Bienvenue
sur le centre d'aide de Grimm's World RPG

D'autres explications plus bas











 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Aides  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  

Maladresse bienfaisante - Althéa et Kylie
 :: Outside :: ◇ Archives :: RP's terminés
Aller à la page : 1, 2  Suivant
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps


En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 1 Juin - 17:54

Maladresse bienfaisante

"la nature fait les hommes semblables, la vie les rend différents" – Confucius



Jeune maman, je voulais tout de même tout gérer. La préparation des repas, les invitations, les remerciements à donner aux personnes qui avaient offert des cadeaux à notre petit bébé. Pierrick-Jak  était un bébé agréable et en une semaine il faisait ses nuits. Bon l’inconvénient était que je devais tirer mon lait afin de ne pas inonder le lit. Je le mettais ensuite dans des petits biberons avec la date et l’heure inscrite dessus afin que la nourrice puisse en avoir un peu d’avance et ne pas donner ceux qui avait plus de douze heures. Je prenais soin de contrôler mais comme on dit personne n’est infaillible. Mais pour l’instant il n’y en avait pas eu besoin alors il repartait à l’évier. J’étais toujours là pour ce moment d’infini communion entre mon bébé et moi. Jack venait souvent assister car il était dingue de son fils.

Ce jour-là j’avais décidé d’emmener ma voiture en révision et Tatiana avait décidé Tancred à faire un voyage en amoureux. Je venais de faire quelques courses....enfin à mon humble avis....et je me dis que je pourrais bien tout prendre dans mes bras pour finir le trajet à pied jusqu’au manoir. J’entrais dans le garage et le gérant m’accueillit. Je lui demandais si je pouvais laisser ma voiture pour une révision et que je la récupérerais le lendemain. Il me dit que cela ne posait aucun problème mais que je devais fixer une heure. Je lui dis qu’en fin d’après midi me convenait très bien. Il me fit remarquer cependant qu’ils allaient fermer et je fus confuse. Je n’avais pas regardé l’heure. Je lui demandais juste deux minutes pour prendre mes achats dans le coffre et je lui remis mes clés.

Je me chargeais tant bien que mal et je ressemblais plus à un chameau qu’à une maman. Je finis par arriver sur la rue et ce qui devait arriver arriva, tous mes paquets se retrouvèrent au sol. C’est alors qu’une jeune femme m’aida à les rassembler et je la remerciais vivement. Seul problème qui se posait alors c’est comment j’allais tout ramener à la maison ? 500 m, juste à traverser le parc public, ce n’était pas le bout du monde....Quoique dans ce cas précis, peut-être.

© OswinWho





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle
Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Shannon Ashley Mitchell
Âge perso : 21
Profession : étudiante et mécanicienne
Posts : 214
Points : 226
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : dépend de mon état/humeur
Absence : moins présente à cause des cours


Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 1 Juin - 19:45
maladresse bienfaisante
Sauve moi la vie, et je te protégerais en retour


Ft: Althéa Killborn

Kylie sortie des cours et se dépécha pour rejoindre le garage car elle était pas tout à fait l'heure, alors elle se mit à courir jusque là-bas. Une fois arrivé elle se changea et travailla après s'être fait encore une fois remis à sa place sur son retard. Les heures passèrent assez rapidement, en même temps elle n'a pas eu le temps pour une petite pause. Elle rangea son coté avant de rassembler ses affaires après avoir laissée le "résumé" de sa journée de travail. Kylie sortit par la porte de derrière,elle avais mis sa capuche sur sa tête pour ne pas être déranger par le soleil, car oui malgré son teint métissé, Kylie déteste le soleil et souvent les gens la compare à un vampire puisqu'elle déteste le soleil, à vrais dire, elle déste tout ce qui brûle et crées des incendis, alors n'imaginais jamais l'invité à un feu de camps ou près d'une cheminé. Elle marcha sans vraiment regarder devant elle, jusqu'au moment où elle percuta quelqu'un, c'était une jeune femme, elle l'a trouva plutôt jolie, mais elle sentit qu'elle était différente également. Alors elle s'excusa immédiatement et aida la jeune femme à ramasser ses courses.

_Oh je suis vraiment désolé, je ne regardais pas où j'allais. Vous voulez de l'aide pour rapporter vos courses?
Je vois que vous êtes plutôt bien chargée...


Elle essaya de faire un petit sourire, en même temps cela fait plutôt un moment qu'elle n'a pas eu ce genre de contacte humain, il faut dire que même au travail elle se contente juste de réparer ce sont les autres qui parlent aux clients. Elle regarda tout de même autour d'elle si personnes ne les observaient bizarrement ou comme ci ils allaient profité de la situation pour les attaquer, car oui cela lui était déjà arrivée que quelqu'un ou plutôt un wesen l'attaque en pleine rue, la pensent sans défense alors qu'elle à toujours son couteau sur elle. Mais pour ne pas inquiéter la jeune femme elle reposa directement son intention sur elle, et elle la détailla légèrement, elle remarqua un petit air fatigué, elle devait être sûrement très occupé en ce moment, mais bon tout cela ne la regardait pas et vaut mieux qu'elle ne se mêle que de ses histoires et ne pas commencer à mettre son nez partout, sinon cela va mal finir.

© Oswinwho


Je ne suis pas folle, ma réalité est juste différente de de la votre! faucheur


Dernière édition par Kylie Johns le Jeu 8 Juin - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps


En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 8 Juin - 16:43

Maladresse bienfaisante - Althéa et Kylie




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


Une jeune fille me rentra dedans alors que j’avais ramassé presque la totalité. Je faillis râler mais lorsqu’elle me proposa son aide, je me repris très vite et lui fit un grand sourire. Elle remarqua le nombre impressionnant de paquets que j’avais. Je les regardais machinalement et je me tordais la lèvre.

- J’avoue que j’accepte volontiers votre aide. En fait c’est très simple de faire des achats et de tout jeter dans la voiture. Il nous semble que l’on a en peu.....C’est quand on les réunit que ça fait beaucoup. Je dois traverser tout le parc et j’habite juste de l’autre côté. Si vous voulez vraiment m’aider ça va beaucoup vous détourner. Enfin je pense.

Je la regardais et elle esquissa un petit sourire. Elle prit la plus grande partie de mes paquets et nous commencions notre parcours d’une vingtaine de minutes en temps normal. Mais arrivées dans le parc je lui demandais cinq minutes de pause. Je m’assied sur un banc, laisser tomber les paquets et prenais cinq minutes pour sentir l’air frais sur mon visage. L’air était doux et cela faisait du bien. La tête m’avait légèrement tournée, j’accusais le coup pensant que c’était de la fatigue. Mais ces derniers temps je n’étais pas au top. Soudain un malotru me vola deux de mes paquets. Je sortis mon revolver, lui sommant de s’arrêter et il s’exécuta.

Je ne sais ce qui me passa par la tête ensuite, je m’approchais de lui et découvrit un ado d’à peine 15 ans et je lui criais dessus.

- Alors comme ça tu te rendrais voleur pour des paquets de couches pour bébé ! Mais tu ne vas pas bien ! Où habites-tu ? Tu ne vis pas seul tout de même ?

- Non je vis chez ma tante Mme Stardord, je me nomme Dylan mais s'il vous plait ne m'enfermez pas, on a juste besoin d'argent. Tenez mes papiers...


J’étais à la fois en colère et désabusée, il aurait été adulte ou majeur seulement, j’aurai peut-être mieux réagi mais en l’occurrence je me demandais soudain quel serait l’avenir de mon fils. L’inconnue vint me rejoindre et au vu de son regard soupçonneux je me suis dit que je lui devais une partie de la vérité.

- Ne vous inquiétez pas, je suis flic, lieutenant Althéa Killborn, pour vous servir. Et toi vas t’en, la prochaine fois je serais moins sympa.

Je ramassais mes paquets et je regardais la jeune femme, elle était belle mais semblait très méfiante.

- Vous continuez de m’accompagner, nous sommes à cinq minutes de ma demeure conjugale ?


Arrivées au manoir, Sébastien sortit sur le perron et me dit tout affolé qu’un meurtre venait d’être commis de l’autre côté du parc et que mes collègues me demandez de m’y rendre. Je déposais tout mon attirail et je demandais à ma compagne de me suivre.

- Je ne peux intervenir seule, il me faut toujours un témoin pour dire mes faits et gestes, pouvez vous venir avec moi ? Sébastien demande à Maguy de prendre l'un des biberons pour Pierrick-Jak, je fais au plus vote.

Je courus aussi vite que je pouvais et nous vîmes un attroupement. Nous nous approchions demandant aux badauds de s’éloigner en montrant ma plaque de police.

- Oh non, c’est le gosse qui m’avait pris mes paquets. Je suis désolée de bousiller votre soirée et si vous craignez les morts, je suis encore plus désolée. Puis-je vous demander votre nom ? Autant savoir à qui je fusille la soirée....

Je regardais ce jeune corps en attendant les secours et le médecin légiste. Il avait pris deux balles, l’une en plein torse et l’autre dans l’épaule droite. Rester à trouver le pourquoi de tout cela, je me retournais vers ma nouvelle compagne, espérant qu'elle resterait avec moi afin d'être un témoin, du moins de mes faits et gestes.

