Bienvenue
sur le centre d'aide de Grimm's World RPG

D'autres explications plus bas











 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Aides  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  

☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Masculin
Célébrité : Jamie Dornan
Âge perso : 27
Profession : Psychologue
Posts : 1150
Points : 1160
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : Dépend de l'heure
Absence : Dispo Very Happy



Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/

MessageSam 21 Jan - 17:22



Let's know each other - Althéa & Jack


Nous étions fin janvier et la neige et le froid s'étaient abattus sur la ville. Je regardais les flocons tomber par les fenêtres de mon appartement. J'étais seul à présent dans ces grands espaces. Ma vie avait changé et de sombres moments étaient venus gâchés le tableau. Cependant, j'avais tourné la page avec la nouvelle année, histoire de ne pas m'appesantir sur les poids du passé. Dans un élan de bonnes résolutions et un peu demandeur de contact humain, j'avais invité Althéa. Nous avions passé beaucoup de temps ensemble au boulot sans vraiment prendre le temps de se parler, parler de ce spectre sombre qui plane sur nous, sachant qu'un jour, une autre période sombre s'abattra sur nous, souhaitant que ce soit la dernière.

Je l'avais donc invité pour un dîner, histoire de faire connaissances, parler du bébé, tout cela. J'avais mis le pull qu'elle m'avait offert et que je mettais souvent, il était très symbolique pour moi. Je leur avais préparer des lasagnes et quelques entrées plus légères. J'avais mis la table, une bouteille de vin au centre et quelques bougies. Comme toujours, Althéa était très ponctuelle et la sonnette retentit dans l'appartement. Je jetais un dernier coup d'oeil à la pièce, tout était en ordre. Ma rencontre avec Jack avait été courte, un peu étrange et froide, mais je comptais changer cela. J'étais pourtant angoissé de cette rencontre. Je soufflais et ouvrais la porte.

- Salut, entrez, entrez, ne restez pas sur le seuil. J'espère que vous avez faim, il y a beaucoup à manger. Tenez, laissez vos manteaux ici et venez au chaud près du poêle.  


Althéa → Jack → Aiden

(c) FreeSpirit






Aiden Sullivan


« Sans l'âme, le corps n'aurait pas de sentiment ;
et sans le corps, l'âme n'aurait pas de sensations.  »

Rivarol



Dernière édition par Aiden Sullivan le Dim 29 Jan - 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps



Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 23 Jan - 14:36


Let's know each other

Feat Jack et Aiden










Jack et moi vivions en parfaite harmonie. Nous avions repris nos jobs et nous étions fous de joie de nous retrouver le soir. La plupart du temps je partais avant lui et rentrais après lui mais Sébastien était toujours présent et je ne me sentais jamais seule. Ma grossesse avançait gentiment et notre enfant se portait plutôt bien même si nous n’arrivions toujours pas à savoir le sexe. Face à l’échographie, bébé était pudique. Il était bien formé maintenant et Jack avait aimé venir avec moi. J’avais l’impression qu’il commençait à être dingue de son enfant.

Arrivée au manoir, une lettre décachetée attira mon attention. C’était Aiden qui nous confirmait son invitation pour le soir même, pourvu que Jack ne soit pas en retard. Mais à peine l’avais-je pensé qu’il arrivait avec une bouteille et des chocolats. Il m’embrassa, caressa mon ventre et nous filions nous préparer. Le trajet fut court et lorsque nous arrivions je sentais le mal être de Jack.

- Ne t’inquiètes pas, je t’assures qu’Aiden est cool et qu’il va te plaire.

Je sonnais à la porte et Aiden nous ouvrit le sourire aux lèvres disant qu’il y avait beaucoup à manger et nous offrant d’entrer nous réchauffer près du poêle. Première gaffe d’Aiden, Jack ne mangeait pas comme nous et une deuxième gaffe Jack n’avait pas besoin de se chauffer, il était tout le temps froid vu qu’il était un vampire. Mais je souris en embrassant tendrement mon ami sur les deux joues.

- Aiden, je te présente officiellement le père de mon enfant et l’amour de ma vie : Jack.

Je pris ce dernier par la taille en le regardant amoureusement. Nous entrions, pas la peine que tout l’immeuble entende notre conversation.

- Jack, je te présente Aiden, mon ami, mon psychologue et mon collègue. Mais je vous laisse, problème de femme enceinte, je dois commencer par aller au « petit coin » entre le froid extérieur et la douceur de l’appartement.....je craques. A tout de suite....

Et je les laissais là aussi paniqués l’un que l’autre mais en étant sûr que tout irait bien. Et puis ce n’était que pour quelques minutes.







Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Lun 20 Fév - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 189
Points : 211
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 29 Jan - 18:52
Smith était fier, un peu stressé malgré tout à cette rencontre avec une personne proche d'Althéa, surtout que la première fois il n'avait pas spécialement apprécié. Mais bon cela n'allait pas être si terrible que cela en avait l'air. "Si seulement moi aussi j'avais des personnes à lui présenté..." Grimaçant revenant à la réalité, c'est-à-dire devant l'appartement de ce Aiden. Restant fidèle à lui-même il garda un visage inexpressif, attendant la suite des événement. Voilà comment il se retrouvait seul en tête à tête.

-Merci pour l'invitation, Althéa m'a dit à quel point vos conseilles et vos séances étaient bénéfiques à son bien être…

Ayant naturellement froid, Jack savait tout de même se montré humain, dû moins il essayait au mieux. Du coup il enleva son manteau, leur hôte lui prit et le rangea. Sans gêne il observait la décoration et cet endroit inconnu. Détaillant, analysant les lieux, certes que cela n'était pas respectueux, à cette pensé il baissa instinctivement les yeux. Afin de faire quelques effort et de se montrer comme l'homme de la haute société du quinzième siècle, il dissipa le silence qui régnait à nouveau dans la pièce.

-Pouvons-nous savoir ce que vous nous avez cuisiné ?


Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Masculin
Célébrité : Jamie Dornan
Âge perso : 27
Profession : Psychologue
Posts : 1150
Points : 1160
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : Dépend de l'heure
Absence : Dispo Very Happy



Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/

MessageDim 19 Fév - 19:10



Let's know each other - Althéa & Jack


Mes invités étaient bien habillés et j'étais content de les accueillir. Althéa me laissait avec Jack. C'est alors que je réfléchissais à milles questions à lui poser et finalement, aucune ne venait de manière spontanée. Le blanc commençait à devenir gênant et des sourires gênants accentués la situation. Finalement, il posait la question le premier et je fus soulagé, je détestais les blancs, je lui avais même pas pensé de s'asseoir. C'est alors que sans paroles, d'un simple geste de la main, je l'invitais à venir s'asseoir autour de la table basse du salon. J'avais fait deux trois petits bouchées pour les déguster tout en discutant.

-Je vous ai fait des lasagnes, je sais qu'Althéa en avait parlé une fois, c'est pour cela !

Mon téléphone sonnait, j'étais vraiment gêné et je regardais ce que c'était, je pouvais malgré tout être amené à être sur des cas d'urgence. Je reconnaissais le numéro rien d'important. Cela avait interrompu notre conversation. J'étais gêné et finalement retourné la situation en essayant de faire la meilleure impression qu'il soit. Je n'avais aucune raison de me justifier envers lui, je dois moi même avouer que je trouvais mon comportement étrange.

-Désolé, le travail est intensif en cette période de l'année. D'ailleurs Althéa m'a jamais dit ce que vous faites dans la vie, vous travaillez dans quel domaine.

Althéa revenait avec tout un flux de paroles, elle avait faim. Elle me faisait rire, nous étions dans une relation que je n'aurais même pas avec mes supérieurs hiérarchiques, très conventionnel, entre Jack et moi et Althéa était là avec son dynamisme et sa décontraction habituel. De mon côté, j'avais l'habitude d'avoir l'air sérieux étant donné mon travail mais d'habitude, ce n'était jamais le cas avec mes amis, j'espère que la situation allait se détendre, nous étions stupide d'une rivalité sans fondement.


