Bienvenue
sur le centre d'aide de Grimm's World RPG

D'autres explications plus bas











 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Aides  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  

☗ Kehrseite-Schlich
avatar


☗ Kehrseite-Schlich
Féminin
Célébrité : Nina Dobrev
Âge perso : 27
Profession : Photographe
Posts : 295
Points : 315
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Gif :
Absence :



Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 10 Mai - 15:12




Reportage gênant
feat Tancred


Lundi matin, je me levais tranquillement en me disant que j’allais consacrer cette journée au développement de mes photos afin de mettre en place les différents albums que l’on m’avait commandé. Depuis un mois j’avais embauché un jeune à plein temps afin de tenir le magasin en mon absence ou quand je devais bosser comme aujourd’hui. Il était plutôt débrouillard si bien que je lui avais appris à faire toutes les photos d’identité et quelques portraits au sein même du magasin. Il me libérait beaucoup ce qui me permettait de continuer les reportages pour le journal de la Mairie.

Depuis mon reportage sur Stephen King  qui avait eu un succès au delà de ce que j’aurai pensé, le Maire demandait assez souvent mon intervention. Il faut dire que suite à ce reportage, ils ont même dû rééditer leur journal. Mais aujourd’hui tout était calme et rien de prévu. Je déjeunais tranquillement lorsque le téléphone sonna. C’était M. Le Maire !

- Mademoiselle Lange, je vais vous demander une faveur. L’un de nos concitoyens nous a dit que de drôles de choses se tramaient au centre d’accueil des militaires. Pourriez-vous faire une enquête discrète afin de savoir si je dois envoyer des forces de police ou si ce n’est qu’un malentendu ?

- Euh...bien sûr, je vais voir ce que je peux faire.

Je me préparais donc, mes photos allaient attendre. Je dis à mon employé que je partais et que je reviendrais cet après-midi. Arrivée sur place, je me trouvais face à une enceinte privée entourée de grilles à piques ; je passais le portail, puis d’un bon pas la porte d’entrée. Mais mis à part quelques militaires qui me sifflaient admiratifs, personne ne me parla. Je demandais gentiment s’il me serait possible de voir un responsable et un homme m’affirma que non. Je me suis fait mettre à la porte rapidement sans pouvoir dire un mot. Je réitérais ma demande à l’extérieur et une sorte de molosse me prit par le bras et me conduisit carrément dans la rue.

Je décidais de ne pas me laisser impressionner et il fallait coûte que coûte que je saches pourquoi ils refusaient de me parler. Leurs attitudes m’avaient mis l’eau à la bouche. Certains d'entre eux étaient en tenue militaire et d'autres en civil. Il y avait des hommes de tout âge et je trouvais cela intrigant. J’appelais Althéa :

- Dis-moi, tu m’as bien dit que tu connaissais un militaire ? Crois-tu qu’il accepterait de m’aider, j’ai quelques soucis.

Elle me répondit que son ami m’aiderait sans problème. Je rentrais chez moi et j’appelais M. Tancred Rotstein, je tomber sur le répondeur :

- Bonjour, Lily Lange, je suis désolée de vous importuner mais c’est Althéa qui m’a conseillé de vous appeler. Je dois faire un reportage sur un centre d'accueil militaire et je me suis fais envoyer promener. Si vous acceptez de me donner un coup de main vous pouvez me rejoindre au 2483 SW 5th Ave Portland, c’est la boutique de photographe.

Je rentrais chez moi un peu dépitée, cet homme que je ne connaissais pas allait-il accepter de m’aider ? Althéa avait l’air sûre d’elle mais depuis qu’elle était maman, elle était un peu surbookée.





“Se laisser aimer, c'est aimer déjà. ” Henry de Montherlant


Dernière édition par Lily Lange le Lun 16 Oct - 14:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
❧ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


❧ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Ty Olsson
Âge perso : 41
Profession : Garagiste bricoleur, ancien militaire d'élite
Posts : 173
Points : 187
Disponibilité :
70 / 10070 / 100

Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 19 Mai - 22:37


Reportage gênant

Feat Lily


Ma femme et ma fille voulait gratter le jardin sans moi pendant deux jours. Ma fille avait de bonnes idées, il fallait bien que je le reconnaisse et puis j'admirais sa main verte, mais de là à ce qu'elle ne veuille pas de moi c'était une première !

Plutôt que de me vexer elle me donnait une mission dans le garage, qui me servait aussi d'atelier. Je passais donc ma journée à construire des supports pour ces fleurs et tout un tas de petits trucs à bricoler pour que ça soit comme elle voulait. Je ne m'ennuyais pas et me détendais en jurant sur tout ce qui n'allait pas et ces outils fantômes posés sous mon cul ou sur mon oreille...

