Bienvenue
sur le centre d'aide de Grimm's World RPG

D'autres explications plus bas











 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Aides  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  

ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1212
Points : 1236
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : du 15 au 30 juillet inclus


Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 5 Jan - 14:09


Dans la rue

Feat Nott








Je me baladais dans les rues cherchant des magasins de puériculture afin de voir ce qui pouvait réellement me servir pour mon bébé une fois qu’il serait là. Cette journée de janvier était douce, il faisait presque 5°C, le soleil était là et j’étais bien couverte, écharpe et bonnet compris. J’avais le temps mais bon, pour une fois que Jack était occupé ailleurs j’en profitais. Soudain une femme se fit agresser à l’arme blanche et un homme vint lui porter secours. Je courus dans leur direction en montrant mon insigne de police. L’agresseur  avait pris la fuite et je ne pus que constater le décès de cette pauvre femme. Un acte gratuit et méprisable. J’interrogeais l’homme qui lui avait porté secours.

- Comment vous nommez-vous ? Avez-vous vu le visage de l’assassin ?


L’homme me regarda, méfiant et l’air interrogateur, comme s’il redoutait ses réponses. J’insistais alors et il finit par me répondre.

- Je me nomme Peter Alexander et elle c’était Emma. Mais que vous importe que l’un de plus d’entre nous se fasse tuer ? Que vous importe qu’un sans abri de plus disparaisse ? De toute façon, nous ne sommes pas considérés comme des êtres humains. Et pour répondre à votre seconde question, oui j’ai vu l’agresseur et ce n’est pas la première fois qu’il tue.

J’étais outrée par ce que je venais d’entendre ; comment ça ils n’étaient pas considérés comme des êtres humains ? J’avais honte pour ceux qui se comportaient ainsi. J’appelais une voiture en secours et leur demandais de faire venir la scientifique ainsi qu’un dessinateur pour établir un portrait robot. Je demandais à Renard d’avoir l’affaire et il accepta à condition d’avoir une équipe avec moi. Chose faite dès que la première voiture arriva.

- Vous deux serez mes équipiers sur cette affaire, ordre de Renard. Où est le dessinateur ?


Ils m’annoncèrent que ce dernier venait de se casser le fémur et qu’il serait absent un peu plus de trois mois et qu’en cas d’urgence je pouvais faire appel à celui de Vancouver mais il n’était pas sympa et ouvert, et je ne me voyais pas lui demander de travailler avec quelqu’un de la rue. Je me retournais vers M. Alexander.

- Veuillez m’excuser pour mon impolitesse mais il me fallait mettre en place une équipe pour élucider ce meurtre. Sachez que pour moi, chaque être humain a le droit d’être secouru, aidé et surtout que je dois empêcher que ce crime reste impuni. Je prends cette enquête en main mais j’ai besoin d’un dessinateur. Connaissez-vous Nott Frea ?

Il me regarda en fronçant un sourcil et me dit que oui, qu’il venait de la croiser non loin du musée d’art. C’était à deux pas, je prévins mes collègues et demander à M. Alexander de rester avec eux que j’allais vite revenir. J'avais rencontré Nott pour la soirée de la Saint Sylvestre et même si je l'avais d'entrée bousculée, nous avions lié une profonde amitié. Elle voulait rester dans la rue à aider son prochain et vivait des dessins qu'elle faisait lorsqu'elle trouvait acheteur. Et ils étaient magnifiques ses dessins d'où l'intérêt que je la retrouve aujourd'hui. Elle avait du talent et j'avais vraiment besoin d'elle. Je filais et trouvais Nott assise sur un banc prête à ébaucher un dessin.

- Salut toi ! Comment vas-tu ? Trop occupée ? Nott, j’ai besoin de toi sur une mission mais si tu ne veux pas, je ne te forcerais pas.


Je lui expliquais la situation, l’assassinat de cette pauvre femme, le désespoir de cet homme qui ne croyait plus en la justice et ma décision de prendre en charge cette enquête.

Spoiler:
 





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Dim 29 Jan - 18:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Julia Johansen
Âge perso : 20
Posts : 54
Points : 58
Disponibilité :
25 / 10025 / 100

Localisation : Les rues de Portland
Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 17 Jan - 10:04
Cette nuit pour la première fois je n'ai pas dormi dans la rue. Une âme charitable m'a invité chez lui. Un petit scoot qui m'a amené chez lui. Vous auriez vue la tête de ses parents. Mais cette petite famille m'a donné un lit et un repas chaud. En retour j'ai accompagner le garçon au musée pour sa sortie scolaire. Je l'ai laissé à son institutrice et lui ai souhaiter une bonne journée.
Et puis une idée m'ai passer par la tête. Autant profiter d'être là pour dessiner un peu. Je m'installait donc sur un banc avec mon calepin. Des badauds s'arrêtaient derrière moi et me donner de l'argent pour que je les dessine eux ou leur enfants. Joindre l'utile à l'agréable c'est toujours bien.

