Bienvenue
sur le centre d'aide de Grimm's World RPG

D'autres explications plus bas











 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Aides  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  

Recherches Approfondies - Olivia et Althéa
 :: Outside :: ◇ Archives :: RP's terminés
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1212
Points : 1236
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : du 15 au 30 juillet inclus


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 4 Fév - 19:42

Recherches approfondies– Olivia

"quand on a plus rien à dire, il faut se taire" – Jacques Brel




Quinze jours que Jack et moi vivions à nouveau chacun de notre côté. Des petites visites pleines de tendresse mais pas d’effusions outre mesure. Enceinte de sept mois passés en ce début de mars, je ne comprenais pas. Il était fou de joie à l’idée d’avoir ce bébé, il m’assurait que son amour était intact et pourtant il devenait trop « dévorant ». Jack peinait de plus en plus à se contrôler et j’avais décidé d’en savoir plus sur les vampires. Nous nous aimions et nous n’allions pas tout briser car je ne voulais plus me laisser faire au risque de perdre la vie. Une amie m’avait fait part qu’à la grande bibliothèque de Portland, je pouvais trouver ce que je désirais.

Je me préparais tranquillement, Jack ne savait pas s’il passerait aujourd’hui mais malgré moi, je me disais que je serais de retour à temps au cas où. Il me manquait, je l’aimais sous quelque forme que ce soit mais je ne pouvais le laisser me « saigner » car j’avais bien compris ses besoins. J’enfilais une de mes robes de grossesse, blanche avec des fleurs en coton, un petit gilet afin de ne pas prendre froid car l’air était encore frais. Je chaussais mes petits escarpins, pris mon sac à main, je mettais dedans un calepin, plusieurs stylos, un ou deux crayons de papier, un paquet de gâteaux (eh oui une femme enceinte peut avoir faim), une petite bouteille d’eau, les clés de ma voiture et hop j’étais fin prête. Je descendis mes quelques marches et je montais dans ma choupette. Et voilà partie pour la bibliothèque.

Arrivée sur place, je fus impressionnée par le nombre impressionnant de livres et surtout des étages. Je n’étais jamais venue car j’adorais posséder mais je ne me voyais pas entrer dans une librairie et dire « je voudrais voir des livres sur les vampires ». Bon parfait ! Mais par où commencer ? Je cherchais un peu et je me lassais vite. Il faut dire que la patience et moi cela faisait deux. Je vis une jeune femme qui donnait des renseignements et je m’approchais d’elle. Je la saluais gentiment histoire d’entrer en contact. Elle se retourna et me donna un bonjour chaleureux ce qui me rassura et je lui demandais de but en blanc :

- Avez-vous des livres sur les créatures mythiques ou fantastiques comme des chimères.... des vampires....

Je n’osais tout de même pas lui dire carrément « je  cherche des infos pour comprendre le comportement de mon amant ». Je lui expliquais que c’était pour des recherches personnelles afin de compléter mes connaissances en la matière. Quel bobard ! Je me demandais d’un seul coup si j’étais crédible.

© OswinWho





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Mar 7 Fév - 9:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Féminin
Célébrité : Phoebe Tonkin
Âge perso : 26
Profession : Bibliothécaire
Posts : 257
Points : 263
Disponibilité :
25 / 10025 / 100

Localisation : Ma bibliothéque
Gif :
Absence : viens qu'en soirée ! très rare le WK Smile


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 6 Fév - 19:57

Recherches approfondies


Olivia Rosenberg | Althéa Killborn




-----------------------------------------------

“La recherche doit avant tout être un jeu et un plaisir.”


La jeune brunette transportait des piles de livres d'une pièce à l'autre en essayant de repérer les quelques marches qui la séparaient des rayonnages. Elle ne voulait surtout pas trébucher et se rendre ridicule devant les gens qui venaient. En même temps, comme sa mère lui avait temps de fois répétée : le ridicule ne tue pas, sinon jeune demoiselle, tu serais morte plus d'une fois ! À se souvenir, Oli eut un petit rictus au coin des lèvres et soupira. C'est vrai, le ridicule ne tue pas. Après son année de rébellion, elle l'aurait su. Une semaine en prison pour qu'elle comprenne qu'elle avait fait un mauvais choix et la voilà, bibliothécaire. Qui aurait cru qu'une fille comme elle serait devenu ça. La bibliothèque avait appartenu à son grand-oncle du côté de son père, étant malade, il lui avait confié. Elle songea rapidement à son arrivé, tout le monde se méfiait d'elle avant de lui faire confiance.

Puis était arrivé ce Grimm, il avait été surpris de la voir elle et non son grand-oncle. Elle était au courant de rien avant sa venue. Puis il était décédé dans ses bras après l'attaque. Un frisson la parcourut, elle préférait mille fois le confort de sa bibliothèque que de se battre. Observer et faire des recherches étaient mille fois mieux. Olivia sortit de sa rêverie et déposa la pile sur une étagère avant de commencer à les ranger par ordre alphabétique des auteurs. Oli en profita pour en feuilleter quelques-uns avant de les déposer sur l'étagère adéquate.

La brunette se laissa tomber sur son fauteuil en cuir et tourna dans tous les sens tout en observant les gens. La bibliothèque était immense, avec deux mezzanines et une salle de réserve qu'elle seule avait la clef. Là où tout était caché et en sécurité sur l'histoire des Grimm. Des tables avec des lampes, quelques ordinateurs qu'elle avait rajoutés l'année précédente. Elle tendit la main et attrapa un livre en cuir. Un homme vient lui demander un renseignement et elle lui indiqua le fond de la bibliothèque avant de souffler. Elle aimait son métier, l'odeur des livres, le papier, le silence. Oli ferma les yeux en souriant avant de les rouvrir et de voir une femme s'approchait. Avec un large sourire, elle lui souhaita la bienvenue. Olivia haussa un sourcil, une femme qui vient dans une bibliothèque pour faire des recherches sur des vampires ? Étrange comme demande. Oli garda son sourire et remarqua qu'elle était enceinte. La brunette hésita un instant, c'était certainement une Grimm... Non, les Grimm ont leurs propres livres, celui qui venait la voir était ami avec son grand-oncle et avait fait mettre toutes ses affaires ici. Une wesen, peut-être... Elle pouvait tenter le coup. Oli se mordilla la lèvre inférieure en reprenant son sourire.

« Nous n'avons pas ce genre de documentation, sauf si vous vous reporter sur les livres des adolescents ! Mais vu la demande, je pense tout de même pouvoir vous aider ! Enfin, vous n'allez pas me prendre pour une cinglé si je vous emmène dans la réserve de la bibliothèque ? »

Autant tenter le tout pour le tout. La brunette n'était pas une Grimm, mais savait les mots de passe pour cela. Elle n'espérait pas se tromper sur la rouquine et qu'elle était un wesen.



J'étais livrée à moi-même, à ma peur et à ma solitude. Je tentais de me donner du courage et de refouler ma panique par des moyens rationnels. Ce sont les mots qui m'ont sauvée à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1212
Points : 1236
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : du 15 au 30 juillet inclus


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 7 Fév - 10:57

Recherches approfondies– Olivia

"Quand on a plus rien à dire, il faut se taire" – Jacques Brel






Lorsque la jeune femme face à moi me répondit, j’avoue que je ne m’attendais pas du tout à cette réplique. Je me doutais que je n’étais pas crédible avec la version que je lui avais donnée pour justifier mes recherches mais de là à me lire comme un livre, elle me surprenait. Je n’avais rien dit me concernant et elle avait apparemment compris que j’étais une wesen, était-elle Grimm ? Non ses yeux ne devenaient pas noirs. Mais alors....

- Je ne vais pas vous prendre pour une cinglée, ne vous inquiétez pas, je sais à quoi ils ressemblent et je ne pense pas que vous l’êtes. Je vous suis volontiers.

Je lui souriais et je la suivis. Elle ouvrit une porte dérobée avec une clé particulière qu’elle portait autour du cou et je me dis que cela ne ressemblait pas à une réserve de bibliothèque, je ne voyais pas l’intérêt de tenir une réserve fermée comme cela. Nous passions une seconde porte qu’elle ouvrit encore avec la même clé et là ce fut une surprise totale : je me trouvais dans une pièce qui ressemblait aux bibliothèques d’antan. Sur des étagères étaient empilés de vieux livres mais aussi des sortes de grimoires légendaires comme nous en voyons dans les films de sorcelleries. Il y avait des armoires fermées, à clé je supposais, une échelle pour avoir accès aux livres les plus hauts, une table entourée de quatre chaises. C’était relativement propre, j’en déduisais qu’elle devait aimer venir passer du temps ici.