Le soir venu nous rentrions à la maison et préparions à manger, ce n'est qu'après le repas que Tatiana se préoccupa du téléphone. Il y avait un message pour moi. J'étais intrigué, la petite souris aurait-elle besoin de moi ? ou bien Robert ? Pas le temps de m'en demander plus, j'avais les oreilles tournées vers la voix de femme qui me demandait un service. J'haussais les sourcils et avais eu les oreilles de hundjäger dressées du début à la fin. J'en parlais ensuite à ma femme. Mon premier réflexe fut de vouloir appeler Althéa pour avoir confirmation mais m'a femme me répondait que c'était hors de question de la déranger pour si peu et si tard, ni demain matin. Je pris la décision d'aller voir cette jeune femme le lendemain en début d'après midi. Ma femme était d'accord.

Mes femmes n'avaient pas besoin de moi, mais je serais de retour si besoin. Je pris la moto et me garais non loin de l'adresse indiquée par le message. Le casque pendant à ma man gauche et l'adrénaline de ma conduite redescendant, je pénétrais calmement dans la boutique. Je regardais les belles photos tout le tour, il n'y avait personne. Puis je fus surpris de voir un jeune homme m'accueillir. il me demandait quelle type de photo je voulais. je souris à la limite du rire.

"Nan, merci, j'cherche une jeune femme. Euh... Lily Lange, vous connaissez ?

- Oui oui, je vais vous la chercher."

Il disparut dans une salle à l'arrière. Une jeune femme apparut et répondait à la question du jeune pour le boulot. Lorsqu'elle se retourna vers moi, je pris les devants :

"Bonjour, je suis l'ami d'Althéa, Tancred Rotstein, j'ai écouté votre message d'hier et j'aimerais avoir plus de précision avant de savoir si j'vais vous aider. Où pourrions-nous parler tranquill'ment ?"




© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar


☗ Kehrseite-Schlich
Féminin
Célébrité : Nina Dobrev
Âge perso : 27
Profession : Photographe
Posts : 295
Points : 315
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Gif :
Absence :



Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 26 Mai - 17:39




Reportage gênant
feat Tancred



Alors que j’expliquais comment classer mes photos en vue de finir l’album commencé la veille, la porte d’entrée sonna et mon commis m’abandonna. Il revint peu de temps après en disant qu’un homme me demandait. Je défroissais ma jupe et filais l’accueillir donnant mes dernières instructions à mon employé. Fort heureusement pour moi, il était très réceptif et j’étais sûre qu’il finirait à temps. Lorsque je me retournais l’homme prit les devants en me disant qu’il était l’ami d’Althéa, Tancred Rotstein. Il se demandait s’il allait m’aider et voulait parler tranquillement. Je l’invitais à me suivre dans mon pauvre salon encore démuni même si les meubles étaient en commande. Pas le grand luxe pour l’instant, un canapé emmené par Robert, un meuble bas avec la TV posée dessus, quelques étagères et....le grand vide.

Je l’invitais à s’asseoir près de moi et je prenais la parole :

- Sur la demande du Maire, je me suis rendue au centre d’accueil des militaires hier matin et je me suis fait jeter comme une malpropre. Certaines personnes lui ont rapportés que des choses pas très claires se tramaient là-bas voir des cas de maltraitance et de trafic d’intérêt. Seulement je n’ai même pas réussi à passer la porte alors imaginez enquêter discrètement. Mis à part quelques militaires qui m’ont sifflé d’admiration, je n’ai pas pu approcher. Même pas en usant de mon charme. Je suis tombée sur une espèce de dragon qui m’a prise par le bras et raccompagner au portail jusque sur la rue. Je suis entrée très en colère et comme souvent j’ai fait appel à Althéa. Vous comprenez, comme elle est flic, elle a plus de connaissance et .....

Je regardais l’homme en face de moi qui esquissait un sourire et je me dis que j’étais une mauvaise hôtesse, il devait avoir soif. Je lui proposais alors ce que j’avais : de l’eau, du jus de fruit et de la bière. Il opta pour ma dernière proposition et je reprenais la parole.

- Je ne vous oblige pas à accepter mais lorsque j’ai expliqué mon problème à Althéa, elle m’a tout de suite donné votre nom en me disant qu’il n’y aurait aucun problème. J’avoue sans honte que lorsque j’ai eu votre répondeur je pensais que vous refusiez de me rencontrer et .....enfin bref, je me suis montée tout un scénario. Alors vous en dites quoi ?




