Bienvenue
sur le centre d'aide de Grimm's World RPG

D'autres explications plus bas











 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Aides  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  

☗ Kehrseite-Schlich
avatar


☗ Kehrseite-Schlich
Féminin
Célébrité : Nina Dobrev
Âge perso : 27
Profession : Photographe
Posts : 257
Points : 271
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 21 Oct - 14:51




Nouveau départ
Feat Robert

Je venais d’hériter de la maison-boutique de Paddy et Brian, Chouby et moi partions pour la visiter. Je connaissais le magasin et l’atelier de développement vu que je travaillais là-bas mais je n’étais jamais allée dans l’appartement. Nous vivions dans un petit studio au Sud Est sur Foster Road mais cela me faisait une trotte pour aller bosser. D’où l’utilité de la voiture, je m’étais acheté une petite fourgonnette et je n’hésitais pas à faire les transports pour « l’association ».

L’héritage clôturé, nous avons décidé d’emménager chez Paddy car la petite maison était bien placée. Elle se trouvait dans le quartier des universités et non loin du commissariat de Police. Je récupérais ainsi les photos d’identité à fournir. Heureusement que Brian était devenu un pro sinon je ne m’en sortirais pas. Arrivés à la petite maison, nous montions directement à l’étage. Quelle fut ma surprise en voyant le mobilier, il y en avait partout. Nous décidions de faire un tri car nous voulions garder aussi le notre. Le déménagement allait s’avérer des plus compliqués.

Je décidais de faire appel à Robert car je me disais qu’entre les deux appartements, l’association allait faire des heureux.

- Robert, j’aurai besoin d’aide si tu as du temps de dispo, voire avec une autre personne. Je viens de faire un héritage et je dois faire de la place pour emménager. Par contre, nous allons devoir le faire par étape car je ne sais pas bien où donner de la tête. Penses-tu cela possible ? Bien sûr, je donne les meubles à l’association, j’étais tellement heureuse de vous trouver.

Une demi-heure plus tard, ce dernier arriva à l'adresse indiquée. Chouby et Brian venaient de nous rejoindre, il faut dire que ma boule de poil était intenable lorsque je ne lui disais pas de se tenir tranquille. Il fit une fête d’enfer à Robert.




“Se laisser aimer, c'est aimer déjà. ” Henry de Montherlant


Dernière édition par Lily Lange le Ven 10 Mar - 16:42, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 727
Points : 751
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 21 Oct - 17:57



Nouveau départ
Feat Lily



Ce week end, je n'avais rien de prévu, personne à voir et rien à faire. C'était rare que je ne ramène rien à faire et que je n'ai aucun perspective comme ça. Je me levais tranquille, pris mon temps pour déjeuner. Dehors il faisait beau, pas chaud, mais un temps à aller se promener. Je me dis donc que j'allais faire un tour.

Lily m'appelait. Je souris en voyant son nom s'afficher sur mon téléphone. J'étais sûr qu'elle allait me demander de l'aide plus que des nouvelles. De toute façon cela me bougerait de mon canapé. Je la connaissais depuis deux ou trois mois, nous faisions partie de l'association tout les deux et travaillions efficacement ensemble. Je pensais d'ailleurs qu'il serait temps de trouver un nom à cette association. Je répondais après deux sonneries et l'écoutais.

"Ben écoute, ouais, j'avais rien de prévu et ça sera cool. Donne moi l'adresse, j'arrive"

Je prenais note de l'adresse et lui demandais plus précisément ce qu'il fallait. Je raccrochais, m'habillais, pris les clefs de ma voiture et passais par l'entrepôt pour prendre le petit camion. Je rejoignais la boutique héritée par Lily. Elle m'attendait devant, réservant une place à mon petit camion. Chouby était à ses pieds. J'en avais entendu parlé, mais je ne l'avais vu qu'une fois dans son coffre alors qu'elle repartait. Comment allait-il réagir ? Habituellement ça se passait bien. Je descendais de mon véhicule et allais saluer mon amie.

"Salut, j'me suis dit que le camion serait pas mal pour transporter quelque meuble. J'utiliserais ma force pour les déplacer, mais ... Dis moi... Petite précision quand même, toi tu sais... mais est-ce que Brian lui aussi est au courant ?"