Quelqu’un l’interpella et elle me dit qu’elle allait revenir bien vite. Je m’installais à la table et commençais de feuilleter des livres. Puis je pris un des grimoires. Ouvrant au hasard, je tombais sur une description des hundjäger et je me mis à sourire en lisant car je voyais bien là mon ami Tancred surtout la première fois qu’il avait woge devant moi, mais fort heureusement il m’avait prévenu. La jeune femme revint à ce moment-là. Je ne pus m’empêcher de l’interroger.

- Qui êtes-vous ? Pourquoi m’avoir fait confiance et m’avoir conduite ici ? Savez-vous que ces informations entre de mauvaises mains peuvent se révéler un atout majeur ? Et si j’étais une ennemie de ces pauvres créatures, vous me donneriez un excellent moyen de les supprimer ! ...... Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas une ennemie, juste un flic et je crois que j’ai besoin de votre aide......

Je ne sais pas pourquoi j’avais envie de lui faire confiance, de lui avouer mes problèmes dus à ma grossesse. Surtout j’avais besoin de comprendre celui que j’aimais car même s’il m’en avait dit beaucoup, il fallait que je comprendre le pourquoi.

Spoiler:
 

© OswinWho





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle
Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Féminin
Célébrité : Phoebe Tonkin
Âge perso : 26
Profession : Bibliothécaire
Posts : 257
Points : 263
Disponibilité :
25 / 10025 / 100

Localisation : Ma bibliothéque
Gif :
Absence : viens qu'en soirée ! très rare le WK Smile


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 7 Fév - 20:33

Recherches approfondies


Olivia Rosenberg | Althéa Killborn




-----------------------------------------------

“La recherche doit avant tout être un jeu et un plaisir.”


Olivia savait jugé les gens comme les livres. Après tout, une femme enceinte n'allait pas finir par l'attaquer et elle avait l'air honnête. À moins que cette femme faisait semblant, mais vu qu'elle avait l'air fatiguée et que sa peau briller, Oli avait vu juste, elle était belle et bien enceinte. Elle ne simulait pas du tout. Oli garda son sourire et se demanda si cette femme était un wesen. Elle avait rencontré des wesen, des amis de son grand-oncle et de Sam, le Grimm qu'elle avait aidé. Sam était aussi l'ami de son grand-oncle. Elle n'avait pas revue de Grimm depuis plus d'un an qu'elle était ici. Elle avait envoyé une candidature pour devenir bibliothécaire aux états-unis et son grand-oncle lui avait confié les clés de celle-ci. Étant malade, elle avait accepté, même si elle avait eu peur d'en prendre les rênes. La bibliothèque était tout de même immense et intimidante à première vue. Mais Oli s'y était faite et puis, ses collègues avaient fini par l'apprécier.

La brunette garda le sourire et conduisit la femme dans le fond de la pièce. Elle poussa une lourde porte en chêne après avoir introduit la clé qu'elle portait autour du cou. Oli jeta un rapide coup d’œil et rentra dans la première pièce. La réserve comportait des livres  anciens, abîmés, pas terminé, et des cartons remplis de livre encore à ranger et trier pour le bien de la bibliothèque, qu'Olivia n'avait pas pris le temps de s'en occuper depuis son arrivé l'année dernière. Elles traversèrent la pièce d'un bon pas et la jeune femme ouvrit une autre porte. La pièce était tout aussi immense, des vitraux aux fenêtres, des mezzanines remplient de livres. Oli se souvient de la fois où elle avait tenté de l'ouvrir. Elle n'avait pas la clé et son grand-oncle ne lui en avait pas parlé. Sam l'avait ouverte pour elle, la fois où il était venu. Cette pièce était très poussiéreuse y à encore un an et elle y avait passé un temps fou à tout nettoyer. Lui donnant un aspect plus chaleureux. Quand Sam avait fini par y venir une fois par semaine puis tous les soirs, elle en avait conclu d'y rajouter une table et des chaises. Un fauteuil en cuir y était installer aussi. Mais l'odeur de vieux livres, de papiers et de cuir, embaumaient toujours la salle et Oli aimait bien cela. Elle avait fini par avoir la clé à la mort du Grimm. Quelqu'un appela Oli et avec le sourire, fit comprendre qu'elle allait revenir très vite. Elle pouvait faire confiance à cette femme, elle le savait.

Quand elle revint, la rouquine était attablé et semblait très prise de livres devant elle. Oli la rejoint alors et fut cernées de tonnes de questions. La jeune brunette garda le sourire et s'installa sur une des chaises.

« Je ne pense pas qu'avec votre ventre, vous alliez tenté quoi que ce soit ! À moins que vous faisiez semblant de l'être mais j'en doute, vous avez l'air totalement épuisée ! Je me souviens d'une amie qui était enceinte et que... »

La brunette s'arrêta net. Niveau bavardage, elle était la reine, curieuse de nature, Oli savait enjoliver une conversation. Mais voyait bien que la femme qu'elle avait en face d'elle n'était pas venu pour entendre parler de son amie enceinte.

« Pardon je m'égare, je suis Olivia Rosenberg, bibliothécaire de mon état ! Cette bibliothèque a appartenu à mon grand-oncle, Jackson Rosenberg, il était au courant des wesen et je n'en savais rien à ce moment-là ! Cette pièce, à mon arrivée, était fermée et impossible de l'ouvrir, mon oncle n'en avait pas la clé et un soir, un homme est venu pour faire des recherches ici... Et à sa mort, il m'a donné la clé ! Je sais juger les gens et savoir s'ils me mentent ou pas, et je sais très bien que vous voulez des réponses ! »

Olivia soupira doucement en regardant les livres que détenait la jeune femme et en prit un pour le regarder. Les Hundjäger. Oli eut un frisson en lisant le nom, c'était un des leur qui avait tué Sam.

« Vous voulez que je vous aide, c'est-à-dire ? Vous êtes un wesen, Hundjäger ? Vous avez dit vouloir faire des recherches sur des vampires, non ? Pour quoi, vous êtes en danger ? »

Oli commençait à s’inquiéter pour cette femme flic et devenait de plus en plus curieuse.

« Désolé, je suis trop curieuse, vous n'êtes pas du tout obligé de répondre à mes questions ! J'oublie, vous voulez peut-être boire quelque chose, vu votre état ? J'ai du thé ou de l'eau ! »



J'étais livrée à moi-même, à ma peur et à ma solitude. Je tentais de me donner du courage et de refouler ma panique par des moyens rationnels. Ce sont les mots qui m'ont sauvée à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1212
Points : 1236
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : du 15 au 30 juillet inclus


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 8 Fév - 14:42

Recherches approfondies– Olivia

"Quand on a plus rien à dire, il faut se taire" – Jacques Brel








Pour un gros ventre, elle n’avait pas tord, je ressemblais à une baudruche mais la gynécologue avait dit que tout se passait bien, que j’aurai un beau bébé, même si nous n’arrivions toujours pas à voir le sexe. Elle commença de m’évoquer l’histoire d’une de ses amies enceintes et s’interrompit. Elle se présenta comme étant Olivia Rosenberg, bibliothécaire puis elle m’expliqua que cette bibliothèque avait appartenu à son grand oncle Jackson Rosenberg qui connaissait l’existence des wesens. Elle me mit soudain la puce à l’oreille et je l’écoutais plus attentivement. Il gardait cette pièce fermée à clé et elle n’avait pu entrer lors de son arrivée. Je plissais le front et penchais la tête, toute à l’écoute de ma compagne. Elle m’expliqua qu’un homme était venu un soir pour faire des recherches et il possédait apparemment la clé vu qu’il l’a lui avait donnée par la suite. Subitement intéressée par les aventures de cette jeune femme, je me détendit, elle savait ce qu’elle faisait. Mais devais-je avoir confiance ? Après, elle, elle me faisait confiance. Je décidais de lui révéler un bout de ma vie.

- Althéa Killborn, enceinte sans aucun doute et flic de son état. Ne vous inquiétez pas je suis en repos, ordre de la gynéco car je dois tenir encore plus d’un mois. Maintenant que les présentations sont faites, je vous demanderais de m’appeler Althéa et me tutoyer, je serais un peu plus à l’aise.