Althéa → Jack → Aiden

(c) FreeSpirit






Aiden Sullivan


« Sans l'âme, le corps n'aurait pas de sentiment ;
et sans le corps, l'âme n'aurait pas de sensations.  »

Rivarol

Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps



Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 20 Fév - 16:39


Let's know each other

Feat Jack et Aiden










Une fois soulagée, je passais par la salle de bains me laver les mains avant de rejoindre Jack et Aiden. Là je fus intriguée qu’il n’y ait aucune affaire de femme : Freya serait-elle partie quelques jours ? Je n’allais pas poser la question à Aiden ce soir, ce serait déplacé mais je savais que ma curiosité allait l'emporter. Alors que je rejoignais le salon, j’entendais mes deux compagnons discuter tranquillement. En passant vers la cuisine, je reconnus une douce odeur de lasagnes, ceux que j’affectionnais tant.

- J’ai faim, le fumet de ta cuisine a titillé mes narines, des lasagnes ! Hum tu es un amour. Ah mais je vois que vous prenez l’apéro, cool sauf que moi ce sera sans alcool.

Alors qu’Aiden partait me chercher ce qui me convenait j’en profitais pour voler un baiser à Jack. Puis je m’installais près de lui sur le canapé. Je posais tranquillement mes chaussures au sol et glissais une de mes jambes sous mes fesses. Je remerciais gentiment Aiden de me servir un grand verre de son cocktail maison sans alcool.

- Alors vous avez fait un peu connaissance tous les deux ? J’espère que vous n’avez pas parlé que de cuisine. Bon nous allons trinquer à une nouvelle amitié. A la vôtre les gars !

Malgré moi je posais la question qui me turlupinait, car je pensais que je ne serais pas la seule femme ce soir. Il est vrai que le soir du réveillon déjà, Aiden était seul et je n’avais rien demandé. Je ne l’avais pas revu depuis et je ne savais pas quand j’allais le revoir ensuite et j’étais bien trop curieuse.

- Tu vas dire que ma question est déplacée mais Freya n’est pas là ?


A voir la tête de mon ami, je compris que j’avais mis les pieds dans le plat, comme à mon habitude soit dit en passant.

- Excuses-moi, je n’aurais pas dû mais j’étais en train de me remémorer ma première agression et la panique qu’elle avait eu en me voyant couverte de sang. Et puis la fois où elle était venue à l’hôpital le soir de ton agression et que nous pleurions dans les bras l’une de l’autre en attendant d’avoir de tes nouvelles. Et quand elle subissait mes crises de larmes en attendant que tu me prennes en consultation. Au fait sais-tu que les mêmes personnes qui ont voulu te tuer on essayait de faire de même avec moi ? Mais heureusement Jack m’a sauvé et depuis il ne cesse de me protéger, un peu trop mais j’avoue que j’adore ça !

Je regardais Jack et je lui fis comprendre que j’avais fait une bourde en parlant de Freya et qu’il fallait peut-être changer de sujet. Je prenais une des petites bouchées qu’avaient fait Aiden, elles étaient succulentes.

- Huuuummm ! Je pense que tu n’en verras pas la couleur, elles sont dé-li-cieuses !








Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Dim 9 Avr - 13:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 189
Points : 211
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 27 Fév - 19:11
Smith eu un sourire gênée et de circonstance, il enviait un peu sa compagne et son aisance. Elle restait fidèle à elle-même et ce fichait bien de ce que pouvait penser les autres d'elle. La laissant donc prendre le relais pour cette soirée. Il profita d'une question basique pour relancé et poursuivre son début de conversation avec le collègue de travail de la jeune femme.

-Non, évidement, j'allais expliquer à notre hôte que je gagnais ma vie comme détective privée et de temps en temps comme consultant pour la police.

Se mettant à l'aise sur la canapé, il voyait bien que ce Aiden semblait tout faire pour qu'ils s'entendent, du coup Jack aussi décida de faire quelques efforts et de jouer carte sur table. "C'est autre chose que ce Hundjager de malheur ! Celui-là un jour je me le ferais !" Chassant ses pensées pour revenir à la réalité, Killborn semblait mal à l'aise comme si elle en avait trop dit. Du coup ce fut manière chevaleresque qui vola à son secours.

-Magnifique loft de quatre vingt mètre carré que vous avez là ! C' est un endroit vraiment spacieux et lumineux offrant une large vue sur la ville de Portland. Les autres occupants de l'immeuble ne sont pas trop imposant au moins ?


Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Masculin
Célébrité : Jamie Dornan
Âge perso : 27
Profession : Psychologue
Posts : 1150
Points : 1160
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : Dépend de l'heure
Absence : Dispo Very Happy



Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/

MessageDim 19 Mar - 17:58



Let's know each other - Althéa & Jack


Althéa ne changerait jamais. Alors que je lui ramenais un cocktail sans alcool, oublies de dernier minute, elle s'étonnait de ne pas voir Freya. Sa question me gênait et mon visage laissait transparaître ce sentiment. Alors que j'allais répondre, Althéa comme à son habitude enchaînait sur un lourd flux de paroles. Nous trinquions, sans croiser et en regardant dans les yeux, traditions obligent. Ces souvenirs me faisaient ressasser de très mauvais souvenirs sur lesquels je n'aimerais pas m'attarder non plus. Cela était étrange qu'elle en reparle, cela faisait plusieurs mois maintenant. Cependant, j'étais content de voir qu'elle n'avait aucun mal à en parler, nos séances avaient portés leurs fruits.

Je sentais la situation devenir compliqué, je n'étais pas du genre à parler ni de mes émotions ni de ma vie sentimentale. J'étais un bon psy mais mes affaires me regardait, et j'étais peut être le moins à même de comprendre mes propres volontés. Chose à part, je ne voulais pas laisser cet drôle d'atmosphère s'installer. Je voyais bien qu'elle essayait de changer de conversation, malgré tout, si je n'en parlais pas à Althéa, je n'en parlerais à personne d'autres. J'avais toujours eu plus de facilité à parler aux femmes, elles ont les mots sans doute. Jack était là, cela me gênait mais finalement, il venait ici pour me dévoiler leur amour et que je fasse sa connaissance, comme si je rentrais dans leur intimité pour une soirée. Moment confidence sur le canapé, je me décidais à parler.

- Merci, mais ce n'est pas grave. Freya est partie, d'autres projets en tête et surtout, tout ce dont tu as parlé l'a effrayé, elle ne souhaite pas ce genre de danger, . . . Ma vie a prit un tournant, il faut le temps que je mette tout à plat et je verrais plus tard, pour le moment, je n'ai pas le temps de m'ennuyer, l'association a pris de l'ampleur et cela pour le mieux. L'appart, oui, je suis content de cette acquisition. J'ai encore des travaux à faire, surtout à l'étage. Les voisins, à vrai dire, je ne les ai pas encore rencontré, je n'ai pas eu l'occasion. Alors ainsi Jack, vous étiez l'homme de la situation ? Et depuis, Althéa, tu ne l'as pas lâché ton sauveur ?  

Althéa → Jack → Aiden

(c) FreeSpirit






Aiden Sullivan


« Sans l'âme, le corps n'aurait pas de sentiment ;
et sans le corps, l'âme n'aurait pas de sensations.  »

Rivarol

Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps



Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 9 Avr - 13:41


Let's know each other

Feat Jack et Aiden










Jack avait essayé de changer de conversation en faisant des compliments sur le loft d’Aiden mais ce dernier n’avait retenu que mes paroles. Son visage prit un air embarrassé et j’essayais du coup de changer de sujet en lui parlant des petites bouchées apéritives qu’il avait préparées pour l’apéritif. Aiden finit par remercier gentiment Jack d’avoir essayer de réparer mes erreurs de façon délicate comme à son accoutumée mais il savait que s’il ne me disait rien j’allais encore envenimer les choses vu que je n’arrivais jamais à m’en empêcher.