Spoiler:
 
by FreeSpirit





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Sam 10 Juin - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Shannon Ashley Mitchell
Âge perso : 21
Profession : étudiante et mécanicienne
Posts : 214
Points : 226
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : dépend de mon état/humeur
Absence : moins présente à cause des cours


Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 8 Juin - 17:22
Maladresse bienfaisante
Sauve moi la vie, et je te protégerais en retour


Ft: Althéa Killborn[/b]

Quand la jeune femme accepta mon aide je lui sourit légèrement et prit la plupart de ses paquets et je me mit en marche avec elle. Au bout d'une vingtaine de minutes elle me demanda une pause et je n'ai pas pus refuser en même temps ça serait cruel de ma part. Je regarder les environs tranquillement, lorsqu'un jeune garçon pris des sacs de la jeune femme, je m’apprêtais à intervenir mais elle fut plus rapide que moi. Je resta un moement figé devant cette scène un peu bizarre. Mais la jeune femme devait sûrement savoir ce qu'elle faisait. Je plaignais se pauvre garçons qui devait être terrorisé, je retenue tout de même de rire. Je décida de m'approcher doucement pour essayer de calmer la situation.

Elle se présenta à moi et m'annonça qu'elle était flic et me donna même son nom: Althéa Killborn , cela me rassura sur le moment mais je continuait tout de même à rester méfiante. Nous reprîmes notre route jusqu'à sa demeure. Cette demeure était magnifique de l’extérieur et l'intérieur devait être aussi beau. A la vue du personnel de maison, je déduis qu'elle était riche ou marier à un riche et je compris aussi qu'elle était maman.

A l'annonce du meurtre je plissa les yeux et je n'avais qu'une envie allais voir ce qu'il c'était passé! Je fus alors surprise qu'elle me demande de l'aide mais j'accepta avec grande joie. Autant mettre en pratique mes cours si il s'agit d'un wesen en tueur. Je la suivis de près lorsqu'elle partit en courant sur l'affaire. Une fois arrivais, je regarda tout de suite le corps et je reconnue le garçons de tout à l'heure, ça mort me fit pensée à ce qui se serait passé si Althéa aurait tiré sur lui... Aucun doute, le tueur essaye de la mettre coupable. je me redressa lentement. Quand elle s'excusa je ne pus m'empêcher de rire doucement.

_Ne vous en faites pas pour moi, ma soirée sera plus intéressante ici que chez moi je vous assure. Je m'appelle Kylie, Kylie Johns Lieutenant, c'est un plaisir d'être ici avec vous. Je tiens juste à vous informer de quelque chose au sujet du meurtre, le tueur à du nous voir lorsque nous sommes tomber sur ce jeune homme.



© Oswinwho


Je ne suis pas folle, ma réalité est juste différente de de la votre! faucheur
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps


En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 10 Juin - 23:09


Maladresse bienfaisante - Althéa et Kylie




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


La jeune femme accepta de me suivre sur les lieux du crime. Une fois ma « pré-autopsie faite, il ne restait qu’à attendre le médecin légiste et toute l’équipe d’expert en médecine légale. Il fallait qu’ils puissent travailler correctement, je maintenais la scène de crime « propre » en éloignant suffisamment les badauds. La jeune femme se présenta à moi et me dit se nommer Kylie Johns et elle me fit une remarque des plus judicieuses : le tueur avait dû nous voir lors de l’altercation dans le parc.

- Je n’avais pas fait le rapprochement mais maintenant que tu le dis c’est vrai que cela pourrait me jouer des tours. Excuses-moi voici mes confrères.

Je les rejoins et je leur expliquais les faits ainsi que la remarque de ma jeune collègue. Ils en prirent note et me souhaitèrent un bon retour parmi eux. Je les laissais travailler et je revins vers Kylie, lui proposant de retourner dans le parc au même emplacement que tout à l’heure. Une fois installées sur le banc je me mis à réfléchir à haute voix :

- Bon nous étions là et j’avais le nez en l’air afin de sentir le vent sur mon visage. Le gamin est arrivé de je ne sais où et a filé avec deux de mes paquets. Pourquoi ? C’est la première question. Ensuite je lui ai littéralement bondi dessus en lui faisant un bon sermon et il m’a donné son identité quasiment spontanément. Pourquoi ? Deuxième question. Il m’a aussi dit avoir été élevé par sa tante Mme Stardord. C’est quand même bizarre de la part d’un voleur de donner son nom et celui de celle qui l’élève, tu ne trouves pas ? Beaucoup d'éléments ne collent pas pour en faire un voleur. Était-il menacé ? Troisième question a élucider. Et tu penses qu’en fait le tueur nous a vu. Crois-tu que nous étions visées ? As-tu des ennemis ? Moi je ne les compte plus mais dans mon métier c’est un peu normal. Pourtant je ne me rappelle pas qu’un des détenus que j’ai fait enfermer ait été libéré récemment..... Viens je t’offre à manger, je te dois bien ça.

J'étais passée du coq à l'âne mais malgré tout j'avais faim. Mes collègues me firent signe que tout était Ok et je vis arriver l’ambulance du coroner afin d’emmener le corps de l’enfant à la morgue. Nous ne pouvions rien faire de plus ce soir. Kylie et moi repartions au manoir et Sébastien était comme à son habitude sur le pas de la porte. Il me dit que Pierrick-Jak était endormi et qu’il avait pris son bain avec son papa. Jack était donc rentré.

Je demandais à Sébastien de nous préparer quelque chose à manger et de voir avec Kylie ce qu’elle aimait. Je m’excusais cinq minutes le temps d’aller voir celui que j’aimais. Jack était dans ses papiers et je lui dis que j’avais pris une enquête sur un meurtre commis de l’autre côté du parc. Il demanda si j’avais besoin d’aide et je lui dis qu’une collègue m’attendait à la cuisine et que nous allions manger un peu. Il m’embrassa et s’excusa de ne pouvoir la saluer, il attendait un appel important.

Je rejoins Kylie cinq minutes plus tard et nous dégustions ce qu’avait préparé Sébastien.

- J’espère que tu ne m’en veux pas mais mon compagnon est très occupé et mon bébé dort ce soir. J’espère pouvoir te les présenter un jour, ils sont tout pour moi. Mais je te rassure, ils sont bien protégés. Et toi dis moi, à part porter les paquets des gens, que fais-tu dans la vie ?

by FreeSpirit





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Mar 4 Juil - 13:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Shannon Ashley Mitchell
Âge perso : 21
Profession : étudiante et mécanicienne
Posts : 214
Points : 226
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : dépend de mon état/humeur
Absence : moins présente à cause des cours


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 11 Juin - 18:49
maladresse bienfaisante
Sauve moi la vie, et je te protégerais en retour


Ft: Althéa Killborn

Althéa ne me donna pas tord sur ma remarque, j’étais contente que cela tienne la route. Après qu’elle eu fait part à ses collègue les piste de l’enquête nous sommes retourné sur le point de départ, la scène que nous avons eu avec le jeune garçons.  Elle me fit part de ses questions, sur les quelles je réfléchissait à quelque question, l’idée que le gamin était menacé n’était sûrement pas fausse, et le fait qu’il est donné le nom de sa tante pourrait être un moyen de la prévenir et elle pourrait sûrement nous en dire plus.Le fait que les ennemies nous visaient ce n’est peut être pas tord, sinon le meurtre ne ce serais pas passé comme ça, le tueur veux nous faire venir à lui, mais pourquoi? Veut-il seulement elle? Où seulement moi? Où les deux? Mais pourquoi?! Cette question restera un mystère jusqu’à temps que nous retrouvions le tueur. Quant-elle me posa la question sur le fait de si j’avais des ennemies je ne serais quoi dire, bien sûr que je doit en avoir je suis une Grimm. Je n’eus pas le temps de lui faire part de mon idée qu’elle me proposa d’aller manger.

J’accepta  avec timidité et je la suivit, nous sommes retourné au manoir. J’entra derrière elle timidement , j’observa un légèrement la pièce que je trouvais magnifique. Le temps qu’elle s’absente je discutais nourriture avec se fameux Sébastien et je lui dit que n’importe quoi ferait l’affaire. Quand Althéa  est revenue, elle s’excusa du fait qu’elle ne pouvait pas me présenté sa famille, puis me demanda ce que je faisais dans la vie, j’espère simplement qu’elle ne me posera pas de questions personnelle sinon la soirée risque de tournée en déprime générale.

_Oh ce n’est rien, je comprend tout à fait qu’il soit occupé, oui peut-être un jour, je les rencontrerais.


Je le fit un sourire timide puis je continua sur ce que je faisais dans la vie.

_ En ce moment je termine mes études pour rentrée dans la police au niveau des enquêtes un peu surnaturelle. Et pour réussir à payer mon logement et le reste je travaille en tant que mécanicienne.

