


Je me retournais vers Franck malgré les grognements déplacés de Jack et je le suppliais d’aider cette enfant. Il me sourit et me dit qu’il allait le faire pour moi. Il bondit et entra dans le souterrain comme une balle tandis que Jack, Kylie et moi fouillons les alentours. La sensation que Kylie avait d'être observée se révéla exact car nous trouvions une femme  cachée derrière le hangar. Elle avait un fort accent russe, Jack discuta avec elle dans sa langue natale et elle lui expliquait en lui montrant quelque chose.. Au bout d’une petite heure, Kylie et moi vîmes Franck réapparaître accompagné d’Anna et son kidnappeur.

- Ils n’étaient pas très loin mais j’ai eu du mal à le faire obéir afin qu’il montre le chemin le moins dangereux. La petite Anna ne mérite pas la mort.

Franck était fier de son action, et je le comprenais il en aurait été de même pour moi. Je demandais à Kylie de s’occuper du père et je pris Anna par la main. Soudain la femme avec un fort accent russe vint vers nous, Jack nous fit signe de ne rien lui faire.

- S’il vous plaît, c’est ma fille. S’il vous plaît regarder...vous voyez ? ....là c’est sa sœur Katrina et son véritable papa Igor.....Moi je suis Sofia.

La femme nous montrait des dizaines de photographies de sa famille au grand complet puis elle se mit à pleurer entonnant une chanson et Anna se réfugia dans ses bras en criant « maman ». C’est alors que Jack commença bien sûr par tourner des yeux accusateurs à Franck. Je regardais Kylie qui lançait un regard dévastateur au « père adoptif » d’Anna. Que se tramait-il là-dessous ? Avions-nous affaire à un trafic d'enfant ? La présidente de l'association de Jack savait-elle ? Et Jack savait-il ? Pourquoi autant de haine pour Franck ? Il était le gars le plus gentil que je connaissais. Je ne comprenais plus rien. Kylie avait elle vu Sofia avant qu'elle ne nous parle ? Mon métier reprenait le dessus tout comme l'envie de fouiller et d'aller plus loin.

by FreeSpirit




Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Mar 27 Fév - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar





MessageLun 29 Jan - 21:06
Retrouver les enfants
Sauve moi la vie, et je te protégerais en retour


Ft: Althéa et Jack

Jack expliqua ce qu’il avait remarquer avant que nous arrivions. J’étais plutôt sur les nerfs puisque Anna était partie avec son père, on n’avait rien pus faire, c’était très agaçant. Alors que nous discutions, tranquillement. Franck débarqua, et sans que je comprenne quoi que ce soit, il posa un couteau sous la gorge de Althéa tout en menaçant Jack ; Je pense sincèrement finir par tuer ce gars.

Tandis qu’il s’écarta avec Althéa, je ne pouvais pas rester les bras croisé , et je n’étais pas la seule sur ce coup. Alors avec Jack nous avançâmes vers eux décidé à frappé ce Franck., mais Althéa nous en empêcha , mais je ne pouvais contenir mon mécontentement. Après tout ce chamboulement, nous décidâmes d’explorer les lieux pour essayer de trouver quelques chose. Et j’étais certaine que nous n’étions pas seule, surtout quand nous vîmes une femme approché. J’avais l’impression de l’avoir déjà vue quelque part. Elle discuta avec Jack pendant qu’Althéa et moi continuons de chercher ce qui pourrait nous être utiles.

Une bonne heure plus tard, Franck revins avec Anna et son père, alors que je m’occuper de ligoter le père de Anna, j’écoutais ce qu’il se passait à côté. Je regarder longuement cette femme, et cette chanson… Alors d’un coup tout ce mis au claire dans ma tête et je m’empressais d’écarter Anna de cette femme . J’étais tendu mais sûre de moi.

_Vous ! Ce n’est pas la première fois que je vous vois. Vous étiez présente dans le parc lors de ma première rencontre avec Althéa et également la lorsqu’on à découvert le corps du jeune garçon. De plus vous étiez la aussi, lorsqu’on a interroger cette Murcieliago. Et surtout lorsqu’on la arrêter. De plus avant qu’on ne découvre qu’Anna à était enlever , vous étiez la aussi, et vous avez chanter cette même chanson. Et si j’en crois ce que j’ai lue, cette chanson sert à envoûter les enfants pour que vous pussiez les amener . La Murcieliago n’était que votre marionnette. Je ne sais pas ce que vous voulez, mais je suis prête à le découvrir et à mettre fin à votre petit jeu.

J’avais instinctivement mis Anna derrière moi et mis une main sur l’une de mes dagues au cas où cette femme tenter quoi que ce soit.