Je venais de finir un portrait quand Althéa m'interpela. Althéa est une jeune femme douce bien qu'énergique. Nous nous sommes rencontrés à la Saint sylvestre et le courant est tout de suite passé. Elle me fait rire à être une petite pile électrique.
D'après ce que j'ai compris pendant qu'elle m'emmenait c'est qu'elle avait besoin de moi pour une enquête. Je la pris par les deux bras et lui demanda de se calmer pour le bien du bébé. Oui elle est enceinte en plus. Je me dirigeait vers le "témoin". Un sdf que je connaissais. Il avait l'air dévasté. Je lui offris un chocolat chaud avec l'argent que j'avais gagné. Tout en buvant notre boisson je le questionnais et nota tout ce qu'il voulait bien me dire avant de commencer à faire un portrait robot pour la police. Je le rassurais aussi sur le fait qu'il serait mis sous protection et que j'insisterai pour participer de près à l'enquête. Une fois ce petit entretien fini je me dirigea vers ma nouvelle amie.

-Althéa, j'ai des conditions avant de te donner tout ça. Je participe à l'enquête avec toi et il est mit sous protection des témoins.

Je ne doutais pas qu'elle acquiesce. Je lui confia que j'avais failli être une victime et que la demoiselle qui venait de se faire tuer avait partager son repas avec moi quand je venais d'arriver en ville. Je partageais mes informations avec elle.
Le suspect était brun,cocasien, d'1m85, les yeux sombres. Il était habillé tout en noir.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1212
Points : 1236
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : du 15 au 30 juillet inclus


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 18 Jan - 13:28


Dans la rue

Feat Nott








Une fois tout expliqué à Nott, elle rangea ses affaires et me suivit en direction de la scène de crime. Cet acte gratuit avait le don de m’agacer si bien que Nott me prit par les deux bras et me demanda de me calmer pour le bien de mon bébé. Si elle savait à quoi elle venait d’échapper, elle avait eu un instinct incroyable de me faire revenir à moi-même mais elle avait le temps de savoir.

Arrivée près du SDF, elle lui offrit un chocolat chaud et se mit à parler gentiment avec lui. Je la laissais et finissais de donner mes directives. Lorsque je la rejoins, elle avait établi un portrait robot mais elle me posa ses conditions avant de me le donner. J’étais ennuyée alors elle m’expliqua qu’elle avait failli être une des victimes de l’inconnu. Nott avait partagé son repas avec la victime à son arrivée en ville. Elle finit par me le décrire et surtout me montrer le portrait.

Je m’asseyais et restais un moment le regard dans le vide, l’homme sur ce portrait, je l’avais déjà vu et peu de temps avant que je découvre le meurtre d’Emma. Nott avait un talent incroyable, je l'avais remarqué pour la fête de la Saint Sylvestre grâce aux différents dessins qu'elle avait fait ce soir là, mais là c'était comme une photo, je n'aurai pas espéré mieux. Puis je regardais Nott et M. Alexander et je leur expliquais :

- Lorsque je m’apprêtais à sortir de la boutique de puériculture tout à l’heure, il m’a tenu la porte en disant que la vie était précieuse et qu’il fallait la respecter. Je ne peux pas croire qu’il ait pu faire ça, il semblait si gentil....

Je ravalais ma salive et je me levais, toujours à l’affût d’un indice. Je pris mon téléphone afin de joindre mon chef. Je discutais un moment avec lui puis je retournais vers Nott.

- Je ne puis demandais la protection des témoins pour M. Alexander car le WITSEC est demandé par le FBI ou un Marshal car la sécurité des témoins c’est leur job. Je ne fais partie ni de l’un ni de l’autre. Sans vous offenser, je ne pense pas qu’ils se préoccupent du décès d’une SDF mais je peux vous assurer que moi j’en fais une priorité. Quant à te faire participer à l’enquête, il n’y a aucun souci et d’ailleurs mon patron te propose un job de courte durée. Si tu es intéressée bien sûr, tu pourrais bosser comme dessinateur durant l’absence de notre collègue et si tu acceptes, non seulement tu seras rémunérée mais en plus...je me pinçais la lèvre...je te demanderais de rester avec moi car tes dons d’observations pourraient se révéler précieux. M. Alexander, si vous acceptez, je demanderais à des collègues de veiller sur vous, je ne peux hélas faire mieux pour votre sécurité en dehors de vous mettre en cellule mais vous n’avez rien d’un coupable. Avez-vous un endroit pour loger ? Un foyer d’accueil ?