© Oswinwho


Je ne suis pas folle, ma réalité est juste différente de de la votre! faucheur
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps


En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 29 Juin - 17:53


Maladresse bienfaisante - Althéa et Kylie




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "

Sébastien prit congés et nous laissa seules face à des tas de nourriture comme à son habitude. Nous avions un majordome qui nous couvait Jack et moi. Kylie me dit qu’elle terminait ses études pour rentrer dans la police. Mais lorsqu’elle me parla d’affaires surnaturelles, un déclic se fit dans ma tête. Elle n’était pas une simple humaine. Elle me dit travailler comme mécanicienne pour payer son loyer.

- Excuses-moi de te poser autant de questions mais tu dois être autant concernée que moi par cette affaire. OK c’est moi qui aie crié sur ce jeune gamin mais rien ne prouve que tu n’étais pas visée. Alors comme ça tu travailles dans le garage où j’ai déposé ma petite auto ? J’espère que je n’ai pas fait capoté tes projets pour ce soir mais si tu veux je pourrais parler au garagiste. Si tu as besoin tu me le demandes car Jack, mon compagnon et le papa de Pierrick-Jak, est un client de ton garage et il a beaucoup d’influence.

Elle me répondit par l’affirmative quant au fait de travailler dans ce garage mais la question, qui me brûlait le plus les lèvres, finit par sortir malgré moi.

- Tu me dis t’intéresser aux affaires surnaturelles, de quoi parles-tu exactement ? Tu crois aux petits hommes verts ? Ils vont se moquer de toi au poste si tu arrives avec des idées comme ça.

Je ne pouvais pas directement lui parlait de wesens ou de Grimm mais pourtant je ne sais pourquoi, je sentais que cette jeune femme me cachait quelque chose et je finirais par savoir. Elle était jolie mais renfermée et j’avais vraiment envie de l’inciter à me parler d’elle.

- Tu as toujours vécu à Portland ? Comment as-tu appris le métier de mécanicienne car ce n’est pas évident et surtout ce n’est pas simple de savoir ce qui déconne dans un moteur. Personnellement je ne me vois pas le faire et pourtant en tant que flic, je suis plutôt douée et comme tu peux le voir je suis très curieuse et j’aime savoir à qui j’ai affaire. Alors racontes moi ta vie en résumé et ensuite je te confie des petits secrets pour mener une enquête.

Je sentais en elle un lourd secret que ce soit sur son passé ou sur ses origines mais allait-elle se confier à moi ?


by FreeSpirit





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle
Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Shannon Ashley Mitchell
Âge perso : 21
Profession : étudiante et mécanicienne
Posts : 214
Points : 226
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : dépend de mon état/humeur
Absence : moins présente à cause des cours


Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 29 Juin - 18:22
Maladresse bienfaisante
Sauve moi la vie, et je te protégerais en retour


Ft: Althéa

Le majordome s'éclipsa pour nous laisser seule. Je secoua la tête et la rassura sur le fait qu'elle n'avais en aucun cas bafoué mes projets de ce soir, il fallait être sincère à part le sport et mes livres je ne fait rien d'extraordinaire. Je plissa les yeux quand elle me dit que j’étais peut être également dans le collimateur de notre tueur. Puis elle me posa des questions sur le travail au garage.

-Oh ne vous en faite pas je n'avais pas grand chose de prévue ce soir. Et pour le garage ça va j'arrive à me faire entendre par les hommes et votre voiture sera comme neuf demain !

Même si ce n'est pas toujours facile je l'avoue. Je faillit rire quand elle me parla d’extraterrestre lorsque je parla de surnaturelle.

_Oh non pas du tout, je me dit juste que certaines mort sont causé de façon trop étrange pour que ce soit parfois un simple humain..Enfin un simple homme ou une simple femme, je sais très bien que quand nous nous énervons notre force augmente et mais jamais à des scènes de la sorte. Enfin peut-être que surnaturelle est peut-être trop violent pour expliquer les enquêtes qui m'attire.

Je me mordis l’intérieur de la joue suite à la gaffe que je venais de faire, il manquerait plus qu'on me considère comme folle et je suis bonne pour me faire interner. On est venue à complètement parler de moi, cela me gêner car je me figea intérieurement quand elle demanda un résumé de ma vie, après je ne devrait pas m’inquiéter puisqu’elle était flic mais tout de même je n’ai pas envie de gâcher la soirée… Je me décida out de même à répondre à tout ça.

_Non je suis originaire de New-York, puisque mes parents voyager beaucoup pour leur travaille, on est venue s’installer à Portland prêt de chez ma tante pour qu’elle puisse s’occuper de moi de temps en temps. J’ai appris le métier avec mon oncle lorsque je vivais chez lui, puis qu’avec ma tante le contact était difficile je me suis rapprocher de mon oncle qui était mécanicien et qui ma beaucoup appris, faut dire aussi que je n’ai jamais étais attiré par tout ce qui est féminin. Oh ma vie n’est pas très passionnante… J’ai perdue mes parents quand j’avais douze ans, à cause d’un incendie, j’ai ensuite vécu chez ma tante jusqu’à mes dix-huit ans pour finir par m’installer seule et faire ce que je fait aujourd’hui.

Je ne me suis pas attardée sur la mort de mes parents rien que le fait d’avoir prononcé ses quelques mots me rappela l’enfer de cette nuit.

© Oswinwho


Je ne suis pas folle, ma réalité est juste différente de de la votre! faucheur
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps


En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 4 Juil - 13:31


Maladresse bienfaisante - Althéa et Kylie




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


"Un simple humain" tiens tiens, ma chère compagne n’était donc pas humaine totalement, mais elle était quoi wesen ? Grimm ? "Force qui augmente", j’opterais pour un Grimm ! Gentille, compréhensive ? Elle avait perdu ses parents et je ne pouvais même pas imaginer la douleur de ce que cela pouvait représenter. On doit se sentir trahi de l’intérieur, blessé et fragilisé, pauvre Kylie. Mais elle n’insista pas et je ne lui en tenais pas rigueur vu que je ne saurais pas comment je réagirais à sa place.

Je me dis que nous devions reparler de notre enquête. J’essayais de tout récapituler dans ma tête lorsque mon chef appela me disant que j’avais le feu vert pour aller perquisitionner chez la tante de Dylan, Mme Stardord. Je demandais à Kylie si éventuellement elle était libre de bonne heure demain matin et elle répondit par l’affirmative. Nous allions nous retrouver dès le lendemain matin à 6h, heure légale de pénétrer chez autrui, dans le petit parc où nous avions vu ce gamin. Kylie prit congé de moi en me promettant d'être là dès le lendemain.

Turlupinée, je n’arrivais pas à m’endormir et Jack ne s’était pas couché de la nuit. Sûrement à veiller Pierrick-Jak, il en était fou. Du coup je me levais de bonne heure, me préparais mon petit déjeuner et je partis pour le parc laissant un mot pour Jack qui avait fini par s’endormir au pied du petit lit de notre bébé. Une fois sur place, je m’asseyais sur  le banc de la veille et je regardais autour de moi. Alors que Kylie arrivait je me levais pour l’accueillir et je trouvais un petit jeton au sol. Je le ramassais et le montrer à Kylie, cela ne lui disait rien.

Nous prenions le chemin de chez Mme Stardord et une femme meurtrie nous ouvrit. Je lui présentais mes condoléances et je demandais gentiment si nous pouvions voir la chambre de Dylan. Elle nous conduisit avant de nous laisser seules et le choc fut terrible : c’était une chambre bien rangée avec une photo le représentant avec ses parents au dessus de son lit. Ses jouets étaient entreposés dans un coffre et sur un bureau sortit d’un catalogue il y avait un ordinateur portable. Je demandais à mes collègues de l’emmener ainsi que la correspondance. Il n’y avait pas grand chose qui sortait de l’ordinaire mais je demandais à Kylie de bien observer. Nous avions une heure pour trouver ne serait qu’un début de piste et ensuite j’irais interroger Mme Stardord. A cette idée j’avais le cœur serrait car elle venait de perdre un être cher.

by FreeSpirit





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Sam 8 Juil - 13:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Shannon Ashley Mitchell
Âge perso : 21
Profession : étudiante et mécanicienne
Posts : 214
Points : 226
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : dépend de mon état/humeur
Absence : moins présente à cause des cours


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 4 Juil - 13:52
Maladresse bienfaisante
Sauve moi la vie, et je te protégerais en retour


Ft: Althéa

J’étais soulagé qu’elle ne me demande pas plus de détaille, elle me demanda si demain j’étais libre je lui répondit que oui, et c’est sur ses derniers mots que je partis chez moi. Une fois rentrée je me jeta sur mon lit repensant à cet histoire, je dormis peu mais arriva à l’heure au parc pour rejoindre Althéa.

Elle me montra d’abord un jeton, mais cela ne me disait absolument rien. Nous prîmes le chemin pour aller chez la tante du jeune homme, quand je vis le visage de la femme , mon cœur se sera, je lui présenta également mes condoléances avant de la suivre jusqu’à la chambre de Dylan. J’observa la chambre, qui était l’opposé de ce qu’il nous a montré hier. Je plissa les yeux en voyant un bout de papier près de la poubelle, je m’accroupis et l’observa, je me releva et découvrit dessus le nom du parc et l’heure à la quelle notre agression d’hier c’était produite. Je le montra à Althéa toujours certaines que le tueur connaissait l’une d’entre nous et chercher à nous accuser.

