Bienvenue
sur le centre d'aide de Grimm's World RPG

D'autres explications plus bas











 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  Aides  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  

Un trou de Mauzhertz bien à soi Althéa et Robert-
 :: Outside :: ◇ Archives :: RP's terminés
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 747
Points : 773
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 1 Mai - 17:59

Un trou de Mauzhertz bien à soi
Feat Althéa


Tancred m'avait appelé ce matin pour savoir si j'étais disponible. Une de ces maies, et c'est rare qu'il me parle d'amie, avait besoin de meubles, et il voulait savoir si je pouvais l'aider par le biais de mon association et mes contacts. Je lui répondis qu'il était évident que oui. Après quelques blagues et des nouvelles, j'acceptais de venir chez lui le soir même, après qu'elle soit sortie du boulot.

Je passais ma journée à bosser et livrer aux quatre coins de la ville. Une fois mes tâches du jour remplies, j'allais chez lui. La jeune femme n'était pas encore là. J'acceptais de prendre le café et discuter en l'attendant. Peu de temps après, elle arrivait. Tancred nous présentait. Poli, je me levais lui faire la bise et plus hasardeusement, en ayant conscience du temps que cela allait nous prendre, je lui proposais d'y aller pour voir ce que l'on pouvait faire. Elle alla prendre ses affaires, remerciait Tancred et nous partîmes. Je pris une voiture de Tancred et passais devant, je lui dis que je la conduisais vers les entrepôts pour voir les meubles disponibles. Je lui expliquerais plus en détails une fois sur place.

Je fis en sorte d'être très prudent et prévoyais les feux. Nous n'en eûmes que deux au rouge, c'était impressionnant. Une fois sur place, je me garais et descendais. Nous étions là où mon association laissait les meubles en "mauvais" état, ou que les gens voulait pas. Du coup nous en profitions pour ne pas les laisser à l'abandon. Une fois hors de la voiture, je lui expliquais:

"Alors voilà, je fais partie d'une association qui vient en aide aux gens. Devant nous, dans cet entrepôt et celui-ci, sont stockés des meubles en plus ou moins mauvais état que l'on récupère. Avec du boulot, il y a ici de véritables trésors. Ce sont des meubles que l'on récupère avec l'association et que l'on met là, ou bien que l'on met ici de notre propre chef parce que nous, ou nos relations, en ont plus d'utilité. Je me charge du tri des fois, une fois par an en fait... Je démonte ceux en plus mauvais état pour prendre ce qui pourrait servir à en réparer d'autres... M'enfin... Qu'est-ce que vous voulez en priorité ?"





Dernière édition par Robert Wunsch le Ven 15 Mai - 17:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps


En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 13 Mai - 11:14


Un trou de Mauzhertz bien à soi




Tancred m’avait dit que son ami viendrait ce soir afin de m’emmener voir des meubles et manque de chance, le patron devait nous informer d’un changement d’équipe et bouleverser nos gardes. Et bonne nouvelle pour moi, ma garde de cette nuit est annulée, par contre je prends les 3 suivantes. L’avantage c’est que je ne travaillerais pas la journée.
C’est ainsi que j’arrivais avec une bonne demi-heure de retard chez Tancred. Il était installé avec son ami et prenait un café.  Je fis la bise à Tancred qui fit les présentations, son ami se leva et me fit spontanément la bise lui aussi. Par contre, il me dit qu’il fallait y aller si nous voulions avoir un peu de temps. Il me conduisit à sa voiture et nous voilà partis. Il conduisait plutôt prudemment. Il me demanda ce que je recherchais en priorité.

- Disons que je ne me suis pas formalisée sur ce qui meublerait mon appartement mais plutôt sur ce que j’ai besoin. J’aimerai donc trouver un lit, une table, des chaises, une armoire et ensuite je verrais pour compléter avec votre aide si vous accepter de me ramener.

Nous rentrions dans l’entrepôt et j’eus la chance de trouver tout mon bonheur. Vu qu’il restait pas mal de temps, Robert chargea le lit, la table et les chaises dans son auto, une sorte de pick up. Pendant ce temps je continuais de tourner dans l’entrepôt et je restais plantée devant un fauteuil. Robert ne me voyant pas le rejoindre, vint à ma rencontre.

- J’adore ce fauteuil, je viens d’avoir un coup de foudre, pourrions nous l’emmener dès ce soir ?

Robert soupira, sa voiture était pleine mais il me dit qu’il ferait une place. Nous reprîmes la route mais cette fois encore plus doucement vu notre chargement et nous allions jusqu’à mon appartement. Robert descendit les meubles de la voiture et les monta jusque chez moi, je le suivais en emmenant deux chaises. Je le laissais monter le reste sauf pour la table où nous nous sommes mis tous les deux car elle était lourde et volumineuse.

Je commençais ma petite installation quand Robert me fit remarquer qu’un matelas sur le lit serait plus confortable pour dormir. Non mais quelle nulle ! Je n’y avais même pas pensé. Nous voilà donc repartis à travers les rues de Portland, il m’emmena dans un quartier dont je ne savais même pas qu’il existait. Il m’expliqua que je trouverai un matelas de bonne qualité, neuf et à moitié prix que dans les magasins spécialisés. Mais je n’y connaissais pas grand-chose. Il me suggéra d’opter pour un matelas assez épais et de confort ferme. C’est lui-même qui me négocia un bon prix, la vendeuse nous regardait avec un grand sourire mais que s’imaginait-elle ? Et nous voilà repartis à mon appartement, j’étais fatiguée, la journée de boulot, la course à l’équipement vital de mon appartement, heureusement que Tatiana m’avait donné de quoi manger ce soir et demain matin.

Robert me proposa de nous retrouver après mon travail le lendemain.