Chouby semblait perplexe : posé sur son derrière, il penchait sa tête sur le côté et me fixait sans trop bouger. Il était trop beau posé comme ça. Au moins il ne m'attaquait pas lui.

by FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar


☗ Kehrseite-Schlich
Féminin
Célébrité : Nina Dobrev
Âge perso : 27
Profession : Photographe
Posts : 257
Points : 271
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 30 Oct - 15:33




Nouveau départ
Feat Robert

Alors que Chouby faisait la fête à Robert, ce dernier me demanda si Brian savait pour lui. Je me devais de le mettre dans la confidence mais je demandais à Brian de venir vers nous.

- Brian, Robert est un Bison, Robert, Brian est un Balam. Voilà maintenant que vous avez fait connaissance, je vous demanderais de ne pas vous entretuer car je n’ai pas envie de compter les points ni de ramasser les morceaux. On bosse ?

Robert et Brian se mirent à rire et Brian dit à Robert que je ne perdais jamais le nord. Nous montions donc à l’étage, là où se trouvait l’appartement. Je commençais par étudier avec les yeux et je me retournais vers les deux hommes.

- Je dirais que le buffet, le vaisselier et la commode sont à charger dans le camion, ils ne m’intéressent pas mais il y a cependant un problème, qu’allons nous faire de ce qu’il y a dedans. Bon la vaisselle, nous allons bien trouver des cartons et du papier pour l’emballer ainsi je verrais ce que je garde, je le déposerais sur la table en attendant que mon living vienne remplacer tout cela. Ce que je ne veux pas, je le laisserais dans les meubles ainsi vous pourrez commencer d’emballer. Tu peux emmener les chaises aussi, je ne les trouve pas à mon goût. Mais ici, vous êtes obligés d’attendre que je trie. Passons dans la chambre.

Là je fus saisie, c’était un vrai souk. Il y avait des tentures sur tous les murs, des meubles empilés à n’en plus finir et bien sûr tout était plein. C’était une chambre modèle tapissier et franchement je la trouvais laide au plus haut point.

- Ici, c’est simple, tout est à partir. Je ne pense pas récupérer quelque chose dans les armoires mais nous allons quand même regarder ce qu’il y a sans tout prendre à bras le corps. Je crains hélas que nous n’ayons pas assez de cartons. Nous remplirons la fourgonnette avec les cartons ce sera plus simple. Chouby voyagera à côté de Brian et moi je monterais avec Robert. Cela vous va t-il ?





“Se laisser aimer, c'est aimer déjà. ” Henry de Montherlant


Dernière édition par Lily Lange le Lun 12 Déc - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 727
Points : 751
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 19 Nov - 17:52




Nouveau départ
Feat Lily



Je n'aurais jamais pensé que Brian pu être un balam, ni même que mon amie fréquente un wesen et soit au courant... J'arquais légèrement un sourcil en pensant à ma propre situation sentimentale, ce qui s'effaçait tout de suite de mes pensées lorsque Brian lui-même sortant de la maison venait me saluer. Je lui serrais volontiers la main en souriant et nous entrions à la suite de la chef.

La maison était spacieuse dès l'entrée, mais très ... en chantier. Je comprenais tout de suite ce que je faisais là. Je regardais un peu partout en suivant le mouvement. Nous arrivions dans la pièce que Lily voulait débarrasser en priorité, une pièce pour vivre. L'habitude du métier faisait que je n'avais nulle besoin de post-it pour retenir ce qu'il y avait à faire. Je visualisais dans le même temps ce qu'elle voulait (s'il est possible de réfléchir de la même façon que Lily..). Speed comme à son habitude, et en cela elle me faisait penser à Althéa, nous passions dans une autre pièce, la chambre, bien plus encombrée, où elle nous donnait d'autres instructions.

Une fois qu'elle eut fini, elle nous posa une question, enfin, ce genre d'impératif cordial donné sous forme interrogative. Je pensais bien plus à comment organiser le travail que de voyager avec elle ou le chien, sans vouloir être méchant envers elle. C'est donc en haussant les épaules que je lui répondais un :

"Ouais, pas de problème !"