Je m’arrêta un instant sur la photo que le garçon avait dans sa chambre, j’avais la même à la maison. Je ferma les yeux afin de me concentré sur l’enquête et de ne pas me laisser emporter par mes sentiments. Mais qui peut bien vouloir s’en prendre à un gamin… Es ce que ce gamin était un wesen et qu’un grimm aurait chercher à l’éliminer ou inversement… Quand nous sommes un jeune grimm c’est difficile de s’en sortir avec des gros wesen. Mais peut-être qu’il était tout à fait normal et qu’il a juste servit d’appât. Cette affaire avait tellement de possibilité que c’était compliqué de savoir où chercher en premier.

Je pense que sa tante pourra nous en dire plus, mais vue son état elle aura du mal à nous parler. Il faudra y aller délicatement sans paraître brusque. La pauvre femme, venait de perdre son neveu… J’espère sincèrement qu’elle sait un minimum de chose pour nous éclairer. Je continuer tout de même d’observer la pièce à la recherche d’autre indice.

© Oswinwho



Je ne suis pas folle, ma réalité est juste différente de de la votre! faucheur
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps


En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 8 Juil - 13:55


Maladresse bienfaisante - Althéa et Kylie




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


Kylie me montra un bout de papier avec l’adresse du parc et l’heure à laquelle Dylan avait fait celui qui me volait. Je restais persuadée que ce gamin n’avait servi qu’à détourner notre attention. Mais pourquoi ? Surtout....n’avait-il eu aucun doute que quelqu’un allait le tuer ? J’étais perplexe, je regardais cette chambre et quelque chose me choquait :

- Kylie ? ne trouves-tu pas bizarre qu’il n’y ait rien ? Je veux dire c’était un ado...A son âge j’avais des posters, des CD, un baladeur.....Il n’y a aucun effet personnel. Regardons dans l’armoire....


C’était quasiment pareil, des habits oui ....... mais très peu. De plus ils étaient comme neufs. Je ne comprenais pas. Je fronçais les sourcils et regardais dans le vide. Non décidément quelque chose clochait. Ce gamin n’habitait pas dans cette maison ou il ne faisait que passer. J’eus soudain un éclair :

- Kylie, nous allons devoir faire très attention à ce que nous allons dire devant la « tante ». J’ai l’impression que ce n’était pas son neveu mais un gamin dont elle profitait, un peu comme dans les films, tu sais ces gosses qui sont exploités par des méchants à qui ils doivent remettre de l’argent ou ce qu’ils ont fauché. J’ai l’impression qu’il essayait de nous dire quelque chose dans le parc et nous n’avons pas compris. Allons faire un petit interrogatoire à la « tata ».

Je rejoignis Mme Stardord dans le salon et je lui dis gentiment que j’avais des questions à lui poser. Je la regardais et elle semblait méfiante. Un de mes collègue fit tomber une cloche métallique au sol et elle eut si peur que je la vis woge un instant, une Murciélago ! Mon Dieu, si Kylie est réellement un Grimm comme je le pense, elle est en danger. Je me dépêchais de demander à tout le monde de sortir et nous laisser seules. Je jouais la carte de la compassion et woge à mon tour, montrant que je la comprenais. Je lui demandais de me parler de Dylan en lui disant que j’avais compris qu’il n’était pas vraiment son neveu de sang.

- Il vous avait adoptée et vous n’avez pu le rejeter...Je vous comprend...Les enfants sont si attendrissants. Et du coup vous l’avez logé et en quelque sorte.....adopté. Je me trompe.

- Non, vous avez entièrement raison. Je l’ai trouvé dans la rue et il m’a profondément touchée si bien que je l’ai recueilli. C’est un Apgadniek....enfin c’était...Il va terriblement me manquer. Mais si vous avez besoin de quoi que ce soit demandez.

Elle m’expliqua ensuite qu’il n’avait pas d’amis et qu’il était souvent dehors à chaparder car il était cleptomane et qu’elle ramenait tout à l’hôtel de police ou aux personnes concernées directement. Tiens je pourrais le vérifier tout ça. Je pris congé et Kylie et moi sortions alors que mes collègues finissaient d’emballer les quelques affaires trouvées.

- Elle ment j’en suis sûre mais c’est une Murciélago, un wesen très dangereux...pour toi ! Dylan m’a obligée à me lever dans le parc car il a dû voir tes yeux...tu avais compris ? Nous allons parler sérieusement maintenant.


by FreeSpirit





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Dim 6 Aoû - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Shannon Ashley Mitchell
Âge perso : 21
Profession : étudiante et mécanicienne
Posts : 214
Points : 226
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : dépend de mon état/humeur
Absence : moins présente à cause des cours


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 8 Juil - 17:11
maladresse bienfaisante
Sauve moi la vie, et je te protégerais en retour


Ft: Althéa

C’est vrais que sa chambre été peu décoré mais à vrais dire ados j’étais pareille.. Peut =-être que lui non plus s’entendait pas avec sa tante et donc il essayait d’évité de rentrer. Quand était venue l’heure de l’interrogatoire, je m’étais mise dans un coin pour ne pas déranger personne, je ne pouvait m’empêcher de fixé cette dame, le son de cloque qui tomba me fit sursauter mais ce que voyait devant moi , cette dame et Althéa ensuite des Wesen… je tourna immédiatement la tête en espérant ne pas mettre fait repérer, je sortie avec les autres tout en écoutant à la porte. Son discours été bizarre, je ne lui faisait pas confiance, mon instinct me disais de me méfier et que le petit était son esclave, elle se servait de lui. Mais rien n’était sûr, en tout cas se Wesen est très bizarre je n’en n’avais jamais vue au par avant, je devait rester prudente. Mais es ce que Althéa sait pour moi? Et le garçon était t-il aussi un grimm et le fait qu’il soit paniquer m’avais t-il lancer un appel au secoure?!

Pendant que je me torturais l’esprit Althéa était revenue et elle s’avança près de moi m’avouant qu’elle ne croyait pas un mot de la dame, je lui dit que j’étais du même avis, mais ses dernières paroles me déconcentra, elle savait pour moi , mais qu’es ce que je devais savoir au juste?J’étais un peu déboussolée, j’essayais de reprendre rapidement mes esprits.

_Comment ça j’étais au courant ? Je ne vois de quoi vous parler… Vous voulez dire que le garçon était un… Wesen?

Je ne savais plus quoi dire, ni quoi faire, cette histoire allait mal tourner je le sentais, j’étais d’accord sur un point, le fait qu’on devais parler sérieusement. Je me sentait pas très bien d’un coup, j’avais l’impression de mettre retrouvé dans une mauvaise histoire comme dans les films. Je sais que j’aime mettre les pieds dans les enquêtes des flics mais sur ce coup je sentais que cela aller me mener à quelque chose qui est pire que d’habitude. Je regarda Althéa.

_Allons parler, mais pas ici...

© Oswinwho


Je ne suis pas folle, ma réalité est juste différente de de la votre! faucheur
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps


En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 6 Aoû - 19:11


Maladresse bienfaisante - Althéa et Kylie




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


Kylie commença par jouer les innocentes en essayant de me faire croire qu’elle ne comprenait pas de quoi je désirais parler. Mais elle finit par capituler et me dit être d’accord pour parler mais ailleurs qu’ici.

- Je ne demande pas mieux, plus loin nous serons de cet appartement et mieux je me porterais. Cependant retourner dans le jardin public pourrait se révéler très dangereux. Je te propose d’aller dans le parc du manoir et nous en profiterons pour promener Pierrick-Jak.

Nous rentrions donc chez moi en veillant de bien faire attention à tout ce qui se passait autour de nous. Dylan était peut-être mort à cause de nous mais laquelle ? Nous devions rester ensemble afin de résoudre cette enquête qui prenait une drôle de tournure. Arrivées au manoir, je dis à Sébastien que j’allais promener Pierrick dans le parc avec mon amie. Je préparais mon petit bonhomme et Sébastien avait déjà préparé le landau au dehors. Kylie et moi nous dirigions vers la roseraie et lorsque nous fûmes suffisamment éloignées du manoir, je réitérais ma question :

- Kylie, je ne veux pas te nuire et je comprends que tu sois inquiète mais je t’assure que je ne te ferais pas de reproche. Je suis flic jusqu’au bout des ongles et savoir la vérité est mon passe-temps favori même si cela me fait subir quelque déboires. Je suis maman mais ça tu le sais déjà et je suis amoureuse d’une tête de mule. Je suis...spéciale ! Autant te le dire même si je suis douée pour cacher ma nature...je suis une Mauzhertz....mais très particulière. Bref le sujet n’étant pas ma petite personne, je pense que tu me dois des explications et autant être aussi franche que moi. Nous sommes seules et je suis sûre qu’ici personne ne nous entendra en dehors de Pierrick-Jak. Installons nous sur ce banc...

Une fois bien installée, je regardais mon petit garçon qui dormait à point fermés et je me dis que je me battrais toutes griffes dehors pour que rien ne lui arrive.