- C’est ma journée de récupération donc ce serait vous qui viendriez après votre travail. Je ne veux pas que vous m’en vouliez si je vous mets à la porte ce soir mais je suis épuisée. Par contre demain nous mangerons ensemble le midi si vous le voulez bien. Je ne vous propose pas le soir, je démarre mon travail à 20h. Qu’en dites vous ? Ensuite nous aurions tout l’après midi et cela me permettrait de faire le point de ce qui me manque ainsi que de mes finances. En parlant de cela combien je vous dois ?


Robert me dit que nous en reparlerions demain et partit. Je n’avais plus de force, je m’assis dans mon fauteuil et je m’endormis.



Dernière édition par Althéa Killborn le Dim 5 Juil - 15:10, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 747
Points : 773
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 15 Mai - 17:58

Un trou de Mauzhertz bien à soi
Feat Althéa


Je prenais l'une des voitures de Tancred, une sorte de pick-up. Je n'aimais pas ce genre de voiture, mais il m'avait juste glissé que j'allais en avoir besoin. Je ne pensais pas qu'il allait encore bien prévoir le coup. Moi qui pensait que je n'allais transporter qu'un lit et un canapé...

Cette femme parlait pour ne rien dire, ou pas grand chose. Je me demandais comment mon ami Hundjäger avait pu en arriver à rencontrer cette Mauzhertz sur pile, et devenir copain avec elle. A peine avait-elle énoncé les choses qu'elle voulait et à peine entrés dans l'entrepôt, que déjà elle me disait qu'elle vouait ça, et puis celui à côté, et ainsi de suite. Mais pour qui me prenait-elle ? J'étais un Bison, et libre ! Je n'aimais pas son empressement et sa façon de me désigner les choses, même si je n'étais qu'un livreur et que c'était mon lot quotidien que de déplacer des objets pour les gens d'un point à un autre, aussi éloignés soient-ils...

Je soupirais pour le lui faire remarquer, mais quedal ! Elle me montrait les meubles et je me décidais à charger pour passer mes nerfs plutôt que lui faire une réflexion désobligeante. J'essayais de relativiser en me disant que c'était l'engouement, la joie et qu'en fait elle ne me calculait pas, ou seulement comme intermédiaire... Je me dis que c'était pour un ami. Mais entre elle et moi, y'a mieux comme entrée en matière, même si elle ne s'en rendait surement pas compte et qu'elle ne devait pas penser à mal. Le pick-up était plein. J'entrais de nouveau et la voyais beuguer devant un fauteuil. Elle me disait avoir eu le coup de foudre. Je soupirais et me dis que c'était une sacrée plaie... M'enfin, je me tus et lui dis que j'allais voir à faire une place. Je retournais ma cargaison, ça aussi j'avais l'habitude, et trouvais une place à ce fauteuil. Je lui dis le plus gentiment possible que ça suffisait pour ce soir. J'éteignais la lumière de l'entrepôt et fermais.

Nous allions chez elle, au pas quasiment. Je pensais alors à mon camion, ça aurait été tellement plus simple si la patience faisait partie de son vocabulaire... Tancred avait vu juste en attendant. Une fois arrivée je lui dis d'aller ouvrir. Je montais alors une table, puis le fauteuil. Je pris le lit et le montais sans difficulté. Elle me fit rire en voulant m'aider à monter la table qu'elle jugeait lourde. Si elle savait ce que j'étais capable de porter... Je pris le poids pour moi, mais lui en laissait un peu, douce vengeance.

Une fois la cargaison en haut, j'étais soulagé d'en avoir fini pour ce soir. Mais je ne pouvais pas laisser ce boulet dormir par terre, ou sur un sommier sans matelas. Je regardais donc son lit et lançais :

"Un matelas, ça serait pas mieux pour dormir ? J'connais une boutique où vous en aurez un bon pour pas trop cher. Je vous conseille d'ailleurs d'en prendre un épais et assez ferme, mais pas trop..."

Nous y allions de suite. Nous reprenions donc la voiture pour un autre aller. Sur place je fis un tour et regardais les disponibilités, mais comme d'hab' il fallait qu'ils haussent les prix. Althéa me laissa carte blanche et se tut lorsque je négociais. Je l'eus à moins de la moitié du prix ! J'étais fier de moi lorsque je le chargeais à l'arrière. De retour chez elle je lui dis que je me chargeais de le monter.

Je jetais un regard à mon travail du soir, c'était très bien pour un début, mais il ne fallait pas s'arrêter là, l'association allait être contente de toucher un peu et se débarrasser de quelques meubles. Je lui demandais quand nous pouvions nous voir et elle me demandait déjà combien ça faisait. Je conclus notre première entrevue en lui disant que je reviendrais demain, après mon boulot du coup. Je lui souhaitais une bonne soirée et repartais. Je rendais le pick-up à Tancred et rentrais chez moi. Je ne pris même pas le temps de plus d'un ou deux mots à propos d'Althéa.




Le lendemain, j'eus une journée de merde, et bien remplie. C'est en reprenant ma veste qu'un gars de l'association me parlait de l'entrepôt; c'est alors que je repensais à Althéa que j'allais zapper au profit de mon canapé. Je soupirais et demandais au patron si je pouvais emprunter le petit camion. Comme il n'y avait pas de soucis, je me rendais chez Althéa avec. Je sonnais en bas et elle me dit de monter. Une fois en haut la porte s'ouvrit avant même que je n'eus le temps de frapper.

"Bonjour Althéa, alors que les choses soient claires entre nous: pas la même qu'hier !"

J'entrais. Comme elle fronçait les sourcils et semblait surprise par mon interpellation directe, je précisais:

"Vous êtes trop rapide, relax enfin ! Je ne suis pas un larbin, et comme je n'ai rien contre vous je préfère le préciser. J'ai fait les comptes sinon... Le lit fera environ 60 dollars, la table 35, une chaise 5, y'en à 4. L'armoire fait 40, ouais la grande, et pour le matelas ça fait 45 dollars. Donc, si je me trompe pas: 60 + 35 + 20 et 85, ça fait 200 dollars ! Pour l'instant ... Si j'ai rien oublié..."