Je me retournais déjà et commençais donc par la cuisine. Je dégageais un lourd meuble du mur dont elle ne voulait plus, et ça se comprenait... Je sortais ensuite les assiettes par piles de 10 en faisant très attention. Je demandais poliment :

"Serait-il possible de mettre Chouby autre part que dans nos pieds ? Au moins le temps qu'on sorte la vaisselle..."

Je posais la vaisselle et autres objets empilés dans ces meubles sur la large table au centre de la pièce. Je me retrouvais ensuite seul à vider les meubles quand le couple commençait les négociations à propos de tels ou tels bidules à garder ou jeter. J'en souriais et finissais de vider en les laissant bien discuter. Elle finit par éluder certaines questions en lui disant de porter les cartons. Je leur signalais alors que j'allais emmener les premiers meubles au camion. Je me fis ouvrir toutes les portes et guider. Je portais le meuble à bras le corps, lourd pour tout homme normalement constitué, mais moyennement lourd pour moi. J'étais donc aveugle et marchais lentement. Je l'avais bien en main, mais je n'étais pas en peine de tomber.

Une fois ces meubles dans le camion, je m'occupais de la chambre avec Brian. Nous discutions alors de leur projet d'installation dans cette maison, des désaccords qui persistaient pour certaines pièces, et bien sûr du chien qui venait de nous rejoindre. Lily continuait avec la vaisselle, Chouby patrouillait entre nous et elle, elle lui parlait un peu. Les cartons s'organisaient des deux côtés et nous faisions plusieurs voyages déjà. Brian et moi mettions la main sur une grande malle, mais elle était fermée. Je la trouvais impossible à bouger, chose très rare... Nous décidions de dégager le reste et voir à la forcer plus tard si nous ne trouvions pas de quoi l'ouvrir. D'ailleurs, nous nous arrêtions lorsque nous entendions Lily fâcher le chien. Nous la rejoignions pour savoir ce qui se passait. Chouby avait trouvé une sorte de sac en cuir qu'il mâchouillait et dans lequel il y avait une clef. Je m'approchais avec curiosité:

"Tiens donc ! Nous devrions peut-être tenter de voir si elle ouvre la malle ?"

Lily ne comprenait pas, mais tout le monde me suivait à la chambre. Je m'approchais de la malle, mis un genou à terre et ouvrais la malle grâce à cette clef. Aussi curieux que moi Chouby aprocha sa tête dès que je soulevais le couvercle. J'ouvrais de grand yeux :

"Des cailloux ? Des cailloux de toutes tailles et de toutes les couleurs... Ils ont ne valeur particulière ?"

Je me retournais et vis Brain qui ne se sentait pas bien. Il s'appuyait contre le mur. Je refermais le coffre et le rejoins tout de suite.

"Merde, ça va ? "

Il allait mieux déjà. Je regardais la malle...

"Vous croyez qu'il y a un lien ?"

by FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar


☗ Kehrseite-Schlich
Féminin
Célébrité : Nina Dobrev
Âge perso : 27
Profession : Photographe
Posts : 257
Points : 271
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 12 Déc - 22:18




Nouveau départ
Feat Robert

Robert et Brian avait trouvé une grande malle fermée et très lourde. Après avoir dégagé tout ce qui se trouvait autour, ils essayèrent de la déplacer en vain. J'en fus intriguée, Robert qui déplaçait des montagnes était retenu par une malle. Chouby qui voulait aider à sa façon jouait avec un sac de cuir. Je réussis à le lui prendre et à l'intérieur se trouvait justement une clé. Robert la prit et la glissa dans la serrure de la malle qui s'ouvrit laissant une tête de Chouby découvrir en même temps que Robert le contenu : des cailloux. Des cailloux de toutes les couleurs, et de toutes les formes, c'était magique ! Mais que se passait-il ? Brian s'adossa au mur et devint blême. Robert referma le coffre et s'empressa d'aller le soutenir. Il se demandait s'il y avait un lien.

- Mais que se passe t-il ? Ce sont les cailloux qui t'ont fait cet effet ?