“Se laisser aimer, c'est aimer déjà. ” Henry de Montherlant


Dernière édition par Lily Lange le Lun 26 Juin - 17:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❧ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


❧ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Ty Olsson
Âge perso : 41
Profession : Garagiste bricoleur, ancien militaire d'élite
Posts : 173
Points : 187
Disponibilité :
70 / 10070 / 100

Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 17 Juin - 20:15


Reportage gênant

Feat Lily


Nous entrions dans une pièce à l'arrière, aménagement en cours. Je m'assis et l'écoutais attentivement. Je souris, il était évident que dans le milieu elle n'allait pas bien se faire voir et encore moins toute seule. Les langues étaient déjà difficiles à délier en temps normal et de manière subtile. Elle me racontait pourquoi elle devait aller là-bas et comment elle avait été reçu. Je me retenais de ne pas rire !

J'acceptais une bière et me dis que j'allais être dans mon élément voire revoir de mes amis ou anciens camarades de mission. Elle me demandait gentiment mon aide qui lui était déjà accordée. J'étais curieux également de voir jusqu'où cette affaire allait nous mener. je bus une gorgée et lui répondais :

"Je suis d'accord, je vais vous aider. Pensez bien qu'il va falloir y aller plus subtilement et le charme dans l'armée on nous apprends à nous en méfier voire le rejeter. On nous apprends aussi à être efficace et ne pas nous embarrasser des détails qui ne sont ni notre mission ni notre poste et encore moins les imprévus. Tout est cadré et vous n'étiez pas du cadre donc dehors, tout est logique. Il a falloir être rusé et ne pas interroger de personnes hautes placées, ce qui ne veut pas dire ne pas parler aux personnes qui dirigent réellement ou ont une influence. Pour répondre à votre question de ce que j'en dis, c'est que quand même le bruit court et que je suis curieux alors vous aider sera avec grand plaisir !"

Je lui expliquais ensuite que j'allais téléphonais à une personne qui pourrait m'orienter sur un tuyau à traiter pour une journaliste. Il était évident qu'elle ne pouvait pas enquêter au nom d'un problème au centre. Il lui fallait un sujet détourné. Nous y réfléchissions, puis avec ce que m'avait dit mon ami.

"Que diriez-vous de faire un article officiel sur le personnel d'entretien et de gestion ? On irait partout, on pourrait parler à beaucoup de monde et approcher beaucoup de monde. Les petites mains en savent bien plus que certains hauts placés et ceux même dans un cadre militaire. Si ceux qui passent le balaie ne sont pas eux-mêmes jeunes recrues !"




© Codage By FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar


☗ Kehrseite-Schlich
Féminin
Célébrité : Nina Dobrev
Âge perso : 27
Profession : Photographe
Posts : 295
Points : 315
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Gif :
Absence :



Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 26 Juin - 18:07




Reportage gênant
feat Tancred



Tancred réfléchissait et accepta de m’aider. Par contre il me dit qu’il allait falloir ruser pour entrer discrètement et ne pas faire de vagues en gros.

- Je vous assure que je n’ai pas utilisé mon charme, je suis plutôt pataud de ce côté ci même si je suis tombée récemment amoureuse. Vous devez trouver ma maison vide mais c’est que mon ex a exigé tous ses meubles et Robert un ami de l’association m’a trouvé de quoi me dépanner. J’y trouve sympa en attendant. Je compte faire tomber une cloison et créer deux pièces supplémentaires, ce sera sympa. Mais bon revenons à nos moutons...euh, militaires.

Je me pinçais le coin de la lèvre, j’accumulais toujours les gaffes et de ce côté, je battais Althéa. Mais bon il ne sembla pas offusqué. Lorsqu’il me proposa de faire un article sur le personnel d’entretien et de gestion, je me dis pourquoi pas. Après tout ce serait même sympa de le faire paraître....enfin si nous ne levions pas de loup. Mais franchement s’il arrive à me faire entrer ce sera un amusement de jouer les détectives.

- Ce sera avec plaisir que je prendrais très au sérieux de faire une interview avec photos du personnel d’entretien et de gestion. Enfin si vous arrivez à me faire entrer et en plus il vous faudra jouer les journalistes et que vous posiez aussi des questions. Je serais votre aide et photographe, qu’en dites vous ? J’ai fait une enquête une fois avec Althéa et j’ai trouvé sympa de faire les photos qu’elle me demandait. Je pense que la plupart si ce sont des hommes se confieront à vous plus qu’à moi.