Nous nous étions assis autour de sa table. Elle avait installé ses meubles et fait le ménage. Pour moi, il manquait un essentiel frigo, une cuisinière, un lave linge, une table de nuit et un bureau... à première vue. Mais j'attendais de savoir ce qu'elle allait répliquer et vouloir.
[/color]



Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps


En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 19 Mai - 9:52


Un trou de Mauzhertz bien à soi




Je me suis réveillée toute engourdie mais bien reposée. Je souris lorsque je me suis rendue compte que j’étais chez moi, chez moi que ça sonnait bien, la liberté de vivre comme je voulais sans contrainte de savoir qui j’avais le droit de recevoir ou non. Par contre il faudra que je passe la nuit suivante dans mon lit. Allez hop, on démarre. Le petit déjeuner que m’a préparé Tatiana. Evidement pas de micro ondes et une pauvre vieille casserole, tant pis faisons chauffer sur le gaz. Oh non, la cuisinière ne fonctionnait pas, petit déjeuner froid. Une bonne douche et me voilà d’attaque pour faire mon installation.

Robert avait mis les meubles à peu près dans la bonne pièce sauf l’armoire qui était restée dans la grande salle. Je commençais par la chambre. Avant d’emmener quoi que ce soit grand coup d’aspirateur, cadeau de mes parents, et un grand coup de serpillière. Nickel ! Maintenant faire le lit. Je rangerais mon linge sur les étagères de la salle de bains. Je passais nettoyer cette dernière, à fond comme la chambre. Je rangeais mes affaires sur les étagères mais je manquais de place et je fis des montagnes de linge mal empilées au final. Tant pis je verrais cela plus tard.

Je passais dans la grande pièce qui était envahie par mes cartons. Je nettoyais un emplacement le long du pan de mur le plus grand et j’installais l’armoire en poussant de toutes mes forces. Heureusement le sol était de niveau. Je la remplis avec mes documents (factures, comptes, livres divers.....) elle était au trois quart pleine mais il y avait beaucoup moins de cartons. J’avançais ainsi en nettoyant et en rangeant au fur et à mesure. Je trouvais ma vaisselle et je la rangeais sur les étagères de la cuisine. J’avais tiré la cuisinière qui de toute façon ne fonctionnait pas. Je descendis à la boulangerie au pied de mon immeuble afin de m’acheter de quoi manger le midi.

Je finissais de mettre de l’ordre lorsque Robert arriva. Je lui ouvris la porte et il commença par me faire des reproches et ensuite il me fit mon compte des meubles déjà pris.

- Je supposes que je n’ai pas volé vos remarques et je suis navrée d’avoir été aussi exigeante hier mais j’avais tellement envie d’être chez moi. Mais rien ne va comme je le désire. J’ai utilisé l’armoire pour mettre les documents qui me servent régulièrement si bien que je n’ai pas suffisamment de place pour ranger mes habits et mon linge. Cependant je pense préférer installer des étagères sur tout un pan de mur afin de pouvoir mieux m’organiser. J’ai tiré la cuisinière parce qu’elle est nase. La bouteille de gaz est pleine mais les brûleurs sont morts. Je dirais que dans l’urgence j’ai besoin de ces deux choses et ensuite je dirais qu’il faudra que je vois avec mes finances mais j’ai encore 100$ et il faudra que j’attende la paye qui arrive la semaine prochaine pour envisager d’autres achats. Je dois aussi payer Tancred pour ma voiture. Si vous voyez autre chose de vital dites le moi. J’ai rangé toute la journée, j’ai mangé froid et ce midi je suis descendue à la boulangerie prendre un sandwich et une boisson, je vous avais invité hier mais je supposes que vous avez eu énormément de travail. Alors avant de partir, vous pourriez peut-être m’aider à faire un bilan malgré que je prenne le boulot dans 3 heures et que je doive manger avant. Ne pensez pas que je vous commande mais je suis comme ça.


Dernière édition par Althéa Killborn le Dim 5 Juil - 15:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 747
Points : 773
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 24 Mai - 12:11

Un trou de Mauzhertz bien à soi
Feat Althéa


Je connaissais des personnes qui parlaient beaucoup, mais elle était dans le top 10... J'avais fort à faire, mais les choses s'arrangeaient. Elle s'excusa d'abord pour hier et m'expliqua ensuite ce qu'elle avait fait. Cela me permettait de voir ce qu'il lui fallait. Le plus urgent était en effet de trouver une cuisinière, et je croyais bien en avoir vu une hier. Elle me parlait de Tancred et même de ce qu'elle avait mangé à midi ! C'était impressionnant cette façon de débiter autant de truc en restant logique malgré tout. Quand elle eut fini je soupirais légèrement avec un sourire amusé.

Je lui demandais d'abord si elle avait une bouteille de gaz, pour tester la cuisinière à l'entrepôt avant de pouvoir l'emmener et la monter. Elle me dit que oui. J'ajoutais qu'il lui faudrait un bureau à tiroir, ainsi qu'une armoire basse avec des compartiments et tiroirs. Je ne lui cachais pas que nous allions peut-être un peu dépasser ses finances, à cause de la cuisinière notamment. Je lui précisais quand même que l'association n'était pas à un mois prêt non plus dans le paiement et qu'elle avait le temps de toucher sa paie.

Comme elle était d'accord, je fis "mon chrono" comme disait le patron; c'est-à-dire que je calculais le temps de trajet, de voir dans l'entrepôt, de revenir et le temps qu'elle rejoigne son boulot... Et ça passait largement, même avec quelques feux au rouge. Je pris donc la bouteille de gaz sous le bras et nous allions chargé ça dans le petit camion. Je lui dis d'ailleurs:

"Oui, j'ai prévu le coup aujourd'hui, se sera moins difficile à empiler et je pourrais me retourner."