Aiden expliqua que Freya était partie justement à cause de tous les soucis qui tournaient autour de nous, le fait de les avoir mis en danger et d’avoir sans cesse une menace au dessus de sa tête. Il dit qu’il compensait avec l’H2O puis il répondit à la question de Jack concernant son appartement. J’éclatais de rire lorsqu’il avoua ne pas avoir encore rencontré ses voisins.

- Désolée de me moquer ainsi de toi Aiden mais si tu étais un peu moins dans ta bulle, tu saurais que des êtres vivants déambulent dans le même immeuble que toi et que ce sont des gens qui pour certains viennent à l’association car j’en ai aidé certains.

Aiden en vint à nous poser des questions sur notre couple à Jack et moi et là je me dis qu’il fallait que je me limite car je ne tarirais pas d’éloges sur celui que j’aimais.

- Jack est arrivé au bon moment dans ma vie et tu le sais vu que je t’ai raconté ma vie, du moins jusqu’à aujourd’hui. Et pour tout te dire je ne lâcherais plus mon sauveur comme tu dis.

Je regardais Jack avec les yeux pleins d’amour et de tendresse puis je lui déposais un baiser délicat sur les lèvres.

- Comme tu peux le constater, mon cher amour est très pudique et n’aime pas que j’affiche ce que je ressens pour lui. Mais je lui dois quand même le mérite de me supporter.

Nous éclations de rire tous les trois et Jack reprit la parole.






Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Jeu 11 Mai - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 189
Points : 211
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 17 Avr - 16:14
Smith écoutait avec attention les échanges entre Althéa et Aiden. Il compris que ces deux là ce connaissait depuis longtemps et que leur relation était importante. Plonger dans ces pensés un peu mal à l'aise, perdu dans ces souvenirs. Riant légèrement au commentaire de Killborn et des moqueries qu'elle avait lancé. Pour le moment ce début de soirée et de repas s’annonce sur de meilleurs auspices. Pris un peu au dépourvu lorsque la jeune femme fit ce qu'il détestait au plus au point c'est à dire s’affichait en public. "Allons ce n'est que Sullivan" Puis il décida de donner le change et surtout de se mêler, après tout il était venu pour en apprendre d'avantage sur la vie de sa compagne et bientôt la mère de son enfant.

-Maître de la situation… Non pas vraiment j'ai juste tout fais pour sauver les meubles ! Mais si on devait remonter le temps je penses que je ferais exactement la même chose. Puisque grâce à cela j'ai rencontré la perle rare !

En y repensant c'était elle qui l'avait embarqué dans cette situation. Le regard allumé en se rappelant à quel point il avait prit plaisir à tuer Eric Gaultier ! Rien que ce souvenir son fidèle compagnon en jubilait de fierté propre à un mâle dominant. Il s'était battu comme un diable pour l'avoir à lui, pour qu'elle lui appartienne. A présent il y veillait comme du lait sur le feu. Un peu en confidence, se n'était pas dans sa nature de se dévoilé ainsi côté sentimentale. Émettant une légère pression à la main de a compagne avec laquelle il avait enlacé ses doigts au sien.

-Et si on passé à table ? Je meurs de faim !

"Ouais bonne idée, moi aussi j'ai la dalle ! Oups j’oubliai que pour moi ce n'est pas comestible !" Réprimant une grimace c'est vrai que ses dernières paroles était qu'un doux euphémisme. A croire qu'il prenait un malin plaisir à se faire souffrir, mais bon quand on aime on ne compte pas et sachant déjà qu'il avait à rattraper son comportement avec le Hundjager, il était vraiment à prêt à faire des efforts ce soir.


Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Masculin
Célébrité : Jamie Dornan
Âge perso : 27
Profession : Psychologue
Posts : 1150
Points : 1160
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : Dépend de l'heure
Absence : Dispo Very Happy



Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/

MessageSam 6 Mai - 13:54



Let's know each other - Althéa & Jack


Le moins que l'on puisse dire c'est que ces deux là étaient amoureux. J'étais un peu gêné parce que ma rupture était malgré tout récente. Je n'étais pourtant pas être seul mais tout cela était encore trop précoce pour que j'en parle à qui que ce soit. Je souriais face au dynamisme et à l'humour d'Althéa, elle était vraiment à fond ce soir. Je les invitais donc à venir à s'installer autour de la table. Je me rendais dans la cuisine et sortais le plat de lasagnes du four. Elles étaient à température idéale et je souriais face à l'aspect qu'elles avaient, elles étaient vraiment réussies. J'amenais le plat et le posais sur la table. Je prenais l'assiette d'Althéa, la servait et je prenais l'assiette de Jack, le servais et lui reposais son assiette. Enfin, je me servais et m'asseyais.  

- Et bien bon appétit, ce sont des lasagnes traditionnelles italiennes, je tiens cette recette d'une collègue psychologue italienne que j'avais rencontré à l'occasion d'un séminaire en Italie justement. J'aime bien cuisiner et particulièrement la cuisine italienne, pas d'oignons, pas de poivre, rien que des bonnes choses et des produits de qualité. Je vous propose également du vin rouge, français, du bordeaux, très fruité, je suis amateur de bons vins. Althéa, Jack, lequel de vous deux conduit ? Oh on à un peu de marge pour arriver à 0.8 g/L !  

Tous les deux me regardaient bizarrement, je ne comprenais pas le malaise.

- Ah oui, tu es enceinte, il vaut mieux éviter, désolé, j'avais oublié, mais si tu veux, j'ai de l'eau gazeuse ou du jus de fruit. Jack ?  

Althéa → Jack → Aiden

(c) FreeSpirit






Aiden Sullivan


« Sans l'âme, le corps n'aurait pas de sentiment ;
et sans le corps, l'âme n'aurait pas de sensations.  »

Rivarol

Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps



Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 11 Mai - 21:49


Let's know each other

Feat Jack et Aiden










Jack me fit terriblement plaisir en disant que si tout était à refaire il recommencerait. C’était signe qu’au fond, il avait fini par m’accepter telle que je suis. Je faillis éclater de rire lorsqu’il annonça qu’il avait faim mais ne dis mot sachant que Jack savait pertinemment se dominer. Moi même je n’y avais vu que du feu la première fois.

Lorsqu’Aiden amena les lasagnes c’est naturellement qu’il me servit en premier. De ce côté là, il était tout aussi gentleman que Jack. Elles étaient superbement bien dorées et me titillaient le nez. Il nous servit tous les trois et s’installa à table nous souhaitant un bon appétit. Il expliquait qu’il tenait sa recette d’une amie italienne. Mais lorsqu’il proposa le vin, Jack et moi nous regardions puis nous nous tournions vers Aiden qui finit par réagir à mon état. Il me proposa des boissons sans alcool.

- Te casses pas la tête et donnes moi de l’eau plate. Avec l’eau gazeuse en ce moment j’ai l’impression que ça passe pas et j’aime autant éviter le sucre des jus de fruits. Tes lasagnes sont délicieuses et désolée d’avoir un aussi bon coup de fourchette, tu sais que je ne résiste pas.

Je n’hésitais pas à finir mon assiette et la retendre pour avoir du rab. Je savais que ce n’était pas bien mais j’en avais vraiment envie. Je remerciais Aiden avec un grand sourire et je repris naturellement la conversation plus sérieusement cette fois ci.

- Aiden lorsque tu m’as récupérée à l’hôpital la dernière fois, je t’ai dit que celui qui avait voulu te faire tué était toujours de ce monde et tu n’en as pas tenu rigueur.  En fait l’homme que j’ai tué alors que tu allais être dépecé était dirigé par Éric Gaultier, mon ex collègue, que Jack a tué à son tour. Mais lors d’une enquête nous avons découvert que c’est un nommé Nicolas Friedman qui mène tout ce foutoir. Peux-tu nous dire le rapport avec ton affaire concernant Edward Stokes ? Je suis désolée de remuer le couteau dans la plaie mais c’est une affaire que Jack et moi suivons de près. Et vu que tu es la première victime que je connaisse, je me permets de te questionner encore. Je pense que tu es toujours une cible pour cette organisation. Tu m’avais dit que c’était un tueur en série mais il avait de la famille, quelqu’un qui ait pu faire le rapprochement ?