J’étais excitée comme une puce mais du coup je lui demandais tout aussi spontanément :

- Pensez-vous que je dois mettre un tailleur ou jean et t-shirt feront l’affaire ? Sinon je peux aussi mettre un tailleur pantalon, je dois avoir ça dans mon placard quelque part. Je ne sais jamais quelle tenue mettre et une fois j’ai déboulé en short et en t-shirt à un dîner mondain mais de leur faute car on m’avait demandé si je pouvais faire des photos à un dîner champêtre. Quelle idée de se pomponner au milieu des champs aussi. Enfin....

Tancred me regardait en souriant. Avais-je encore dit quelque chose qu’il ne fallait pas ?




“Se laisser aimer, c'est aimer déjà. ” Henry de Montherlant


Dernière édition par Lily Lange le Lun 28 Aoû - 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❧ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


❧ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Ty Olsson
Âge perso : 41
Profession : Garagiste bricoleur, ancien militaire d'élite
Posts : 173
Points : 187
Disponibilité :
70 / 10070 / 100

Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 7 Aoû - 19:51


Reportage gênant

Feat Lily


La petite en avait sous le pied je le comprenais très vite. Je savais aussi pourquoi Althéa l'avait dirigé vers moi : non pas penser à une sorte de passe droite, non non, simplement calmer son tempérament et la connaissance de la petite souris de ma capacité à faire face dans n'importe quelle situation. Je leur trouvais d'ailleurs des points communs en peu de temps dont le premier était sans nulle doute le claquement de râtelier... Que de bavardage mais cela me faisait sourire.

"Ne vous tracassez pas trop pour les personnes que nous allons voir. Optez pour une chemise blanche ou bleue en haut et un jean sans rien de particulier. Je veux dire pas de trou mais pas de dessins non plus. Je pense que ça s'ra passe partout. Chemise que deux boutons d'ouverts, faudrait pas échauffer les esprits de ces petits et gros couillons. On va faire comme t'as dit et ça ira tout seul. Aller, j'te laisse te changer pour voir."


Je ne fis aucun commentaire sur sa vie personnelle ou bien l'intérieur, chacun vivait bien comme il le voulait et avec ce qu'il avait, je n'avais besoin d'aucune explication. Elle avait peut-être jugée nécessaire de me le préciser pour que je ne la juge pas à travers cet intérieur, comme une description de personnage de Balzac. Oula, je me mets à penser comme Robert et ces références littéraires, ça peut faire peur.

J'attendais dans un fauteuil et finis ma bière. Je me souvenais de mes visites au centre et me demandais par où et qui commencer après avoir passé l'entrée. Nous commencerons par le personnel de ménage, stratégique. Dès qu'elle fut de retour je jugeais sa tenue correcte et nous nous donnions rendez-vous. (J'étais venue en moto, elle passerait me prendre en voiture à l'arrêt de bus que je lui indiquais).

Deux heures plus tard j'étais assis à l'arrêt et relevais la tête de mes pensées à un coup de klaxonne qui m'était destiné. Lily me faisait coucou, elle était garée toute prêt. Je la rejoins et montais dans la voiture.

"Très bien" fis-je en premier commentaire avant de lui donner ma base de plan. "Nous allons entrer en disant que je fais un reportage étant un ancien militaire. Tu es ma photographe et tu ne parle pas à tout ce qui est habillé en militaire et encore moins qui a des étoiles sur les épaules ! Bref... Une fois rentrée on demande à parler au personnel d'entretien : chambres, poubelles, verre, horaires surtout, manies, etc. Roger ? "


Je finissais ironiquement comme un ordre de mission par radio. Je regardais la jeune femme et me dis qu'il n'y en avant pas bien lourd. De plus elle n'était pas une wesen et pas dans les mêmes dispositions qu'Althéa pour se défendre... Je devrais donc la surveiller de prêt en tout point...



© Codage By FreeSpirit




Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar


☗ Kehrseite-Schlich
Féminin
Célébrité : Nina Dobrev
Âge perso : 27
Profession : Photographe
Posts : 295
Points : 315
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Gif :
Absence :



Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 28 Aoû - 14:48




Reportage gênant
feat Tancred



Finalement j’optais pour un jean et une chemise que je boutonnais quasiment jusqu’en haut ne laissant qu’un seul bouton ouvert. Tancred me donna rendez-vous à un abri de bus et je finis de me préparer. Brosser les cheveux avec une queue de cheval, choper un bloc et des crayons, l’appareil photo, et hop j’étais prête à rejoindre Tancred. Comme convenu il m’attendait à l’arrêt de bus. Je le klaxonnais et il montait dans ma petite fourgonnette. J’étais plutôt calme et Tancred m’expliqua tout ce que nous devions faire. Je souris à son intonation et je lui dis un « roger » franc et significatif. Je me sentais prête à tout affronter auprès de lui.