Il me répondit qu’il avait une chambre dans un foyer mais que des policiers à sa porte.... Il n’apprécierait pas. Il m’affirma qu’il n’y avait qu’une entrée alors je proposais qu’une voiture banalisée reste devant et veille aux allées et venues et surtout qu’ils le veillent lui. Il accepta. Je lui donnais un billet et lui dit de s’acheter un repas. Demain je viendrais le prendre pour qu’il fasse sa déposition par écrit. Je demandais à mes collègues de le veiller jour et nuit et de prévoir une équipe de nuit. Ils le prirent en photo ainsi que le dessin de Nott afin de pouvoir indiquer aux suivants qui ils devaient surveiller et qui ils devaient arrêter.

Je me retournais vers Nott et je ne savais pas quoi lui dire, c’était gênant.

- C’est la loi...... je dois la respecter...... je suis flic tu comprends ?...... Quelle décision prends-tu ? Tu acceptes ce job ou non ? Et si tu veux tu peux venir chez moi ce soir, que tu acceptes ou non le job....





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Mar 24 Jan - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Julia Johansen
Âge perso : 20
Posts : 54
Points : 58
Disponibilité :
25 / 10025 / 100

Localisation : Les rues de Portland
Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 23 Jan - 18:18
Je venais de poser mes conditions certaines pouvaient être remplie et d'autres non, enfin pas entièrement. Je restais concentrer sur ce qu'Althéa me disait. Elle avait un débit de parole impressionnant. J'allais avoir du boulot pour qu'elle arrête d'être stressée comme ça mais au fond ça me faisait un peu rire. Je fut tout de même surprise par la proposition qu'elle me fit et ne savait pas trop quoi répondre. Elle me laissa le temps de la réflexion et s'occupa de mon comparse. A défaut de protection des témoins il avait tout de même le droit à sa petite garde rapprochée et cela me convenait parfaitement comme substitue. Althéa revint à moi pour connaitre ma réponse.

-Bien-sûre que j'accepte le job et je te remercie pour ce soir mais je vais aider à la distribution de soupe avec un foyer. Une autre fois peut-être.

Je lui sourit et lui fit un clin d’œil avant de remercier Peter pour les informations précieuses qu'il avait fournit. Les collègues d'Althéa n'avaient pas l'air convaincu de mes capacités sur le terrain et en rigolait à voix basse.Je me demandais comment elle faisait pour travailler avec eux sans avoir envie de les frapper ou sans s'en prendre plein la gueule elle aussi. Sans les regarder je leur envoyais mes observations à leur égard. L'un était en pleine crise de couple et dormait sur le canapé. Il n'arrêtait pas de se masser la nuque. Je lui suggéra d'acheter un bijoux avec du quartz rose à sa femme pour la détendre. L'autre? Tellement simple! Il venait de s’inscrire dans un club de strip-tease, il lui restait des traces du tampon de la boîte. Je venais de leur prouver qu'il ne fallait ni me sous-estimer, ni me prendre pour une conne. Personnellement je rigolais heureuse de leur avoir clouer le bec. Je me retournais vers ma nouvelle collègue sans lâcher mon sourire.

-Désolée... Je n'aime pas être prise pour une conne.... Enfin... Pour commencer je te propose de retourner voir à la boutique de puériculture si ils connaissent le suspect. Et même de faire le tour du quartier pour savoir si quelqu'un l'a déjà vu ou si c'est un habitué d'un endroit en particulier.

J’entraînais la future maman avec moi pour commencer à enquêter. Tout en marchant je lui demandais plus de détails sur sa "rencontre" avec le meurtrier. Est-ce qu'elle avait remarqué un détail, une odeur, son ressentit. Tout pouvait être analysé et utile dans l'enquête. Est-ce qu'elle se rappelait l'avoir déjà vue quelque part? toutes ces petites choses anodines aux yeux de la plupart des gens mais qui sont en fait très importantes.
Je l'écoutais attentivement et prenais en notes tout ce dont elle se souvenais. Je l'aidais en lui posant des questions précises. Nous entrions alors dans le magasin pour enfants et maternité. Je la laissais faire avec le personnel et déambulais dans les rayons. Un clients pouvait très bien l'avoir croisé. Il n'y avait pas grand monde et personne n'avait vue notre homme. en revenant vers les caisse j'étais pensive.Est-ce que moi aussi je fondrais une famille? Est-ce qu'un jour je serais heureuse avec quelqu'un? Je m'étais arrêtée au bout d'une allée et tripotais de tout petits chaussons avec un sourire attendris. Althéa revenait vers moi et me sortit de mes rêveries. Elle avait sûrement entrevue le fond de ma pensée mais je me reconcentrais vite sur ce pour quoi nous étions venues.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1212
Points : 1236
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : du 15 au 30 juillet inclus