Je lui souris, cette jeune femme était spontanée et je ne pouvais lui cacher le véritable but de ma visite même si ce n’était pas évident à expliquer.

- Je suis une mauzhertz, vous n’avez donc pas trop à avoir peur de moi. Quand à mon sourire sur la page des hungjäger, c’est que mes amis en sont et je vous avouerais qu’il ne faut pas mettre tout le monde dans la même case. Tout comme beaucoup d’autres, les wesens sont souvent persécutés mais certains veulent simplement vivre en paix. Quant à mes recherches c’est un peu compliqué, le père de mon enfant, Jack,  est un vampire. Nous nous aimons et sommes très proches l’un de l’autre mais....


Je regardais Oli et je me demandais subitement quelle serait sa réaction face à des propos aussi délicats à dire cependant je me tordis les lèvres dans tous les sens et je continuais mon récit.

- Lorsque Jack et moi commencions à avoir des rapports intimes.... Ne me regardez pas comme ça une femme enceinte peut aussi faire l’amour ! Bref, dans ces cas là, son côté vampire a tendance à prendre le dessus et il est plus tenté par me « saigner » qu’autre chose. Il y a un mois j’ai fui le domicile conjugal afin de ne plus vivre dans la peur. Nous nous voyons souvent mais sans avoir de moments câlins et cela me manque. Il est doux et attentionné mais impossible de se contrôler dans les moments intimes. Il m’a expliqué qu’une femme enceinte avait une odeur particulière qui le rendait fou au point de vouloir prendre mon sang. Il a aussi expliqué que l’odeur d’un bébé attire fortement son côté vampire et j’ai peur pour notre avenir. Pourtant il est fou de joie à l’idée d’être papa, déjà il n’aurait jamais pensé en avoir un avec .... une mauzhertz. Suite à un accident à l'âge de seize ans et  d’après le premier gynécologue que j’avais vu à ce moment-là, je ne devais jamais avoir d’enfant. mais il faut croire que je n'avais pas trouvé l'âme soeur ou alors que ce gynécologue n'étais pas doué. Mais voilà, le fruit de l'amour est là et il aura besoin de ses deux parents.


Je caressais doucement mon ventre, bébé devait dormir à cette heure-ci. Voilà, j’avais avoué mes soucis à une inconnue mais j’en étais soulagée. Quelque part au fond de moi j’espérais qu’elle trouve une solution pour que Jack et moi puissions vivre ensemble sous le même toit avec notre bébé. Une fois la naissance passée, lui et moi n’aurions plus de problème mais qu’en serait-il pour notre enfant ? Je la regardais sans dire un mot de plus, la solution était-elle dans ces livres, un vampire était-il vraiment un wesen ?



Spoiler:
 

© OswinWho





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Mar 14 Fév - 15:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Féminin
Célébrité : Phoebe Tonkin
Âge perso : 26
Profession : Bibliothécaire
Posts : 257
Points : 263
Disponibilité :
25 / 10025 / 100

Localisation : Ma bibliothéque
Gif :
Absence : viens qu'en soirée ! très rare le WK Smile


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 12 Fév - 19:14

Recherches approfondies


Olivia Rosenberg | Althéa Killborn



- Latin | - Français |  - Allemand
-----------------------------------------------

“La recherche doit avant tout être un jeu et un plaisir.”


Oli regardait Althéa attendant qu'elle lui dise ce qu'elle voulait boire. Il y eut un silence et la brunette se mordilla la lèvre inférieure. Elle avait dû faire une gaffe quelque part. Oli était inquiète pour cette femme qui était certainement en danger avec les vampires. La jeune bibliothécaire ne savait pas grand chose sur les vampires, juste ce qu'on racontait dans les livres. Elle en avait jamais rencontré en vrai. Enfin, si, à la fête de fin d'année, mais elle n'avait pas osé aller le déranger, il semblait étrange et avec des amis. La femme en face d'elle finit par se présenter. La jeune femme était surprise de voir une femme flic, enceinte. D'habitude, les gens de la police sont focalisés sur les boulots que de faire des enfants. Olivia avait fait des conneries à l'époque, son petit ami l'avait entraîné dans pas mal d'embrouille et valut un tatouage mal placé avec le prénom de ce dernier. Et là, elle s'en voulait de l'avoir ce tatouage, elle enviait cette femme avec un bébé. Elle écouta donc Althéa.

« Il n'y a pas de souci, je veux dire, d'accord, je vais vous tutoyer, tu es le premier inspecteur que je rencontre ! »

Olivia était excité comme une puce. La dernière fois qu'elle avait eu affaire à un policier, c'était les menottes aux points, puis derrière les barreaux. La brunette afficha un large sourire et attendit tout en l'écoutant encore. Elle fut surprise encore une fois en apprend qu'elle était une Mauzhertz et avait envie de faire une remarque, cependant, elle ne dit rien. À l'évocation de Hundjäger, Oli eut un frisson et un sourire. Elle savait pertinemment que tous les wesen n'étaient pas pareil, comme les hommes, ils n'étaient pas tous pareil, elle savait qu'elle ne tomberait pas sur un deuxième Mickaël. Il était idiot et ne voulait pas changer. Tant pis. Elle en avait été éperdument amoureuse. Mais la brunette s'en était remise depuis. Il suffisait juste qu'elle parte de l'Allemagne. La jeune femme en face d'elle, lui fit part du fait, que son compagnon était un vampire. Oli ouvrit de grands yeux et avait beaucoup de questions à poser sur cela, surtout sur les vampires. Enfin, disons, qu'Althéa en avait aussi et à la pelle. Olivia rougit un peu à l'évocation des rapport intimes et une un petit rictus aux lèvres en écoutant la femme flic. C'était, en effet, compliqué dans leur relation, surtout quand ils désiraient aller plus loin dans leur rapport.

« Je connais pas mal de choses sur les wesen, et les vampires ne font pas partie intégrante des wesen, enfin, il existe des wesen vampire, différente de ceux qu'on connaît dans les livres pour ados ou même les films ! Les wesen vampire dont les seigneur du sang, naissent vampire, de parents vampires, ils se nourrissent de poches de sang tout comme les vampires des livres ou films, mais les  vampires wesen, ils peuvent se nourrirent normalement, manger de la viande surtout, manger au restaurant, faire leur petite vie même s'ils n'ont pas de sang, peuvent se contrôler ! Et j'ai entendu parler de véritable vampire qui sont vampire depuis des siècles et on du mal à se contrôler vraiment ! Je dois avoir des livres qui traitent de cela, si tu veux ! »

Olivia se leva et s'approcha d'un rayonnage, chercha un instant, monta à l'échelle, qu'elle fit glisser sur un rang. Puis, elle s'arrêta et en prit deux avant de redescendre rejoindre Althéa. Elle laissa ses mains sur les livres qu'elle possédait.

« oh et pour les Hundjäger, il n'y a pas souci, je sais que les wesen peuvent tous être différents, j'en aide pas mal, pour te dire ! C'est juste que certains Hundjäger ont tués mon ami, c'était le Grimm qui m'a filé la clé à sa mort ! »

A l'évocation de Sam, la brunette eut un pincement au cœur et ouvrit finalement un des livre pour le tendre à Althéa.

« ici, nous rencontrons donc, les wesen seigneur du sang, qui naissent vampire et peuvent se contrôler et de celui-ci... »

Olivia ouvrit le second livre qu'elle avait pris.

« Nous rencontrons celui qui n'arrive pas à ce contrôler quoi qu'il arrive ! Je pense qu'on peut trouver quelques choses pour aider votre compagnon, mais je ne suis pas herboriste et je ne sais pas encore s'il y a un remède contre cela, pour ça, il va falloir éplucher tous les livres ici présent ! Voyons cela comme une quête, ça va être marrant ! Je vais préparer le thé et voir si on a pas besoin de moi ! »

La jeune bibliothécaire s'éloigna vers la sortie. Quand elle revient, elle déposa deux tasses et une théière sur un napperon. Puis alla chercher encore des livres pour leur recherche de remède ou de réponse à apporter à Althéa et son compagnon.