Je sentais que j’avais mis Aiden mal à l’aise et j’essayais de me rattraper.

- Euh au fait, j’espère que ce n’est pas moi qui est fait fuir Freya et que tu ne vas pas rester célibataire par ma faute.


Au petit sourire d’Aiden, je compris qu’il avait quelqu’un en vu mais la conversation revint sur mes précédentes paroles. Je pris la main de Jack dans la mienne en dessous de la table. Je faisais remonter des souvenirs douloureux pour tous les trois mais je ne sais pas pourquoi cette affaire me revenait en mémoire.






Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Mar 6 Juin - 14:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 189
Points : 211
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 26 Mai - 17:15
Se montrant sous son meilleur jour. Se dominant comme il savait si bien le faire. Surtout que Jack ne savait pas vraiment si l'ami de sa compagne savait pour lui. Le fait qu'il soit un vampire. Se montrant conviviale, même s'il ne savait pas vraiment quel sujet aborder. Smith ne le connaissait pas et comme souvent dans c'est cas là sans le vouloir il laissait voir son côtés discret, froid et insociable. Mangeant tranquillement, acceptant volontiers du vin, donnant le change et faisant d'aimer et s’apprécier ce qu'il mangeait. Puis d'un coup en entendant les paroles de sa compagne il avala par mégarde de travers, toussotant et buvant un peu d'eau. Déglutissant péniblement, il s'était presque étouffer. Décidément l'un comme l'autre c'était un véritable carnage, lui n'avait pas su se maîtriser avec Tancred et cela était allé jusqu'au main et elle en multipliant les gaffes et les sujets qui fâche avec Aiden. "Je crois que je vais finir par être détester par tout son entourage !" Le regard un peu en colère, surtout qu'elle semblait encore le sollicité pour détendre l'atmosphère. Levant légèrement le regard au ciel, au fond tout les trois avait été marqué par cette histoire et le plus douloureux c'était que cette dernière n'était encore terminé. Après tout Nicolas Friedman était encore dans la nature, sûrement à ruminer sa vengeance, pour agir et leur faire payer. Se plongeant dans une profonde réflexion, quel était réellement sa motivation ? Aiden était-il réellement une victime ou était-ce juste un moyen de ce rapprocher de Killborn. A cette idée, une once de colère et de frustration lui monta au nez, contractant sa mâchoire, une lueur rouge dans les yeux, se contrôlant. "Tss… J'aurais dû agir plus vite et surtout écouter mon instinct… Ainsi nous n'aurions pas cette épée de Damoclès au-dessus de nos têtes ! Mais qu'il ose s'en prendre de-nouveau à nous et cette fois-ci je me ferais un plaisir de le tuer à petit feu." Ricanant intérieurement, il n'y avait aucune inquiétude à avoir. Pourtant réellement il n'y avait pas de raison de rire, après tout cette histoire et affaire rester indubitablement morbide et horrible. Bref absolument pas jolie et encor moins joyeuse. Du coup avec tout ce qui lui passait en tête finalement Jack ne dit mot, plissant les yeux tout en esquissant un sourire gênée.


Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Masculin
Célébrité : Jamie Dornan
Âge perso : 27
Profession : Psychologue
Posts : 1150
Points : 1160
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : Dépend de l'heure
Absence : Dispo Very Happy



Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/

MessageJeu 1 Juin - 18:13



Let's know each other - Althéa & Jack


Alors que j'appréciais le moment passait avec mes amis discutant de choses diverses et variées, je fus très surpris de l'interrogation d'Althéa. Je ne sais pas si le fait qu'elle soit enceinte excusée les choses mais je trouvais cela déplacé. Ce n'était vraiment pas le moment et je restais bouchée bée face à cette intervention. Comment ? Pourquoi ? Je soufflais d'un air vraiment gêné. J'étais un bon psy pour les autres mais je n'aime pas me confier préférant passé ses épreuves seul, reprendre la vie à son rythme. J'étais blessé par Althéa, rétorquant que je n'avais pas tenu rigueur. Je ne suis pas cet homme et c'est sans doute pour cela que je voulais oublié cette parole. J'eus un regard croisé avec Jack qui manquait de s'étouffer et finalement, tant qu'affaire que l'ambiance avait été plombé, autant répondre à ces interrogations vu que vraisemblablement cela était urgent et ne pouvait attendre le lendemain qu'on se voit au poste. De plus, comme pour rattraper le coup mais ce qui finissait de m'indigner, elle me faisait remarquer l'absence de compagne à mes côtés. J'étais calme mais au fond je bouillonnais restant choqué par la situation.

- Euh, Althéa, je crois pas que ça soit le meilleur moment pour parler de ça, . . . Bon écoutes, ... 

Je soupirais et gardais un silence, je détestais vraiment me confier, parler de mes soucis, au fond, ils ne regardent que moi, mais je voyais qu'elle me fixait et l'explication devait passer par une part personnelle.

- Edward Stokes est la pire chose qui soit arrivé dans ma vie, sans parler que j'ai failli la perdre durant notre enquête comme tu le sais. Écoutes, je ne te l'ai pas avoué mais j'ai flanché après cette période, je mettais replié sur moi même, il me fallait du temps et j'étais mieux chez moi à travailler sur des dossiers, faire des rapports, je voulais tourner la page et cédais le relais pour faire une pause, me détacher de cette enquête. Oui, peut être que tu penses que c'est lâche mais je préférais que d'autres soient en danger à ma place. Je te pensais plus à l'écoute des autres et je dois bien dire que des sourires ne rattrapent pas tout, . . . Là n'est pas le propos. Donc si tu veux savoir, j'ai lâché cette enquête, . . .  

Je me levais et posais ma serviette sur la table, toujours calme. Je serrais mes poings et ma mâchoire après avoir tourner le dos à ma table de convives. J'allais alors dans mon bureau qui était dans la même pièce et je prenais une caisse rangée, je reprenais également quelques paquets de feuilles que j'avais jeté dans la corbeille.

- Tu veux tout savoir, voilà, tout, tu peux l'emmener si tu le souhaites, tu as toutes les relations entre les protagonistes que j'avais pu trouvé, toutes mes longues heures perdues à essayer de trouver des indices, pour qu'au final, la justice soit faite sans que la police intervienne. Tout s'éclaire, je suis stupide, nous sommes à Portland ! Alors oui j'ai perdu Freya car je n'avais plus de temps à lui consacrer, cette enquête à bouffer ma vie. Vu le type et le réseau de trafiquants, d'ailleurs, voilà tu as leur lien, il faisait parti d'un vaste réseau de traffics de drogues et potentiellement d'enfants, de prostituées, c'était leur nouveau business, mais maintenant, plus rien, ils font profil bas, ils savent que des créatures rôdent, mais en fait, . . . , dis moi pas que lui aussi ? Portland est une ville de dingue.


Althéa → Jack → Aiden

(c) FreeSpirit






Aiden Sullivan


« Sans l'âme, le corps n'aurait pas de sentiment ;
et sans le corps, l'âme n'aurait pas de sensations.  »

Rivarol

Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps



Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 6 Juin - 15:37


Let's know each other

Feat Jack et Aiden










Et voilà encore une bourde, j’avais le chic pour mettre les pieds dans le plat mais là, qu’Aiden se foute en pétard intérieurement me fit l’effet d’une claque. Lorsque je le vis serrais mâchoire et poings, je me suis dis qu’il allait exploser mais il revint avec une caisse remplie de papiers. Mais je ne calais pas pour autant même si Jack avait failli s’étouffer. Je n’hésitais cependant pas à reprendre la parole de façon plus réfléchie mais en colère en même temps.