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 24 Jan - 16:19


Dans la rue

Feat Nott







Nott accepta le job mais refusa mon invitation à la maison. Bof, après tout elle faisait ce qu’elle voulait. Ce qui suivit, ne me plut pas des masses. Nott remercia gentiment M. Alexander et je fis de même mais ensuite je la trouvais agressive vis à vis de mes équipiers. Ensuite elle prit les choses en main comme si l’enquêtrice c’était elle et là je n’aimais pas vraiment. Vu qu’elle m’entrainait vers ce que je comptais faire, je la suivis mais lorsqu’elle se mit à me questionner comme si j’étais son témoin, là ça ne passait plus.

- Écoutes, je suis enceinte. Ce n’est pas une maladie, ce n’est pas handicapant non plus et je peux t’assurer que cela ne monte pas au cerveau. Mis à part que je raffole de faire l’amour avec Jack, je pense être tout à fait lucide. Ce que je veux te dire par là c’est que c’est mon enquête, que je sais ce que je dois faire et que tu n’as pas besoin de me materner. Il est vrai que j’ai eu un coup au cœur en voyant ton dessin, mais je pense que tu en aurais fait de même. Je te ferais le bilan de ce que j’ai observé ce soir, au moment de taper mon rapport. Maintenant vu que tu as anticipé mes paroles mais pas mes gestes, entrons dans la boutique.

Nott me laissa avec le personnel afin que je pose mes questions, elle déambulait dans le magasin demandant si personne n’avait vu notre homme en montrant à chaque fois son dessin. Je me suis dit que j’avais peut-être été brutale avec elle mais son job consistait surtout dans l’observation des différents lieux que nous allions être amenées à voir et qu’elle fasse en sorte de me montrer ce que je n’avais pas vu ou pas encore vu. Je n’avais pas besoin d’elle pour savoir ce que je devais faire et mes collègues étaient en droit de douter. Cependant elle aurait dû me laisser les remettre à leur place car là elle mettait en doute mon autorité. J’étais l’une des meilleures dans mon job et je n’aimais pas « obéir ».

Une fois mon interrogatoire terminé, je rejoins Nott et la surpris en train de tripoter des petits chaussons. Lui donnais-je l’envie d’une maternité ? Bref, je ne dis mot et lui expliqua ce que je venais d’apprendre.

- Cet homme venait régulièrement demander du travail, mais la patronne ne l’estimait guère et à préférer ne pas l’embaucher. Elle m’a dit qu’il rodait depuis autour de la boutique mais qu’il était très courtois envers les femmes enceintes. Pour ce qui est de tes questions tout à l’heure, sache que moi aussi je l’ai trouvé très galant et très courtois. Quant à une odeur, bof...le tabac. Mais par contre je peux t’affirmer ne jamais l’avoir vu. Je viens peu dans ce quartier, je venais te voir, j’avais besoin de me confier. J’ai demandé à d’autres SDF où tu étais et ils m’ont dit que je te trouverais dans ce quartier. En passant devant la boutique je n’ai pas réussi à m’empêcher d’entrer. Voilà, tu sais tout. Maintenant je te demanderais de ne pas prendre les décisions à ma place ! Je ne te demande pas de rester muette et tu as le droit d ‘émettre tes opinions, ou me conseiller un endroit où me rendre pour enquêter, cependant la décision finale me revient. Je te semble peut-être sèche mais dans une enquête le moindre vice de procédure est fatale et je ne veux pas que l’un de mes suspect sans tire pour ça. Je ficelle mes dossiers de façon à être inattaquable devant un juge. Tu comprends ?..... On continue ensemble ? Et si tu es d'accord, arrête de me mettre dans du coton, ça a le don de m'agacer.
Spoiler:
 





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Lun 6 Mar - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1212
Points : 1236
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : du 15 au 30 juillet inclus


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 25 Fév - 13:52
Bonjour, cela fait 1 mois que votre RP n'avance plus ! Afin d'éviter une jungle de RP abandonné, merci de nous renseigner s'il est terminé ou abandonné dans cette partie du forum: Cliquez ici !

Ou vous pouvez contacter le joueur dans les 5 jours à venir avant qu'on archive vraiment et de nous tenir au courant !

Cordialement !





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle
Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Julia Johansen
Âge perso : 20
Posts : 54
Points : 58
Disponibilité :
25 / 10025 / 100

Localisation : Les rues de Portland
Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 27 Fév - 10:22
Je regardais Althéa lorsqu'elle m'expliqua tout et prit des notes. Et lui sourit agréablement en lui disant que je comprenais et que c'était surtout pour ne rien oublié. La mémoire s'altère si vite.
-Elle voulait se confier à moi?
Lorsqu'elle parla de détails que je pouvais trouver mes yeux s'écarquillèrent. Je lui demanda deux secondes, sortie et revint vers elle.