J'étais livrée à moi-même, à ma peur et à ma solitude. Je tentais de me donner du courage et de refouler ma panique par des moyens rationnels. Ce sont les mots qui m'ont sauvée à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1212
Points : 1236
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : du 15 au 30 juillet inclus


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 14 Fév - 16:33

Recherches approfondies– Olivia

"Quand on a plus rien à dire, il faut se taire" – Jacques Brel







Oli me confirma que les vampires ne faisaient pas partie intégrante des wesens mais ça je le savais déjà. Hélas, Jack n’entrait dans aucune des catégories dont elle parlait.

- Jack n’est pas né vampire de parents vampires, il est devenu vampire suite à la morsure de l’un d’eux qui l’a laissé pour mort après l’avoir vidé de son sang. Mais il a survécu et s’est habitué doucement à sa condition, luttant sans cesse avec lui-même. Cependant il ne mange pas comme nous ou quand il le fait pour le paraître, il trouve tout insipide...

Je riais me remémorant Jack à l’hôtel lorsque nous étions attablés avec les officiels. La nourriture humaine est assez indigeste pour lui mais il mangeait pour le paraître. Enfin heureusement qu’il venait à table vu qu’il m’avait sauvé la vie.

Oli attrapa plusieurs livres et je continuais mes explications, je ne voulais pas qu’elle pense que Jack était un sauvage.

- Cependant il ne saute pas non plus sur tout ce qui bouge pour boire leur sang, il sait très bien se contrôler et jusqu’à mon sixième mois de grossesse, il n’y avait rien de particulier, nous étions un couple « normal » je dirais. Ce n’est pas le terme exact vu nos origines mais notre amour savait tout vaincre.

Elle m’apprit que son ami Grimm avait été tué par un hungjäger et que c’est ainsi qu’elle avait eu la fameuse clé. Elle me conseilla de consulter plusieurs livres et elle proposa de m’offrir le thé. Décidément Oli était charmante. Elle revint et me dit que nous allions chercher des solutions comme si nous faisions une quête.


- C’est marrant que tu dises cela
....j’inspirais un grand coup...les enquêtes me manquent. Mon chef m’en donne au compte gouttes car il ne veut pas me « fatiguer » et du coup je me tape les rapports. J’avoue que je n’aime pas ça surtout quand ce ne sont pas les miens mais bon, j’ai besoin de mon job pour subvenir à mes besoins. Même si Jack ne me refuse rien, je ne veux pas vivre à ses dépens.

A l’évocation de notre couple, mon cœur se serra et je ne pus empêcher une larme de couler. Je m’appuyais sur mon coude en regardant ma compagne de recherches.

- On reprend ?


Je pris un livre, sortis mon calepin et je commencer de prendre des notes. A l’une des lectures sur les vampires je souris et poussa un petit soupir de plaisir.





- Ça tu vois c’est bien vrai : « Homme de haute taille, très mince et d’allure aristocratique, immortel, élégant, racé et terriblement attirant. Fascinant et charmeur, son regard intemporel est hypnotique, nul ne peut résister à sa volonté et son sourire rare et glacé révèle deux canines exagérément longues et pointues... »..... et ça aussi hélas : « Aucun sens moral, a ses propres règles, tue sans pitié pour s’abreuver de sang ; peut transformer ses victimes en des créatures à son image leur offrant la damnation d’un funeste baiser » ....mais c’est qu’il a deux personnalités..... et quand on les comprend,..... on peut admettre l’une par rapport à l’autre et....je soupirais en fronçant les sourcils...Quand on voit avec les yeux de l’amour, je pense que tout est plus beau...... et pour moi Jack est la personne qui compte le plus...... J’aimerais tellement l’aider et surtout comprendre mais pour cela il faudrait que nous remontions le temps. Désolée de ne pas t'en dire trop mais ce serait indécent, je ne vais pas te dévoiler notre intimité et déjà Jack n'apprécierait pas que je parle de lui.


Je l'aimais et le craignais à la fois mais je ne pouvais imaginer ma vie sans lui. Jamais il ne me ferait de mal et mon amour n'en était que plus fort. Il m'avait même prévenu des dangers d'une grossesse et en même temps il était heureux de pouvoir devenir père.


© OswinWho





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Mer 22 Fév - 16:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Féminin
Célébrité : Phoebe Tonkin
Âge perso : 26
Profession : Bibliothécaire
Posts : 257
Points : 263
Disponibilité :
25 / 10025 / 100

Localisation : Ma bibliothéque
Gif :
Absence : viens qu'en soirée ! très rare le WK Smile


Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 16 Fév - 19:09

Recherches approfondies


Olivia Rosenberg | Althéa Killborn



- Latin | - Français |  - Allemand
-----------------------------------------------

“La recherche doit avant tout être un jeu et un plaisir.”


La brunette feuilleta un moment le livre des vampires. Ceux qui devenait vampire grâce à une morsure et vivait pendant des siècles. Elle eut un frisson de peur et de plaisir à la fois. Si cette jeune femme flic disait vrai, elle avait du cran de sortir avec un vampire. En plus, un Mauzhertz est une souris, elles sont adorable, timide et ne se mettent pas à dos un Grimm, surtout pas. Oli en avait déjà côtoyer, mais, ne sont mentionnées nulle part, dans aucun livre de cette bibliothèque. Elle en a conclu qu'ils étaient du genre à se cacher. Mais un Mauzhertz policier, jamais elle en aurait eu la chance d'en rencontrer un. Bon, il y avait eu cette histoire de meurtre en série, fait par un Mauzhertz rebelle, qui en avait eu marre de se faire rabaisser... On en avait parlé dans les journaux pendant un moment. Savoir qu'une petite souris pouvait être en couple avec un vampire, la fit sourire. Pour le moment la femme policier, n'avait pas encore woge.

C'est bien ce qu'elle pensait. Le compagnon d'Althéa était devenu vampire par une morsure. Elle se mordilla la lèvre inférieur en soupirant doucement. Elle avait déjà rencontré un vampire né de parents wesen vampire, mais pas de véritable vampire. Les vampires devenus vampire avec une morsure, était pire. Enfin, sauf s'ils le sont depuis des siècles, bien entendu, ils savent se contrôler. Oli avait peur de dire une bêtise, mais elle était certaine que c'était ce qu'elle avait dit. La brunette la regardait avec envie, son couple avait l'air parfait, même s'il restait encore des points noirs. Un couple ne pouvait pas toujours être parfait. Elle gardait cependant son sourire à certaine évocation ; de son métier en tant que flic de Portland et quand Althéa évoqua ensuite son couple avec un vampire. Oli tendit le livre à Althéa et alla en chercher d'autre. En revenant, Oli déposa les livres en bout de table et servit le thé dans les deux tasses et s'installa.

« Donc, on va se concentrer sur le deuxième livre, cette pile que je viens d'aller chercher, celui des vampires qui le sont devenus par morsure ! Je crois avoir lu qu'ils peuvent se contrôler après plusieurs siècles, j'avais lu aussi qu'une femme humaine pouvait mourir en étant enceinte d'un vampire... enfin, le bébé mange la maman de l'intérieur et grandit vite ! Cependant, ce n'est pas le cas, puisque, vous êtes là ! »

Oli ouvrit un livre qui sentait le renfermé, mais elle huma l'odeur avec plaisir. Elle prit une des tasses et but une gorgée en parcourant quelques pages.



J'étais livrée à moi-même, à ma peur et à ma solitude. Je tentais de me donner du courage et de refouler ma panique par des moyens rationnels. Ce sont les mots qui m'ont sauvée à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1212
Points : 1236
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : du 15 au 30 juillet inclus


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 22 Fév - 16:40

Recherches approfondies– Olivia

"Quand on a plus rien à dire, il faut se taire" – Jacques Brel







Ma jeune bibliothécaire nous servit le thé et il fut le bienvenu car j’étais partie à rêver. Ensuite elle me parla de vampires qui l’étaient devenus par morsure et qui savaient totalement se maîtriser après plusieurs siècles. Mais voilà, la faille c’était moi et j’allais le lui expliquer lorsqu’elle me dit qu’une femme humaine enceinte d’un vampire risquait la mort car l’enfant la mangeait de l’intérieur.