Je m'inquiétais pour celui que j'aimais mais vu qu'il allait mieux et qu'il décida d'aller au rez de chaussée la curiosité l'emporta. Je rouvris la malle dès que Brian fut descendu. Il y avait des cailloux de toutes les couleurs et de forme différentes. Je commençais de les trier afin de savoir combien étaient différents. Robert participait volontiers mais pourquoi ne réagissait-il pas comme Brian ? Oups ! J'avais parlé trop vite, le voilà qui devenait blême.

- Eh mec, ça va ? Déconnes pas, je range tout.

Je ramassais les cailloux à toute vitesse et je les remis dans la malle que je m'empressais de refermer. Robert reprenait des couleurs. J'appelais Brian et lui demandais de m'aider.

- Je pense que mon cher ami avait trouvé le moyen d'éloigner les wesens de chez lui et je pense que chaque pierre correspond à une sorte de wesen. Mais vous seriez si nombreux que ça ? J'avais déjà au moins 50 pierres différentes ! Bon Ok Robert est un dur mais il y a quand même une pierre qui t'a fait flancher. Et si je les testais les unes après les autres, on pourrait faire comme un répertoire de laquelle anéantit quel wesen. Ah ouais ! Mais il faudrait connaître plusieurs sortes de wesens et j'ai pas envie de me faire déchiquetée.... Vous auriez pas une petite idée ? Je désire garder cette malle.

J'avais quelques idées en tête, si réellement ces pierres avaient ce pouvoir, elles pourraient aider des innocents wesen ou humain. Il fallait que nous approfondissions cela.




“Se laisser aimer, c'est aimer déjà. ” Henry de Montherlant


Dernière édition par Lily Lange le Dim 29 Jan - 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 727
Points : 751
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 17 Jan - 19:31



Nouveau départ
Feat Lily



Brian décidait de se retirer et souffler. En réalité je savais très bien que c'était parce qu'il connaissait Lily aussi bien que moi : curieuse comme pas deux ! Aussitôt pensé, aussitôt fait avec elle !

Nous découvrions de nouveau ces pierres brillantes. Elle les retiraient du coffre et là je sentais comme un haut le cœur, un poids sur l'estomac également. J'étais solide, mais il y avait là-dedans quelque chose qui affectait les wesen. Elle comprit vite ce qui se passait et reposait les pierres dans le coffre. J'écoutais ce qu'elle disait et les déduction qu'elle en tirait. Je réfléchissais aussi et ça tenait la route, cependant quelque chose me chiffonnait :

"Je suis tout à fait ton raisonnement, cependant ne crois-tu pas que si de tels objets existaient nous n'en aurions pas entendu parler à un moment donné ? C'est étrange, je te l'accorde. Et si cela est vrai, alors ce que tu dis est honorable. Mais je sais surtout que ce qui est fait pour les potions ou remèdes pour wesen est plus de type végétal qu'animal. Je vais descendre avec Brian et toi tu vas me vider cette caisse pour voir s'il n'y a que des cailloux et rien d'autre dessous. Regarde aussi es parois... On t'attends, t'inquiète"

Je me redressais et Chouby me collait. Je descendais l'escalier en sa compagnie et expliquais le truc à Brian. Il secouait la tête et acquiesçait. Il lançait à Lily que nous allions faire un petit tour avec le chien mais que nous restions dans le quartier si jamais il y avait un problème. Il vérifiait qu'il avait bien prit le portail et nous allions nous promener. Le chien était le plus heureux du monde et pavanait sur le trottoir. Comme cette histoire nous turlupinait tout les deux, nous en discutions en terme détournés. Puis nous rentrions. Le bruit que faisait lily à 'étage nous rassura sur son état de santé. Une fois libéré de sa laisse Chouby remontait voir a maîtresse. Je me postais en bas de l'escalier et demandais :

"Pouvons-nous monter ?"


La réponse enjouée de Lily nous faisait penser très sûrement qu'elle avait découvert quelque chose.

by FreeSpirit




Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar


☗ Kehrseite-Schlich
Féminin
Célébrité : Nina Dobrev
Âge perso : 27
Profession : Photographe
Posts : 257
Points : 271
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 29 Jan - 14:23




Nouveau départ
Feat Robert

Robert n’était pas convaincu que ce soit les pierres qui les rendent malades Brian et lui, il me dit de vider entièrement la caisse et de fouiller partout voir s’il n’y avait pas autre chose que les pierres à l’intérieur. Et je fouillais de bon cœur. Une fois toutes les pierres hors de la caisse, je regardais les parois intérieures mais rien du tout. Je pris une paire de ciseaux et je découpais délicatement le haut du tissu des parois....rien, je décidais alors de découper le fond...toujours rien. Ouh ça commencer à m’agacer ! Je regardais dans le couvercle....rien de rien, ça devenait vraiment étrange.  