- le clown dans la vitrine, je ne l'ai pas vu en vente dans le magasin et ses yeux m'ont fait flipper en arrivant mais je crois que c'est une caméra. La boulangerie juste en face fait des dont de pain pour les sdfs.

Je la laissa aller voir le personnel pour vérifier. Je regardais par la fenêtre en essayant de me rappeler où il y avait un bureau de tabac dans le coin. Il y en a trois ou quatre normalement. Facile d'en faire le tour rapidement. Je le signala à Althéa lorsqu'elle revint vers moi. Le clown était bien un intrus dans la vitrine.
Déjà qu'en temps normal ils me font flipper alors là je vais pas vraiment plus les aimer
Je rit intérieurement à cette idée et demanda à Althéa si elle voulait que je l'accompagne aux différents bureau de tabac ou si elle avait une autre mission pour moi. Je n'avais jamais vu ce gars dans les environs avant et dieu sait combien de temps je passe à voir le monde qui m'entoure. Je ne savais pas vraiment comment aider plus dans cette enquête.

- la recherche d'emplois n'était peut être qu'une diversion.... Mais pourquoi ce donner tant de mal ? Oh mais attends... Ce n'est peut-être pas à notre suspect?

Je me demandais soudain comment faisait les labo criminel pour récupérer les vidéos. Ma curiosité légendaire en fût piqué au vif. J'imaginais leur boulot un instant mais repris vite mes esprit. L'enquête avant tout.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1212
Points : 1236
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : du 15 au 30 juillet inclus


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 6 Mar - 14:30


Dans la rue

Feat Nott







Nott avait un don d’observation très intéressant et j’avoue que ce clown, je l’avais remarqué mais je m’étais simplement dit qu’il était laid avec ses gros yeux et que je ne mettrais jamais une chose pareille dans la chambre d’un enfant. Sur l’intuition de Nott que c’était une caméra, je retournais auprès de la patronne et lui demandais à voir de plus près ce clown. Elle devint beaucoup moins aimable et je lui dis alors que si elle entravait la justice dans une histoire de meurtre, elle risquait la prison pour dissimulation d’indice. Prise de panique elle me dit que je pouvais visionner les enregistrements et elle alla me les chercher.

Je retournais auprès de Nott qui me demandait le pourquoi des faits et gestes de notre suspect. Mais lorsqu’elle me demanda si elle pouvait encore m’aider et me proposa de faire les bureaux de tabac....Bah rien que cette idée me donnait la nausée.

- Non, je t’emmène avec moi au poste, nous allons nous faire des séances « cinéma ». Attends-moi deux minutes, je reviens.

J’allais vers mes collègues et je leur expliquais que je désirais avoir tous les enregistrements des boutiques du coin et qu’ils me fassent emmener tout ça au poste. Je demandais qu’ils appellent des renforts et qu’ils me fassent parvenir une voiture. Je leur donnais aussi le portrait robot.

- Tenez, j’ai fait faire des copies du portrait robot d’un « témoin » et vous allez faire les bureaux de tabac afin de savoir s’il se rend dans l’un d’eux et si vous pouvez m’avoir son adresse. Merci et surtout pas d’imprudence.

Je revins vers Nott et lui expliquais que nous allions visionner les caméras, que cela allait nous prendre une partie de la soirée mais que je lui donnerais à manger quand même et qu’ensuite elle ferait ce qu’elle voulait. Mes collègues me donnèrent quatre nouveaux enregistrements et j’invitais Nott à s’assoir sur le siège passager de la voiture qu’on venait de me fournir. Arrivées au poste, je la présentais aux collègues comme notre nouveau dessinateur-portraitiste. Je la conduisis dans la salle de visionnage.

- Et voilà, installes-toi, nous en avons pour un moment. Alors je ne veux pas que tu visionnes bêtement mais tu prends des notes avec les heures, la date et tout ce qui nous rapproche de près ou de loin à notre crime. Les allées et venues bizarres, les fumeurs hommes ou femmes, les gestes anormaux, bref tout ce qui peut nous montrer que c’était un meurtre prémédité ou non. Et puis veille aussi les allées et venues de la patronne du magasin de puériculture. Elle me paraît suspecte.

Après trois heures de visionnage, je me retournais toute fière vers Nott, j’avais trouvé ce qui perturbait la patronne.