- Personnellement je t’ai tout dit de moi ! Je me suis confiée à toi.... non seulement en tant que psy mais surtout en tant qu’ami ! Et toi ? Toi...qu’est-ce que tu as fait ? Tu es en train de me dire que tu as foutu ta vie en l’air parce qu’un fou t’a menacé....... parce qu’il a tenté de te tuer ? Tu as enquêté seul au lieu de me faire confiance à ton tour ? Mais je suis quoi au juste ? Ta meilleure amie ?..... Ou un flic de passage dans une enquête qui accessoirement t’a sauvé la vie ? Je pensais qu’entre toi et moi c’était beaucoup plus solide que ça ! Comment as-tu pu faire cela ? ...Et tu es psy ? Mais quelque chose ne va pas chez toi ! Si je suis en pétard ? Ah mais oui ! Je t’aime comme un frère, je donnerais ma vie pour toi et le remerciement..... Tu me fais un petit dans le dos ?

Je fulminais laissant bouche bée mes deux compagnons. Puis je me mis à pleurer et je les regardais tour à tour, je repris la parole en reniflant :

- Quoi ? Vous pensiez peut-être qu’en étant réuni tous les trois j’allais pas mettre cette affaire sur le tapis ? Nous avons failli mourir tous les trois à cause d’une seule personne et vous ne voulez pas en parler ? Mais bon sang, vous êtes aveugles ou quoi ? J’ai peur ! Mais pas que pour moi......

Mes derniers furent susurrés avant que je ne les prenne tous les deux par le cou afin de leur déposer un baiser sur les joues.

- Jack et moi emmènerons tes recherches. Si tu le veux bien nous allons finir ce repas et continuer de discuter, autant finir de tout mettre à plat. Tu sais très bien que je ne céderais pas ou ça aussi tu as oublié ? Vous savez tous les deux que je suis une tête de mule et que je ne cède jamais. Je suis flic et j’ai ça dans la peau. J’ai l’impression que je suis responsable de tes malheurs, directement ou indirectement et j’ai besoin de ton aval pour continuer cette enquête. Cependant je ne veux pas de dispute entre nous, j’ai besoin d’avoir toute ta confiance et que cette fois elle soit réciproque. D’accord j’ai eu un gros moment de faiblesse mais je vais bien maintenant.

Je regardais Jack et je lui fis comprendre que je désirais qu’il dévoile sa vraie nature à Aiden. Je les regardais l’un après l’autre et je les sentais terriblement gênés.

- J’ai bousillé l’ambiance, je m’en rends compte mais au moins on a dit ce qu’on avait sur le cœur. Aiden je suis vraiment désolée et je ne reparlerais pas de cette terrible enquête mais ne me fais pas jouer les psy, je suis nulle, tu sais bien que je n’ai aucun tact mais je te garantie que cette caisse repart avec moi. Quand à toi Jack, j’espère que de voir ma vraie nature ne t’effraie pas. Je ne suis pas une poupée que l’on met dans du coton. Alors mes amours, je suis au regret de vous dire que vous ne me ferez pas taire. On met cartes sur table...du moins vous deux...moi c’est fait.

Je me calmais et m’asseyais, attendant la réaction de chacun d’eux. Je les aimais mais j’en avais assez que l’on me considère comme une petite chose fragile. Je n’étais pas en porcelaine et j’étais comme tout le monde avec des hauts et des bas. Aiden m’avait sortie de l’enfer et c’était à moi de rendre la pareille. J’étais flic jusqu’au bout des ongles et je ne lâchais pas facilement prise. Mon amant était vampire, mon collègue Grimm, mes amis wesens pour la plupart mais Aiden était un kerseite-schilch et pouvait donc assumer tout cela.

J’avais pourri la soirée mais tout n’était peut-être pas perdu et je n’en avais surtout pas envie. Problème de femme enceinte ? Je n’en étais pas sûre.






Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Mar 8 Aoû - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 189
Points : 211
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 2 Juil - 13:31
La tension monta d'un cran et surtout la voix et les propos sont devenu moins amical. Smith n'apprécia gère qu'une dispute se tramait et qu'il en était au cœur. Évidemment il comprenait les deux points de vue, il comprenait la colère des deux personnes, leur frustration face ce sujet fort difficile et compliqué. Et lui devait prendre partie, plongeant dans ses souvenirs se rappelant des risques qu'il avait prit pour elle, alors qu'à la base il avait tout ignoré dans quelle traquenard il s'était embarqué. Il prit les paroles de Aiden comme une intrusion à sa vie personnel comme si jamais il aurait du mettre son nez dans cette histoire. Une sourde colère lui monta au nez "Moi au moins, je ne me suis pas dégonfler ! Je n'ai pas fuit la queue entre les jambes ! Espèce de petit lâche !" Puis les propos d'Althéa ne firent qu’enfoncé d’avantage le clou. Une lueur rouge passa dans ses yeux. Se levant brutalement et brusquement de sa chaise qui dans un bruit sourd tomba au sol, tapant du poings la table tout en Wogant. Ses yeux changèrent de couleur, devenant rouge écarlate. Ses cheveux se dressèrent est devenu blond très clair et sa peau devenu légèrement blanche. Sa musculature avait gonflé et ses griffes et ses crocs venaient de sortir.

-Comment ose-tu avoir de telle propos ? Je croyais qu'on était d'accord ? Tout le monde n'a pas ta force de caractère et ta détermination en acier trempé…

Le Domnulsânge n'avait pas élever la voix, malgré lui il avait été calme. Ces paroles l'avait bléssé dans son amour propre et dans sa fierté. Quand prendra-t-elle que chaque personne avait sa sensibilisation. Oui bien sûr ils aurait pu parler de ce sujet, mais pas ainsi. Elle aurait dû être plus délicate et au moins la moindre des choses c'était eut-être au moins de l'avertir qu'elle comptait depuis le début faire de cette visite officiel, un interrogatoire musclé. Énervé, en colère contractant ses poings cassant une partie de la table. "Si elle voulait que je sois le méchant elle aurait dû le dire !" Il cria, sa musculature gonfla, sa chemise se déchira, sa peau devenue toute bleu, des poils apparurent, ainsi qu ses ailes et le voilà transformer en homme chauve-souris. Faisant vaciller la lumière au plafond. Soufflant tel un taureau, surtout en voyant l'humain se décomposer à vue d’œil, y lisant de la peur. Laissant partie bestiale parler, ouvrant la bouche en y laissant passé un filer de bave, prenant cette attitude comme une provocation. A présent il aurait bien dû mal à se calmer et à reprendre forme humaine.


Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Masculin
Célébrité : Jamie Dornan
Âge perso : 27
Profession : Psychologue
Posts : 1150
Points : 1160
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : Dépend de l'heure
Absence : Dispo Very Happy



Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/

MessageMar 1 Aoû - 20:01



Let's know each other - Althéa & Jack


Les paroles d'Althéa me blessait vraiment mais je gardais un calme olympien fasse à la situation. Je donnais du temps aux autres, j'en avais même fait mon métier mais tout revient à des situations dérangeantes, des situations dangereuses, j'en avais marre de cette vie, sérieusement, pourquoi passait autant à donner si jamais rien de bien nous arrive en retour ? Je mettais mon poings serrés devant ma bouche, j'étais tellement en colère, Althéa ne comprenait pas. Et puis sa situation avait terriblement changé depuis cette enquête, j'ignorais qu'elle était déjà avec Jack à ce moment là, cela ne fait pas si longtemps que cela que nous nous connaissions, de plus, elle attend un enfant de lui. Je comprends que cet esprit maternel la pousse à vouloir défendre cet enfant et ce qui lui sont chers mais elle était possessive, et je ne peux lui en vouloir. Cela me touchait malgré tout sur la façon dont elle avait envisagé notre lien, c'était une collègue de travail, une amie mais ce qu'elle décrivait était bien plus fort de son côté, elle s'était beaucoup attaché à moi, je n'avais pourtant été qu'une oreille à son écoute, je n'en attendais pas autant à son égard. Je restais sans voix pensant aux mots les mieux adaptés, je trouvais toujours les bons mais dans cette situation, il me fallait un peu plus de temps.