- Déjà s’il te plait arrêtes de me vouvoyer j’ai l’impression d’être une mamie ou une de ces femmes guindées et tirées à quatre épingles. Je sais tout ce que tu viens de dire pour les femmes enceintes de vampires mais je ne suis pas humaine, je suis une Mauzhertz et figures-toi que je devrais être morte depuis longtemps d’après certaines mauvaises langues. J’en ai discuté avec Sébastien, le majordome de Jack et il m’a dit que lui non plus ne comprenait pas comment j’étais encore vivante. Il est lui-même un enfant hybride mais de deux parents compatibles. Un vampire n’est compatible qu’avec une femme vampire et Jack a été surpris que je sois enceinte de lui. Mais voilà je n’ai eu aucune liaison car je suis dingue de lui et je ne pensais qu’à lui. Comme je te l’ai dit, normalement je ne pouvais pas avoir d’enfant. Enfin à la dernière échographie, je puis t’assurer que mon bébé va bien et qu’il profite normalement. Cela plaît à Jack...Je veux dire de voir le bébé sur l’écho. D’après tout ce que j’ai lu c’est plutôt vrai, les vampires n’ont des enfants qu’entre eux.

Mais voilà, Jack et moi sortions de la normalité mais après tout, il n’était pas né vampire et nous n’avions rien calculé, c’était vraiment un enfant de l’amour. Mais je ne me contenterais pas de petites visites d’une ou deux heures dans la journée. Je voulais vivre mon amour au grand jour entre mon compagnon et mon enfant puis faire en sorte de nous retrouver tendrement la nuit venue. Mais le problème, c’est qu’en ce moment mon compagnon pensait plus à me sucer le sang qu’autre chose ; j’avais peur de lui...enfin de Jack le vampire.

- Tu comprends que j’ai besoin de comprendre au moins la vie des vampires entre eux et cela me permettra peut-être de savoir comment contourner le problème de Jack. Tu trouves que j’ai une odeur particulière ? Excuses-moi, je suis tellement perturbée, reprenons nos recherches.


© OswinWho





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Jeu 9 Mar - 11:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Féminin
Célébrité : Phoebe Tonkin
Âge perso : 26
Profession : Bibliothécaire
Posts : 257
Points : 263
Disponibilité :
25 / 10025 / 100

Localisation : Ma bibliothéque
Gif :
Absence : viens qu'en soirée ! très rare le WK Smile


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 25 Fév - 10:39

Recherches approfondies


Olivia Rosenberg | Althéa Killborn



- Latin | - Français |  - Allemand
-----------------------------------------------

“La recherche doit avant tout être un jeu et un plaisir.”


La jeune femme but une autre gorgée de son thé. Il était bien chaud. La brunette adorait le thé, cela avait des aspects relaxant sur elle. Elle n'en buvait pas des tonnes, mais comme là, devant un livre, lui faisait du bien. Oli tourna une page en souffla sur son infusion et but encore une gorgée en plissant les yeux. La jeune bibliothécaire ne savait pas trop où chercher vraiment, puisque, c'était l'histoire d'Althéa. Seule elle pouvait s'informer correctement dans ses recherches. Oli pouvait dire une bêtise, elle était pas une experte en vampire, mais en wesen, oui. Quoi dire face à cette demande ? Comment réagir ? Ce n'était pas tous les jours que quelqu'un débarquer pour lui demander un exposé sur les vampires. Elle était que simple bibliothécaire voire même une observatrice. Oli s'informait sur les wesen depuis plus d'un an, elle était fascinée par chaque caractère qu'ils avaient. Mais pour rien au monde, elle irait les chercher, les chasser ou quoi que ce soit.

Un sourire se dessina sur les lèvres d'Oli quand Althéa lui fit une remarque. Elle savait qu'elle allait bien s'entendre, si toute deux se faisaient des remarques de la sorte. Oli ne pouvait pas s'en empêcher d'en faire, surtout quand elle le remarquait. Et elle appréciait qu'Althéa le fasse. Oli hocha la tête en riant presque. Il est vrai que parfois elle vouvoyait puis tutoyait, c'était systématique. Elle fronça les sourcils tout en écoutant les paroles d'Althéa.

« Oh, excuse-moi de t'avoir froissée, je ne pense pas que c'était pour me montrer impoli !  Il m'arrive encore de vouvoyer ma grand-mère et ma mère et tu n'es pas à leur âge, enfin pas encore du moins ! Ne le prend pas mal, certaines personnes vouvoies par respect ! Enfin, c'est mon point de vue ! »

Elle souffla doucement en souriant et ferma le livre qu'elle était en train de consulter et en prit un autre. Oli l'ouvrit en commençant par le milieu et chercha la définition de vampire dans l'encyclopédie. Le livre était un gros volume sur le paranormal et était en latin et allemand.

« Je peux bien le comprendre, je fais des tonnes de recherche sur un peu de tout, surtout depuis ma rencontre avec Sam ! Je suis quelqu'un de très curieuse, cependant, je ne suis pas du genre à aller côtoyer l'inconnu que j'ai connu par le biais d'un livre ! Je m'informe pour savoir à quoi m'en tenir ! Mais là, je ne vois pas comment t'aider, enfin si par odeur particulière, tu parle de ton sang, ça dépend des gens et là, je ne vais pas cité des films pour ados, on est tout de même dans la réalité ! Ton sang a certainement une odeur qui attire, je ne peux pas le savoir, je ne suis que quelqu'un de normal, humaine, une Kehrseite-Schlich-Kennen ! »

Oli prit sa tasse à deux mains en regardant Althéa la regarder, puis la reposa sans rien dire de nouveau. Elle reprit son attention sur le volume qu'elle lisait et bougea son doigt sur la page.

« Et tu es moitié humaine et moitié créature, wesen signifie être, vous êtes deux en un ! Tu as un côté humain et un côté créature, je ne sais pas si je suis assez clair ! Donc, tu n'échappe pas à la règle des humains ! »



J'étais livrée à moi-même, à ma peur et à ma solitude. Je tentais de me donner du courage et de refouler ma panique par des moyens rationnels. Ce sont les mots qui m'ont sauvée à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1212
Points : 1236
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : du 15 au 30 juillet inclus


Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 2 Mar - 13:55

Recherches approfondies– Olivia

"Quand on a plus rien à dire, il faut se taire" – Jacques Brel







Oli m’amusa lorsqu’elle fit une allusion décalée à mon âge par rapport à son vouvoiement. Je sais que c’est bien de vouvoyer les gens que c’est une marque de respect etc... Mais moi quand je tutoie quelqu’un c’est loin d’être une marque d’irrespect, bien au contraire, si je tutoie c’est que la personne m’est sympathique et que je l’apprécie. Je n’ai même jamais tutoyé un suspect sauf une fois mais c’est que ce dernier m’avait tutoyée en premier.

- Je vais te donner des infos sur ma petite personne et cela te permettra de mieux me cerner. J’ai 25 ans, 26 au mois de mai et ce sera pratiquement au moment de mon accouchement. Comme je te l’ai dit je suis Mauzhertz par mon père, maman était comme toi. J’ai deux frères que j’adore mais ils ont plus le caractère de papa. Moi j’avoue avoir beaucoup du côté humain et avoir par moment un sale caractère. Ne pense pas que je sois timide ou toute innocente, non je suis...comme je suis disons avec des moments où l’on me donnerait le bon Dieu sans confession et d’autres où il ne vaut mieux pas se trouver sur mon chemin. Je suis bavarde...hum ! Ça tu l’as remarqué.....Je lui souris avant de continuer...J'ai eu une enfance heureuse, je ne suis pas à plaindre mais dès lors que je me suis lancée dans la vie active, ça n’a pas été facile. Avec ma première paye, comme serveuse durant deux mois,  et vu que j’étais toujours chez mes parents, je me suis acheté une voiture d’occasion. Ensuite j’ai décidé de devenir policier. J’ai réussi mon concours et j’étais simple agent. Je dormais dans ma voiture car je n’avais pas les moyens de me prendre un logement ni même une chambre. Comme tu peux deviner, je me lavais aux douches publiques et je quémandais à la soupe populaire. Puis j’ai décidé de passer le concours de lieutenant, c’était très dur mais j’étais fière lorsqu’on m’a dit que j’étais reçue. J’ai ainsi atterri à Portland et je redoutais cette mutation car je ne connaissais personne mais j’ai très bien été accueillie. Mon superviseur est un Grimm, Nick, mais il n’est pas comme les autres et il est très compréhensif. J’ai trouvé une chambre de l’autre côté du fleuve, chez des gens très stricts mais vu que je ne recevais personne tout se passait bien. Un jour je suis tombée en panne de voiture et un collègue à appeler un de ses amis afin qu’il vienne voir ce qu’avait ma voiture. C’était Tancred, un hundjäger, mais je ne le savais pas à ce moment là. Il est passé me prendre au travail et m’a reconduite « chez moi » avec sa dépanneuse. Ma propriétaire m’a insultée et dénigrée alors qu’elle ne savait même pas ce qui se passait. Tancred qui regardait mon auto a relevé la tête et a insulté ma propriétaire en lui disant qu’elle avait perdu une cliente. Il me dit de ramasser toutes mes affaires et les charger dans mon auto. Ça n’a pas mit longtemps, je n’avais que deux valises. Il a chargé mon auto sur le camion, elle était bien en panne et il m’a conduite chez lui. J’étais gênée et lorsqu’il m’a demandé si j’avais un endroit où « crécher", j’ai répondu oui. Mais au petit matin, il m’a trouvé endormie dans mon auto. Ensuite tout a était très vite, son ami Robert et lui m’ont trouvé un appartement pas loin du poste de police et même moins cher que la chambre que je louais. Grâce à l’Association, à laquelle je suis membre aujourd’hui, Robert m’a trouvé des meubles qui entraient dans mon budget. Ensuite j’ai enchaîné les enquêtes et c’est ainsi que j’ai rencontré Jack. Entre nous cela a été le coup de foudre et même si aujourd’hui nous connaissons quelques soucis, notre amour est toujours présent. De son côté Jack cherche aussi un remède pour ne plus avoir envie de me « saigner » ou de « saigner » notre enfant à la naissance. Et ne t’inquiète pas je sais exactement ce qu’est un wesen et surtout ce que je suis.... J’ai un ami psy. Maintenant à toi.... parles moi de toi...... Désolée réflexe de flic.