Robert et Brian étaient allés faire un tour avec Chouby et à leur retour ils le laissèrent me rejoindre. J’étais assise les jambes recroquevillées en espérant trouver d’où leurs malaises pouvaient provenir. C’est à ce moment que Chouby arriva pour me faire la fête et vu sa douceur il renversa la caisse. Super ! Il avait trouvé ! Sous le coffre il y avait une espèce de petite trappe, je l’ouvris délicatement en ayant pris soin de virer Chouby un peu plus loin. Il y avait une petite pochette que j’ouvris, à l’intérieur je découvris des herbes séchées mais qui sentaient encore très bon. Du moins c’était mon avis. J’entendis  Robert demander s’ils pouvaient monter.

- Ouiiii ! Je crois que j’ai trouvé, vous pouvez monter en toute sécurité. Enfin...je crois ?

Je déposais la pochette sur le rebord de la fenêtre au dehors en prenant soin de déposer des pierres dessus afin qu’elle ne s’envole pas. Je refermais afin que l’odeur ne vienne pas dans la pièce. Une fois qu’ils furent vers moi, je leur demandais comment ils allaient et ma foi ils étaient bien. Je leur expliquais ma découverte et je leur demandais s’ils étaient prêts pour me confirmer que j’avais bien la solution. Ils acquiescèrent et j’ouvris la fenêtre laissant entrer cette odeur que j’aimais mais eux n’apprécièrent pas du tout ! mais pas du tout !....Je refermais la fenêtre.

- Ça va pas hein ? On fait quoi ? On essaie de trouver quelqu’un pour analyser ? Mais qui ? Vous vous remettez ?


J’étais tout de même inquiète de les voir ainsi tout flagada.



“Se laisser aimer, c'est aimer déjà. ” Henry de Montherlant


Dernière édition par Lily Lange le Lun 27 Fév - 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 727
Points : 751
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 18 Fév - 13:42



Nouveau départ
Feat Lily



Arrivés tous en haut, Lily nous indiqua sa trouvaille. La fenêtre ouverte, je ressentais le même sentiment étrange d'affaiblissement et de mal être... Comme je l'avais pensé depuis le début, il ne s'agissait pas des pierres, mais bel et bien de planes à l'odeur étrange.

"Le pire c'est que ça sent même pas mauvais !"
dis-je en souriant pour dédramatiser la situation.

Je réfléchissais ensuite à savoir si je n'avais pas vu ces morceaux de végétaux quelque part, mais rien ne me vint. Je voulais trouver ensuite une personne qui pouvait s'y connaître. Personne ne me venait à l'esprit. Je pensais seulement aux différentes boutiques ou herboristeries du centre vile dont je savais que certaines étaient tenues par des wesen. J'allais en faire part à Lily et Brian quand quelqu'un frappa à la porte en bas. Chouby partit comme une fusée en jappant. Brian le suivait. Ils n'attendaient pourtant personne.

Lily et moi descendions après en entendant la voix d'une vieille femme et celle de Brian qui l'accueillait aimablement. La vieille dame serra la main de mon amie puis la mienne et laissait le chien lui faire la fête en se frottant à ses jambes. La vieille dame demanda si le jeune couple s'installait là. Après une réponse positive de leur part, elle leur raconta qu'elle était l'une des voisines et qu'elle connaissait très bien le précédent propriétaire.

"Paddy était un homme charmant, mais aussi protecteur... Je suis venue parce que j'ai senti. J'ai senti que vous aviez besoin de moi."