- Hihi ! Regardes la patronne arrive apparemment avec son époux je dirais et fait l’ouverture du magasin. Elle attend sa vendeuse....et là regardes, elle sort et.....elle rejoint notre suspect. A leurs gestes, je dirais qu’ils se connaissent bien. Là ils montent en voiture et après....plus rien ! Il nous faut d’autres vues sur cette voiture, je vais contacter mes collègues afin qu’ils ratissent les caméras des autres rues....Euh à moins que tu ne sois fatiguée, tu comprends quand je mets le doigt sur quelque chose, je ne sais pas lâcher. J’appelle Jack mais si tu veux rentrer tu es libre, je continuerais seule.

Je la laissais méditais et appelais l’homme que j’aimais plus que tout au monde :

- Jack, comment vas-tu mon amour ? Moi aussi....Attends demain tu perds rien pour attendre....Non je ne rentre pas ce soir, je reste au poste, un cas de meurtre...Non je ne serais pas dehors promis...Oui je me ferais raccompagner....Non je suis avec Nott....Ne t’inquiète pas...Je t’aime...A demain.

Je revins vers Nott et j’attendais soit ses observations, soit qu’elle me dise qu’elle était épuisée et qu’elle préférait rentrer se coucher. Des collègues apportaient de quoi nous restaurer. Je me réinstallais à ma place et regardais Nott, qu’allait-elle décider ?





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Jeu 30 Mar - 14:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Julia Johansen
Âge perso : 20
Posts : 54
Points : 58
Disponibilité :
25 / 10025 / 100

Localisation : Les rues de Portland
Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 13 Mar - 9:07
J'attendais qu'Althéa ai fini. J'étais fière de lui être utile. Je l'attendais en regardant un peu partout.
Je la rejoigni dehors après que la patronne m'ai fusillé du regard. Je grimpait dans la voiture et écouta le programme. En passant je fit coucou à un autres sdf noir américain. Je l'appelait papy tortue. Vous vous doutez pourquoi mais ça allait de toute façon avec le personnage. Un peu voûté, sage et qui prend le temps de tout. Pas lent. Juste... Enfin il a un rythme de marche plutôt reggae que salsa.
Après quelques minutes de voiture nous arrivions au post de police. Avant d'entrer je pris une grande inspiration.
C'est parti...
Une fois dedans elle me présenta à ces collègues. Je saluait timidement la foule d'un signe de tête et suivait Althéa. Elle m'invita à m'installer ce que je fis tranquillement. La recherche sur vidéo pouvait commencer. Comme elle me l'avais demandé je prenais des notes. La rencontre du supect et de la patronne...
Après quelques heures de visonage ma comparse me fit signe qu'elle avait trouvé. Je regardais le tout et nota des choses sans trop d'importance sur l'allure du gars louche. Je souriait à Althéa, elle était fière de sa trouvaille qui allait drôlement aider dans l'enquête.
Elle me demanda ensuite de rester pour d'autres visonages puis partit appeler Jack pour me laisser réfléchir.
C'était tout réfléchi.
On ne voyait qu'une partie de la voiture sur la vidéo mais je l'avais déjà vu dans le quartier.  J'en fit une esquisse et à côté là couleur, les matières intérieur et gantes et une plaque partiel que mon esprit avait retenue.
Althéa revint pour savoir ce qu'il en était.

- Je reste. Et tiens c'est ça la voiture. Elle est souvent au motel en lisière du quartier. Ça c'est la plaque partiel dont je me souvien. Après je veux bien faire une pose pour mes yeux au moins le temps qu'on mange si ça te va ?

Je lui tendit la feuille avant de m'étirer. Un policier toqua et demanda si j'étais libre pour un portrait robot. Je me leva et dit à Althéa que ça ne prendrait pas longtemps. Je suivit donc l'agent de police et m'attela au dessin. Ça ne prit pas plus de dix minutes. Je remis mon travail au policier puis je retourna avec Althéa. Le repas pouvait commencer.

-Je suis heureuse de pouvoir aider tu sais. Je te remercie pour l'emploi même provisoire.

Je lui sourit et prit de quoi manger en lui souhaitant un bon appétit.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1212
Points : 1236
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : du 15 au 30 juillet inclus


Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 30 Mar - 15:02


Dans la rue

Feat Nott







Grâce aux dons d’observations de Nott, elle réussit à nous dessiner la voiture et surtout bien la décrire. Elle avait même retenu une partie de la plaque. Elle me remit le dessin que je remis moi-même à l’un de mes collègues afin qu’il la donne au gars qui s’occupait des immatriculations. Un collègue vint demander si Nott pouvait le rejoindre pour un portrait robot et elle revint dix minutes plus tard. J’avais visionné une autre vidéo et j’étais très intriguée.