©️ Oswinwho
Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 214
Points : 238
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 12 Fév - 10:47
Smith grogna contre Franck suite à son comportement."Comment ça je le fais juste pour toi ?" Interrogeant sa compagne du regard, se demandant bien quel lien avait-elle réellement avec cet homme. Finalement l’intuition féminine était bien plus puisant que tout autres sens. Puisque qu’effectivement Althéa et Kylie avaient raison. Depuis le début ils étaient espionner par une femme ruse. Rapidement Smith décida dans savoir plus et de tirer cette histoire au clair en tirant les vers du nez de cette femme. Après une heure Jack n’avait plus aucun doute, cette femme n’était qu’une marionnette, ces propos et ces attitudes n’étaient pas sincère. "On dirait qu’elle a été empoisonnée par un Tétraodon… sûrement grâce à sa nature de Wesens le poison n’agit que partiellement..." Cela voulait également dire qu’elle était condamnée. Au bout d’une heure d’échange en Russe Jack avait toute les informations nécessaires à résoudre une bonne fois pour toute cette histoire. D’ailleurs malgré une grande méfiance qu’il avait, Franck réussi à ramener sain et sauf la petite fille, il avait même réussi à convaincre le père de ce rendre.
Smith malgré sa froideur il ne pouvait pas être insensible à la scène suivante. Anna courant vers cette femme qui manipulait l’enfant jusqu’à lui faire croire qu’elle était vraiment sa mère. Kylie qui reconnue la femme et s’interposa.

Smith Jack
-София, держи свое обязательство, и я буду держать меня.
Sofia, tenée votre engagement et je tiendrais le mien !


Le père arrêter
-София, я заберу тебя ... Мы так часто тебя скучаем ... Я тебя люблю.
Sofia, je t'en pris reviens... Tu nous manque tellement... Je t'aime

Plissant les yeux, faisant un large sourire, la femme reprit la parole en disant que c’était sûrement mieux ainsi. Tenant les mains tout en s’agenouillant, Anna se mit à pleurer. Finalement cette femme avait été une victime, elle avait été empoisonné sûrement par malchance car le Cracher-Mortel était mort dans un accident de voiture il y a quelques jours et n’ayant plus d’ordre à recevoir cette mère de famille était tombé dans ce délire et cette envie de possession excessive.


Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1646
Points : 1680
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : Allez, je reprend le fil de mes rps et je vais essayer de me tenir à jour.


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 27 Fév - 16:45


Retrouver les enfants - Althéa - Kylie - Jack




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


Kylie était remontée car elle était persuadée que la femme russe ne disait pas toute la vérité. Elle accusait cette femme d’avoir manipulé la Murcièlago que Jack avait été contraint de mettre hors d’état de nuire. Mais cela faisait plus de deux mois et j’avoue que je n’avais pas prêter attention tellement j’étais attristée du sort des enfants.

Mais la scène qui suivit fut perturbante. Jack nous dit que la mère était aussi une marionnette et qu’elle avait été empoisonnée par un Tétraodon. Mais lorsqu’il nous annonça que Sofia était la vraie mère d’Anna et que son père adoptif était en réalité son vrai père biologique, Kylie et moi eûmes la bouche clouée.

Tout cela devenait un peu trop compliqué et je décidais que tout le monde allait au poste de police le plus proche; j’appelais donc le poste et demandais trois voitures afin d’emmener tout ce beau monde. Moins d’un quart d’heure plus tard nous nous chargions dans les véhicules. Kylie monta avec Anna et le père dans l’une, Jack et Sofia dans une autre et Franck et moi dans la troisième. J’avais aussi fait convoqué la mère adoptive et soi-disant épouse du mari de la russe.

C’était beaucoup trop compliqué à mon goût et je décidais de laisser Jack faire les interrogatoires assisté de Kylie et moi. Une fois au poste de Gresham, nous demandions à séparer nos protagonistes et laissions Franck et Anna dans l’espace d’attente.

Spoiler:
 
by FreeSpirit




Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Mar 15 Mai - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 214
Points : 238
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 10 Avr - 11:37
Cette histoire qui aurait pu être facile, devenait de plus en plus compliqué. Smith essayé de garder son contrôle car malgré les apparence cette affaire l’affecté. Pour cause sans le vouloir cela lui rappela certain souvenir douloureux. Se revoyant seul, abandonné et devenir un gosses des rues devant mendier et volé pour survivre. Au fond de son regard froid, une tristesse et mélancolie si caché. Laissant Killborn prendre les reines de cette affaires. Tous le monde fut emmener au poste de police. En arrivant Kylie reçus un coup de fil, elle semblait contrarier, puis elle s’excusa avant de partir. Ensuite aussi surprenant que cela puisse paraître Althéa semblait vouloir qu’il se charge de démêler cette histoire. Contractant sa mâchoire. "Quelle de chose cloche, elle n’a pas l’air dans son assiette..."

-Toi et Franck devriez retourner voir les autres enfants et parents… Histoire de les rassurée sur la situation… Moi je m’occupe de remettre de l’ordre dans toute cette affaire…

Lançant un regard noir à Franck comme pour le mettre en garde. Après tout Smith était ainsi il ne pouvait pas s’empêcher de ce méfier des personnes proches de la Mauzhertz. Mais d’un autre côté au vu de son état émotionnelles hors de question de la laisser seul. Puis il se retourna avec désinvolture tout en grognant.