Elle woge en Fuchsbau. Je savais que ces wesen étaient très intelligents et avaient un excellent sens olfactif. Elle devait avoir senti les herbes. Elle nous avouait être là pour elles. Lily nous invita à ne pas rester dans l'entrée et venir s'assoir dans la cuisine. Nous nous asseyons et la veille renarde continua son histoire :

"Paddy savait pour notre monde. Son cousin eut des affaires peu conventionnelles avec des Blutbad. Le bon gars ne voulait pas laisser l'autre idiot dans la panade et se renseigna alors pour affaiblir les wesen. C'est ainsi qu'il achetait ses "Krauterknies", littéralement "herbes à genoux". Il les conservait au milieu de pierre dont les propriétés physiques maintiennent leur fraîcheur. Les wesen ne s'approchait plus de cette maison et il fut très vite connu dans Portland. D'ailleurs il en portait toujours dans sa sacoche ou son portefeuille. Je suis donc là pour vous prévenir que ces herbes ont une force inespéré, mais que si vous vivez avec des wesen, elles peuvent être dangereuses pour leur constitution..."

Nous étions tous les trois surpris par la lucidité de cette femme et la clarté de sa voix. Elle avait été concise et précise. Nous ne savions pourtant ni son nom ou prénom, encore moins sa relation avec Paddy, ni comment elle savait tout cela. Je regardais le jeune couple à qui le souffle était autant coupé que le mien. La vieille dame attendait en souriant, quelque peu pensive, une main sur la tête du berger australien. Lily relevait les yeux et je sentais qu'elle allait lui poser des questions que je pouvais avoir.

Spoiler:
 

by FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
☗ Kehrseite-Schlich
avatar


☗ Kehrseite-Schlich
Féminin
Célébrité : Nina Dobrev
Âge perso : 27
Profession : Photographe
Posts : 257
Points : 271
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 27 Fév - 13:44




Nouveau départ
Feat Robert

Alors que Robert et Brian étaient encore un peu « barbouillés » de leur exposition aux herbes, on entendit frapper à la porte. Pourtant nous n’attendions personne, Brian et Chouby descendirent les escaliers afin d’ouvrir à notre visiteur. C’était une vieille femme qui demandait si nous emménagions. Robert et moi rejoignîmes Brian et écoutèrent avec attention les paroles de la vieille fuchsbau alors que Chouby lui faisait la fête.
Elle expliqua qu’elle s’entendait bien avec Paddy et nous raconta l’histoire des plantes. J’étais intriguée au plus haut point.

- Comment Paddy a t-il pu aider un cousin qui se débattait avec des wesens ? Il doit être mort aussi car sinon pourquoi aurais-je pu hérité de la maison de Paddy sans que personne ne se manifeste ? De plus je ne me rappelle pas vous avoir vu ici une seule fois ? Vous étiez proches comment ? Et comment vous appelez vous ?

Méfiante de nature je ne pus m’empêcher d’assaillir la femme de questions pertinentes et quelque peu indiscrètes ce qui me valut un regard réprobateur de la part de Brian. Cependant elle me répondit sans hésitation.

- Mon petit, à mon âge, il n’y a plus de secret. Je me nomme Mathilda Hondick, Paddy et moi étions très proches mais ma famille refusait de me voir avec un kehrseite même si ce dernier savait pour les wesens. A la mort de mon époux, il y a vingt ans, ma famille m’a « surveillée » et du coup la journée j’étais plutôt « normale » si on peut dire ainsi et j’agissais comme n’importe quel quidam. J’ai fini par reprendre goût à la vie et retrouvé un emploi d’herboriste. De là ils ont relâché leur surveillance car je suppose que la vente ne les affolait pas et c’est ainsi que j’ai rencontré Paddy. Il connaissait les vertus des plantes et venait souvent chercher un remède pour son asthme. Je le trouvais agréable et de fil en aiguille, il m’a invitée à diner. Nous avions découvert que nous étions voisins. Je venais souvent et une sorte « d’amour » est né. Nous nous retrouvions ainsi toutes les nuits. Je ne vais pas vous raconter le détail, je suis pudique mais nous parlions beaucoup et c’est ainsi que Paddy m’a montré ces plantes. Fièrement tout d’abord puis fou d’inquiétude lorsque je me suis évanouie. Je les avais reconnues à l’odeur et lorsque je revins à moi, je lui expliquais que ces plantes étaient dangereuses pour les wesens.