Et voilà, j’avais déballé une grande partie de ma vie à une quasi inconnue mais je ne sais pourquoi, elle m’était sympathique et j’avais envie qu’elle soit mon amie. Évidemment j’avais Nelly et Tatiana mais Oli avait mon âge et j’avais tellement envie que quelqu’un me comprenne ; Depuis que Jack et moi avions affiché notre amour au grand jour, tout ce que j’avais entendu était « il finira par te saigner » et personne ne comprenait que cet amour était possible, tout comme il ne comprenait pas qu’enceinte d’un vampire, pour ceux qui savait pour Jack, je sois toujours vivante. Quand à la communauté vampire, j’étais simplement une erreur à effacer mais Jack me protégeait et je n’allais jamais dans leur fief.





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Jeu 9 Mar - 11:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Féminin
Célébrité : Phoebe Tonkin
Âge perso : 26
Profession : Bibliothécaire
Posts : 257
Points : 263
Disponibilité :
25 / 10025 / 100

Localisation : Ma bibliothéque
Gif :
Absence : viens qu'en soirée ! très rare le WK Smile


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 3 Mar - 22:04

Recherches approfondies


Olivia Rosenberg | Althéa Killborn



- Latin | - Français |  - Allemand
-----------------------------------------------

“La recherche doit avant tout être un jeu et un plaisir.”


La jeune bibliothécaire avait eu un cour rapide par son grand oncle. Quand elle avait appris pour Sam, qui il était réellement, elle voulait en savoir plus à ce sujet. Son oncle avait été clair là-dessus, ne le dire à personne, était la première règle. Et la seconde, avait été qu'il fallait démentir quoi qu'il arrive. Son oncle lui en avait dit bien assez pour qu'elle comprenne que les wesen étaient avant tout des êtres humains. Qui se cherchaient une place dans le monde depuis des siècles. Oli termina sa tasse de thé et se servit une seconde. Attendant patiemment qu'Althéa lui réponde ou ne dise rien. Quelle idée d'être curieuse, sa mère lui en faisait le reproche, d'un côté c'était bien mais de l'autre, ça pouvait mettre la personne qu'on avait en face de soi mal à l'aise. Surtout dit aussi directement. Pourtant, Olivia garda son sourire, elle était comme et le resterait. Il suffisait d'avoir de la réparti avec elle et ne pas être timide, c'est tout. Et Althéa, semblait en avoir beaucoup et cela lui plaisait.

Oli posa ses coudes sur la table tout en buvant des gorgées de thé. Elle écoutait l'histoire d'Althéa dans les moindres détails. Oli ne s'y était pas attendu du tout, sur le coup. Elle était fasciné par se petit bout de femme. Enfin, elle même était un bout de femme de 178 cm, et n'avait pas la force d'un wesen, cependant, elle avait eu une vie bien plus différente, ou pas. Déballer sa vie comme ça à une parfaite inconnue ne lui était jamais arrivé. Elle supposa qu'à Althéa non plus ça ne devait pas lui arriver tous les jours. À la fin de son histoire, oli souffla doucement et déposa sa tasse sur la table sans regarder directement la femme flic en face d'elle. Par où commencer ? Oli était elle prête à dire toute son histoire ? Pourquoi pas après tout. Elle eut un boum au cœur et sourit franchement.

« J'ai 26 ans et j'aurais 27 le 15 mai. Je suis allemande du côté de mes deux parents, qui sont tous deux bibliothécaire, très original, je sais ! Je sais parler le français, l'allemand et le latin, pour le latin, je suis pas très bien calé, c'est une langue morte et au collège, je ne voulais pas l'apprendre. Je suis fille unique, j'ai eu une belle enfance. C'est à 18 ans que j'ai compris que je devais devenir bibliothécaire, comme mes arrières grands-parents, père, mère, grands-parents maternelles etc... Moi qui ne rêvais que d'une chose : Devenir professeur d'allemand dans un collège. Ou alors voyager à travers le monde ! Ce ne fut pas le cas, ma mère me l'a bien dit, j'étais destiné à devenir bibliothécaire. C'est à 21 ans que j'ai décidé que ce serait autrement, je ne voulais pas que mes parents dirigent ma vie. Mais au lieu de le faire bien, j'ai tourné mal. J'ai fait un sac et je suis partie de la fac sans me retourner. Je suis partie de la Suisse, où je faisais mes études, de là, je suis retourné en Allemagne et je n'ai pas donné signe de vie à mes parents pendant 3 ans. Pendant ce temps, j'ai rencontré Michaël, un drogué, un taulard, tatoué, que je trouvais charmant et avec qui j'ai vécu... Enfin, on vivait de vole à l'étalage, braquage d'épiceries pour un peu d'argent. J'aurais pu reprendre des études pour faire ce que je voulais depuis le début, mais j'étais en colère ! Je pensais en être amoureuse, mais je crois que s'est son côté mauvais garçon qui m'attirait et que je sais que ça énerverait mes parents de me voir faire le contraire de ce qu'ils attendaient de moi ! (Oli se tut à se souvenir et roula des yeux avant de reprendre avec un large sourire.) On était même pas sur la même longueur d'onde, rien en commun, on se disputait tout le temps pour un rien, il voulait pas arrêter les jeux d'argents et les braquages, maintenant que j'y repense... je pense qu'en effet, je ne l'aimais pas ! Mais pire que tout, j'ai tatoué une rose avec son prénom en dessous du nombril, vers la gauche... ! Je n'en suis pas très fière pour ce coup là, je ne peux plus l'effacer, mais que veux-tu ! C'est une fois mon séjour en prison pour un braquage et le fait d'avoir frapper un vigile, que j'ai compris mon erreur, Michaël n'était vraiment pas fait pour moi. Mon père m'a laissé croupir pour me donner une bonne leçon et j'ai repris le chemin qui m'était tout tracé ! J'adore lire, et je me rappelais que je passais un temps de fou dans la bibliothèque de mes parents, j'aime être une bibliothécaire, un rat de bibliothèque et je suis très curieuse en prime ! J'ai travaillé dans un musée après ma sortie de prison, avant de m'envoler pour les États-Unis, dans de la famille américaine. Je voulais m'éloigner de l'Allemagne, m'éloigner de Michaël qui m'avait dit m'aimer mais je n'ai plus de  nouvelles ! J'aurais voulu un signe, mais rien de sa part et ça me va, je ne l'ai même pas pleuré ! Oncle Jackson m'a donné les clés de cette bibliothèque et donc, voilà, Sam est arrivé, j'ai été en danger, des Hundjäger ont tués Sam ! Mon oncle est un Kehrseite-Schlich-Kennen, il est toujours en vie mais il est malade. C'est lui qui m'a parlé des wesen avec Sam. »

Oli se tut et regarda le fond de sa tasse auquel flottait quelques feuilles. Repenser à Sam lui faisait mal. Elle pensa qu'il y avait encore un Grimm en ville. Oli avait rencontré une femme qui était une Grimm et qui cherchait la vérité sur sa vie. Mais là, il y en avait un autre. Elle sourit malgré elle. Songeait aussi à Michaël lui donna des frissons. Pourtant, après s'être remise en question, elle savait que lui et elle, n'étaient pas fait pour être ensemble. Avoir déballé toute sa vie à une inconnue était une première. Mais après tout, pour quoi pas. Il y avait Liam, qui était devenu son confident, meilleur ami et frère, même si ce dernier ne savait rien sur les wesen. Et quelques collègues aussi, mais avoir d'autre amis, ce n'était pas interdit. Qui plus est, Althéa savait pour les wesen.