Nous passions le portail et Tancred fit un salut au garde d’entrée. Ce dernier nous conduisit vers un responsable et Tancred expliqua notre requête. Je ne pipais pas car je me disais que j’allais tout faire capoter. Contrairement à ce que j’aurai pensé, l’homme accepta que nous fassions notre reportage et autorisa même Tancred à monter dans les chambres afin de voir comment étaient installés les résidents. Je trouvais cela louche vu les rumeurs qui couraient. Je suivais les deux hommes sans mot dire.

Les lieux étaient plutôt sympas et Tancred demanda si je pouvais faire quelques photos. Une fois de plus ce fut accordé. Je fronçais un sourcil car c’était vraiment bizarre. Les chambres étaient propres, les lits bien faits, le mobilier était composé d’une armoire, d’un lit de 90, une table et deux chaises, un meuble de rangement avec une TV posée dessus. Les sols étaient constitués de plaques de linoléum. certaines chambres étaient même personnalisées avec des photos, des coussins et autre mobilier tels que des fauteuils. Rien ne montrait quoi que ce soit de répréhensible.

Une femme de chambre finissait de nettoyer l’étage et l’homme qui nous accompagné nous dit qu’elle pourrait répondre à bon nombre de nos questions. Il nous laissa seuls avec elle et lui demanda de nous conduire ensuite aux cuisines. Je me pinçais la lèvre, je trouvais ça trop beau, trop sain. Allez savoir, je prenais peut-être mon boulot de journaliste plus au sérieux que je ne pensais. Tancred commença l’interrogatoire alors que je prenais quelques photos des chambres, vides à cette heure ci, du couloir et des aperçus par les fenêtres ; je me reconcentrais ensuite sur ce que disait Tancred.




“Se laisser aimer, c'est aimer déjà. ” Henry de Montherlant
Revenir en haut Aller en bas
❧ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


❧ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Ty Olsson
Âge perso : 41
Profession : Garagiste bricoleur, ancien militaire d'élite
Posts : 173
Points : 187
Disponibilité :
70 / 10070 / 100

Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 1 Oct - 19:14


Reportage gênant

Feat Lily


L'entrée fut simple et je savais que cela ne me serait pas refusé. au fait je connaissais vaguement les lieux. Le chef de ce centre n'était pas l'un de mes amis. Seul son nom me disait quelque chose mais rien de plus. En mettant les formes comme il faut et gardant l'attitude militaire j'obtins que nous ayons les droits de faire notre reportage. Comme en politique, d'accord ou non, on caresse dans le sens du poil et on fait de la diplomatie ...

Nous montions dans les chambres. Tout était nickel, on pouvait s'y attendre. J'inspectais les lieux et ne trouvais rien à redire. Je glissais une remarque à Lily ; "Très propre", ce qui voulait dire bien plus. Nous rencontrions ensuite une femme de ménage et le chef nous lâcha enfin. Je saluais la femme et me présentais. J'engageais le conversation sur des banalités en apparence : ce qu'elle devait faire dans les chambres, le temps qu'elle avait pour le faire, ses heures de présence dans la structure, ses difficultés, les clients les plus présents, ceux qu'elle n'avait jamais vu... Pour ne pas se mettre en retard elle m'invita à voir comment elle faisait une chambre. C'était l'occasion en effet. J'autorisais Lily à prendre toutes les photos qu'elle voulait. Elle participa également à la conversation. La femme de ménage termina son travail et s'excusa de devoir y aller. Nous sortions de la pièce pour le couloir. Je vérifiais qu'il n'y avait aucune oreille indiscrète et marchais jusqu'au bout du couloir. Je chuchotais à Lily :

"C'est propre, trop propre. Ici c'est une cage de verre. Il nous faut trouver ce qui cloche. De plus, je sens le wesen... Allons nous intéresser au service de chambre : repas, draps, et tuti quanti"



© Codage By FreeSpirit





Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar


☗ Kehrseite-Schlich
Féminin
Célébrité : Nina Dobrev
Âge perso : 27
Profession : Photographe
Posts : 295
Points : 315
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Gif :
Absence :



Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 16 Oct - 14:43




Reportage gênant
feat Tancred


Tancred reconnut que les lieux étaient vraiment très propres même très propres et il me dit que ce n’était qu’une cage de verre. Enfin quelqu’un croyait ce que je disais.