Nott prit de quoi manger et me souhaita bon appétit. Ah oui tiens, je n’avais même pas penser de manger. Je m’installais en face de Nott et nous prenions tranquillement le temps d’avaler nos repas casse-croûte. Sandwich jambon beurre, des gâteaux secs et une bouteille d’eau minérale. Je lui dis que nous nous rattraperions plus tard en rentrant chez nous. Et puis je réalisais qu’elle n’avait pas de chez elle mais vu qu’elle avait décliné mon offre lorsque je lui avais proposé de venir chez moi, je n’insistais pas. Nous reprîmes rapidement les visionnages.

Nott était vraiment heureuse d’aider, elle l’avait dit mais elle le prouvait car elle était très attentive. Elle remarqua que je visionnais plusieurs fois la même cassette et je finis par lui avouer qu’il y avait un problème. non pas parce que cette vidéo était précisément celle où je sortais.

- Regardes ! L’homme, qui me tient la porte, a un costume bleu ciel, une chemise blanche en dessous et un pardessus marron. Là il entre.....et maintenant regardes ! L’homme qui ressort a bien le pardessus marron mais son pantalon est bleu marine. Je me demande si c’est le même homme ? Il n’a pas non plus la même démarche et semble moins souriant. Mais je n’ai pas tes dons d’observation, si je n’avais pas regardé de plus près je ne sais même pas si j’aurai remarqué. Mais celui qui monte dans la voiture est l’homme au costume bleu ciel.

Je regardais Nott un moment l’esprit complètement ailleurs et mon cerveau bouillonnait.

- Et si nous avions affaire à des jumeaux ?!


A ce moment là mon collègue frappait à la porte et nous annonçait qu'il avait l'adresse correspondant à la voiture. Je brûlais d'envie d'aller sur place mais nous n'étions plus dans les délais légaux. Il allait falloir attendre demain.





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Mar 20 Juin - 11:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


Masculin
Célébrité : /
Âge perso : 20
Profession : Administrateur
Posts : 2067
Points : 2248
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : A l'appart
Absence : Nope


Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/

MessageDim 28 Mai - 17:42

 
ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de réponse depuis quasi 1 MOIS.

Vous êtes prié de contacter le membre concerné afin de le relancer.

Si aucune réponse n'est apporté à ce sujet dans 15 JOURS, il sera archivé


Revenir en haut Aller en bas
☽ Origine Grimm
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


☽ Origine Grimm
Féminin
Célébrité : Julia Johansen
Âge perso : 20
Posts : 54
Points : 58
Disponibilité :
25 / 10025 / 100

Localisation : Les rues de Portland
Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 1 Juin - 16:05
Nous avalions tranquillement notre menu repas quand Althéa me dit que nous nous rattraperions plus tard chez nous. Je haussa les sourcils et je la vie un peu mal à l'aise alors je rit amicalement en acquiesçant de la tête.

-haha oui et heureusement ! Il faut le nourrir aussi ce petit bout pas vrai !?

Je regarderai son ventre comme si je parlais au bébé.
Une fois le casse-croûte fini nous reprîmes le visionnage des différents vidéo de surveillance.
Après quelques minutes je remarqua qu'Althéa regardait la même séquence en boucle. Je m'étirais en glissant mon siège vers elle intriguée. Je fixa l'image pendant les explications de ma collègue du moment et vit instantanément ce qui la troublait.
Je restait silencieuse et concentrée sur la vidéo. Elle me demanda tout en se questionnant elle-même si nous avions à faire à des jumeaux.
Cette question me plongea encore plus avant dans mon observations.
À cet instant un collègue nous informa qu'il avait l'adresse du propriétaire de la voiture puis reparti. Je n'avais écouté que d'une oreille.

Althéa se retourna vers moi et je mis en pause la vidéo.

-Ce ne sont pas des jumeaux. Ils ne sont même pas frères. Je t'explique... Chaque individu à des oreilles différentes mais des frères ou des jumeaux ont tous de même des similarités. En plus de ça leur morphologie diverge totalement. L'implantation des cheveux, la longueur des membres. Mais je pense savoir qui est le costume bleu marine.

Je lui montre une vidéo où la gérante est avec son mari. Je lui confie que je pense que le deuxième homme c'est lui. Tout correspond.
Mais alors comment expliquer que "l'amant" ne sorte pas. À moins qu'il soit sortie par derrière?
Nous échangeons des théories sur le fonctionnement de ce trio.
Le mari est il vraiment trompé par sa femme? Est-ce qu'ils se connaissent? Et cetera...

La frustration de ne pas pouvoir aller à l'adresse donnée commençait à m'irriter. Je proposa à Althéa de rentrer chez elle se reposer. Je dormirais ici après avoir visionner quelques autres vidéos.