- Je t’écoute, dis moi......


by FreeSpirit





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Mar 8 Aoû - 14:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Shannon Ashley Mitchell
Âge perso : 21
Profession : étudiante et mécanicienne
Posts : 214
Points : 226
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : dépend de mon état/humeur
Absence : moins présente à cause des cours


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 7 Aoû - 12:57
Maladresse bienfaisante
Sauve moi la vie, et je te protégerais en retour


Ft: Althéa

Je suivis Althéa jusqu’au manoir, j’attendais son retour avec son fils, il était vraiment très beau, j’espère simplement qu’il est en sécurité et que personne n’en as après se petit. Nous nous sommes assises sur un petit banc, j’avais une boule au ventre, c’est vrais je n’ai jamais parlé de ce que j’étais vraiment avec quelqu’un et encore moins un wesen. Je relevais la tête vers elle :

_Bon bah comme tu le sais, je suis une Grimm, mais je ne tue pas tous les wesens qui sont sur mon chemin. Je ne tue que ce qui font du mal.. Il met déjà arrivée de mettre les pieds dans l’une des enquêtes de vos collègues. Mais cette fois je regrette presque, ce Wesen n’est pas comme les autres, et je ne sais pas si ce pauvre garçon essayer de nous envoyer un signe en nous parlant de cette dame…

Je posa mes mains sur ma tête afin de me calmer et d’arrêter de me torturer l’esprit. J’espère vraiment qu’il n’y aura pas d’autre blessés.

_Je ne sais pas vraiment ce que tu veux savoir de plus que moi, je pense que te déballer ma vie n’est pas vraiment une bonne chose, elle est un peu banal, juste que j’arrive à cacher ma nature au près des autres, enfin quand je dessine ce que je vois, on me fait prendre pour folle, mais je pense que tu doit le comprendre.

Je me releva pour me dégourdir les jambes, à vrais dire je n’aimais pas vraiment rester à rien faire, il faut que je bouge moi.

_Il faut absolument trouver après qui cette femme en as, Je suis prête à lui montrer que je suis grimm. Je sais que ça peut être dangereux, mais il faut absolument qu’on arrête ça, car elle à peut être une autre cible. Et ne t’inquiète pas pour moi, je suis toujours armée si il le faut je.. Enfin bref, car si elle en as après toi elle pourrait très bien me demander de faire un pacte afin que je te tue. Et si c’est après moi, elle m’attaquera et si c’est quelqu’un d’autre, il faudra la mettre en sécurité avant qu’elle ne la tue.

© Oswinwho



Je ne suis pas folle, ma réalité est juste différente de de la votre! faucheur
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps


En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 8 Aoû - 15:30


Maladresse bienfaisante - Althéa et Kylie




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


Assises côte à côte sur le banc, elle finit par m’avouer qu’elle était un Grimm et elle m’amusa lorsqu’elle précisa qu’elle ne tuait pas tous les wesens qu’elle croisait sur son chemin. Me voilà rassurée elle avait la mentalité de Nick. Elle se leva et se mit à remuer ses jambes l’une après l’autre comme si elle avait des fourmis qui lui couraient dessus. Elle émettait des hypothèses et je savais qu’elle parlait avec sincérité.

- Eh non jeune fille, hors de question de te mettre en danger ! Nous n’allons pas retourner voir cette femme mais nous allons tâcher de l’observer 24h/24h. Il est vrai qu’une Murciélago fait très peur mais elle est surtout dangereuse pour toi car elle peut te percer les tympans. Elle n’a pas compris que j’étais un wesen et elle doit penser qu’elle peut exercer son pouvoir sur moi aussi car elle me prend pour une simple humaine. Nous devons observer afin de comprendre ce qui a entraîné la mort de ce gosse.

Pierrick-Jak se mit à pleurer et je demandais à Kylie si cela la gênait que je donne le sein à mon fils devant elle. Elle me dit que cela ne lui posait aucun problème et je pris délicatement mon petit ange dans mes bras. Je défis mon corsage et mon soutien-gorge et il se mit à téter sagement. Je le regardais avec tendresse et je dis à Kylie que pour lui je serais capable de tuer de sang-froid. La tétée finie, j’attendis que Pierrick fasse son rot avant de le reposer dans son landau. Je proposais à Kylie de marcher un peu et bébé gazouillait et nous faisait ses plus beaux sourires. Soudain une désagréable odeur arriva à nos narines.

- Je pense que mon cher amour vient de nous offrir un cadeau nauséabond. Viens rentrons au manoir, je vais le changer et ensuite je le mettrais au lit.

Nous rejoignons le manoir et j’entrais dans la pièce qui me servait de nurserie. Il y avait des peluches éparpillaient, des jouets de bébé, le petit lit que Nathaniel avait fabriqué en un temps record et que je déplaçais au gré de mes envies car il me l'avait mis sur roulettes. C’était une pièce très lumineuse dans des tons bleu-ciel et blanc. Le sol était entièrement en parquet chêne clair. J’avais installé un coin avec une petite commode où j’avais tout ce qu’il me fallait pour changer mon enfant sans avoir à le quitter des yeux. Sur le côté il y avait un petit coin toilette où Jack avait fait installer une petite baignoire à hauteur sur une grande table où étaient posées différentes serviettes de bain. Alors que j’allais pour remettre une couche à Pierrick, je me rendis compte que l’étagère était vide et je demandais à Kylie si elle pouvait en prendre un paquet dans mon sac de courses afin de le disposer dans l’étagère.

Elle s’exécuta gentiment mais lorsqu’elle ouvrit mon sac de courses elle découvrit une feuille pliée en quatre et me la tendit. Je lui demandais ce que c’était et elle haussa les épaules me faisant comprendre qu’elle l’ignorait. Je lui demandais de surveiller Pierrick et je dépliais la feuille sur laquelle nous pouvions lire « Au secours ! Aidez-moi ! Je sais que vous pouvez le faire. Je suis en danger mais si ma tante apprend que je vous ai parlé elle me tuera. Quand vous lirez ceci, je serais loin mais les autres ont besoin de vous. Pitié, je vous ai observé et je sais qui vous êtes. »

- Ce doit être Dylan qui l’a glissée dans mon sac. A ton avis de laquelle d’entre nous parle t-il ?

Je mis une couche à Pierrick qui commençait de somnoler puis je le déposais délicatement dans son lit. Je proposais à Kylie de venir avec moi dans le salon en attendant le retour de Sébastien. Il fallait mettre au point une stratégie pour piéger cette femme sans éveiller de soupçon et sans mettre Kylie en danger.


by FreeSpirit





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Dim 27 Aoû - 17:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Shannon Ashley Mitchell
Âge perso : 21
Profession : étudiante et mécanicienne
Posts : 214
Points : 226
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : dépend de mon état/humeur
Absence : moins présente à cause des cours


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 8 Aoû - 16:17
Maladresse bienfaisante
Sauve moi la vie, et je te protégerais en retour


Ft: Althéa

Althéa refusa de me mettre en danger, je peut le comprendre je suis sous sa responsabilité mais nous ne pouvons pas rester la à rien faire. Elle proposa de la surveiller H24, ce n’était pas une mauvaise idée mais je ne suis pas sûr qu’avec ma discrétion et mon impulsivité ça va marcher. Ah peine ai-je eu le temps de dire quoi que ce soit que le petit se mit a pleurer et Althéa dut lui donner à manger, je leur tourna le dos tout en écoutant Althéa, je ferma un instant les yeux.

_Tu n’auras pas à te mettre en danger, tu resteras avec lui pendant très longtemps, je t’en fait la promesse.

Je ne veux pas que ce petit perde sa mère, car je sais la douleur que cela fait lorsqu’on est jeune. Nous commencions à avancer jusqu’à une odeur désagréable nous chatouilla les narines, j’ais eu un petit sourire amusé puis nous sommes repartis au manoir pour changer son fils. C’était une très jolie pièce, ce petit avait vraiment beaucoup de chance, il était dans une famille qui l’aimais beaucoup. C’est l’image même de la famille parfaite… Je sortis de mes pensées lors-qu’Althéa me demande de prendre un paquet de lingette dans l’un des sacs de courses. Je m ‘exécuta avant de trouver un petit bout de papier que je tendis à Althéa.

Pendant qu’elle lisait le petit mot je garda un œil sur le petit Pierre-jack. Je plissa les yeux face à la demande du jeune Dylan. Alors ils étaient plusieurs… Mais où pouvait elle garder d’autres enfants? Il y avait il des disparition qui on été déclencher? Tout ça devenais très bizarre et dangereux aussi. Je me mis à réfléchir si je n’avais pas déjà vue ce garçons quelque part. Quand elle me demanda après qui il en avait je haussa les épaules en toute réponse. Après le petit changer nous sommes retourner au salon. Je m’appuya contre l’un des murs de la pièce cherchant en vain si je connaissait ce garçons.

_Si elle garde d’autre enfants quelque part ses soit chez elle, soit dans un entrepôt. Si c’est chez elle, il doit y avoir une pièce secrète. Il faudrait qu’on puisse retourner fouillé chez elle mais sans qu’elle soit chez elle. Car si elle est là elle pourrait tout faire pour ne pas qu’on trouve sa pièce.