- Vu que la femme de chambre s’est éclipsée et que nous avons soi-disant le feu vert pour visiter les lieux, on pourrait peut-être s’aventurer par la petite porte que nous venons de passer.

J’avais repéré une porte dans le couloir et curieusement de la lumière s’en échappait. Ce n’était pas normal qu’une lumière soit allumée alors que la porte était fermée sinon la femme de chambre nous aurait fait la remarque. Mais que nenni ! J’étais vraiment trop tentée et Tancred fini par caler. Nous regardions de chaque côté du couloir avant de nous engouffrer par cette porte.

Elle donnait sur un escalier apparemment éclairé jusqu’en bas. Aucun bruit, je décidais de descendre et je regardais Tancred avec un air espiègle et du coup il ne put s’empêcher de m’emboîter le pas en secouant la tête comme pour dire : « cette gamine est culottée ».

Arrivés en bas, j’eus un étrange sentiment comme si quelque chose de pas normal avait lieu ici. Soudain nous entendions des voix et Tancred me poussa dans un renfoncement assez profond où la lumière ne diffusait pas. Des docteurs ou plutôt des hommes en blouses blanches passèrent devant nous sans même nous calculer. Je les entendis dire « bon, ils devraient être tranquilles pour la journée, descendons voir les autres ». De nouveau le silence, je chuchotais à Tancred :

- Qu’ont-ils voulu dire ? Vu qu’il n’y a plus de bruit, on va voir ?

Je m’engageais dans le couloir et vu que la première porte était ouverte, je m’aventurais doucement et je vis une sorte de chambre insalubre. Le sol était loin d’être net, des draps plutôt crades pendaient sur des sortes de fils à linge, ça sentait l’urine et les déjections. En me penchant plus je vis deux hommes posés sur des lits, ils avaient des chemises d’hôpital pas très nettes mais ce qui me surprit le plus fut leurs regards en me voyant. Ils ne parlaient pas mais on lisait une tristesse infinie dans leurs yeux. Je me retournais vers Tancred et lui dit d’une voix étranglée par l’émotion :

- Je crois que nous venons de découvrir les cas de maltraitance, comment est-ce possible de laisser des vieillards ainsi ?

Nous continuions un peu le couloir et nous découvrions la même tristesse dans chaque « chambre ». Je prenais plusieurs photos au cas où.





“Se laisser aimer, c'est aimer déjà. ” Henry de Montherlant


Dernière édition par Lily Lange le Ven 17 Nov - 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❧ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


❧ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Ty Olsson
Âge perso : 41
Profession : Garagiste bricoleur, ancien militaire d'élite
Posts : 173
Points : 187
Disponibilité :
70 / 10070 / 100

Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 22 Oct - 19:59



Reportage gênant

Feat Lily


La voie libre, Lily en profitait pour explorer la piste la plus suspecte. J'avais remarqué cette porte, mais peu intéressante, pensant à un local de service. Peut-être me tassais-je avec l'âge mais j'avais bien tord sur ce coup là. J'aurais pris plus de précaution avant de m'engager en bas mais bon, autant ne pas perdre de temps !

Je suivais l'une des journalistes les plus culottée de Portland dans cet escalier relativement sombre. Je mis mes sens de Hundjäger en éveil et écoutais attentivement tout ce qui nous entourait. Je la rattrapais d'ailleurs pour lui éviter de se faire repérer par ces étranges hommes en blouses blanches. Que faisaient-ils donc là ?

Je ne sentais rien qui vaille ici bas et c'était peu de le penser ! Nous continuions notre investigation. Et me voilà piqué de la même fibre de curiosité que la petite brune dont je surveillais les arrières ! Lorsque je vis ces hommes en bas je me demandais qui avait pu les mettre là et pour quelle raison. Je plissais le nez. Déjà que l'odeur ne devait pas être agréable en temps normal, mes sens décuplés me faisaient passer la douleur !

Lily prit des photos, je surveillais à ce que personne nous surprennent ici. Non que j'ai peur, mais je n'avais aucune envie de finir comme ces petits vieux dans leur lit. Je m'approchais de l'un d'eux et le vis woge. Une autre woge et encore un. La voix de Lily me surprit. Je me retournais avec vigueur :

"Je crois que nous sommes tombé sur un cas bien pire et grave pour la communauté wesen. Tous ces "vieillards" sont des wesen. Et regarde le plus étrange"

Je pointais la date de naissance du vieil homme alité en face de nous : 10 mai 1986. Cet homme paraissait avoir 75-80 ans. Elle alla voir la date de naissance de celui d'à côté. Je fus soldat, j'ai été dans les forces spéciales. Un nom me revint d'un seul coup, je le soufflais, ébahi :

"Hébé !"