Je la regardais et je me dis qu’elle disait la vérité car personne ne savait pour l’asthme de Paddy hormis ma petite personne. Elle conseilla de remettre une grande partie des plantes dans le coffre et les placer comme elles étaient.

- J’en garderais tout de même un sachet sur moi mais bien emballé, je ne veux pas rendre malade mes proches.

Je regardais Brian et Robert en me disant que ces plantes risquaient de leurs être fatales mais moi elles me rendraient moins faible et capable de me défendre en cas de soucis face à des wesens, ceci dit en passant que cela ne s’était jamais produit.

- Savez-vous où Paddy se procurer ses plantes ? En existe t-il encore aujourd’hui ?

- Là j’avoue que je ne puis répondre à vos questions. Il ne me l’a jamais révélé, peut-être par peur qu’il m’arrive quelque chose si de mauvais wesens venaient s’attaquer à moi. Mais je doute que l’on en trouve encore car sinon les puissantes familles wesens se chargeraient de les faire disparaître.

Je finis par lui proposer de boire une tisane, c’est tout ce que j’avais pour l’instant, et lui dis qu’elle pourrait venir quand bon lui semblerait.Une fois qu'elle fut partie, je proposais aux garçons de mettre le coffre dans le grenier et de tout remettre comme c'était hormis un petit sachet que je pris sur moi bien emballé dans un petit bocal et fermé hermétiquement. Je n'allais pas rendre malade tous les wesens de Portland rien qu'en me promenant.



“Se laisser aimer, c'est aimer déjà. ” Henry de Montherlant
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 727
Points : 751
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 31 Mar - 17:01



Nouveau départ
Feat Lily



L'histoire de la petite vieille était fort émouvante et intéressante. Elle me fit réfléchir une ou deux fois sur ma propre situation à venir ; en même temps, je me disais aussi que les temps avaient un peu changé, quoique des regards inquisiteurs remémoraient ces temps conservateurs...

Une fois qu'elle eut fini de boire et nous raconter une autre anecdote du quartier pour mes deux amies nouveaux propriétaire, nous la raccompagnions à la porte. Lily allait garder ce coffre sous le coude. Elle remit ce qu'il y avait dedans, puis je woge. Je pris le coffre en peinant, ce que je n'avais pas l'habitude. Une fois chargé sur mon ventre, je ne m'arrêtais plus. je souffrais la montée de l'escalier de meunier. Une fois en haut je m'exclamais en soufflant de joie :

"Et ben il bougera pas de ci-tôt ! D'ici à ce que vous trouviez un nouveau Schwartz Bison ! Pfou... J'veux pas d'mander, mais ça mérite une 'tite bière nan ?"

Je penchais la tête avant de redescendre en faisant un signe à Brian et un clin d'œil à Lily. Nous finissions de charger les bricoles de la maison et prenions enfin cette bière. Je discutais avec mes amis une bonne heure et finis par partir.

Je revenais seulement le lendemain soir : le déménagement était fait. Il ne leur restait plus qu'à tout mettre en place, mais le plus gros était fait. Le plus long et contraignant leur restait à faire : s'installer. Mais c'était une histoire sans moi. J'étais fier et heureux d'avoir aidé mes amis dans cette étape de leur vie et promis de revenir les voir pour la pendaison de crémaillère qu'ils organisaient la semaine suivante. Je restais manger le soir, puis me rentrais chez moi. Affalé sur le canapé, je me dis chanceux d'avoir hérité d'une maison debout, puis je rêvassais...

FIN

by FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


Masculin
Célébrité : /
Âge perso : 20
Profession : Administrateur
Posts : 2067
Points : 2248
Disponibilité :
100 / 100100 / 100

Localisation : A l'appart
Absence : Nope


Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/

MessageDim 28 Mai - 17:27


 ARCHIVAGE DES RPS


Votre RP est terminé, il est donc ARCHIVÉ

Merci de le signaler pour que l'on puisse l'archiver !

Si ce RP a modifié quelque chose dans l'histoire de votre personnage, rajoutez-le directement à la suite de l'histoire dans votre fiche de présentation !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message
Revenir en haut Aller en bas

Nouveau départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grimm's World RPG :: Outside :: ◇ Archives :: RP's terminés-