J'étais livrée à moi-même, à ma peur et à ma solitude. Je tentais de me donner du courage et de refouler ma panique par des moyens rationnels. Ce sont les mots qui m'ont sauvée à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1212
Points : 1236
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : du 15 au 30 juillet inclus


Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 9 Mar - 11:53

Recherches approfondies– Olivia


"Quand on a plus rien à dire, il faut se taire" – Jacques Brel










Oli n’avait pas hésité à me parler et du coup j’en étais ravie.Je me rendis ainsi compte qu'elle aussi en avait vu de toutes les couleurs.

- Je suis née le 18 mai c’est assez marrant, nous sommes toutes les deux des taureaux, nous avons toutes les deux galéré et nous sommes ici aujourd’hui à papoter comme si c’était naturel. Il faudra que je remercie Jack, car au fond c’est un peu grâce à lui que je t’ai rencontrée. M’accepterais-tu comme amie ?

Une Kehrseite-Schlich-Kennen et une wesen, ce n’était pas rare comme amitié mais cette fille me rappelait la complicité que j’avais avec mes frères et elle m’attirait énormément de sympathie. Elle était franche et ce qu’elle avait vécu était plus terrible que ma propre vie. Pas facile de lui répondre que j’aimais mes amis Hundjäger, qu’ils avaient un grand cœur et que je les aimais comme ma propre famille. Mais je désirais l’interroger encore lorsque mes yeux tombèrent sur un passage du livre qui était sous mon nez. Je fus tellement effrayée que je me mis à pleurer, mais quand pourrais-je vivre mon amour sereinement.
« Une femme humaine enceinte d’un vampire meurt habituellement dans les six premiers mois de sa grossesse. Un fœtus vampire profite deux fois voire trois fois plus vite qu’un fœtus humain causant des dégâts irrémédiables à la mère si cette dernière n’est pas un vampire. Si jamais elle parvient à mener à terme cette dernière, elle mourra lors de sa mise en couches. Un vampire ne doit jamais engrosser une femme humaine sous peine d’être banni de sa communauté voir condamné par cette dernière »

- Excuses-moi de cette réaction face à cette affirmation mais je me demande jusqu’où je défierais toutes les évidences qui ont été constatées jusqu’à aujourd’hui. Je ne veux rien de tout cela, je ne l’ai jamais voulu. Enfin si vu que j’ai choisi de garder mon enfant. Mais mon bébé grandit normalement pour l’instant, j’ai passé mes six mois de grossesse et je suis pas loin du huitième mois. Quant à faire condamner Jack.....Je n’ose même pas y penser. Tu sais j’en arrive à me demander ce que je suis vu que je n’ai aucune relation avec ce qui est écrit.

Je la regardais pensive comme si Oli pouvait contredire les écrits sur des siècles d’évidence. Et je décidais de changer de sujet.

- Plus je lis et plus je me sens coupable comme un suspect qui n’a rien fait et qui voit toutes les preuves s’agglutiner contre lui. Encore une remarque de flic mais j’ai mon boulot dans la peau. Parles-moi de Sam, qui était-il ? Tu l’aimais ? Et voilà que je suis encore en train de t’interroger, je me demande si tu vas m’accepter comme amie. Tu vas me dire que je suis trop curieuse et m’envoyer balader.


Cela me faisait du bien d’essayer de rire et plaisanter. Je ne voulais plus penser à mon avenir proche, surtout à mon accouchement. Je voulais vivre plus que tout.[/size][/color]

© OswinWho[/color]





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Lun 27 Mar - 15:13, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Féminin
Célébrité : Phoebe Tonkin
Âge perso : 26
Profession : Bibliothécaire
Posts : 257
Points : 263
Disponibilité :
25 / 10025 / 100

Localisation : Ma bibliothéque
Gif :
Absence : viens qu'en soirée ! très rare le WK Smile


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 10 Mar - 21:11

Recherches approfondies


Olivia Rosenberg | Althéa Killborn


- Latin | - Français |  - Allemand
-----------------------------------------------

“La recherche doit avant tout être un jeu et un plaisir.”


Vider son sac lui donnait soif. C'est ainsi que Oli se servit une autre tasse de thé. Ce dernier commençait à être tiède, mais pas si mauvais que cela. Le thé l'apaisait, surtout le soir au moment du couché, ou le matin avant de partir. Et même à toutes les heures de la journée. Pourquoi pensait-elle au thé dans un moment pareil ? La brunette l'ignorait. Peut-être le fait d'avoir dévoilé une grande partie de sa vie à une parfaite inconnue. Cela n'arrivait pas souvent et cela lui ravivait beaucoup de souvenir triste. Elle fixa un instant un point sur la table avec un léger petit sourire en coin. Sam lui manquait, il était vrai. Avec lui, elle ne s'était pas un seul instant embêté, pas qu'elle s'ennuie avec Liam ou même avec d'autres personnes, mais il lui faisait montrer un autre univers. Elle soupira doucement et reprit son attention sur Althéa qui reprenait le cours de leur conversation et la sortie de sa rêverie.

Quelle coïncidence, en effet, qu'elles soient toutes deux du même mois, deux coïncidences et au bout de trois, c'est des points en communs. La jeune femme eut un sourire et but une gorgée de thé. Elle hocha la tête pour confirmer qu'elle était d'accord pour cette proposition d'amitié. Cependant, à quoi bon demander, tout vient naturellement. Et pour avoir confiance, il faut une éternité pour cela. Mais Olivia n'était pas difficile ni orgueilleuse dans le choix de ses amis. Depuis son arrivé aux USA, elle avait que quelques amis, dont Liam, bien entendu. En quelques heures, ils étaient devenu amis et le sont encore. Il y eut un léger silence. La brunette sentit que la rouquine avait des questions à lui poser, cependant, elle s'abstient de le faire et lut un passage du livre qu'elle tenait.

« Je ne peux pas changer le cour des choses, tout comme je te l'ai dit, les mères porteuses de bébé vampire, meurent mangé par ces derniers, mais en l'occurrence, il est possible que le bébé soit humain, ou tire sur le côté humain ! Les wesen quand ils se mélangent entre eux, par exemple.... Un mouton et un bison... C'est un exemple, rien de plus ! Et bien, une chance sur mille qu'il soit un mouton ou une chance sur mille qu'il soit un bison ou aucun des deux ! Enfin, j'ai lu cela quelque part, il faudrait une semaine entière pour que je retrouve ce livre ! Cependant, pour ton compagnon, je ne serais dire ! »

Pensive, Olivia observa toutes la pièce en songeant à cette histoire de wesen. Ils la fascinaient au plus haut point. Soudain, Althéa changeait de sujet et Oli posa sa tasse. Avec tout ce thé, elle avait envie d'aller au toilette. Elle eut un frisson à l'évocation de Sam.

« C'est tout naturel d'être curieux, enfin, ma mère dirait que s'est un défaut de l'être, mais ça s'appelle aussi s'intéresser aux gens ! Certains s'en fiche, d'autre s'en intéresse ! Alors Sam, non, pas du tout, j'en étais pas amoureuse, il me fascinait rien de plus ! Une sorte d'Indiana Jones, juste son côté Grimm me plaisait et rien d'autre ! Il était plus âgé que moi de 20 ans, tu imagines ! Il était pas vieux, encore très bel homme, mais pas intéressé pour autant ! Je ne m'intéresse pas au physique des gens, mais ce qu'ils ont dans le cœur ! On avait rien en commun et ce qui m'intéressait chez lui, c'est son côté Grimm ! »

On appela Olivia pour un livre en retard. Elle s'éclipsa quelques instant, fila en même temps au toilette. Enfin, elle revint auprès d'Althéa. L'heure passait tellement vite, la bibliothèque allait bientôt fermer ses portes.