Nous devions nous éloigner et revenir plus tard. Elle mitraillait tout ce qu'elle put et nous remontions. Je l'attirais dans une chambre pour que nous puissions discuter et prendre un peu de recul.

"Hébé, c'était le nom emprunté d'une déesse grecque pour nom de code d'une opération secrète sur des jeunes wesen. Cette mission scientifique visait à "faire murir plus vite les blancs becs" pour qu'ils deviennent des hommes plus vite physiquement et mentalement. Cette opération fut suspendue pour son intolérable morale évidemment. Montre moi la liste des noms du personnel, j'ai peu que nous puissions par anagramme trouvé tout le panthéon grec !"

Je ne me trompait pas. Bien des noms étaient des anagrammes de dieux ou déesses grecques... Ou bien américanisés... Nous étions donc dans une belle affaire et des plus glauques !

"Que fait-on ? Car pour les autorités "normales" cela ne sera qu'un cas de maltraitance, rien de plus et ses gens pourraient s'en sortir. Je serais d'avis de contacter des membres du MH et nous faire épauler sur cette affaire."




© Codage By FreeSpirit





Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar


☗ Kehrseite-Schlich
Féminin
Célébrité : Nina Dobrev
Âge perso : 27
Profession : Photographe
Posts : 295
Points : 315
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Gif :
Absence :



Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 17 Nov - 13:45




Reportage gênant
feat Tancred


J’étais dégoûtée de voir qu’autant de cruauté puisse être faite à des êtres humains. Ils semblaient comme hébétés, le regard vide et sans autre vision que le plafond. Tancred me tira de mes pensées en me faisant remarquer leurs dates de naissance : ces hommes n’étaient pas des vieillards en réalité et d’après leur âge, ils devraient être dans la force de l’âge. Tancred souffla un nom puis me conseilla de filer au plus vite.

Je le suivais et il nous fit entrer dans une chambre afin de m’expliquer la situation. Nous venions de voir le résultat d’une mission scientifique sensée avoir été abandonnée. Tancred me fit remarquer que les noms des gens du personnel étaient des anagrammes de noms de dieux ou déesses grecs. J’étais totalement ébahie.

- Déjà je pense que nous devrions faire comme si tout ce beau monde était tout gentil et tout parfait afin de ne pas leur éveiller de soupçons. Alerter les autorités normales ne servirait à rien, Althéa te dirait qu’on s’est foutu dans la merde....

Je me rendis compte subitement que je venais de tutoyer Tancred mais vu qu’il n’avait pas l’air contrarié ni même l’avoir remarqué...... autant continuer.

- Contacter le MH c’est très futé ! Mais tu sais comment on fait ? Je ne l’ai jamais fait, j’ai la fâcheuse manie de m’appuyer sur Althéa. Cependant nous ne pouvons donner une part crédible à tout cela sans en référer à une haute autorité. Pas la peine de parler de wesen aux humains, ils ne captent rien ! Enfin je veux dire la plupart des humains, pour ma part je sais très bien que les wesens ne sont pas si différents de nous. Allons faire le tour de ce qui nous est autorisé mais je ne pense pas que nous trouvions quoi que ce soit à redire. J’enrage, si seulement nous pouvions faire quelque chose.... certains de mes amis ne mettraient pas longtemps à remettre de l’ordre ici......oh l’ordre est très bien dans cette chambre ne trouves-tu pas ?

La femme de ménage venait de nous rejoindre afin de nous conduire dans l’autre aile et j'avais pris un air totalement détaché pour finir mon élocution. J’espère qu’elle n’avait pas entendu toutes mes paroles. Je fis un clin d’œil à Tancred et nous partions à la suite de cette brave femme lorsque j’entendis quelqu’un gémir dans une chambre. J’ouvris spontanément la porte et un vieil homme me fis un sourire édenté en disant d’une voix chevrotante :

- Vous êtes nouvelle, j’ai tombé ma télécommande....

Je la lui ramassais et la lui rendais alors qu’une aide soignante entrait en lui disant des paroles rassurantes et en me faisant signe de sortir. La femme de ménage m’expliqua que l’homme était le père de la femme que je venais de croiser Mme Charon et qu’il était alité depuis plusieurs semaines. Ben tiens rien que ça ! Le passeur des morts sur le Styx, Tancred avait vu juste. Nous étions au centre d’une fourmilière, pourvu que nous ne fassions pas de gaffe sur notre mission. Nous reprenions le chemin de l’aile des jeux et activités selon les dires de notre « guide ».