Je regarda Althéa avec pour une fois une grande confiance en moi, je me devais de protéger ses enfants.

© Oswinwho


Je ne suis pas folle, ma réalité est juste différente de de la votre! faucheur
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps


En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 27 Aoû - 18:03


Maladresse bienfaisante - Althéa et Kylie




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


Kylie était fougueuse et je comprenais son point de vue ; je devais donc la mettre au courant de certains faits et lui faire promettre de ne pas se traumatiser.

- Je ne crains pas grand-chose, rassures-toi. Je suis comme qui dirait immortelle, enfin d’une certaine façon ; mes cellules se régénèrent et à moins de m’infliger une blessure fatale, je ...hum...m’autorépare !?

Quel mot j’avais trouvé, c’était pas facile d’expliquer et je me dis que je n’étais pas très clair. Cependant pour une mécanicienne, cela devait avoir du sens.

- je te propose de commencer une surveillance dès ce soir. Ce sont des gamins, bien éduqués donc je suppose qu’ils sont scolarisés. Nous commencerons donc une surveillance à compter de 17h et jusqu’à minuit car ils doivent dormir. Logique sinon ils seraient fatigués et l’institutrice le signalerait. Je te laisse la partie de 17h à 20h et je prendrais la suite.

A ce moment là Jack entrait dans la pièce me demandant la suite de quoi et s’il pouvait être au courant. Je lui expliquais que j’avais une affaire et que je devrais m’absenter une partie de la nuit sauf qu’il allait devoir donner le biberon à Pierrick au moins une fois. Il n’apprécia guère et j’en profitais pour lui rappeler que c’est lui qui n’avait pas voulu une nourrice dans l’immédiat. Je lui dis avoir du travail et retournais auprès de Kylie.

- Surtout tu n’interviens pas et si quelque chose te paraît vraiment trop suspect tu m’appelles. Si jamais tu venais à intervenir, tu ferais tout capoté et je ne pourrais faire valoir des preuves auprès de la justice. Tu sais bien comment c’est.

Kylie partit jouer les espionnes en herbe. Pourvu que tout se passe bien. 19h30, mon portable sonnait. C’était Kylie qui me demandait de la rejoindre au parc, elle avait découvert un truc pas normal. Je dis à Jack que je filais plus tôt car Kylie avait besoin de moi. Il rouspéta mais je n’en tins pas compte.

Arrivée sur place Kylie m’expliqua qu’elle avait vu les enfants entrer par les bouches d’égouts et qu’elle ne les voyait plus ensuite. Cependant elle me dit qu’elle avait eu l’impression de voir plusieurs fois les mêmes enfants.

- Que dirais-tu si nous aussi nous rentrions dans les égouts ? A moins que tu n’aies autre chose de prévu ?


by FreeSpirit





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Ven 15 Sep - 8:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Shannon Ashley Mitchell
Âge perso : 21
Profession : étudiante et mécanicienne
Posts : 214
Points : 226
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : dépend de mon état/humeur
Absence : moins présente à cause des cours


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 30 Aoû - 14:12
Maladresse bienfaisante
Sauve moi la vie, et je te protégerais en retour


Ft: Althéa

J’ai étais très surprise quand elle m’as dit qu’elle pouvait se guérir rapidement, je l’enviais presque à ce moment. C’est sûr qu’avec ça adieu les cicatrices et les mensonges à deux balles. J’ai donc promis à Althéa de rester prudente et de ne pas foncer tête baisser, mais vais-je vraiment y arriver. Elle me proposa donc un plans et une ronde, j’acceptais de surveiller en premier. Je me redressa instantanément lorsque sont mari entra dans la pièce. J’ai pus malheureusement entendre que son mari n’était pas très heureux qu’elle partes comme ça et d’un coté je m’en voulais car c’était en partis ma faute.

Une fois les choses mise au claire, je partis faire ma ronde calmement j’étais passé chez avant pour me armée, on ne sait pas sur quoi je peut tomber. Je m’étais installé de façon à ce que je ne soit pas suspecte aux yeux de malfaisant. Je me penchais un peu plus lorsque je vis un troupeau d’enfant qui se ressemblait énormément partir vers les égout, je redressais ma capuche pour cacher au plus mon visage. Je décida d’envoyer un sms à Althéa pour la prévenir.

Avant qu’elle n’arrive je n’ai pas arrêté de tourner en rond, de faire les cents pas, enfin je veux dire les mille pas. L’attente devenais insupportable au moment au j’étais prête à partir seule Althéa arriva. Je lui réexpliqua ce que j’avais vue. Elle me demande si descendre dans les égouts me plaisais. Je pris un air des plus sérieux et j’ai hochais la tête pour seule réponse et de pris la direction dans la quel les enfants étaient partis. Heureusement pour nous j’avais une lampe de torche je mis une luminosité asse faible pour ne pas qu’on remarque notre présence. L’odeur était très désagréable mais je passa outre, la vie de ses enfants étaient plus importante qu’une odeur désagréable. Je restais près de Althéa tout en essayant de trouvé où pouvait être les enfants. Je m’étais arrêté lorsque nous arrivions devant une double voix je me tourna vers elle.

_Droite ou gauche maintenant?

J’étais peut-être devenue folle avec tout ça, mais j’avais l’impression d’être suivis depuis notre entrée dans ses canalisations.

© Oswinwho



Je ne suis pas folle, ma réalité est juste différente de de la votre! faucheur
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps


En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 15 Sep - 8:43


Maladresse bienfaisante - Althéa et Kylie




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


Nous décidions d’entrer dans les égouts et Kylie alluma une lampe torche afin de nous repérer. L’odeur était nauséabonde et instinctivement je me protégeais la poitrine. Même si je comptais prendre une douche en entrant je ne voulais prendre aucun risque de contamination et rendre malade Pierrick. Kylie m’expliqua qu’elle avait vu beaucoup d’enfants s’engouffraient et qu’ils ne pouvaient donc pas passer inaperçus. Nous suivions ainsi le premier tunnel mais un moment nous nous retrouvions face à une double voix. Kylie me demanda si nous allions à droite ou à gauche et j’avoue que sur le coup j’étais perplexe.

Dans ce moment de silence des voix nous parvinrent et du coup mon instinct me dit de suivre le son tout simplement. Je lui chuchotais :

- Viens c’est par là !


200 mètres plus loin environ, nous entendions de mieux en mieux les voix mais n’avions aucun visu. Nous nous approchions en silence et trouvions un renforcement puis un passage étroit. Nous étions assez fines pour nous glisser dedans et là stupeur ! Nous découvrions des enfants apeurés qui s’étaient blottis les uns contre les autres. Kylie nous éclaira nos visages puis éclaira les enfants. L’un d’eux s’approcha et se blottit dans mes bras :

- Tu es la gentille dame qui s’occupe de la mort de Dylan ! Elles sont gentilles, c’est elles que Dylan a contactées....

Ainsi nous n’étions pas folles, ce gamin dans le parc avait volontairement attiré notre attention. C’est alors que nous entendions un ourf ! Et nous vîmes apparaître l’un des gardes du corps de Mme Stardord. Kylie ne put s’empêcher d’avoir une réaction de Grimm et le projeta à terre.

- Non ! Ne le tue pas ! Il est avec nous !

Kylie lâcha l’homme qui se releva péniblement alors que le petit dans mes bras venait de crier.  Nous nous regardions et ils comprirent que nous désirions des explications. L’homme prit la parole :

- Nous ne sommes pas tous comme Mme Stardord et nous ne supportons plus l’esclavage de ses enfants abandonnés. Pour beaucoup leurs parents ont été tués par des gens comme vous enfin moins attentionnés. Lorsque Dylan nous a dit que vous étiez des personnes bien, nous vous avons observés un bon moment ; même avant votre accouchement madame et bien avant votre emploi au garage mademoiselle. Nous avons besoin d’aide, cette mégère abuse des enfants, elle les torture, les nourrit à peine et elle les oblige à voler.

Je regardais Kylie tout en serrant fort l’enfant dans mes bras. Je désirais qu’elle me dise si les enfants étaient tous des wesens, et si l’homme en était un aussi. Je n’avais pas l’impression qu’ils en étaient tous ni l’homme d’ailleurs mais je ne pouvais les détecter. Cependant lorsqu’ils ont eu peur je pense qu’ils avaient woge et elle avait dû le voir alors que moi je regardais l'enfant dans mes bras. Nous devions vraiment en savoir plus pour élaborer un plan.



by FreeSpirit





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Lun 25 Sep - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Shannon Ashley Mitchell
Âge perso : 21
Profession : étudiante et mécanicienne
Posts : 214
Points : 226
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : dépend de mon état/humeur
Absence : moins présente à cause des cours


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 15 Sep - 10:31
Maladresse bienfaisante
Sauve moi la vie, et je te protégerais en retour


Ft: Althéa

Un silence de mort régnait dans la pièce après ma question, mais ce silence nous fient attendre des petits son de voix qui guidait Althéa. Plus nous avançâmes dans les égouts et plus les voix devenaient claire. Quand nous sommes arrivâmes près des enfants, je pris l’initiative d’éclairer nos visage puis les enfants. Ils étaient effrayaient, cela pouvait ce comprendre… Certains d’entre eux se mirent à wogue je préféré ne pas trop les regarder pour ne pas les effrayaient encore plus.