C'est alors qu'elle wogue et Jack donnait son avis sur la situation. J'étais fasciné mais effrayé au fond de moi. Toutes ces pages de livres, toutes ces histoires, je n'en croyais pas mes yeux à chacune des interventions, de ces transformations. Ce corps, cette créature face à moi. Mon sang se glaçait, je savais que ce n'était ni un rêve ni un cauchemar c'était bien la réalité. Je poussais le fauteil et courais vers la cuisine pour prendre un grand couteau. En tant que consultant de police, je n'avais pas d'arme de service personnelle, je n'en avais que sur certaines enquêtes et n'en avait pas encore acheter bien qu'y ayant pensé. Mes muscles étaient crispés près à affronter une telle situation.

- Sortez de chez moi, je ne sais pas ce que vous êtes, . . .  

Je m'imaginais la situation de l'extérieur, je devais tellement être ridicule avec mon petit couteau au regard de la taille de la créature devant moi. Je pensais alors à la malle que je dissimulais sur mon bureau. Tout en brandissant mon arme dans sa direction, je me dirigeais vers mon bureau et j'ouvrais la malle de laquelle je sortais une arbalète dont le carreau était équipé d'un linge trempé dans un poison. J'avais très peu d'armes de mon père mais je mettais beaucoup documenter, je savais que tuer un wesen n'était pas si simple. J'avais l'arbalère enclenchée, je voyais Althéa glaçait face à la situation. Je ne bougerais tant qu'il ne retrouve pas son apparence normale. Je m'en voulais également car face à cette situation de risque, elle allait me poser d'autant plus des questions.


Althéa → Jack → Aiden

(c) FreeSpirit






Aiden Sullivan


« Sans l'âme, le corps n'aurait pas de sentiment ;
et sans le corps, l'âme n'aurait pas de sensations.  »

Rivarol

Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps



Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 8 Aoû - 14:56


Let's know each other

Feat Jack et Aiden










La réaction de Jack fut un peu plus violente que je ne l’avais espérée et j’écarquillais de grands yeux en le voyant woge complètement. Mais je l’aimais et qu’il se montre à mon ami sous sa véritable apparence me soulageais autant que cela m’effrayait. Mais le voilà qui s’en prenait encore à moi. Zut ! J’en ai marre des cachotteries, des non-dits et de toutes ces mimiques de chacun. Au moins cette fois chacun voit la vraie nature de l’autre. J’avais woge l’espace d’une seconde avant de revenir à ma forme humaine car j’avais l’impression que mon bébé avait plus d’espace lorsque j’étais Althéa.

C’est alors qu’Aiden se mit à paniquer et fila à la cuisine prendre un couteau. Lorsqu’il revint, j’eus l’impression qu’il se trouvait ridicule face à Jack et il fila vers son bureau. Puis l’arme qu’il sortit me figea sur place. Une arbalète ? Mais on aurait dit qu’elle venait d’un Grimm ! Je regardais Jack puis Aiden et leur face à face de mâles dominants me fit terriblement peur. Les paroles d’Aiden me blessèrent au plus haut point.

- Sortez de chez moi, je ne sais pas ce que vous êtes, . . .  

L’avais-je surestimé ? Comment avais-je être pu aussi naïve ? Le chagrin m’envahit tout comme l’envie de disparaître à jamais.

J’ouvris la fenêtre tel un robot et je l’enjambais. Je m’asseyais sur le rebord, les yeux dans le vide, les larmes coulant à flot le long de mes joues. Je n’avais plus envie de vivre si ma vie devait être faite de mensonges et de sous entendus. J’avais choisi mon métier en fonction de mes convictions : faire régner la loi mais surtout aller au bout de mes recherches afin de connaître la vérité. J’estimais que la différence entre les êtres n’était pas un obstacle. Mais là ! Voir deux personnes que j’adorais être à deux pas de s’entretuer était au delà de ma résistance. Je me retournais et vis leurs regards inquiets, je leur parlais entre mes larmes, d’un ton posé, relativement calme mais blasé :

- Ne m’approchez pas, je vais vous dire mes dernières « idées ». Toi Jack, ne crois pas que je sois indifférente, j’ai peut-être une détermination en acier trempé mais là je suis anéantie et ma force de caractère est partie en même temps. Quand à toi Aiden, je pensais que tu accepterais notre différence, en tant que psychologue, je pensais que tu comprendrais, que tu étais plus ouvert que les autres mais en réalité une bibliothécaire à l’esprit plus ouvert que toi. Je ne veux plus vivre cachée de mes amis, je ne veux plus vivre dans le mensonge. Je voulais simplement réunir nos connaissances et nos forces sur une enquête inachevée....enfin pour ....moi.  Mais voilà j’ai choisi le mauvais endroit et le mauvais moment. Je vous aime tellement que vous voir prêts à vous entretuer parce que nous sommes différents m'est insupportable. Pardon....

Je me penchais en avant afin de bien juger la hauteur, je ne voulais pas me « rater ». J’avais tellement mal que mon cœur se serrait, je n’avais plus aucune colère en moi, plus aucun sentiment que le vide. Ma tête était soudain vide, l’envie de m’y jeter était devenu une évidence. Je me penchais encore plus et là.....plus rien !

Spoiler:
 





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Ven 15 Sep - 9:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 189
Points : 211
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 16 Aoû - 9:58
Smith soufflais fortement, les babines retroussées prêts à attaquer. Pourtant il ne ferait rien sans un geste ou un levés de cil de la part d'Althéa. Observant le pauvre petit humain s'agiter face à lui, riant intérieurement, puis lorsque ce dernier sortie une arbalète, instinctivement il déploya ses ailes et ouvrit grand sa gueule, toujours avec des filets de baves coulants, le regard avides et assoiffer. S'il croyait lui faire peur, Aiden se tromper fortement, cela ne faisait qu'exiter sa partie bestiale, lui donner une raison de plus de le considérer comme de la nourriture.

Puis il eut la réaction de Killborn, observant qu'à moiter, gardant surtout un œil sur la menace que représenter l'homme en face d'eux. L'écoutant, s'énervant de plus en plus, son regard devenu plus noir et plus sombre. Lorsqu'elle se fit basculer dans le vide en une fraction de seconde, l'homme chauve-sourit sauta également, la rattrapant au vent. La blottissant contre lui, l'enveloppant de ses ailes. Avant de percuter un arbre, un résineux, cassant plusieurs branches avant qu'il arrive sur le dos au sol. Ne pouvant s'empêcher de pousser un cri rauque. Une branche pointue venait de se loger dans son dos, transperçant son aile gauche, son épaule et avait même traversé de quelques centimètres son torse. Avec sa force et sa détermination, il se releva, délogeant l'élément qui s'était logé dans son corps, dégoulinant d'un sang gluant et vert. Puis s'envola à nouveau réintégrant ainsi l'appartement d'Aiden. Toujours transformer, portant Althéa évanouie dans ses bras, l'allongeant sur le canapé. Lançant un souffle de taureau, soulager de voir qu'elle ne semblait rien avoir et que le bébé non plus, émettant de petits cris aigus, triste de la voir ainsi. Se calmant, il retrouva son apparence humaine, torse nu, sans aucun égratignure, déjà guérit de sa blessure. Puis se tournant vers le maître des lieux.

-De grâce... Permettez-nous de rester, au moins jusqu'à ce qu'Althéa se réveille...


Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Masculin
Célébrité : Jamie Dornan
Âge perso : 27
Profession : Psychologue
Posts : 1150
Points : 1160
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : Dépend de l'heure
Absence : Dispo Very Happy



Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/

MessageVen 8 Sep - 19:41



Let's know each other - Althéa & Jack


Une fraction de seconde. J'allais décocher le carreau mais au fond de moi, quelque chose m'en empêcher. Finalement, Althéa se déplaçait vers le fenêtre, gardant mes positions, je pensais juste qu'elle allait s'interposer entre nous deux. Je fixais la bête devant moi puis je finis par détourner mon regard, Althéa avait enjambé le rebord de la fenêtre, je posais mon arme au sol en regardant un regard méprisant sur l'homme qui se disait l'aimer et qui la faisait souffrir en ce moment même. C'est alors que je cherchais les mots juste pour remédier à la situation mais avec autant de colère et de peur, je ne pouvais rien dire d'autres qu'un simple non rempli d'émotions. Finalement, elle bascula et je crois que mon coeur s'arrêta de battre. Ce qu'elle venait de faire était terrible, sans aucune raison, elle devait vraiment être à bout de force, je crois que cette grossesse la rendait sensible à tout ce qu'on lui disait, elle avait cruellement besoin d'aider et je n'avais pas été dans la mesure de voir à qu'elle point elle avait besoin de moi. Observant la situation, ne pouvant rien faire, je glissais le long de l'armoire en me laissant tomber au sol, genoux pliés. Je passais ma main dans les cheveux et je revoyais la scène. Althéa était ma première connaissance et ma première collègue à Portland et j'avais le coeur brisait. C'est alors que j'écoutais un bruit, des branches qui craquait et c'est finalement cette créature qui revenait et qui l'avait attrappé au vol, il reprenait forme humaine.