J'étais livrée à moi-même, à ma peur et à ma solitude. Je tentais de me donner du courage et de refouler ma panique par des moyens rationnels. Ce sont les mots qui m'ont sauvée à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1212
Points : 1236
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : du 15 au 30 juillet inclus


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 27 Mar - 15:38

Recherches approfondies– Olivia


"Quand on a plus rien à dire, il faut se taire" – Jacques Brel










Olivia me rassura en me disant que mon bébé pouvait tout à fait être normal et avoir plus de mon côté que du côté vampire de Jack. Après tout elle devait avoir raison car mis à part que mon petit bout était un poil trop gros d’après la gynéco tout était dans l’ordre. Bon j’aimerai bien connaître son sexe et Jack aussi mais bébé était décidément très pudique et ne se tournait pas face à la sonde. Jambes croisées suçant son pouce et un petit bout de nez régulier, c’était tout ce qu’il montrait. Elle me parla de Liam un peu contrainte et forcée vu que j’avais posé la question. Décidément c’était plus fort que moi mais bon Olivia admettait la curiosité en disant que c’était s’intéresser aux gens. Elle n'était pas amoureuse de lui mais un sentiment fort les rapprocher. Elle m'avoua qu'il avait 20 ans de plus qu'elle et que c'était surtout son côté Grimm qui la passionnait. Elle voyait plutôt les gens d'après leur coeur plutôt que leur physique.

Quelqu’un l’appela et elle fila dans la salle principale. Pendant ce temps je feuilleter encore quelques livres et j’en découvris un fort intéressant. Si ce qui était écrit était la vérité, j’avais de quoi être rassurée.
«  Tout vampire ayant procréé avec une femelle lui appartient à jamais ».
Il est vrai que je rendais Jack complètement fou mais je préférais lorsque nous passions nos nuits à nous aimer. Il est vrai que la grossesse ne facilitait pas les choses et encore moins quand son compagnon ne pense qu’à vous dévorer. Mais Jack était attentionné et me menait une cour à faire pâlir le meilleur des dragueurs. Il avait décidé de me reconquérir en attendant l’arrivée de bébé. Mais pourquoi étais-je si méfiante ? Il n’avait pas essayé de me mordre une nouvelle fois et s’en tenait à des comportements de gentleman. J’étais dans mes rêveries lorsque je me rendis compte du retour d’Olivia.

- Oh misère ! Excuses-moi, je n’ai pas regardé l’heure et du coup je vais te faire fermer en retard. Mais tu sais quoi ? J’aimerai bien rester encore un peu avec toi. Je ne t’ai parlé que de moi et de mes soucis qui somme toute vont se régler d’après mes dernières lectures. Alors je serais vraiment tentée que tu me parles un peu plus de toi, de tes doutes et de tes peurs. Toi tu connais les miennes mais dès lors que je parlais de moi, je t’observais et...je me suis dit que j’aimerai plus te connaître et forger notre belle amitié naissante. Que dirais-tu si nous allions prendre un dernier verre dans un café ? A moins que tu n’acceptes de venir jusque chez moi ? mais si tu as rencard ce soir, nous pourrions nous donner rendez-vous en soirée. Qu'en dis-tu ?

Spoiler:
 
© OswinWho[/color]





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Jeu 13 Avr - 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Féminin
Célébrité : Phoebe Tonkin
Âge perso : 26
Profession : Bibliothécaire
Posts : 257
Points : 263
Disponibilité :
25 / 10025 / 100

Localisation : Ma bibliothéque
Gif :
Absence : viens qu'en soirée ! très rare le WK Smile


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 27 Mar - 21:12

Recherches approfondies


Olivia Rosenberg | Althéa Killborn


- Latin | - Français |  - Allemand
-----------------------------------------------

“La recherche doit avant tout être un jeu et un plaisir.”


En pensant à Liam, il allait falloir qu'elle l'appelle ce soir. Oli voulait savoir s'il avait eu son boulot ou pas. Olivia parla ensuite de Liam, son meilleure amie, il avait son âge et une drôle d'idée en tête. À savoir, la draguer, elle l'avait remis à sa place puis l'avait un peu taquiné sur ça pendant des jours. Au final, ils étaient devenus amis. Et quel ami, un de ceux qu'on peut appeler à n'importe quelle heure, de jour comme de nuit. Un qui ne dit pas d'aller voir un psy, quand elle a un souci quelconque. Un de ceux, qui l'invite à boire un café à 3 heures du matin, même dans le brouillard du sommeil, parce qu'elle ne trouve pas le sommeil. Ils savaient tous l'un sur l'autre, mis à part, le côté wesen et Grimm. Oli voulait au moins qu'il ne sache rien la dessus, préserver son innocence... Ou du moins, ce qu'il en reste quand on devient un homme. Olivia n'avait jamais eu d'ami de ce genre là, ceux des séries. Et pourtant, elle l'avait trouvé, mais pas plus, juste un ami.

Althéa s'affolait pour l'heure, mais pour Olivia cela lui importait peu. Elle pouvait rester dans sa bibliothèque pendant des heures, surtout dans cette partie là. Elle eut un sourire et remit les livres en piles tout doucement en écoutant Althéa. Elle allait devoir les ranger quand elle aurait du temps.

« Je n'ai pas de rencard, je vis seule ! Je suis attendu nulle part, je dois juste envoyer un SMS à Liam pour savoir s'il a eut son entretien ! Mais pour quoi pas, cependant, on peut tout aussi bien rester ici ! Je suis la propriétaire, c'est moi qui est les clés ! »

Olivia sourit et se leva. Elle toucha la théière qui était à présent froide. Elle empila encore quelques livres les un sur les autres et posa ses mains sur un livre rouge avant de regarder Althéa.

« Mais on peut tout aussi bien se rendre dans un snack, je meurs de faim, on dirait que je n'ai pas mangé depuis des jours ! Je ne plaisante pas, je suis tellement plongé dans les livres que parfois j'en n'oublie de manger ! Il y en a un à quelques pas d'ici, il est ouvert jusqu'à tard le soir ! Je vais fermer la bibliothèque et on y va ! »

Sur ces mots, Olivia sortit de la pièce et s'éloigna à grand pas vers l'entrée. Elle jeta un rapide coup d'oeil dehors, les lampadaires étaient allumés. Elle ferma et rejoignit Althéa qui sortait de la réserve. Oli alla fermer la porte du fond, puis celle de la réserve avant de sortir par derrière.



J'étais livrée à moi-même, à ma peur et à ma solitude. Je tentais de me donner du courage et de refouler ma panique par des moyens rationnels. Ce sont les mots qui m'ont sauvée à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Féminin
Célébrité : Phoebe Tonkin
Âge perso : 26
Profession : Bibliothécaire
Posts : 257
Points : 263
Disponibilité :
25 / 10025 / 100

Localisation : Ma bibliothéque
Gif :
Absence : viens qu'en soirée ! très rare le WK Smile


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 29 Mar - 23:21


J'étais livrée à moi-même, à ma peur et à ma solitude. Je tentais de me donner du courage et de refouler ma panique par des moyens rationnels. Ce sont les mots qui m'ont sauvée à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


Masculin
Célébrité : /
Âge perso : 20
Profession : Administrateur
Posts : 2067
Points : 2248
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : A l'appart
Absence : Nope


Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/

MessageDim 28 Mai - 17:26


 ARCHIVAGE DES RPS


Votre RP est terminé, il est donc ARCHIVÉ

Merci de le signaler pour que l'on puisse l'archiver !

Si ce RP a modifié quelque chose dans l'histoire de votre personnage, rajoutez-le directement à la suite de l'histoire dans votre fiche de présentation !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message
Revenir en haut Aller en bas

Recherches Approfondies - Olivia et Althéa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Olivia Kerner (Poufsouffle)
» Olivia / Juliette
» Statistiques de recherches
» Olivia Jaliva.
» Olivia R. Stass [ Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grimm's World RPG :: Outside :: ◇ Archives :: RP's terminés-