- n'oublie pas de te rattraper de notre "copieux" repas.
Je rit agréablement et fait un clin d'oeil à mon amie.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1212
Points : 1236
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : du 15 au 30 juillet inclus


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 20 Juin - 11:46


Dans la rue

Feat Nott








Nott m’expliqua sa théorie des jumeaux et nous regardions maintes autres choses avant qu’elle me dise d’aller me reposer. Ma foi elle n’avait pas tort et ce fut avec joie que je retrouvais mon lit ce soir là. J’avais appelé Jack en lui expliquant que je devais me lever tôt afin d’aller appréhender un suspect dès l’aube. Nous plaisantions un moment et il me fit promettre que le lendemain soir je serais près de lui.

Je m’endormis rassurée mais ma tête ne cessait de travailler et du coup je me réveillais fatiguée mais sûre à 95% de moi. J’avais déjà été confrontée au problème et je devais en faire part à Nott. Je me pris une douche, m’habillais sobrement et j’attrapais mon sac et mes clés avant de rejoindre ma petite auto. Obligation de prendre la voiture vu que ces gens habitaient à l’autre bout de la ville. Je rejoignis Nott au poste de police. Mes collègues me donnèrent l’adresse exacte et le nom de nos inconnus : Famille Dinkle.

- Je ne suis pas d’accord avec toi, je suis sûre que ce sont des jumeaux. J’ai fait des recherches et les faux jumeaux naissant dans des poches différentes ne sont pas similaires. Leur attachement est cependant très profond et leurs mimiques se ressemblent souvent. D’un autre côté rien ne prouve que ma théorie est la bonne. En route.

Nous montions en voiture et nous rendions dans les quartiers chics de Portland au 913 NE Knott St. Une fois arrivée je trouvais la maison fort jolie bon pas aussi belle que le manoir de Jack mais elle avait un certain cachet. L’heure légale étant passée de 2 minutes nous sonnions à la porte et c’est M. Dinkle qui ouvrit.

- Bonjour, police de Portland, nous avons un mandat pour fouiller votre maison.

- Pfff, allez y moi je vais me recoucher....

Je n’en revenais pas, c’est la première fois que la personne qui m’accueillait se moquait complètement d’une perquisition. Fort heureusement pour nous, Nott pourrait servir de témoin vu qu’elle ne faisait pas officiellement partie de la police, son contrat n’étant pas encore signé. Nous fouillons méticuleusement pièce par pièce et décidions de finir par la chambre, question d’intimité, malgré moi j’étais gênée. Mais qu’elle ne fut pas ma surprise de les trouver tous les trois dans le même lit.

- Je....Euh...Bonjour


Quelle surprise ! Je n’arrivais même plus à dire quoi que ce soit. Mais soudain une idée me passa par la tête.

- Sortez du lit s’il vous plait !

Leur nudité ne m’effleura même pas après ce que nous venions de voir. Et mes collègues défirent entièrement le lit. Et surprise, une vidéo se trouvait sous le matelas. Cependant je n’avais pas de quoi les inculper et il m’aurait fallu une preuve plus solide. Je regardais Nott et mes collègues, pourvu qu’ils en trouvent plus.

- Je dois vous demander de me suivre au poste le temps de visionner cette bande. Nous contrôlerons également vos ordinateurs.
- Avouez que vous êtes jalouses que des jumeaux partagent ma vie, vous en aimeriez autant.

La femme s’adressait à Nott et moi d’un air de défiance que je ne comprenais pas. Je levais les sourcils et tordais la bouche d’un air de dire « pauvre femme ». Nott avait préparé tout un carton et mes collègues embarquaient un ordinateur de bureau et trois ordinateurs portables. Arrivés au poste je filais direct visionner la vidéo et comme nous le pensions nous vîmes nettement un des hommes en costume bleu assassiner Emma. Oui mais lequel ? Quelles autres preuves avions nous ? Comment vraiment être sûr d’accuser le bon. Même s’ils n’étaient pas de vrais jumeaux ils se ressemblaient terriblement. Je repassais la vidéo en boucle mais je ne trouvais rien. J’appelais Nott qui de son côté étudiait des documents. Mais j’avais besoin de son don d’observation.

Spoiler:
 






Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message
Revenir en haut Aller en bas

Dans la rue feat Nott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Perdue dans la brume... - Feat Asumi
» Petite soirée dans la clairière.. [Feat Nuage d'Ortie]
» Qu'est-ce qu'tu fais dans la vie ? feat. Neko
» Promenons-nous dans le parc. [feat/Myosotis]
» Si tu veux des papillons dans le ventre, il suffit de te mettre des chenilles dans le cul feat. Ciàran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grimm's World RPG :: Live your life :: ◇ Southwest Portland :: Parcs & Jardins-