Les interrogatoires furent rondement menés. L’histoire était tragique, un jour malheureux qui avait bouleversé une famille et un drame n’arrivant jamais seul le criminel en avait profiter pour vivre de son vice et désir. En effet un jour le père biologique d’Anna n’eut plus de nouvelle ni de sa femme ni de sa fille qui ne donnait plus signe de vie du jour au lendemain. Perplexe il avait mit en œuvre pour les retrouver. Les voies normales ne donnant rien, il avait décidé de chercher par lui-même, changeant d’identité pour accéder aux orphelinats et autres organisme. La mère adoptive avait été qu’une victime… Quand à la mère biologique, cette femme ruse était la clé du mystère. Comprenant rapidement qu’elle avait été manipulé, mais surtout qu’elle était mêlé à un grand réseau de kidnapping d’enfant pour les revendre. Après plusieurs heures passés, il sortie prendre l’air, comprenant que sans le savoir ils avaient démantelé un filiale de ce réseau. Cette révélation avait une lourde conséquence celle de fermer l’orphelinat et la maison d’accueil pour lequel il avait parrainer, car il ne faisait plus de doute que le chef et le cerveau de toute cette opération faisait partie du personnel de l’orphelinat. Se sentant d’un coup coupable, frustré.

Faisant les cents pas, en colère contre lui, tournant sur lui même tel un lion en cage. "Si Althéa vient à l’apprendre… MER… Aller réfléchit espèce de C… Trouve une solution !" Oui d’un coup sans le vouloir cette affaire prenait une tournure personnelle. Hors de questions de faire à nouveau souffrir ces enfants. Les heures passèrent, la nuit allait tombé et Jack était irascible, il avait convoqué tout les employé de son association, les interrogeant, ce donnant pour résoudre le problème. Perdant de plus en plus patient et devenant même agressif. Puis finalement il mit trois personnes en garde à vue, relâchant les autres. Passant des coups de fils, faisant jouer ses relations pour permettre le bien être des enfants. Finalement le lendemain, il annonça la nouvelle, ceux qui avait adopté avait enfin la garde complète, pour les autres ils allaient être transférer dans une autre association où les demandes d’adoptions étaient plus suivie et en attentes. Quand à Anna il fit le nécessaire pour couper la poire en deux et afin de ne plus la perturbé. Le père biologique en avait la garde avec sa mère adoptive, quand à sa mère biologique suivant le procès elle aura un droit de visite.


Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1646
Points : 1680
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : Allez, je reprend le fil de mes rps et je vais essayer de me tenir à jour.


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 15 Mai - 15:58


Retrouver les enfants - Althéa - Kylie - Jack




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


Jack avait réussi à démêler toute l'affaire et rentra très tard. J'étais assise sur le canapé, à peine éclairée par le réverbère de la rue qui envoyait un halo de lumière dans le salon. J'avais pleuré, en colère contre moi de ne pas avoir eu le dernier mot, incapable de mener à bout une affaire, et je me sentais frustrée. Devais-je continuer mon métier ? Oui je me disais que je devais m'en convaincre car trop de criminels arpentaient les rues.

D'un autre côté je me sentais trop "maman" et j'avais envie de rester avec mon bébé d'amour. Je levais les yeux vers Jack et lui fis signe de venir près de moi. Il m'expliqua toute l'affaire et ce qu'il avait fait dans l'association qu'il parrainait. Je le regardais et je me disais que mon compagnon était merveilleux, tendre et attentionné. Pas seulement envers notre petite famille mais aussi envers les enfants et les gens dans le besoin. Je commençais à bien le connaître et même si je savais qu'on aurait des hauts et des bas, j'avais trouvé ma place.

Cette affaire fut aussi douloureuse pour l'un que pour l'autre mais je lui devais une explication pour Franck.

- Franck et moi étions ensemble à l'école de mon village. Il était rejeté et moi j'étais plutôt timide. Un jour d'autres élèves ont voulu me faire du mal et il est venu me défendre révélant ce qu'il était. Ensuite nous avons fait le collège pour wesen et il m'a toujours protégée. Je n'avais pas le courage que j'ai aujourd'hui. Nous étions de vrais amis et jamais il n'y a eu autre chose. Puis je suis partie et j'ai travaillé avant de rentrer à l'école de police. Je ne l'avais jamais revu mais je suis heureuse qu'il ne m'ait pas oubliée. Mais ne sois pas jaloux car celui que j'aime c'est toi

Je regardais Jack. J'avais soulagé ma conscience et je me disais que j'avais l'homme le plus désirable près de moi. Je me lovais contre lui, il se leva, me prit dans ses bras et me conduisit à la chambre.....

FIN

by FreeSpirit




Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message
Revenir en haut Aller en bas

Retrouver les enfants - Althéa - Kylie - Jack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Aide speciale aux enfants du president Rene Preval!
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Technique du Jeune Jack
» Haiti : protéger les enfants, une nécessité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grimm's World RPG :: Live your life :: ◇ Travel Abroad :: Etats Unis-