“Se laisser aimer, c'est aimer déjà. ” Henry de Montherlant
Revenir en haut Aller en bas
❧ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


❧ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Ty Olsson
Âge perso : 41
Profession : Garagiste bricoleur, ancien militaire d'élite
Posts : 173
Points : 187
Disponibilité :
70 / 10070 / 100

Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 12 Déc - 22:19



Reportage gênant

Feat Lily


Nous venions de mettre les pieds dans un beau merdier, ça on pouvait le dire ! Mais comme tout bon militaire et homme d'action, nous devions continuer notre investigation selon moi et ne rien laisser au hasard. Lily était inquiète et je la comprenais. Une fois qu'elle eut fini de parler, je lui répondais rapidement car j'entendais la femme de ménage arriver. Je sentais qu'elle n'était qu'une kehrseite et n'avait pas pu nous entendre. Je répondais donc à Lily en bouffant la moitié de mes mots pour faire au plus vite :

"J'sais contacter le HR, j'f'rais ça vite fait taleur mais j'pense qu'on d'vrait fouiller et gratter un peu. J'te couvre t'inquiète. Ne laissons rien au hasard"

Sur ces dernières paroles la femme de ménage venait à notre rencontre pour que nous poursuivions notre enquête "officielle". Je pris le calepin de Lily et écrivais "le diable se cache dans les détails". Ce proverbe suisse devait lui signaler de noter chaque petits éléments louches ou inhabituels sur lesquels nous reposer pour incriminer ceux que nous cherchions à arrêter de nuire. De plus c'était lui dire que, bien que notre situation soit critique, procéder par méthode et intelligence nous serait forcément bénéfique. Je lui fis un clin d'œil et un sourire en coin tout en suivant la femme de ménage. Je mis un léger coup d'épaule à Lily pour lui montrer des griffures, éraflures, marques en tout genre au-dessus de certaines portes, comme un code. Je ne déterminais rien de connu dans les codes que l'on utilisait pour le traduire.

Nous arrivions dans la salle de jeux et activité. Là la femme nous laissa et nous laissa au milieu de "petits vieux" très peu préoccupés par notre présence. Quelque chose me frappa directement. Je me penchais et chuchotait à l'oreille de Lily :

"C'est moi où ils n'ont ni des activités de troisième âge, ni des comportements de vieux ?"

Deux faisaient un bras de fer, trois étaient installés devant une télé à jouer à la console, d'autres étaient sur leurs portables, se montraient des vidéos, se prenaient en selfie... Là il n'y avait pas photo (jeu de mot), nos avions un florilège de preuve attestant la vieillesse précoce de ces hommes et femmes. Mais comment l'attester autrement que la folie de petits vieux qui se prennent pour des jeunes ? Même quelqu'un de "normal" trouverait ça totalement incongru !

Lily prit des tonnes de photos, fit quelques vidéos puis on interrogea plusieurs personnes sur leur vie. Si on recoupait leurs témoignages quelque chose frappait : la romance de certaines années, imprécises certes, mais censées être les plus proches de leur âge "physique". J'avais l'impression d'être en pleine science fiction !

Une fois une énième "ancien" interrogeait, je me levais et fis à Lily :

"Ok, passons à autre chose. Cela confirme nos soupçons mais nous avance guère. Et si nous allions innocemment nous renseigner sur les comptes et l'administration ?"

Nous nous dirigions vers l'aile de l'administration, surpris de notre soudaine nouvelle liberté de circuler et la désertification des couloirs à mesure de notre avancée dans le bâtiment. Certains bureaux avaient la porte ouverte et étaient complètement encombrés de papier du sol au plafond... Lily trouvait une secrétaire un peu plus bavarde. Je la laissais mener l'enquête avec une subtilité dans leur conversation qui me surpris par rapport à l'image que je pouvais me faire de la jeune femme.



© Codage By FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message
Revenir en haut Aller en bas

Reportage gênant feat Tancred

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» REPORTAGE PHOTOGRAHIQUE SUR LA SITUATION DES BRACEROS HAITIENS EN DOMINICANIE
» Reportage photo sur les makis de madagascar
» RETRO: REPORTAGE Haïti les émeutes de la faim 2008
» superbe reportage sur notre saut du 4 juin 2010 sur FRESVILLE
» bastogne la bastos le reportage en images

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grimm's World RPG :: Live your life :: ◇ Northeast Portland :: Centre de Conventions-