Nous filions ensuite à l'entrepôt. Une fois là-bas, je lui montrais la cuisinière. C'était une belle cuisinière, quasi neuve.

"C'est un vieux couple qui l'a donné. La femme disait qu'elle n'était pas de la bonne couleur et pas "en harmonie avec le reste de la cuisine"... M'enfin, tant mieux pour nous, et pour vous."


Je branchais la cuisinière et trouvais comment mettre le gaz, j'allumais et le visage d'Althéa s'illumina. J'éteignis le feu après avoir testé tout les bruleur. Je regardais autour de nous...

"Et bien, y'en a pas 36... Celle-là fait 90 $ par contre..."

Elle me dit que c'était pas grave et qu'elle allait se débrouiller. Tu m'étonnes, c'était une sacrée aubaine ! Même dans les déstockages il font pas mieux ! Je lui dis de faire un tour et que j'allais charger ça. Je vérifiais bien qu'il n'y avait personne et woge. Je chargeais la cuisinière et revenais vers elle. Elle avait trouvé un joli bureau. Je lui trouvais le meuble à compartiments et tiroirs. Je fis rapidement les comptes et lui demandais:

"Si vous prenez ses deux meubles, qui soit dit en passant vous seraient très utiles, vous dépassez votre budget de 80$..."

Je ne finis pas ma phrase, mais il était sous-entendu qu'elle accepte ou non.



Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps


En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 24 Mai - 19:54


Un trou de Mauzhertz bien à soi




Robert s’était montré une fois de plus efficace et avait même pensé à prendre ma bouteille de gaz pour tester la cuisinière qu’ils avaient au dépôt. Et nous voilà partis, nous n’avons pas mis longtemps, il faut dire que la circulation était assez fluide et que nous avons grillé un feu rouge mais bon on était presqu’arrivés et il n’y avait personne. Cela m’avait amusée, un flic qui grille un feu, c’était top.

Une fois dans l’entrepôt, Robert brancha la bouteille sur la cuisinière et testa les feux, ils fonctionnaient tous, j’étais folle de joie. Il me conseilla de faire un tour dans le hangar pour trouver tout ce qui me manquait. Pendant ce temps il partit charger la cuisinière.

Lorsqu’il me rejoignit, je regardais un joli bureau et il me dit que si je le prenais avec un autre meuble que je dépasserais mon budget de 80$ mais ce n’est pas ce qui me préoccupait.

- Ce n’est pas trop mon problème malgré que cela en soit un, mais je vais devoir oublier le joli bureau et le meuble, en faisant le tour de votre hangar, je me suis rendue compte que j’oubliais autre chose de bien plus important. Je n’ai pas de frigo et si je veux me nourrir décemment et conserver mes aliments, je pense plus opportun de prendre un frigo. J’en ai vu un très sympa qui a un congélateur en dessous, cela me serait très pratique. Mais il va falloir tout chiffrer et si vous accepter de me faire une avance jusqu’à la semaine prochaine, je vous promets de tout vous régler.

Il faisait une drôle de tête si bien que je me dis que c’était fichu alors je me dis qu’il fallait que je défende ma cause.

- Je ne peux rien vous donner en gage mais si vous voulez je peux vous laisser ma petite auto, Tancred l'a bien réparée et cela pourra vous rassurer et je pourrais aller à pied au travail pendant une semaine ce n’est pas le bout du monde. Il n’y a que la nuit que j’ai un peu peur car de drôles de gens traînent dans les rues mais je demanderais à Tancred de m’accompagner si j’ai trop peur. Mais je ne veux pas vous déranger si vous ne voulez pas, vous ne voulez pas ! Et je me passerais des meubles pendant une semaine de plus.

Je le regardais et j’attendais le verdict car il avait toujours une drôle de tête.


Dernière édition par Althéa Killborn le Dim 5 Juil - 15:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 747
Points : 773
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 25 Mai - 17:14

Un trou de Mauzhertz bien à soi
Feat Althéa


Un frigo ! Mais oui ! C'était tellement évident que je n'y avais pas pensé. Althéa était bien embêtée, car elle ne pouvait pas tout payer cash. Je réfléchis alors et ne savais pas trop quoi lui répondre. Elle ne pouvait pas se permettre de passer toute sa paie là-dedans. Elle me proposait de gager sa voiture récemment réparée par Tancred. Mais elle avait besoin de tout ça ! Je ne pouvais pas me permettre moi de lui dire *ouais, ok, je vous prends votre voiture et la prochaine paie pour payer tout ça*. Non mais quoi d'autre encore ?!

J'étais pensif et cherchais une solution. Je la regardais en faisant surement une drôle de tête. Je finis par lui dire:

"Non, gardez votre voiture, on va trouver une autre solution. Je vais appeler Pierre, le chef de l'assoc'. Attendez là"

Je pris mon téléphone et sortais. Pierre décrocha vite. Je lui demandais si je pouvais faire crédit à Althéa en sachant que je savais où elle habitait et qu'elle aurait l'argent. Ma cause bien plaidée fut acceptée. Je retournais auprès d'Althéa, plantée devant son frigo cette fois. Elle se retourna avec sa mine inquiète en faisant claquer ses ongles.

"Bon, voilà le marché: vous gardez votre voiture et allez travailler tranquillement. Vous payez le frigo dès que vous avez votre paie de ce mois, et on vous fait crédit sur les meubles. Vous avez trois mois pour nous payer... ça vous va ?"





Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps


En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 12 Juin - 14:59


Un trou de Mauzhertz bien à soi




Après avoir expliqué à Robert que le frigo était plus important pour moi, je le vis sortir accroché à son téléphone. Pendant ce temps je retournais regarder le frigo de plus près. Il était spacieux avec un petit compartiment de 20 L pour les surgelés et une grande partie frigo en dessous. Deux grands bacs à légumes et quatre étagères, il était parfait. Je le refermais et regardais l’aspect extérieur et c’est à ce moment précis que Robert revenait. Il avait tout arrangé comme à chaque fois.

- Oh ne vous inquiétez pas, le paiement pour Tancred est déjà prévu et je ne dois plus qu’acheter mes meubles. J’ai tout calculé, mon premier loyer n’est qu’à la fin du mois et j’ai déjà réglé la caution. Mais je règlerais mes meubles dès la semaine prochaine, ma paye doit arriver le mercredi ou jeudi et dès que je l’ai je vous paie en priorité. Mais vous êtes sûr, je peux tout emporter ? Mais si vous acceptez de me faire crédit, pourrions-nous rajouter un lave-linge, un séchoir sur pied me ferait l’affaire et nous pourrions essayer de me trouver des étagères pour mettre dans ma chambre pour me faire comme une penderie. Je fais de la couture et je pensais m’installer des rideaux pour tout cacher. Mais cela va monter ma note ?! Je vous dirais si j’ai de quoi tout payer ce mois en fonction de l’addition. Qu’en pensez-vous ? Par contre je demanderais à Tancred de m’aider à tout installer, à moins que vous n’ayez le temps demain ? Je prends le boulot dans deux heures alors pour ce soir c’est râpé. Entre le temps de tout charger et de décharger, je pense que je n’aurais plus que le temps de nous préparer un petit repas et que je file au boulot. Je suis de nuit donc je ne rentre qu’à 6 heures, je dors jusqu’à 14 heures minimum donc je dirais que je serais libre vers 16h. Ben oui, le temps de prendre une douche, de faire deux ou trois courses et de manger un peu.

Je crois que je venais encore de l’asséner d’un flot de paroles et lui raconter mes projets mais bon je le regardais et attendais son avis.


Dernière édition par Althéa Killborn le Jeu 6 Aoû - 15:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 747
Points : 773
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 22 Juin - 18:37

Un trou de Mauzhertz bien à soi
Feat Althéa


Si pour moi il n'y avait aucune complexité à la situation, elle elle tournait les choses d'une manière à ce que ça le devienne. A l'écouter tant parler, on aurait dit qu'elle était sur le point d'édifier je ne sais quoi de complexe. Non, il s'agissait juste de monter ses meubles et qu'elle fasse ses comptes, qui en plus semblaient moins compliquer que les miens. Après qu'elle eut finit de parler, qu'avais-je à dire de plus que:

"Parfait, et ben on fait comme ça !"

Je souris et répondais ensuite à ses nombreuses questions au milieu du reste:

"Et oui, vous pourrez tout emporter si vous avez tout réglé. Je pourrais même vous y monter si vous voulez. Nous rajouterons ce dont vous avez besoin, et oui, comme je ne suis pas brocanteur et que tout est déjà moins cher, vous paierez surement plus cher si vous ajouter des choses, je ne pourrais pas baisser les prix."

Je soupirais en calculant mon emploi du temps:

"ET c'est ok, je pense que demain Tancred et moi pourrons vous aider à tout emménager"

J'allais charger ses meubles puis nous refermions l'entrepôt et partions avec ce qu'il y avait déjà dans le camion. Une fois chez elle je ne lui demandais que deux choses: aller m'ouvrir la porte et s'assurer que vraiment personne n'était dans les étages, sino me le signaler. Si dans la zone de l'entrepôt j'avais pu woge à souhait par nécessité, là la nécessité restait, mais je devais être prudent. Elle monta et me dit que tout était bon. Je pris le bureau, woge et le montais sans difficulté. Je montais ensuite le frigo et la gazinière. J'installais ensuite rapidement les meubles dans les bonnes pièces, puis regardais l'heure.

Comme il était temps, je lui dis au revoir et au lendemain.

Je mangeais chez Tancred le midi et l'écoutais me parler de ces travaux en cours. Un peu avant 16 h il appela Althéa et lui dit ensuite que nous étions en route.
Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps


En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageMar 23 Juin - 14:49


Un trou de Mauzhertz bien à soi




Robert me répondit une fois de plus par l’affirmative. Tancred lui avait-il dit de ne pas me contrarier ? Etait-il inquiet parce que j’étais inspecteur. Je me mis à regarder les diverses choses qu’il y avait à la brocante et Robert chargeait ce que j’avais choisi. Au bout d’une vingtaine de minutes, il réapparut à côté de moi. Je fus surprise, il n’avait pas mis longtemps. Il me dit de retourner au camion et que nous allions installer mes achats.

Arrivés à l’appartement, il me dit de monter ouvrir la porte et de lui dire si quelqu’un arrivait et dans ce cas le lui signaler. Mais pourquoi ? Je fis ce qu’il me dit et au lieu de rester gentiment dans le logement je décidais de l’espionner. Il woge, il était wesen comme moi ! Savait-il pour moi ? Tancred le lui avait-il dit ?  Il m’installa toutes mes affaires et décida de partir car il avait quelque chose de prévu.  


Je sortis et filais à l’épicerie au coin de la rue. Je m’achetais deux ou trois bricoles pour manger et lui passer une bonne commande afin de remplir mon frigo. Robert m’avait conseillé d’attendre le lendemain pour le remplir afin qu’il soit froid. Je remontais chez moi et je mangeais tranquillement. Ensuite, je prenais mes affaires et partais au boulot, à pied vu que c’était à un pâté de maison.