Dans l'urgence, je ne répondais rien, je restais silencieux, j'étais blessé. Blessé par les mots d'Althéa, elle ne me connaissait pas et ces paroles me blessaient au plus profond de moi-même. J'étais ouvert d'esprit et bien le plus à même à écouter mais lorsque l'on laisse rien transparaître, je n'y peux rien. De plus, j'avais eu peur et la réaction la plus humaine et la plus primaire face au danger c'est la fuite ou affronter le danger. Le choix s'était vite imposé, je ne suis qu'un simple être humain et je crois qu'Althéa n'avait pas compris que tout cela était terriblement étrange et effrayant pour moi, je peux le comprendre, comme j'avais compris beaucoup de choses dans les livres mais entre ces pages dessinées et la vie réelle, il y avait un gouffre auquel je crois que je ne serais jamais prêt. J'apportais de l'eau et une couverture pour Althéa et de quoi s'occuper de la plaie de Jack. Althéa rouvrait finalement les yeux.

- Althéa, tu as meilleure mine, écoute, je dois te dire ces mots aussi. Je crois que l'on ne se connait pas comme tu l'espères. Les Wesen, ce monde si différent du mien, est nouveau pour moi, j'ai eu peur, je me suis simplement défendu. Je n'ai rien contre Jack, mais personne ne m'avait prévenu de cela, il y avait tellement d'autres manières de l'aborder. Je sais pas si je t'en veux, le plus important c'est que tu remontes la pente, toi, ton bébé et . . . et . . . et Jack et que j'espère qu'il t'aime, . . . , même si, . . . je vais m'arrêter là, je dirais des bêtises, écoute, laisses moi du temps, je pense c'est ce dont j'ai le plus besoins. Je peux t'aider, doucement, seul le temps peut guérir les plaies les plus profondes et les plus douloureuses, alors toi aussi, prends le temps de te poser les bonnes questions, inutile de repenser à tout cela mais si tu veux te confier, je serais là malgré tout. Et comme c'est important à tes yeux, je m'excuse, . . .  

Après avoir dit ces mots, j'étais perdu dans mes pensées, fatigués, largué, perdu au milieu d'un vaste océan, me posant toujours les même question sur ce monde Wesen que je ne connais point.



Althéa → Jack → Aiden

(c) FreeSpirit






Aiden Sullivan


« Sans l'âme, le corps n'aurait pas de sentiment ;
et sans le corps, l'âme n'aurait pas de sensations.  »

Rivarol

Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps



Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 15 Sep - 9:51


Let's know each other

Feat Jack et Aiden










Vivante, j’étais vivante. Je regardais celui que j’aimais et j’avais envie de lui dire à quel point je regrettais. Des larmes perlaient sur mes joues et il les essuyait délicatement. Oh Jack, si tu savais comme je t’aime. Je vis son torse nu et j’avais compris qu’il venait une fois de plus de me sauver la vie. Aiden arrivait avec un kit de soins et je lui souris. Jack n’avait que des traces de sang et plus de plaie mais ça Aiden ne pouvait le deviner. Ces paroles me touchèrent au plus profond de mon cœur. Alors que je faisais mine de m’asseoir, Jack m’aida à me relever et me tenait toujours dans ses bras. J’étais faible mais mon cœur était empli d’émotions et je devais lui parler.

- Aiden tu es mon meilleur ami et j’avoue que mes paroles étaient blessantes. Il est vrai qu'on ne connaît pas sur le bout des doigts mais je tiens à toi. Nous nous y sommes mal pris pour te montrer la vérité et je ne pensais pas que tu réagirais en sortant des armes. D’ailleurs il va falloir que tu m’en parles de celles-ci. Elles ne sont pas courantes. Bref, je vous aime tous les deux.

Je me retournais vers Jack en souriant et avec beaucoup d’amour dans les yeux. Mais je devais poursuivre afin qu’il ne se méprenne.

- Toi Jack, mon amour pour toi est si fort que je ne peux supportais de te contrarier et pourtant je ne cesse de le faire. Mais tu es ma vie et je voudrais que tu arrives à me comprendre. Toi Aiden, notre amitié est une bouée sans laquelle ma vie n’a aucun sens si je ne peux tout te dire. J’avoue avoir voulu profiter de cette soirée pour t’expliquer que je veux te protéger autant que tu me protèges. Mais de ce côté ci vous êtes pareils. Vous ne pensez qu’à mon bien-être. Je ne suis pas une petite chose fragile, même si ma grossesse me le fait paraître et que mes émotions sont au taquet. Je vous demande pardon.

Je leur pris leurs mains et je les serrais très fort. Les larmes coulaient à flots à présent, je me rendais compte que j’aurais pu les briser en mourant.

- Jack, si tu es d’accord, nous allons tout expliquer à Aiden. Je pense que c’est le moment d’ouvrir notre cœur et dire ce que nous sommes vraiment. Aiden les wesens ne sont pas tous des monstres, nous avons tous une apparence humaine dans la vie courante et par amour nous sommes capables de tout.


Je m’installais confortablement dans les bras de Jack alors qu’Aiden s’installait face à nous. La soirée n’était pas finie.

- Je commence. Je suis une Mauzhertz, une sorte de souris si tu veux. J’ai l’ouïe très développée et je ne me transforme que sous l’effet d’une peur violente. Je peux devenir minuscule et cela m’a souvent sauvé la vie...et failli me la coûtait aussi. Je n’ai découvert mes transformations qu’à l’adolescence et j’ai eu aussi peur que toi. Je comprends donc très bien ta réaction et j’aurai agi de même. Ce qui m’a désarmée face à ta réaction, c’est l’agressivité qui en est sortie et je me suis sentie perdue....que ce soit physiquement ou moralement. Je vous demande encore pardon.


Je pris à nouveau les mains de mes compagnons en leur souriant. Puis je pris les deux mains d’Aiden dans les miennes et le fixais dans les yeux.

- Prêt pour une transformation ? N’aies pas peur, tu es mon ami, mon confident alors je tiens trop à toi pour te faire du mal et puis une Mauzhertz, ce n’est pas très méchant...juste malin.

Je lui souriais et sentais qu’il se détendait. Je woge et il eut face à lui une petite souris qui lui faisait un beau sourire et un bon clin d’œil. Mais allait-il m’accepter ? Et surtout accepter Jack, une fois qu’il saurait ? Aiden était-il prêt à voir le monde wesen ? Je ne le savais pas mais je pensais que s’il le voyait par des yeux amis ce serait plus facile. Je redevins moi-même alors que Jack prenait la parole.





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Mer 15 Nov - 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
➽ Origine Wesen
avatar


➽ Origine Wesen
Célébrité : Robert Pattinson
Âge perso : 0
Profession : Agent du gouvernement
Posts : 189
Points : 211
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Au plein milieu d'une foule anonyme


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 24 Sep - 17:27
Finalement le tout nouveau Kehseite-schlich accepta qu'ils restent, sûrement parce qu'il était lui aussi en état de choc "Décidément vous autres les être humains êtes franchement des être fragile ! TSSS..." Ne sachant pas s'il était en colère, triste où indigner. Peut-être tout ça à la fois. Lui tout se qu'il voulait était le bonheur de sa compagne, mais ce soir il avait vraiment réalisé que pour y réussir, il n'était malheureusement pas le seul à pouvoir y contribuer. Les amis et la famille pour Althéa était tout aussi important que l'amour qu'elle lui portait. Alors que lui avec le temps avait comprit que plus il était froid, mystérieux et solitaire mieux il se portait. "Tss, nostalgique de la vielle époque ! Bah tout ça c'était avant de la connaître et surtout avant d'être devenu complètement accro d'elle !"