L’un d’eux sauta dans les bras d’Althéa pour rassurer ses camarades. Alors Althéa avait raison, ce Dylan nous avait lancé un appel à l’aide. J’avais entendue des bruits de pas qui se dirigeait vers nous. Une silhouette ce distingua et un homme apparue. Par reflex je lui sauta dessus dague dans la main placé sous sa gorge. L'enfant me cria de ne pas le tué car c’était quelqu’un de bon.

Je me redressa un peu confuse, je devais vraiment faire plus attention. Mais quand on apprend par sois même sans avoir quelqu’un pour vous guider ce n’était pas facile. L’homme nous appris qu’ils nous surveiller depuis bien plus longtemps que ce qu’on ne pouvais imaginer. Cela me perturba, moi qui est toujours très attentive à ce qu’on me suivent pas… J’avais encore beaucoup de travail à faire à ce niveau. De plus il nous affirma ce que faisait la vieille dame aux enfants. Qu’elle femme indigne, elle me répugnais.

Je me tournais vers Althéa après le discours de l’homme, je lus sur son visage qu’elle cherchait une solutions tout comme moi…

_Une partie d’entre eux sont des Wesens et l’autre non.

Je lui montra la partie du petit contre elle à la moité du groupe pour désignait les personnes Wesen et l’autre partie avec l’homme non Wesen.

_Si on veut réussir à piégé cette femme on va devoir lui tendre un piège. Et nous allons avoir besoins de tout le monde. Mais d’abord il nous faut savoir quand viens la vieille mégère.

Je me repris vite sur le mot mégère, je ne devais pas montrer de mauvaise chose aux enfants.

_Enfin je veux dire Madame Stardord.


© Oswinwho


Je ne suis pas folle, ma réalité est juste différente de de la votre! faucheur
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps


En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 25 Sep - 16:39


Maladresse bienfaisante - Althéa et Kylie




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


Kylie confirma mes pensées,  la moitié des enfants étaient des wesens et les autres des enfants tout à fait normaux. Ils avaient de 3 à 12 ans à peine je dirais. Et la pensée de savoir cette femme qui en abusait et les rendait voleur afin de s’enrichir me faisait l’effet d’un coup de poignard en plein cœur.

Kylie proposa de tendre un piège à cette mégère comme elle avait dit mais en incluant les enfants. C’était dangereux mais au fond, je savais que c’était la meilleure solution. L’homme était prêt à nous aider, cela faisait toujours un adulte de plus. Je commençais à peine d’élaborer des plans que deux autres hommes arrivèrent et Kylie nous les immobilisa. Le premier qui nous avait dit se prénommer Charles nous dit que les deux arrivants étaient aussi de notre côté, un eisbiber et un luisant-pêcheur. Nous voilà bien montées. Une murcièlago ne se laisserait impressionner par aucun d’entre nous.

- Je ne veux pas douter de votre bonne foi mais je pense qu’aucun d’entre nous ne peut vaincre cette murcièlago et ses sbires. N’oubliez pas que ce sont deux skalengeck et ils sont du genre rusé et impitoyable. Cependant je connais quelqu’un qui pourra nous aider mais je dois le lui demander car c’est lui seul qui décide. Je reviendrais demain et nous essaierons de mettre tout en place. Vous nous faites confiance.

Un oui général se fit entendre cependant je regardais Kylie avec un air de dépit, je pris une grande inspiration avant de reprendre la parole :

- Vous vous rendez bien compte que si je mets toute cette affaire à jour, vous allez être conduits dans des centres d’accueil voire dans des orphelinats ?

Le petit que j’avais dans les bras me dit que ce serait mieux que de dormir dans les égouts et de manger dans les poubelles. Des larmes me vinrent aux yeux et je laissais la parole à Kylie afin de ravaler mon sanglot. Comment de si petits enfants pouvaient vivre ainsi ?

Une fois les paroles de Kylie dites, les enfants nous remercièrent et ils nous dirent qu’ils attendraient impatiemment le lendemain. J’expliquais à Kylie que mon atout c’était Jack mais que j’allais devoir l’attendrir pour qu’il accepte de venir nous aider. Je lui donnais rendez-vous dès le lendemain dans les égouts.

- Nous nous retrouverons ici aux alentours de 21h30-22h, je suis désolée mais tout dépend de la tétée de Pierrick. A demain.

Pleine d’espoir, j’embrassais Kylie sur la joue pour lui souhaiter une bonne nuit.


Spoiler:
 
by FreeSpirit





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Ven 29 Sep - 16:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Shannon Ashley Mitchell
Âge perso : 21
Profession : étudiante et mécanicienne
Posts : 214
Points : 226
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : dépend de mon état/humeur
Absence : moins présente à cause des cours


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 25 Sep - 17:05
Maladresse bienfaisante
Sauve moi la vie, et je te protégerais en retour


Ft: Althéa

HS : Aucun soucis pour ça Wink ce sera avec plaisir de l’accueillir permis nous x)

Alors qu’Althéa commençais nous énoncée quelques idées, deux hommes apparus et je m’empressais de les immobiliser. Mais Charles nous rassura en nous disant qu’ils étaient de notre coté. Il y avait beaucoup trop de Wesen dans un si petit endroit que j’avais l’impression d’être dans un de mes cauchemars. Althéa nous dîmes que la situation allais être délicate car aucun d’entre nous ne faisait peur à cette chose. Mais elle avait une idée de qui pourrait faire l’affaire. Mais le plan final n’allais qu’être exécute demain si cet personne accepte la proposition d’Althéa.

Elle se tourna vers moi et je vis dans sont regard plein de tristesse. Ça me faisait mal de la voir ainsi. Mais les enfants était très compréhensif. Quand Althéa leur dit qu’ils seront placés dans un orphelinat, l’un d’eux répondit que c’était toujours mieux que d’être ici.Elle n’arrivais pas à finir son discours et me laissa donc la parole. Je ne savais que dire, après tout ce n’est pas facile de parler à des petits.

_On feras notre maximum pour vous sortir d’ici. Même si dehors ce ne sera pas facile, je vous promet de passé vous voir de temps en temps à l’orphelinat pour m’assurer que tout ce passe bien.

Ces paroles étaient sortis toutes seules, allais-je tenir ma promesse ? Il le fallait, il ne faut jamais mentir à des enfants. Je ne ferais pas les mêmes erreurs que ma tante à fait avec moi. Mais ces petits étaient bien plus fort que ce qu’on pouvait imaginer. Ils avaient vécus l’enfer mais garder l’espoir.

Les enfants ne remercier, nous sortîmes avec Althéa et elle m’expliqua que sont plus grand atout été son mari, Jack. Elle me fit comprendre que le persuadé n’allait pas être chose facile, mais la connaissant elle va y arriver. On se dit à demain dans les alentours de 21h30 /22h. Les gestes qu’elle avait avec moi , me rappelais ceux de ma mère. Je retournais chez moi ma capuche cachant mon visage. Cette soirée s’annoncer longue pour ma part. Je me préparer mentalement pour demain mais beaucoup de souvenir refirent surface en même temps. Mais je ne doit pas laisser mes sentiments contrôler mes actes sinon la situation pourrait mal finir..

©️ Oswinwho


Je ne suis pas folle, ma réalité est juste différente de de la votre! faucheur
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps


En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 29 Sep - 17:14


Maladresse bienfaisante - Althéa et Kylie




" Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir "


Je rentrais au manoir et trouvais un Jack endormi. Je fis de même et le lendemain matin, je fus si surprise qu’il me demande de rencontrer Maguy que je ne puis lui demander pour intervenir dans mon enquête. Je donnais la tétée à Pierrick-Jak et j’annonçais à Jack que je sortais et que je filais chez Aiden. Il n’eut bien sûr pas le temps de réagir. A mon retour, Sébastien me demanda de rester avec lui car Jack était en entretien avec Maguy. Cette dernière était arrivée pendant mon absence car elle s’était « libérée » un peu plus tôt. Lorsqu’ils sortirent du bureau, je n’en revenais pas que Jack souriait. Et à ce moment précis j’avais envie de lui...comme si c’était le moment au beau milieu de l’après-midi !

Cependant j’expliquais à Maguy ce qu’elle devait faire en priorité et j’entraînais Jack dans la chambre afin d’assouvir mes envies. Il se plia volontiers à mon jeu de charme. Alors que nous récupérions tendrement enlacés, j’en profitais pour lui demander s’il accepterait de m’aider, enfin de nous aider tous pour anéantir les sévices qu’une sale mégère faisait subir à des enfants. Je me fis câline et surtout suppliante car je savais que sans lui nous ne pouvions pas vaincre une murcièlago.  Et il accepta à mon plus grand soulagement. Et du coup je lui refis encore une fois l’amour.