Arrivée sur place, je partais avec Hank Griffin, nous devions aller en surveillance d’un individu louche repéré par Nick. Ce dernier étant avec le capitaine Sean Renard pour clôturer une affaire de meurtre.
Vers 3h30, nous vîmes l’homme arriver avec une enfant, Hank bondit hors de la voiture et plaqua l’homme au sol. Il lui passa les menottes et l’embarqua dans la voiture. Je le suivis rapidement et pendant qu’il s’occupait de l’homme je pris la petite par la main. Elle était terrorisée et pleurait en réclamant sa maman. J’appelais les secours qui mirent très peu de temps à arriver. Je leur confiais l’enfant et rejoint mon équipier.

- Qui est-ce ?

Hank m’apprit que c’était un pédophile qu’ils traquaient depuis plus de six mois et qui avait disparu pendant un bon laps de temps. Nous retournions au poste et Hank le mit en cellule. Il revint vers moi et Nick l’interpella, il devait repartir avec lui et le capitaine. Il me dit de taper le rapport d’arrestation et partit. Pauvre Hank il n’était pas prêt d’avoir terminé sa nuit. Je me mettais rapidement à l’œuvre et je bouclais mon ordinateur et mes tiroirs vers 6h15. Je repartais chez moi me coucher alors que le soleil commençait de pointer. Une fois arrivée dans ma chambre, je m’écroulais sur le lit et m’endormis dans l’instant.

Ce fut la sonnerie du téléphone qui me réveilla. Tancred me dit qu’il arrivait avec Robert d’ici un quart d’heure. Je ne sus que dire un petit oui et je m’étirais tout ce que je pouvais avant d’aller me donner un coup de gant par la figure. Je me préparais un bon café, je me servis une grande tasse et j’allais m’asseoir à ma table lorsque l’on sonnait déjà à la porte.







Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Dim 5 Juil - 15:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
❧ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


❧ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Ty Olsson
Âge perso : 41
Profession : Garagiste bricoleur, ancien militaire d'élite
Posts : 171
Points : 185
Disponibilité :
70 / 10070 / 100

Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 2 Juil - 13:16


Un trou de Mauzhertz bien à soi

Robert m'appelait dans la fin d'après midi pour me dire qu'il avait bien travaillé avec Althéa et qu'il avait trouvé pas mal de choses. Il me demandait si on pourrait l'aider le lendemain. Je l'invitais à passer manger et on ferait ça.

Lorsque je téléphonais vers 16 h après notre repars, j'avais l'impression que la petite souris venait de se réveiller. La nuit avait peut-être était courte avec son boulot. Elle accepta cependant que nous venions. Je chargeais donc ma caisse à outil, mon ami Bison, et nous nous rendions à la résidence d'Althéa. Avec le bol de Robert, la porte nous fut ouverte et nous montions directement à la porte de son appart'. Je sonnais et une jeune femme ébouriffée nous ouvrit la porte.

"Bonjour inspecteur ! Ma pauvre, tu verrais ta tête ! On peux entrer ?"

Je me foutais bien d'elle à sa tête de déterrée. Elle sourit, me fit la bise et nous laissa entrer. Elle fit aussi la bise à Robert. JE regardais l'intérieur et critiquais:

"C'est chouette, mais l'étagère faudra pas la laisser là, tu va te la prendre à chaque fois que tu vas sortir de la pièce..."

J'entrais plus profondément et posais ma veste sur une chaise. J'avais déjà lourdé mes pompes à l'entrée. Je regardais la chambre et les meubles qu'elle avait choisis, qu'ils avaient choisis.

"Ben dis donc, c'est du beaux meubles tout ça ! T'inquiètes, ça va te coûter un peu cher, mais t'investis sur un moment là ! Bon, aller, dis nous tes idées là qu'on s'mette au boulot !"

Je me retournais et posais les mains sur les hanches. Ma caisse d'outil à l'entrée et mes bras n'attendaient que de se mettre à l'action.
(c) FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps


En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 5 Juil - 15:30


Un trou de Mauzhertz bien à soi




Tancred me fusillait de questions, j’étais incapable de mettre mes idées en place. Je leur offris le café, me rasseyais et je finis mon petit déjeuner. Ils me regardaient en souriant.

- Quoi ? Je me lève moi, il me faut réfléchir l’estomac plein. Pour l’étagère, je ne compte pas la laisser là t’affoles pas. Allez buvez votre café, le temps que je me face un brin de toilette.

Je filais dans la salle de bains et ils prirent le temps de boire le café, qu’ils apprécièrent. Une fois ok je sortis afin d’expliquer ce que je désirais lorsque je me rappelais ce que j'avais vu.

- J’aimerais que vous me fassiez des étagères sur tout le mur du fond de la chambre. Ensuite, j’envisage de me faire un coin bureau près de la fenêtre et je mettrais l’étagère pas loin afin de déposer mes dossiers. Mais avant, curiosité oblige, qu’êtes-vous exactement ? Robert je vous ai vu vous transformer donc je n’ai pas envie de vous écouter me raconter des salades. Et vous Tancred, pouvez-vous woge aussi ? Et que savez-vous de moi ? Comptez-vous me faire du mal ? Sinon, pourquoi ne rien m’avoir dit ? Et que me cachez vous d’autre que je devrais savoir tous les deux ?

Je n’aimais pas m’immiscer dans la vie de mes amis, car ils étaient mes amis, mais je devais savoir s’ils pouvaient le rester. Je me moquais que ce soit des wesens, j’en étais une mais j’étais minuscule à côté d’un bison et Tancred qu’était-il ? Il était hyper résistant.

- Vous me devez la vérité et ensuite nous nous mettrons au travail si vous le désirez.

Je me mis au centre de la pièce et j’imitais Tancred en mettant mes mains sur mes hanches.







Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle


Dernière édition par Althéa Killborn le Ven 10 Juil - 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❧ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


❧ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Ty Olsson
Âge perso : 41
Profession : Garagiste bricoleur, ancien militaire d'élite
Posts : 171
Points : 185
Disponibilité :
70 / 10070 / 100

Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 9 Juil - 16:49


Un trou de Mauzhertz bien à soi



A cette 'tite femme était unique et avait un caractère bien trempée. Elle me faisait sourire. Elle nous dit se lever et ne pas avoir finit de déjeuner. Nous nous asseyions Robert et moi et prenions le café. Nous parlions de l'association et d'un gars qui avait eu des embrouilles. Je lui parlais de ma petite famille et nous vîmes réapparaître Althéa.

Celle-ci nous dit ce qu'elle voulait et nous commencerons donc par la chambre, mais elle était suspicieuse envers nous et voulais savoir. Robert savait qu'elle était une Mauzhetz et n'avait pas hésité à woge devant elle pour monter les meubles, je l'avais deviné. Je souris en la voyant adopter la même position que moi et son air sérieux me faisait rire. Bref, je hochais la tête avec mon sourire aux lèvres et fis signe à Robert que je me chargeais de lui raconter. Il alla dans la chambre et se mit au boulot alors que je me rasseyais avec Athéa.

"Bon... Première chose, on t'veux pas d'mal, surtout moi... Sinon tu serais déjà plus de ce monde ma pauvre. Je saurais pas te dire pourquoi je t'apprécie autant, c'est bizarre, mais tu m'plaît. J'sais que tu es une MAuzhetz et que t'es keuf. Je connais aussi tr-s bien ta voiture !"

Je souris et passais au reste de ses questions, en commençant par mon ami:

"Robert est un Schwarz Bison, un bison noir. Il est un wesen rare à cause des persécutions qu'il y a eu contre eux à la fin du 19ème siècle. Il a une force hors du commun et est très résistant physiquement. Il guérit aussi plus vite que toi et moi..."

Je pris une pause de quelques secondes et repris:

"Moi... Je suis un Hundjäger. N'est pas peur, je ne suis pas du Verrat et je te veux aucun mal. Je suis solide grâce à ma formation militaire, j'étais dans les forces spéciales. Je suis réactif et sens presque aussi bien qu'un Blutbad.  Grâce à mes missions et mon expérience, je suis aujourd'hui à la retraite, et ce que je fais aujourd'hui, c'est pour m'occuper. Robert et moi on s'est connus grâce à l'association. On l'appelle comme ça parce qu'on lui a pas encore donné de nom... Je connais Robert depuis trois ans environ, enfin j'crois... Bon, toujours est-il qu'on t'veux pas d'mal et qu'on est là pour t'aider. Pourquoi on t'as rien dit ? Ben j'sais pas, je pensais que tu aurais senti ou vue ce que nous étions, mais ton nez est peut-être moins développé que le notre... t'es rassurée ?"

Je la regardais et avais posais mon bras gauche sur la table et la main de mon autre bras sur mon genou. Je jetais un œil à Robert qui avait déjà pris les mesures et étais prêt à mettre l'étagère avec les bons outils.  Je n'en voulais pas à Althéa, au contraire, c'était une fille intelligente et réactive, et surement une bonne flic. Je lui souris et attendait de voir ce qu'elle décidait.  


(c) FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps


En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageVen 10 Juil - 19:41


Un trou de Mauzhertz bien à soi




Tancred demanda à Robert de commencer les travaux de ma chambre et lui dit qu'il se chargeait de tout m'expliquer. Je m'assis en face de lui et était tout ouïe. Alors Robert était un bison et Tancred un Hundjäger.

- C'est parfait, tu aurais pu me le dire plus tôt, je ne vois pas de quoi tu avais peur, non mais franchement je pensais que tu me comprenais mieux que ça. En fait je ne peux pas dire que je n'ai pas senti que vous étiez des wesens mais je n'avais pas compris lesquels. Je pense que j'aurai plus eu peur de toi que de Robert.

Je me retournais vers Robert.

- Je ne veux pas dire qu'un Schwarz Bison ne me fait pas peur mais vu l'amabilité que tu as eu d'instinct avec moi, tu m'as mise en confiance et lorsque je t'ai vu te transformer, je n'ai pas eu peur mais je pense que Tancred serait plus impressionnant.

Je soufflais et je leur souris.

- Si vous saviez comme je suis soulagée, imaginez, je croyais être une atrocité de la nature et je ne cessais de me cacher, limite si je n'avais pas honte de mes transformations. Mais je dis bien limite car qu'est ce que c'est pratique pour écouter ce que les gens ne veulent pas que j'entende. Bon nous allons nous mettre au travail mais il fallait que je mette les points sur les"i". Vous êtes mes amis et je sais que je peux être en confiance.

Je me rendis dans la chambre et emmener des étagères à Robert, cela lui éviter les trajets. Il mesurait, prenait des côtes et renvoyer à Tancred qui s'était fait un atelier de découpe à la cuisine. Tout allait bon train et je voyais ma chambre se transformer. Je m'imaginais déjà en train d'installer mes affaires et de façon précise. Ils étaient formidables et nous étions plein de joie. Nous plaisantions et nous faisions aussi quelques pauses pour boire. Il se faisait tard et Tancred annonça qu'il allait rentrer et qu'il viendrait finir demain. Robert approuva et ils prirent congé.

Je les rattrapais et leur dis :

- Espoir

Ils me regardèrent tous surpris avec un air interrogateur.

- Le nom de l'association, ce pourrait être espoir. Je vous propose cela car moi c'est ce qu'elle m'a apportait : de l'espoir. Bonne soirée et à demain.

Je remontais sans me préoccuper de leur réponse, j'entrais dans mon appartement et je refermais ma porte à clé.






Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle
Revenir en haut Aller en bas
♠ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


♠ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Armie Hammer
Âge perso : 25
Profession : Livreur-transporteur
Posts : 747
Points : 773
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :


Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 12 Juil - 16:32

Un trou de Mauzhertz bien à soi
Feat Althéa

Tancred avait réussi à convaincre Althéa, qui avouait qu'il faisait plus peur que moi. J'en souris, je prenais cela pour un compliment. J'avais pris toutes les mesures et savais comment travailler, ne restait plus qu'à passer à l'exécution, ce qui ne tarda pas. Althéa, Tancred et moi faisions du bon boulot et la chambre fut transformée en peu de temps. En fin d'après-midi, elle pouvait installer ses premières affaires. Elle nous paya un coup à boire. Cette fin de journée et le travail avait été plaisant et nous avions bien rigolé.

Je repartais avec Tancred qui me posa chez moi. L'idée du nom d'Althéa avit été notre sujet de conversation. Bien que nous ne soyons pas vraiment convaincus, car c'était un peu too much, nous pourrions rapporter l'idée à Pierre.

Nous nous donnions rendez-vous le lendemain. Tancred tenait à passer me chercher, alors c'est ce que nous faisions. Nous nous rendions chez Althéa vers 14h, et cette fois elle ne se levait pas, elle finissait son ménage. Elle nous fit finir d'aménager la chambre, puis je regardais la salle de bain pendant que Tancred regardait la cuisine. Elle naviguait entre nous deux et se tenait informée de  notre avancement. Nous finissions la soirée un peu fatigués, mais nous voulions à tout prix tout finir. Son appartement était transformé et cela se voyait. Bien qu'elle n'est pas encore mis toute sa déco, il y avait quelque chose qui disait qu'elle avait déjà mis sa patte, son truc à elle.

Elle nous invita à diner. Je n'avais rien de prévu ce soir. Tancred téléphona à sa femme, qui ne l'attendait plus vraiment et nous confirma que c'était ok. Nous partagions un agréable repas. Althéa dit qu'elle nous reverrait surement bientôt. Tancred parce qu'il n'habitait pas très loin, et moi parce qu'elle devait me régler les meubles, entre autre...

Nous nous revîmes donc ce jour là, pour qu'elle me paie ce qu'elle me devait comme elle disait. Elle me donna rendez-vous un soir au commissariat alors que je les avais livré le jour même ! Je la vis apparaître, lui souris et elle vint me faire la bise.

"Bonjour, comment vas-tu ? Tu es bien installée, ça va ? T'as rien besoin de plus ?"        




Revenir en haut Aller en bas
ృ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


ృ  Origine Wesen
Féminin
Célébrité : Katia Winter
Âge perso : 25
Profession : Inspecteur de police
Posts : 1426
Points : 1456
Disponibilité :
50 / 10050 / 100

Localisation : Portland
Gif :
Absence : de retour et bientôt une reprise de la mise à jour des wesens, pour l'instant je fais le tour de mes rps


En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageJeu 6 Aoû - 16:16


Un trou de Mauzhertz bien à soi




Mes deux amis avaient bossé comme des fous et alors que je finissais l'aménagement de ma chambre ainsi que sa déco, Tancred fignolait la cuisine et Robert la salle de bains. Ils calaient les meubles, vérifiaient les tuyaux au cas où il y ait des fuites et surtout ils ont installé tous mes meubles là où je le désirais. Je mettais doucement ma petite touche personnelle afin de me sentir complètement chez moi. Le soir nous dinions tous ensemble, Tancred avait appelé chez lui afin de prévenir sa famille. Je les inviterais bientôt tous ensemble surtout qu'il me fallait un avis féminin.

Je leur promis de vite les revoir, Tancred n'habitait pas très loin et je devais encore de l'argent à Robert. Je donnais rendez-vous à Robert un soir au commissariat afin de payer mes dettes. Il arriva pile à l'heure et ça je n'en doutais pas, il était super ponctuel et moi aussi. Il me demanda poliment si ça allait et si je n'avais besoin de rien.

- Je vais bien je te remercie mais je vais te demander un dernier petit service. Pourrais-tu me raccompagner chez moi ? Je suis venue à pied ce matin et vu que le temps est menaçant, je ne me sens pas fière tout d'un coup.

Il accepta volontiers et je lui remis l'enveloppe de ma dette. Il la mis dans sa poche sans recompter, ce qui me fit plaisir car cela prouvait qu'il me faisait confiance. Je grimpais dans sa voiture et lorsque nous arrivions à mon appartement, Tancred, Tatiana et Nelly nous attendaient. Chacun se dit bonjour et j'étais heureuse que tout le monde soit présent.

- Je sais que j'aurais dû vous prévenir mais vous êtes les seuls amis que j'ai dans cette ville pour l'instant et je vous ai préparé un repas de crémaillère afin de porter bonheur à mon petit logement mais surtout pour vous remercier de tout ce que vous avez pour moi.


Nous entrions dans la bonne humeur et le repas se passa agréablement. La soirée fut merveilleuse et j'en garderais un beau souvenir.





Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable,
c’est à toi de choisir et de vivre ta vie
Laurent Gounelle
Revenir en haut Aller en bas
❧ Origine Wesen
avatar

Tout savoir
Relations:
Post-it:


❧ Origine Wesen
Masculin
Célébrité : Ty Olsson
Âge perso : 41
Profession : Garagiste bricoleur, ancien militaire d'élite
Posts : 171
Points : 185
Disponibilité :
70 / 10070 / 100

Gif : Un petit gif de 190px, 108px


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSam 8 Aoû - 17:31
OK, FIN ici


Je vais en démarrer un avec Tancred (je t'envoie le lien par mp)


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message
Revenir en haut Aller en bas

Un trou de Mauzhertz bien à soi Althéa et Robert-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Joli-Trou, une localité succulente
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Vous dirai-je « tu », ou bien me diras-tu « vous » ? »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grimm's World RPG :: Outside :: ◇ Archives :: RP's terminés-