Killborn se réveilla, soulager de voir que malgré tout elle regrettait, elle s'en voulait. "Ne fait plus jamais ça ! On ne fait pas ça à ceux qu'on aime !" Toujours cette once de colère en lui, contre cette homme, contre lui-même. Puis il eut les explications de ce Aiden, levant les yeux aux ciel, se mordant la langue et grognant intérieurement lorsque ce dernier mettait en doute ses sentiments "Mais pour qui il se prends celui-là ? Espèce d'idiot c'est toi qui fait souffrir Althéa ! C'est toi qui devrait mettre fin à ta vie." Pourtant au fond de lui, il se calmer, il était à nouveau serein, plissant les yeux face aux paroles de la future mère, s'installant près d'elle. Oui il avait pardonner aussi facilement qu'il s'était mit en colère. Esquissant par la tête, le regard tendre et protecteur, elle allait commence par remettre une certaine confiance et lui expliquant.

-Quand à moi, je suis un Domnulsânge… C'est ce que vous nommez dans votre jargon un vampire !

Smith n'avait pas besoin de faire à nouveau une démonstration en se transformant, pourtant rien qu'au mot Vampire tout devenu calme et immédiatement il vu de l'horreur et de la peur dans les yeux de celui qui était comme un frère pour Killborn. Devenant pâle, il devait sûrement bouillir dans son petit crâne. Le voyant qu'il baissa un instant son regard sur le ventre de la jeune femme, Jack ne pu s'empêcher de se redresser et lui lança un regard noir et menaçant. Certes théoriquement et scientifiquement cet enfant était impossible puisque les deux adulte étaient diagnostiquer comme stérile. Oui certes au début la pilule avait été très dure à avaler pour lui, mais à présent c'était une chance, c'était important pour lui. Il y tenait comme à la prunelle de ses yeux après tout il était de toute manière Smith était complètement accro à Althéa, oui il l'aimait à en perdre la raison. Attendant la suite des événements ne sachant plus trop quoi penser de cette soirée et surtout de cet homme.


Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☗ Kehrseite-Schlich
Masculin
Célébrité : Jamie Dornan
Âge perso : 27
Profession : Psychologue
Posts : 1150
Points : 1160
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : Dépend de l'heure
Absence : Dispo Very Happy



Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/

MessageDim 29 Oct - 17:45



Let's know each other - Althéa & Jack


Ayant la tête dénuée de pensée, je restais là contemplant les personnes que je connaissais sous un nouveau regard. Althéa était désolé, je sentais une grande détresse, ce qu'elle avait fait était loin d'être anodin. Cela m'affligeait de la savoir capable de telle chose, je serrais les dents lorsqu'elle me prit les mains. Je soufflais, n'ayant aucune expression sur mon visage, peut être de la méfiance . C'est alors qu'eut lieu la transformation, des poils poussaient très rapidement sur son visage, des moustaches et ces oreilles s'allongeaient et s'arrondissaient. Mes mains se serraient sur les siennes. Je sentais les siennes devenir des pattes et je retirais instinctivement mes mains. Je ne contrôlais plus ma respiration. Je ne rêvais pourtant pas, je savais que tout cela était la réalité depuis un moment mais est-ce que j'étais réellement prêt à l'admettre, je ne savais pas.

C'était la première fois que je voyais réellement et d'aussi près ce qu'était "woge". Ce n'étaient pas les premiers wesens que je voyais, j'en avais déjà vu mais c'était différent, il pouvait donc acquérir les facultés de l'animal en lequel il se transformait, c'était fascinant, effrayant et agayant la curiosité. C'est comme toutes ces légendes auxquelles l'on veut bien croire mais qui sans preuve reste que des légendes. C'était si improbable, surtout que j'avais lu tant de livres, tant de wesens bien plus dangereux que ce pouvait être Jack. Leurs sens étaient affutés et sans doute leurs instincts également mais finalement l'Homme en cas de danger est-il si différent ? Je ne savais plus quoi dire, c'était extraordinaire d'avoir pu comprendre plein de choses en si peu de temps. Ok, donc faisons le point, Althéa était une souris, Jack un vampire, Althéa était enceinte. C'est alors que beaucoup de questions dont je n'avais jamais lu la réponse dans les livres se posaient, comment se passait leur quotidien, comment se passait une transformation, qui pouvait le voir, est-ce que le Gouvernement le cache à la population, pourquoi les Wesen ne profitent pas de leurs qualités dans leurs métiers ? C'est alors que l'une de mes interrogations fut alors dite à voix haute


- Mais c'est quelque chose qui est dans les gènes ? Le bébé portera vaut deux dons ?  

Tellement de questions se bousculaient.


Althéa → Jack → Aiden

(c) FreeSpirit






Aiden Sullivan


« Sans l'âme, le corps n'aurait pas de sentiment ;
et sans le corps, l'âme n'aurait pas de sensations.  »

Rivarol

Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps



Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 15 Nov - 14:34


Let's know each other

Feat Jack et Aiden










Je voyais Aiden qui nous regardait tour à tour Jack et moi mais finalement il n’avait plus peur. Comme tout homme de science, il se posait des questions et l’une finit par sortir.

- Mais c'est quelque chose qui est dans les gènes ? Le bébé portera vaut deux dons ?  

Je le regardais et je me mordais la lèvre inférieure. La réponse n’était vraiment pas évidente vu que nous ne le savions pas nous même. Ce fut mon tour de les regarder l’un après l’autre :

- Nous ne savons pas Aiden. Nous ne devrions même pas avoir procréer. On m’avait diagnostiquée stérile et Jack pas mieux que moi. Comme quoi l'amour a des secrets inconnus.

Je savais que c’était une partie intime de notre vie et Jack allait sûrement grogner intérieurement mais je ne voyais aucun mal à le dire à Aiden.

- Quand aux autres wesens oui, je te dirais que ce doit être dans leurs gènes vu qu’habituellement ils s’accouplent selon leurs races. Mais lorsque nous sommes sous forme humaine, nous sommes identiques à toi ou à n’importe quel humain. Et comme c’est si facile à dire « l’amour est aveugle » et Jack et moi n’aurions jamais pensé que notre amour allait devenir aussi fort.

Stop Althéa, n’entre plus dans les détails sinon Jack va te dévorer toute crue. Je m’asseyais auprès de mon amant et je posais ma tête sur son épaule.

- En fait Jack m’a protégée dès lors que nous nous sommes rencontrés. Même aujourd’hui, il aurait donné sa vie pour moi. Nous ne sommes pas des bêtes sans cœur même sous forme wesen. Mais comme dans tout peuple tu as des bons et des mauvais. Je ne qualifierais pas Jack d’enfant de chœur car il est l’un des plus dangereux wesens, mais depuis que nous sommes ensemble, il « chasse » moins. Mais ça c’est lui qui t’expliquera. Quand à moi j’aime bien utiliser mes « dons » lorsque je mène une enquête car cela me permet d’en apprendre bien plus que les gens ne veulent le dire.

Je regardais Jack espérant qu’il reprenne la parole mais pas vraiment décidé, il regardait Aiden d’un air soupçonneux. Une question me vint alors naturellement.

- Je t’ai parlé de nous et nous t’en dirons plus ensuite mais tu devras nous parler aussi de tes armes. D’où viennent-elles ?







Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message
Revenir en haut Aller en bas

Let's Know each other - Jack & Althéa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Technique du Jeune Jack
» rescue Jack Russel
» Jack Skellington
» fiche technique jack rellon
» Jack Layton est mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grimm's World RPG :: Live your life :: ◇ Southeast Portland :: Quartiers résidentiels :: Loft d'Aiden Sullivan-