Le soir je rejoignis Kylie juste après la tétée de Pierrick et cette fois Jack ne dit rien lorsque je partais. Il m’embrassa et me dit « à tout de suite ». Une fois que j’eus rejoins Kylie nous partîmes retrouver les petits dans les « souterrains ». Nous mettions au point notre plan avec les enfants.

- Vous allez agir comme si de rien n’était et amener vos « gains » à Mme Stardord. Je préviendrais mes collègues que j’ai un suspect en vue et qu’ils devront l’intercepter en bas de l’immeuble si elle essaie de s’échapper mais c’est surtout afin qu’ils ne montent pas. Je ne dis pas que ce que je fais est illégal, bien au contraire, mais disons que mes collègues ne savent pas tous pour les wesens. Mon compagnon a accepté de venir nous aider et lui saura la maîtriser. Je vous demande de ne pas en avoir peur, il vient pour vous libérer. Il disparaîtra dès lors qu’il aura neutralisé Mme Stardord, ne vous inquiétez pas, il ne la tuera pas mais l’affaiblira suffisamment pour qu’elle ne se débatte pas. Quand à vous trois, les adultes, vous protégerez les enfants pendant que Kylie et moi nous occupons des skalengeck. Vous êtes prêts ?

Un grand oui se fit entendre que ce soit du côté des adultes ou celui des enfants. J’espérais que cela ne serait pas trop difficile pour les enfants. Kylie et moi les observions jouer les pic-pockets sans mot dire mais avec tellement de rage au cœur. Enfin le moment arriva et les enfants montèrent à l’appartement de leur « tante ». Nous arrivions peu de temps après et bien entendu notre mégère wogait ainsi que ses deux sbires. Les trois adultes qui étaient avec nous emmenèrent les enfants dans la pièce à côté et à leurs cris je compris que Jack était là. Ensuite plus rien, nous deux seules face à ses brutes. Alors que Kylie attrapait l’un des skalengeck, j’avais sorti mon arme et essayais de tenir face aux deux autres mais la peur prit le dessus et je criais :

- JAAAAACK !




by FreeSpirit





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Jeu 5 Oct - 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 189
Points : 211
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 1 Oct - 13:20
Smith avait accepté presque naturellement la demande d'Althéa. Elle n'avait pas besoin de ce montrer douce, suppliante et autre, même sans le prendre par les sentiments il l'aurait aider. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il l'aimait à en perdre la raison. Comme à son habitude il ne posa guère de question, sa compagne lui raconta tout, lui donnant ainsi toutes les explications dont il avait besoin. L'heure h approchait, retenant un instant Killborn contre lui, l'embrassant. Puis il se concentra "Tu es sur de toi ? On n'a pas le droit à l'erreur". Il laissa un petit sourire narquois sur son visage et se mit en route. Jack ne prit absolument aucune arme avec lui, la seule chose qu'il emporta c'était une paire de bouchon d'oreille.

Il arriva au bon moment puisqu’Althéa l’appela à la rescousse. Il entra dans la pièce, serein les mains dans les poches. En passant près de sa compagne, il prit le temps de la rassurer et même de l'embrassé légèrement. Le second skalengek les attaqua, mais à un mettre d'eux, Jack n'avait qu'un pas et deux mouvement et ce dernier fut immobilisé et inconscient au sol. Récupérant le poignard de ce dernier il le lança sur le deuxième skalengeck aidant ainsi la jeune grimm à reprendre le dessus pour assommer le dernier acolytes et complices. Puis il lui lança les bouchon d'oreille lui conseillant de les prendre si elle ne voulait pas mourir.

-Sortez de la pièce, embarquer ces deux-là et mettez les enfants en sécurité. Quoi qu'il va se passer, prends soin d'elle je te la confie !

Cette dernière phrase, il l'avait prononcé en retenant le bras de Kylie qui s'était immédiatement exécuter. Évidement la murcièlago ne l'entendait pas de cette manière et commença à charger, tout en commençant à pousser ces cris. Restant humain, sans hésitation, il fit barrage et encaissa sans broncher l'attaque de plein fouet de la Murcialago.

-Partez ! Maintenant !

Enfin seul se redressant, un sourire aux lèvres. Enfin il allait pouvoir passer au chose sérieuse. Restant humain, il commença par se concentrer, sa seule solution était d'utilisé son pouvoir mental. Et pour ça il devait garder sa partie d'humanité sinon c'est elle qui prendrait le contrôle et le tue. Au bout de quelques secondes toute les vitres éclatèrent et se brisèrent, la bagarre faisait rage dans le petit appartement. Puis il eut ce bruit sourd, ces tremblements, cette odeur particulière et surtout cette explosion de gaz. Personnes ne savait vraiment ce qui ce passait. Finalement Madame Stardord sortie les main derrière la tête, pleurant, complètement délirante et surtout ne cessant d'avouer ces crimes. Quand à lui et bien il avait sauter dans le vide juste avant l'explosion, la chute avait été douloureuse, mais pas d'avantage du mal de crane qu'il éprouvait à cet instant. Il ne se sentait vraiment pas bien, sa tête lui tourné, se relevant doucement, se tenant à un mur avant de vomir et craché un peu de sang. A présent il se sentait mieux, mit à par qu'il avait toujours cette douleur qui tambouriné dans sa tête et qui était insoutenable. "Fallait si attendre après être rester aussi longtemps avec ces ultrasons !" Soufflant, respirant fortement, puis se décidant à rentrer.Il n'avait aucune envie d'être un héros et que tout les enfants le remercie, il était loin d'être un saint, non il était pire que le mal et il l'avait encore prouvé. Observant de sa ruelle, Althéa, son amie et les enfants, tout le monde était sain et sauf. Regardant les soulagement et la scène de l'arrestation, voyant tout de même un peu d'inquiétude dans le regard de sa compagne. Qui finalement posa son regard sur lui, il sourit, baissa la tête avant de poser sa main sur sa bouche puis sur son cœur avant de disparaître dans la nuit. Une fois au manoir, il ordonna le silence, de mauvaise humeur, il embraqua la bouteille de Whisky et s'installa dans le canapé. Jack avait juste envie qu'on lui fiche la paix et qu'on le laisse tranquille.


Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Shannon Ashley Mitchell
Âge perso : 21
Profession : étudiante et mécanicienne
Posts : 214
Points : 226
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : dépend de mon état/humeur
Absence : moins présente à cause des cours


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 1 Oct - 18:56
Maladresse beinfaisante
Sauve moi la vie, et je te protégerais en retour


Ft: Althéa

Je rentrais chez moi et me prépara pour la mission du lendemain. Je dormis peu cette nuit là, le lendemain, j’avais séché les cours beaucoup trop anxieuse pour ce soir. Je vêtue simplement et je m’armais de mes habituelles dagues. Le soir et l’heure venue je rejoignais Althéa à notre lieu de rendez_vous.

Une fois le plan mis en place, je me concentra et j’observais les enfants faire, ça avait l’air si simple, mais on s’entait tout de même la tension de peur qu’il allait avoir un fail. Nous nous précipitâmes à la maison de la mégère et elle Wogua, je me crispa légèrement. Je sortis mes dagues lorsque ses deux sbires arrivèrent et nous bondirent dessus.

Je commençais à ne plus avoir le dessus sur l’un des skalengeck. Althéa appela alors sont maris qui apparut aussi vite. Il pris légèrement sont temps avant de m’aider à en finir avec le wesen. Il donna ses ordres ainsi que des bouchons d’oreille que j’enfilais rapidement. Et au moment que je partis rejoindre les autres, il me retenue et me demanda de prendre soin d’Althéa. Je hochais la tête immédiatement, mais cela mis une tension en plus. Pendant que nous étions dehors, les bruits de l’intérieur ne me rassurèrent point. Mais quand je vis sortir la vieille femme je compris que nous avions réussit. Je rassurais une dernière fois les enfants, leurs visages étaient plus lumineux. Ils allaient avoir une vie meilleure et heureusement. Après tout ça je me tourna vers Althéa qui avait également meilleure mine, elle devait être rassurer également.

_ Toi et ton maris avais fait quelque chose de formidable, tu pourras le remercier de ma part ?

Je mettais mes mains dans mes poches un peu gêner de ce que j’allais lui dire.

_En tout cas merci, j’ai passé un agréable moment avec toi, et il faut dire que certains de nos échanges mon fait rappelé ce que j’avais avec ma mère… J’espère te revoir pour soit discuter où bien même pour botter le cul à quelqu’un…

Je rit légèrement, je n’étais pas à l’aise quand il s’agissait de parler de mes sentiments, j’étais maladroite.

_ En tout cas aujourd’hui je sais que c’est vraiment ce métier que je veux faire.. J’ai beaucoup appris à tes cotés, encore merci pour tout.

©️ Oswinwho


Je ne suis pas folle, ma réalité est juste différente de de la votre! faucheur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message
Revenir en haut Aller en bas

Maladresse bienfaisante - Althéa et Kylie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» 06- La maladresse ça fait mal !
» Maladresse [ouverte à une personne]
» La maladresse d’une gaffeuse professionnelle (TERMINÉ)
» Maladresse et boules de gommes (PV Nodox)
» Salut! Ben c'est Althéa!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grimm's World RPG :: Outside :: ◇ Archives :: RP's terminés-